Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221144596
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 464
Format : 1 x 215 mm

Le Monstrologue

Francine DEROYAN (Traducteur)
Collection : Collection R
Date de parution : 19/01/2017

La peur est parfois notre seule amie.
“ Voici les secrets que j’ai gardés. La confiance que je n’ai jamais trahie. Mais cela fait aujourd’hui plus de quatre-vingt-dix ans qu’est mort celui qui m’a accordé sa confiance, celui dont j’ai conservé les secrets. Celui qui m’a sauvé... et aussi condamné....

La peur est parfois notre seule amie.
“ Voici les secrets que j’ai gardés. La confiance que je n’ai jamais trahie. Mais cela fait aujourd’hui plus de quatre-vingt-dix ans qu’est mort celui qui m’a accordé sa confiance, celui dont j’ai conservé les secrets. Celui qui m’a sauvé... et aussi condamné. ”
Ainsi commence le journal de Will Henry, jeune apprenti auprès d’un docteur à la spécialité des plus inhabituelles : la chasse aux monstres. Au fil des années passées à ses côtés, Will s’est accoutumé aux visites nocturnes et aux missions périlleuses. Mais lorsqu’une nuit, un pilleur de tombes leur apporte une trouvaille particulièrement macabre, Will et son maître se retrouvent embarqués dans une vertigineuse descente au coeur de l’horreur...
L’auteur de la série best-seller La 5e Vague revient avec quatre tomes d’épouvante : âmes sensibles s’abstenir !

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221144596
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 464
Format : 1 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • cristalya Posté le 29 Août 2020
    L'histoire est écrite comme si c'était un journal, où le jeune protagoniste raconte ce qu'il vit avec le docteur, qui est penché sur un aspect plutôt occulte, les monstres. J'ai bien aimé l'ambiance horrifique du roman. On est vraiment sur quelque chose de sombre, où l'on imagine tout en nuances froides avec une touche de rouge sang. C'est quelque chose que l'on sent durant tout le roman, et j'ai apprécié cette ambiance qui correspondait totalement à ce que promettait le résumé. On est dans les années 1800, ce qui ajoute encore à cette ambiance étrange, où les croyances et pratiques en médecine étaient bien différentes. L'intrigue nous mène dans une sorte de quête, d'enquête pour retrouver des créatures et comment elles sont arrivées là. Ce que j'ai trouvé intéressant, c'est le choix des créatures abordées dans ce roman. On parle d'Anthropophagi, des créatures cannibales d'apparence humaine, avec les yeux au niveau des épaules, et la bouche au niveau du torse. J'ai trouvé ce choix original et qui change de ce dont on a l'habitude, et c'était vraiment cool à suivre. Je n'avais jamais vu ces créatures auparavant dans la littérature bien... L'histoire est écrite comme si c'était un journal, où le jeune protagoniste raconte ce qu'il vit avec le docteur, qui est penché sur un aspect plutôt occulte, les monstres. J'ai bien aimé l'ambiance horrifique du roman. On est vraiment sur quelque chose de sombre, où l'on imagine tout en nuances froides avec une touche de rouge sang. C'est quelque chose que l'on sent durant tout le roman, et j'ai apprécié cette ambiance qui correspondait totalement à ce que promettait le résumé. On est dans les années 1800, ce qui ajoute encore à cette ambiance étrange, où les croyances et pratiques en médecine étaient bien différentes. L'intrigue nous mène dans une sorte de quête, d'enquête pour retrouver des créatures et comment elles sont arrivées là. Ce que j'ai trouvé intéressant, c'est le choix des créatures abordées dans ce roman. On parle d'Anthropophagi, des créatures cannibales d'apparence humaine, avec les yeux au niveau des épaules, et la bouche au niveau du torse. J'ai trouvé ce choix original et qui change de ce dont on a l'habitude, et c'était vraiment cool à suivre. Je n'avais jamais vu ces créatures auparavant dans la littérature bien qu'il semblerait que ce soit dans certains classiques, comme les œuvres de Shakespeare. Par contre, au niveau des personnages, ce n'était pas ça. Je n'ai pas eu d'empathie pour eux, j'étais complètement indifférente à leur sort. Honnêtement, il pouvait leur arriver quelque chose dans le roman, ça m'aurait strictement rien fait. J'ai trouvé que les personnages étaient froids, sans sentiment, vides. En résumé, malgré une histoire sympathique, une ambiance et des créatures intéressantes, je n'ai pas assez d'intérêt pour poursuivre la saga en VO (seul le premier tome a été traduit).
    Lire la suite
    En lire moins
  • cristalya Posté le 29 Août 2020
    L'histoire est écrite comme si c'était un journal, où le jeune protagoniste raconte ce qu'il vit avec le docteur, qui est penché sur un aspect plutôt occulte, les monstres. J'ai bien aimé l'ambiance horrifique du roman. On est vraiment sur quelque chose de sombre, où l'on imagine tout en nuances froides avec une touche de rouge sang. C'est quelque chose que l'on sent durant tout le roman, et j'ai apprécié cette ambiance qui correspondait totalement à ce que promettait le résumé. On est dans les années 1800, ce qui ajoute encore à cette ambiance étrange, où les croyances et pratiques en médecine étaient bien différentes. L'intrigue nous mène dans une sorte de quête, d'enquête pour retrouver des créatures et comment elles sont arrivées là. Ce que j'ai trouvé intéressant, c'est le choix des créatures abordées dans ce roman. On parle d'Anthropophagi, des créatures cannibales d'apparence humaine, avec les yeux au niveau des épaules, et la bouche au niveau du torse. J'ai trouvé ce choix original et qui change de ce dont on a l'habitude, et c'était vraiment cool à suivre. Je n'avais jamais vu ces créatures auparavant dans la littérature bien... L'histoire est écrite comme si c'était un journal, où le jeune protagoniste raconte ce qu'il vit avec le docteur, qui est penché sur un aspect plutôt occulte, les monstres. J'ai bien aimé l'ambiance horrifique du roman. On est vraiment sur quelque chose de sombre, où l'on imagine tout en nuances froides avec une touche de rouge sang. C'est quelque chose que l'on sent durant tout le roman, et j'ai apprécié cette ambiance qui correspondait totalement à ce que promettait le résumé. On est dans les années 1800, ce qui ajoute encore à cette ambiance étrange, où les croyances et pratiques en médecine étaient bien différentes. L'intrigue nous mène dans une sorte de quête, d'enquête pour retrouver des créatures et comment elles sont arrivées là. Ce que j'ai trouvé intéressant, c'est le choix des créatures abordées dans ce roman. On parle d'Anthropophagi, des créatures cannibales d'apparence humaine, avec les yeux au niveau des épaules, et la bouche au niveau du torse. J'ai trouvé ce choix original et qui change de ce dont on a l'habitude, et c'était vraiment cool à suivre. Je n'avais jamais vu ces créatures auparavant dans la littérature bien qu'il semblerait que ce soit dans certains classiques, comme les œuvres de Shakespeare. Par contre, au niveau des personnages, ce n'était pas ça. Je n'ai pas eu d'empathie pour eux, j'étais complètement indifférente à leur sort. Honnêtement, il pouvait leur arriver quelque chose dans le roman, ça m'aurait strictement rien fait. J'ai trouvé que les personnages étaient froids, sans sentiment, vides. En résumé, malgré une histoire sympathique, une ambiance et des créatures intéressantes, je n'ai pas assez d'intérêt pour poursuivre la saga en VO (seul le premier tome a été traduit).
    Lire la suite
    En lire moins
  • audangchris Posté le 22 Avril 2020
    Un livre qui se lit très facilement. Je l'ai lu très rapidement tellement j'étais happée par l'histoire. Bon, par contre, trop de répétition du prénom. Cela m'a vraiment dérangé pendant la lecture. Sinon, j'ai passé un agréable moment dans ce livre et je suis même déçu de ne pas avoir la suite en français.
  • audangchris Posté le 22 Avril 2020
    Un livre qui se lit très facilement. Je l'ai lu très rapidement tellement j'étais happée par l'histoire. Bon, par contre, trop de répétition du prénom. Cela m'a vraiment dérangé pendant la lecture. Sinon, j'ai passé un agréable moment dans ce livre et je suis même déçu de ne pas avoir la suite en français.
  • MaToutePetiteCulture Posté le 12 Novembre 2019
    J’ai passé un bon moment de lecture avec ce livre, même si au final, je ne sais pas trop si j’ai aimé ou non ce roman. J’en suis ressortie avec un sentiment très mitigé, car c’est un livre qui n’est pas exempt de défauts. Le premier problème du roman est un problème de rythme. J’ai trouvé le rythme de ce roman très étrange… L’auteur nous débarque en plein dans une histoire assez poussée, qui n’est pas correctement introduite selon moi. Alors oui, ça donne un côté original et tordu à la narration, mais pour un roman jeunesse c’est un peu bizarre, d’autant plus que l’histoire l’est tout autant. Le début du roman est extrêmement long, on découvre les créatures par les yeux d’enfant de Will Henry, et du coup on ne comprend pas certaines choses, tout comme Will Henry, qui s’évertue par ailleurs à nous rappeler à chaque fois quelques menus détails de son passé. Cette alternance entre le récit de « chasse aux créatures » et l’histoire des parents de Will est parfois déconcertante, et chaque partie aurait mérité son propre traitement différencié. Un autre souci concerne l’attachement aux deux personnages principaux du roman, Will Henry et le Docteur Warthrop. L’auteur ne... J’ai passé un bon moment de lecture avec ce livre, même si au final, je ne sais pas trop si j’ai aimé ou non ce roman. J’en suis ressortie avec un sentiment très mitigé, car c’est un livre qui n’est pas exempt de défauts. Le premier problème du roman est un problème de rythme. J’ai trouvé le rythme de ce roman très étrange… L’auteur nous débarque en plein dans une histoire assez poussée, qui n’est pas correctement introduite selon moi. Alors oui, ça donne un côté original et tordu à la narration, mais pour un roman jeunesse c’est un peu bizarre, d’autant plus que l’histoire l’est tout autant. Le début du roman est extrêmement long, on découvre les créatures par les yeux d’enfant de Will Henry, et du coup on ne comprend pas certaines choses, tout comme Will Henry, qui s’évertue par ailleurs à nous rappeler à chaque fois quelques menus détails de son passé. Cette alternance entre le récit de « chasse aux créatures » et l’histoire des parents de Will est parfois déconcertante, et chaque partie aurait mérité son propre traitement différencié. Un autre souci concerne l’attachement aux deux personnages principaux du roman, Will Henry et le Docteur Warthrop. L’auteur ne prend pas le temps d’introduire correctement ses personnages, que l’on découvre au fil des chapitres, mais jamais de manière très approfondie. Du coup, je suis ressortie de cette histoire avec un sentiment de tendresse vis à vis de Will, surtout du fait de son jeune âge et de sa candeur je dois dire; par contre, le Docteur Warthrop m’a intrigué, mais son détachement de tout sentiment humain le rend si particulier que parfois, il m’a abasourdie par sa cruauté et son manque d’empathie. Reste que la relation entre les deux personnages est intéressante. Par contre, j’ai trouvé l’histoire absolument fascinante. On a beau dire, Rick Yancey est doué pour créer des univers fantastiques et déroutants. Ici, il donne aux monstres de notre enfance une apparence absolument dégueulasse, et s’évertue à les décrire de manière détaillée, comme il sied à un roman d’horreur. Les scènes d’action sont très angoissantes, et j’ai eu peur à de nombreuses reprises pour les personnages. Le roman peut être impressionnant pour de jeunes lecteurs, mais pour ma part, du haut de mes nombreuses années, j’ai beaucoup aimé cet univers entre horreur et gothisme. Aux Etats-Unis, la série fait quatre tomes, et seul le premier tome a été traduit par Robert Laffont. Heureusement, ce tome se suffit à lui-même, et je sens que certains défauts du roman auraient pu être corrigés dans la suite (notamment l’approfondissement des personnages). Ce roman a su me surprendre par sa noirceur, mais sa construction et son rythme particuliers ont un peu gâché ma lecture…
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)

Lisez maintenant, tout de suite !