En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Le Mystère Jérôme Bosch

            Cherche midi
            EAN : 9782749140377
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 464
            Format : 140 x 220 mm
            Le Mystère Jérôme Bosch

            Joël FALCOZ (Traducteur)
            Collection : Thriller
            Date de parution : 28/09/2017
            Dans la lignée de Iain Pears et d’Arturo Pérez-Reverte, ce thriller érudit, qui connaît un triomphe international, entraîne le lecteur dans un jeu de piste passionnant à travers les secrets de l’œuvre de Jérôme Bosch.
            2013 : Madrid. Le Prado. Le Jardin des délices, célèbre triptyque du peintre flamand Jérôme Bosch, a été vandalisé par un prêtre dominicain. Le religieux, convaincu que l’œuvre dissimule un dangereux secret susceptible de nuire à l’Église, a lancé du vitriol sur le tableau avant d’être maîtrisé par les gardiens... 2013 : Madrid. Le Prado. Le Jardin des délices, célèbre triptyque du peintre flamand Jérôme Bosch, a été vandalisé par un prêtre dominicain. Le religieux, convaincu que l’œuvre dissimule un dangereux secret susceptible de nuire à l’Église, a lancé du vitriol sur le tableau avant d’être maîtrisé par les gardiens du musée.
            Restaurateur de tableaux, Michael Keie se voit confier la tâche délicate de remettre le triptyque en état. Très vite, il fait une découverte stupéfiante : à plusieurs endroits, les couches de peinture altérées laissent transparaître des symboles cachés. Avec l’aide de son collègue madrilène Antonio de Nebrija, un vieil érudit fantasque, Keie va tenter de déchiffrer ces signes étranges.
            1510 : Petronius Oris arrive à Bois-le-Duc dans les Flandres pour travailler aux côtés de Jerôme Bosch. Alors que la cité est envahie par les sbires de l’Inquisition, Petronius découvre que Bosch, initié à un secret hérétique, travaille en secret à un mystérieux triptyque.

            Avec ses deux enquêtes parallèles, l’une dans le présent, l’autre dans le passé, qui se font écho pour percer le secret du célèbre Jardin des délices, Peter Dempf fait preuve d’une incroyable érudition et nous offre un suspense magistral qui tient en haleine jusqu’à la dernière page.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782749140377
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 464
            Format : 140 x 220 mm
            Cherche midi
            22.00 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • EclatDuSoleil Posté le 13 Novembre 2018
              Ce n'est sans doute pas le bouquin du siècle, mais c'est tout à fait agréable à lire, en l'occurrence à écouter (je suis devenue une grande fan des livres audio), même si Sixtrid nous avait habitués à une interprétation plus "léchée". J'avoue apprécier les romans historiques : lorsque l'auteur a pris la peine de se documenter, on apprend toujours quelque chose... et on est dépaysé. Ici, le balancement entre l'époque moderne et celle du peintre permet à l'auteur de terminer l'ouvrage par une pirouette ironique, déconcertante au premier abord, mais qui finalement remet bien les choses à leur place. L'un des intérêts du livre, et encore plus quand on l'écoute, c'est qu'on peut en même temps aller regarder des reproductions du tableau, suivre les explications données... et surtout s'adonner à la contemplation du Jardin des délices, qui est une peinture fascinante, foisonnante et étonnante, qui m'a donné envie d'aller la voir en vrai. Voyage à Madrid en perspective ? pourquoi pas !
            • elleaimelire Posté le 29 Octobre 2018
              Si vous aimez l’art, l’histoire et les enquêtes alors ce livre est pour vous. L’histoire commence, à Madrid, au musée du Prado. Un prêtre a vandalisé le très célèbre triptyque du Jardin des délices peint par Jérôme Bosch au début du XVIè siècle dans les Flandres. Michael Keie est chargé de le restaurer avec l’aide de l’historien Antonio de Nebrija. Les traces de vitriol ont révélé des symboles cachés sous les couches de peinture du tableau. Mais quand arrive Grit Vanderwerf, la psychologue qui suit le religieux vandale, c’est le moment de repartir dans le passé, jusque dans les entrailles du tableau. "Le mal et la tromperie. Seules les personnes qui examinent avec attention le tableau remarqueront le message que votre maître a glissé ici." En effet, l’homme d’Eglise connait l’histoire de ce tableau, du peintre et des compagnons qui l’ont exécutés, ainsi que l’histoire qu’il raconte. Les conversation avec ce mystérieux Baerle vont nous faire plonger dans l’époque très mystique des origines du Jardin des délices. On va alors suivre Petronius Oris compagnon dans la maison de Jérôme Bosch à Bois-le-Duc. Jérôme Bosch n’est alors pas très bien vu dans la cité, il est accusé d’appartenir à la secte des Adamites. "Votre peintre,... Si vous aimez l’art, l’histoire et les enquêtes alors ce livre est pour vous. L’histoire commence, à Madrid, au musée du Prado. Un prêtre a vandalisé le très célèbre triptyque du Jardin des délices peint par Jérôme Bosch au début du XVIè siècle dans les Flandres. Michael Keie est chargé de le restaurer avec l’aide de l’historien Antonio de Nebrija. Les traces de vitriol ont révélé des symboles cachés sous les couches de peinture du tableau. Mais quand arrive Grit Vanderwerf, la psychologue qui suit le religieux vandale, c’est le moment de repartir dans le passé, jusque dans les entrailles du tableau. "Le mal et la tromperie. Seules les personnes qui examinent avec attention le tableau remarqueront le message que votre maître a glissé ici." En effet, l’homme d’Eglise connait l’histoire de ce tableau, du peintre et des compagnons qui l’ont exécutés, ainsi que l’histoire qu’il raconte. Les conversation avec ce mystérieux Baerle vont nous faire plonger dans l’époque très mystique des origines du Jardin des délices. On va alors suivre Petronius Oris compagnon dans la maison de Jérôme Bosch à Bois-le-Duc. Jérôme Bosch n’est alors pas très bien vu dans la cité, il est accusé d’appartenir à la secte des Adamites. "Votre peintre, il divise le monde en deux : il y a ceux qui l’idolâtrent, et ceux qui aimeraient le voir rôtir en enfer." N’étant pas calée en art et en symboles religieux, certains passages ne m’ont pas vraiment parlé. Je me suis un peu perdue dans le lexique spécifique. J’ai souvent dû me référer à des images du tableau trouvées sur internet pour visualiser ce qui était énoncé dans le livre. Mais sans en comprendre toutes les caractéristiques, le côté création, artistique de l’époque se révèle captivant par moment. "Pour répondre à votre question, Petronius, l’homme est un être étrange. Donnez-lui un tableau représentant quelque chose d’inconnu ou de démoniaque, il pense aussitôt que c’est l’œuvre du diable. Et pourtant, c’est uniquement l’imagination qui guide le pinceau du peintre. Dans la réalité, seule la vie est envahie par le mal, la créativité est innocente, exempte de tout péché. Cette créativité est infinie, tandis que notre pensée reste enfermée dans les rets de nos erreurs." Passé cet aspect très propre au sujet, j’ai trouvé assez intéressant de remonter dans le temps et parcourir l’histoire de ce tableau. Le côté complotiste et secte du sujet m’a un peu plus emballée que le côté artistique. J’y ai trouvé un petit côté Da Vinci Code. Mais ce que je regrette le plus, c’est que la plus grande partie du roman se passe à l’époque où le tableau a été peint. Finalement, peu de chapitres se passent à Madrid lors de la restauration du tableau. J’aurais vraiment aimé que les deux restaurateurs s’impliquent plus dans l’enquête pour déchiffrer les symboles mis à nu par l’acte de vandalisme. Heureusement, les longs passages se déroulant à Bois-le Duc, dans la maison de Jérôme Bosch sont assez fascinants. Les personnages sont tous sombres, et mystérieux. Préserver les secrets entourant le tableau est un réel enjeu, tous courent des risques. "Celui qui trahit le secret doit mourir. L’enjeu est trop important. Une vie pour en sauver des dizaines d’autres. Les dominicains font la loi dans cette cité. Depuis qu’ils sont ici, la mort est partout." Concernant le dénouement, je n’ai pas été plus surprise que ça, cela me semblait complètement dans la continuité du reste du roman. En résumé, je dirais que Le mystère Jérôme Bosch est un thriller mi-artistique, mi-historique qui saura plaire aux amateurs d’art. Si le côté thriller ne m’a tellement convaincue, ni passionnée, j’ai été très intéressée par ce tableau et par l’histoire de la secte qui l’entoure.
              Lire la suite
              En lire moins
            • visages Posté le 22 Octobre 2018
              Difficile de ne pas penser à Da Vinci Code en commençant ce roman du fait de la quête de sens caché dans des symboles, des confréries religieuses, des intrigues entres les "sectes"...J'y ai cependant trouvé "un plus" indéniable par la plongée dans la description minutieuse du Jardin des délices, le plaisir de découvrir encore et toujours de nouveaux détails, de sentir ma curiosité piquée par des interprétations audacieuses sur la signification de tous ces personnages fantastiques.Le va et vient entre notre époque et l'inquisition en 1500 permet une lecture à la fois ludique et instructive.Elle nous est permise par le biais de Petronius, apprenti de J.Bosch et l'énigmatique père Le Baerle , les deux personnages qui vont guider l'équipe "du Prado" à comprendre les raisons qui ont poussé ce père Le Baerle à endommager volontairement l'oeuvre magistrale du peintre. Bien que n'étant pas historienne , je pense que les descriptions de cette époque sont fidéles à la réalité et riches de détails qui imprègnent bien le lecteur du climat térrible qui régnait alors.J'ai découvert l'existence des Adamites,courant religieux que je ne connaissais pas et qui m'a un peu fait penser aux Cathares... Sans oublier que Peter Dempf... Difficile de ne pas penser à Da Vinci Code en commençant ce roman du fait de la quête de sens caché dans des symboles, des confréries religieuses, des intrigues entres les "sectes"...J'y ai cependant trouvé "un plus" indéniable par la plongée dans la description minutieuse du Jardin des délices, le plaisir de découvrir encore et toujours de nouveaux détails, de sentir ma curiosité piquée par des interprétations audacieuses sur la signification de tous ces personnages fantastiques.Le va et vient entre notre époque et l'inquisition en 1500 permet une lecture à la fois ludique et instructive.Elle nous est permise par le biais de Petronius, apprenti de J.Bosch et l'énigmatique père Le Baerle , les deux personnages qui vont guider l'équipe "du Prado" à comprendre les raisons qui ont poussé ce père Le Baerle à endommager volontairement l'oeuvre magistrale du peintre. Bien que n'étant pas historienne , je pense que les descriptions de cette époque sont fidéles à la réalité et riches de détails qui imprègnent bien le lecteur du climat térrible qui régnait alors.J'ai découvert l'existence des Adamites,courant religieux que je ne connaissais pas et qui m'a un peu fait penser aux Cathares... Sans oublier que Peter Dempf nous brode cette histoire, il est certain que je contemplerai d'un oeil différent et encore bien plus attentif, ce Jardin des délices dés que j'aurai la possibilité de retourner à Madrid!
              Lire la suite
              En lire moins
            • MonCharivariLitteraire Posté le 21 Juin 2018
              Bon roman historique. ce livre est intéressant. il s'intéresse à l'œuvre de Jérôme Bosch et lui donne une nouvelle interprétation. Il se présente comme une chasse à la vérité. Comment lire les toiles de ce peintre hors du commun? Peut être existe-t-il des clés cachées dans l'histoire et dans la toile? Entre thriller et recherche on se laisse prendre par le livre bien que certains sont plus haletants dans le domaine. Mais cela n'empêche pas de passer un moment agréable en compagnie de Jérôme Bosch.
            • le_nouvel_homme_invisible Posté le 13 Mars 2018
              Roman siamois mettant en scène deux époques qui se partagent grosso modo les 450 pages du livre en 1/3 + 2/3. Un tiers de l'histoire se passe dans un Madrid moderne où un prêtre raconte une histoire qui se passe au Moyen-Age, au temps de Jérôme Bosch. La vie de ce dernier est racontée par un jeune peintre, Oris, qui arrive à Bois-le-Duc pour travailler dans l'atelier du maître. Milles péripéties arrivent à ce jeune peintre dont le travail principal est de servir de source pour le volet 'lenfer' du trypique aujourd'hui connu sous le nom de 'jardin des délices'. En effet, par un procédé alchimique, un savant parvient à pomper les rêves étranges du jeune homme pour que Bosch puisse les reproduire sur la toile. Le tableau se veut une façon de transmettre une philosophie jugée hérétique par l'Eglise aux générations suivantes: la femme dominera à nouveau l'homme. De lecture simple, ce roman se situe dans la veine des Dan Brown, avec des explications symboliques dont on ignore finalement si elles sont juste ou fausses. Agréable moment de lecture donc, même si ce n'est pas de la grande littérature. Avoir une image du Jardin des Délices en couverture (couverture... Roman siamois mettant en scène deux époques qui se partagent grosso modo les 450 pages du livre en 1/3 + 2/3. Un tiers de l'histoire se passe dans un Madrid moderne où un prêtre raconte une histoire qui se passe au Moyen-Age, au temps de Jérôme Bosch. La vie de ce dernier est racontée par un jeune peintre, Oris, qui arrive à Bois-le-Duc pour travailler dans l'atelier du maître. Milles péripéties arrivent à ce jeune peintre dont le travail principal est de servir de source pour le volet 'lenfer' du trypique aujourd'hui connu sous le nom de 'jardin des délices'. En effet, par un procédé alchimique, un savant parvient à pomper les rêves étranges du jeune homme pour que Bosch puisse les reproduire sur la toile. Le tableau se veut une façon de transmettre une philosophie jugée hérétique par l'Eglise aux générations suivantes: la femme dominera à nouveau l'homme. De lecture simple, ce roman se situe dans la veine des Dan Brown, avec des explications symboliques dont on ignore finalement si elles sont juste ou fausses. Agréable moment de lecture donc, même si ce n'est pas de la grande littérature. Avoir une image du Jardin des Délices en couverture (couverture amusante d'ailleurs avec ses trous dans la jaquette) permet de vérifier les détails de la peinture.
              Lire la suite
              En lire moins

            Ils en parlent

            "Une enquête étonnante et foisonnante nous conduisant sur les traces de l'œuvre la plus célèbre de Bosch, peut-être la plus énigmatique, au coeur d'une époque trouble où l'engagement d'un artiste rimait avec audace et danger.
            Un roman érudit et enthousiasmant. "
            Anne-Sophie Poinsu / Librairie Le Failler (Rennes / 35)
            « un suspense magistral »
            Le Point
            Toute l'actualité du cherche midi éditeur
            Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !
            Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com