Lisez! icon: Search engine
Editions Héloïse D'Ormesson
EAN : 9782350877754
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 256
Format : 140 x 205 mm
Nouveauté

Le Monde qui reste

Date de parution : 19/08/2021
Tu étais un homme, mon père
Charles Vergely a tout juste dix-sept ans lorsqu’il s’engage dans la Résistance en juillet 1940. Il est arrêté le 10 mars 1941 par la police militaire allemande. Torturé, emprisonné, jugé de façon expéditive et condamné à mort avec six autres de ses camarades, Charles Vergely est d’abord incarcéré à la... Charles Vergely a tout juste dix-sept ans lorsqu’il s’engage dans la Résistance en juillet 1940. Il est arrêté le 10 mars 1941 par la police militaire allemande. Torturé, emprisonné, jugé de façon expéditive et condamné à mort avec six autres de ses camarades, Charles Vergely est d’abord incarcéré à la prison du Cherche-Midi où il a, entre autres voisins de cellule, Honoré d’Estienne d’Orves. Il est ensuite transféré à la prison de Fresnes, la « Filiale de l’Enfer », puis déporté au camp de Rheinbach en juin 1942, où une partie des prisonniers finissent décapités à la hache. Au lendemain d’un bombardement qui ravage le camp, il rejoint celui de Ludwigsburg au terme d’une « marche de la mort » de quarante-cinq jours. Il y voit quotidiennement des hommes se faire exécuter, d’autres mourir de fatigue ou de faim. Lui-même ne pèse alors plus que trente-huit kilos. En février 1945, à la suite d’un autre bombardement, il est entassé avec une centaine d’hommes dans un wagon à bestiaux pour un ultime voyage vers la forteresse de Landsberg, une annexe du camp de Dachau, jusqu'à sa libération par les troupes alliées à la fin du mois de mai.
 
Pierre Vergely est le fils de Charles. À propos de ce roman, il écrit : « Lorsque j’ai démarré la rédaction de l’histoire de mon père, je ne savais pas où je mettais les pieds. J’avais une idée du poids de l’Histoire, mais je n’avais encore jamais eu l’occasion de mesurer sa puissance, et j’ai découvert que derrière ce mot se cachent à la fois l’ensemble de toutes les vies du passé, mais aussi notre présent et les raisons de notre présence. Je pourrais clamer qu’avec ce livre j’ai tenté, en plus de rendre hommage à mon père, de célébrer la lutte pour la liberté, la défense de la justice, la dignité ou le sens du devoir, mais ce serait faux. Ce livre parle avant tout du courage. Du combat face à la peur. De cet acte qui, pour être authentique, consiste à joindre à l’élan total de l’esprit l’engagement entier du corps. »
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782350877754
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 256
Format : 140 x 205 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Djustinee Posté le 10 Septembre 2021
    "Les balles n'achèvent pas l'avenir, elles ne font que tuer. Tant que je serai en vie, rien ne pourra me faire sentir que je suis un cadavre. La vie est un bien trop précieux pour que, plongé dans l'angoisse de la perdre, je passe le temps qui' me reste à ne plus la vivre. " En 1940, Charles a 17 ans. Il s'engage dans la résistance mais sera arrêté, torturé et condamné à mort en 1941. C'est sous forme de journal intime que nous sont racontées les 4 années de combat qu'il aura menées. C'est une histoire vraie. Celle de Charles racontée par son fils, Pierre Vergely. C'est un court roman mais intense et puissant. Il n'y a pas de chapitres mais des parties, une par année. Je suis happée par ce que me propose l'auteur qui rend ici hommage à son papa grâce à son roman. Je ressens beaucoup d'émotions avec ce récit... Je suis bouleversée tout simplement. Je trouve qu'on a peu parlé de ce livre de la rentrée littéraire par rapport aux autres alors qu'il mérite amplement d'être mis en avant. Je vous conseille cette lecture.
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés

Lisez maintenant, tout de suite !