Lisez! icon: Search engine
Fleuve éditions
EAN : 9782265144347
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 464
Format : 140 x 210 mm
Nouveauté

Le Mur de Tempêtes

La Dynastie Dent de Lion - tome 3

Elodie Coello (Traducteur)
Collection : Outre Fleuve
Date de parution : 06/02/2020
Après de multiples épreuves, Luan Zya est enfin parvenu à franchir le Mur de Tempêtes, mais ce n’est là que le début de son odyssée. Pendant plusieurs mois, il dérive sur un océan sans fin, à bord des restes de son cerf-volant, devenu radeau de fortune. Alors qu’il commence à... Après de multiples épreuves, Luan Zya est enfin parvenu à franchir le Mur de Tempêtes, mais ce n’est là que le début de son odyssée. Pendant plusieurs mois, il dérive sur un océan sans fin, à bord des restes de son cerf-volant, devenu radeau de fortune. Alors qu’il commence à perdre tout espoir – et la raison –, les fabuleuses crubènes viennent à son secours et lui indiquent la terre des Lyucu.
Ces derniers ont pris le contrôle des îles de Dara, grâce à leurs prodigieux garinafins et à la cruauté de leur chef. Si l’empereur Kuni apparaît désormais désemparé depuis que son fils Timu s’est constitué prisonnier afin de sauver son peuple – en vain –, sa fille, la princesse Théra, et l’ingénieuse Zomi, refusent de courber l’échine. Et c’est en secret qu’elles vont mettre leurs compétences et savoirs en commun afin de percer les failles des Lyucu, à commencer par celles de leur fantastiques créatures, les garinafins.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265144347
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 464
Format : 140 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lenocherdeslivres Posté le 26 Février 2020
    Le mur de tempêtes est la suite directe du Goût de la victoire. En fait, c'est la deuxième partie d'un roman tellement épais que l'éditeur français a décidé (à juste titre, même si la note s'avère plus salée) de couper en deux. La numérotation des chapitres est donc la continuité de celle de la première partie et l'action s'enchaîne : mais en fait, on assiste à un grand retour en arrière expliquant ce qu'il est advenu de Luan et de sa découverte du monde de l'autre côté du terrible mur des tempêtes. Avant d'en terminer (quoique) avec la guerre entre les "barbares" et les "civilisés". Ken Liu se montre à nouveau un conteur talentueux. Difficile de lâcher le livre une fois la première page tournée. Même si on connaît une partie de la suite, l'auteur nous tient en haleine. Et il sait multiplier les retournements de situations ingénieux à base d'inventions et de ruses, de tactiques et de hasards dus aux dieux. Les scènes de guerre sont décrites avec vivacité et, malgré la violence de certains passages (eh oui, les morts se comptent par dizaines voire par centaines et certaines sont atroces à souhait), on est complètement capté, entraîné. Et les personnages, que... Le mur de tempêtes est la suite directe du Goût de la victoire. En fait, c'est la deuxième partie d'un roman tellement épais que l'éditeur français a décidé (à juste titre, même si la note s'avère plus salée) de couper en deux. La numérotation des chapitres est donc la continuité de celle de la première partie et l'action s'enchaîne : mais en fait, on assiste à un grand retour en arrière expliquant ce qu'il est advenu de Luan et de sa découverte du monde de l'autre côté du terrible mur des tempêtes. Avant d'en terminer (quoique) avec la guerre entre les "barbares" et les "civilisés". Ken Liu se montre à nouveau un conteur talentueux. Difficile de lâcher le livre une fois la première page tournée. Même si on connaît une partie de la suite, l'auteur nous tient en haleine. Et il sait multiplier les retournements de situations ingénieux à base d'inventions et de ruses, de tactiques et de hasards dus aux dieux. Les scènes de guerre sont décrites avec vivacité et, malgré la violence de certains passages (eh oui, les morts se comptent par dizaines voire par centaines et certaines sont atroces à souhait), on est complètement capté, entraîné. Et les personnages, que l'on suit pour certains depuis le premier tome, soit près de 2000 pages, sont extrêmement attachants. C'est toujours un déchirement quand l'un d'entre eux disparaît. Surtout que leurs fins ne sont pas souvent douces et paisibles. L'arrivée des "sauvages" venus de l'autre côté du mur (dans le volume précédent) est une source formidable de rebondissements, un renouvellement bien trouvé, qui ouvre de grandes possibilités pour la suite. Vous l'aurez compris, j'ai beaucoup aimé lire ce troisième (en fait deuxième partie de deuxième) volume et attend avec impatience la fin de ce cycle qui viendra vite j'espère.
    Lire la suite
    En lire moins
Outrefleuve, la newsletter de l'imaginaire
Pour ne rien manquer de l'actualité Science-Fiction et Fantasy.