Lisez! icon: Search engine
L'Archipel
EAN : 9782809842197
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 704
Format : 14 x 22,5 mm

Le palais des mille vents

Collection : Roman & évasion
Date de parution : 14/10/2021
Après sa trilogie du Lotus rose, Kate McAlistair nous invite à un voyage riche en passions sur les terres glacées et sauvages de la Russie.
Lahore, 1838. Adolescent, Morgan vit sous le joug de son père, un mercenaire aussi cruel qu’ivrogne. Il tombe amoureux de Chali, une jeune princesse mongole, mais celle-ci doit épouser le petit-fils de l’empereur du Pendjab. Morgan s’efforce de l’oublier en prenant sous son aile Maura, une fillette venue rejoindre son... Lahore, 1838. Adolescent, Morgan vit sous le joug de son père, un mercenaire aussi cruel qu’ivrogne. Il tombe amoureux de Chali, une jeune princesse mongole, mais celle-ci doit épouser le petit-fils de l’empereur du Pendjab. Morgan s’efforce de l’oublier en prenant sous son aile Maura, une fillette venue rejoindre son père, le colonel Fleming, redoutable chef de la police de l’empereur.
Un jour, c’est le drame : alors que Morgan tente de s’opposer à son père ivre, ce dernier tombe du balcon et se tue. Fleming l’accuse de meurtre. Le jeune garçon parvient à lui échapper et s’enfuit dans l’Himalaya.
Dix ans ont passé. Maura est mariée à un botaniste britannique qui oeuvre dans le renseignement. Au cours d’une réception au Palais des mille vents, en Russie, elle reconnaît Morgan. À nouveau sous son charme, elle manoeuvre pour qu’il devienne le guide de l’expédition de son mari. Attiré par Maura, Morgan refuse tout d’abord. Mais lorsqu’il comprend que cette expédition est en réalité une mission de sauvetage de la princesse Chali, à présent veuve et pourchassée par des tueurs, il n’a plus qu’un désir : venir en aide à celle qu’il n’a jamais pu oublier…

Après sa trilogie du Lotus rose, Kate McAlistair signe le premier volet d’une nouvelle saga : un voyage passionné de l’Inde à la Russie orientale, jusqu’aux confins du Kazakhstan.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782809842197
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 704
Format : 14 x 22,5 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Mariloup Posté le 13 Janvier 2022
    Grâce aux éditions de l'Archipel, j'ai pu recevoir Le palais des mille vents, écrit par l'autrice de la trilogie La Vallée du Lotus Rose dont j'ai le tome 1 dans ma PAL. Son nouveau roman me faisait très très envie au vu de sa superbe couverture et de son incroyable résumé qui me promettait une aventure dépaysante et passionnante. Verdict ? Je n'ai pas été déçue du tout, j'ai adoré ! Morgan est un jeune homme métis, né d'une mère indienne et d'un père irlandais, militaire et éleveur de chevaux au Pendjab. Ce dernier le déteste et brutalise sa mère qui est aussi son épouse. Au dehors de sa vie au sein du haras, il va rencontrer et visiter secrètement une jeune Kirghize toutes les nuits, aux abords de son gigantesque camp. Une amitié profonde et sincère va naître entre eux, ils passeront de bons moments, moments qui n'appartiennent qu'à eux, loin de leurs vies respectives et de leurs responsabilités à un si jeune âge. Mais la réalité rattrape Morgan lorsqu'il apprend que son amie, son premier amour, est en vérité la princesse Chali Gaur, dernière descendante du célèbre Gengis Khan et que cette dernière doit épouser un prince indien... Grâce aux éditions de l'Archipel, j'ai pu recevoir Le palais des mille vents, écrit par l'autrice de la trilogie La Vallée du Lotus Rose dont j'ai le tome 1 dans ma PAL. Son nouveau roman me faisait très très envie au vu de sa superbe couverture et de son incroyable résumé qui me promettait une aventure dépaysante et passionnante. Verdict ? Je n'ai pas été déçue du tout, j'ai adoré ! Morgan est un jeune homme métis, né d'une mère indienne et d'un père irlandais, militaire et éleveur de chevaux au Pendjab. Ce dernier le déteste et brutalise sa mère qui est aussi son épouse. Au dehors de sa vie au sein du haras, il va rencontrer et visiter secrètement une jeune Kirghize toutes les nuits, aux abords de son gigantesque camp. Une amitié profonde et sincère va naître entre eux, ils passeront de bons moments, moments qui n'appartiennent qu'à eux, loin de leurs vies respectives et de leurs responsabilités à un si jeune âge. Mais la réalité rattrape Morgan lorsqu'il apprend que son amie, son premier amour, est en vérité la princesse Chali Gaur, dernière descendante du célèbre Gengis Khan et que cette dernière doit épouser un prince indien pour former une alliance entre les deux peuples pour contrer l'Occident, et encore plus les Anglais et les Russes. A la suite d'événements terribles, Morgan sera obligé de fuir son pays et de se reconstruire. Dix années passent, il est devenu un homme, différent d'autrefois, qui a bien changé puisqu'il est devenu un redoutable négociant/voyageur qui fuit son passé. Il a même une nouvelle identité. Il se nomme désormais Alexandr, fils adoptif d'un éminent paléontologue russe qui l'a sauvé, élevé et qui a fait de lui son héritier. Cette nouvelle vie lui convient jusqu'à ses retrouvailles avec Maura, jeune amie proche de l'époque, qui ne le laissera pas indifférent non plus. S'ensuit alors une très longue et périlleuse quête pour retrouver la reine Chali Gaur en fuite, celle qu'il n'a jamais pu oublier et qui est la cible de nombreuses personnes, de nombreux pays, de par son statut, son rang et son héritage. J'ai beaucoup aimé Morgan/Alexandr, profondément bon et gentil, un peu plus dur adulte. J'ai aimé suivre son évolution, surtout que l'écart entre le Morgan adolescent et l'Alexandr adulte est très significatif à tel point qu'on dirait deux personnes distinctes. Chali m'a impressionné. Mariée si jeune, contre les élans de son cœur, loin de la liberté qu'elle aimait tant, elle a su survivre et déjoué les plans de ceux qui voulaient lui nuire ou profiter d'elle et de ce qu'elle représentait. Si j'ai apprécié Maura enfant, ce fut moins le cas adulte. Son comportement n'était pas très respectueux vis-à-vis de son époux qui l'aime à la folie, qu'elle aime aussi beaucoup et qui pourtant, essaie de s'approprier Alexandr. Et vu comment cela se termine entre eux à la fin, j'avais cette impression de "tout ça pour ça?!". Il fallait mettre les choses au clair plus tôt, beaucoup plus tôt. Immersif à souhait, la lecture fut clairement dépaysante. Je ne suis pas du tout ou alors très peu coutumière de l'Histoire de l'Orient, des pays comme l’Inde, la Mongolie... disons de cette période historique et de la zone géographique. C'était donc la découverte totale. Une véritable plongée au cœur de différentes cultures, avec leurs bons et leurs mauvais côtés. Le voyage, l'évasion et le dépaysement étaient au rendez-vous. Le Pendjab, le Kazakhstan, la Russie, la Chine, la Route de la Soie... magnifique ! Alors là, une sublime plume, très fluide, je suis scotchée. Le travail de recherche est incroyable. L'autrice est tellement précise, c'est beaucoup de descriptions et j'ai même trouvé la plume poétique. J'ai trouvé ce récit aussi beau que cruel. Le réalisme et les descriptions font que certaines scènes étaient visuelles et donc très difficiles à lire. En bref, ce ne fut pas un coup de cœur mais une excellente lecture tout de même ! Ce fut une lecture passionnante, j'ai eu du mal à lâcher le roman pour aller me coucher le soir. J'ai eu un attachement certain pour Maura, Chali et Morgan/Alexandr. J'ai assez hâte de les retrouver prochainement dans un second tome. C'est une belle histoire d'amour, qui va au-delà des frontières et des cultures ! PS : J'ai eu l'agréable surprise de voir que mon exemplaire était dédicacée ! Super attention ! #9829; Je remercie chaleureusement Mylène et les éditions de l'Archipel pour l'envoi et la découverte de ce superbe roman.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Millina Posté le 12 Janvier 2022
    J’adore le personnage principal, Harsha Morgan. Il est sensible et beau aussi bien dedans que dehors. La(e) lectrice (eur) le suit tout au long de sa vie. Il passe sa jeunesse au Penjab. Il est né d’une mère indienne et d’un père écossais. Sa vie est riche et pourtant pas forcément enviable. Son père est le diable, il entraîne sa mère toujours plus loin en enfer. Mais les femmes en Inde vivent pour leur mari, qu’elle se fasse battre n’est pas un problème. Néanmoins, Harsha ne comprend pas toute cette violence. Elle le révolte. Il aimerait aider sa mère et désespère de ne pouvoir le faire et pourtant que peut faire un gosse de 10 ans contre un homme adulte#8201;? Malgré une vie de famille tumultueuse, Harsha a ses petits bonheurs. Depuis quelque temps, Harsha s’occupe du cheval de son père. Il l’emmène se balader le long dans la rivière. Lors d’une de ces balades, il rencontre une jeune fille et son aigle. Commencer une histoire d’amitié sans paroles, ils n’ont besoin d’aucun mot pour se comprendre. Mais elle n’est pas destinée à continuer, elle fait partie de la suite de l’impératrice promise au Prince du Penjab. Le temps leur... J’adore le personnage principal, Harsha Morgan. Il est sensible et beau aussi bien dedans que dehors. La(e) lectrice (eur) le suit tout au long de sa vie. Il passe sa jeunesse au Penjab. Il est né d’une mère indienne et d’un père écossais. Sa vie est riche et pourtant pas forcément enviable. Son père est le diable, il entraîne sa mère toujours plus loin en enfer. Mais les femmes en Inde vivent pour leur mari, qu’elle se fasse battre n’est pas un problème. Néanmoins, Harsha ne comprend pas toute cette violence. Elle le révolte. Il aimerait aider sa mère et désespère de ne pouvoir le faire et pourtant que peut faire un gosse de 10 ans contre un homme adulte#8201;? Malgré une vie de famille tumultueuse, Harsha a ses petits bonheurs. Depuis quelque temps, Harsha s’occupe du cheval de son père. Il l’emmène se balader le long dans la rivière. Lors d’une de ces balades, il rencontre une jeune fille et son aigle. Commencer une histoire d’amitié sans paroles, ils n’ont besoin d’aucun mot pour se comprendre. Mais elle n’est pas destinée à continuer, elle fait partie de la suite de l’impératrice promise au Prince du Penjab. Le temps leur est compté, leur amitié leur survivra-t-elle#8201;? J’ai adoré cette amitié fusionnelle. C’est magique. Harsha et son esprit ouvert vont faire de nombreuses rencontres, de femmes indépendantes et vivaces, de personnes pleines de sagesse, des rejetés de la société pour leur tare physique. Pourtant, ça ne l’empêche pas d’être intelligent et de devenir quelqu’un. La liberté des femmes dans le Penjab est pourtant toute relative. Elles jouent avec les limites, elles savent également quand abdiquer, car à l’époque la femme n’était pas libre et leurs transgressions peuvent leur couter la vie. Harsha évolue. Il s’endurcit. Il gagne en force, mais il perd aussi son innocence. Quand son passé ressurgit, il dévoile un visage différent. Le panel de personnages est assez important. Cependant, chacun à ses différences est impossible de les confondre. Ce livre est aussi l’occasion de voyager. C’est bien agréable. L’Inde, la Russie et la Mongolie, tout cela est dans un seul bouquin. Ces paysages sont tellement beaux et exotiques. En résumé : C’est une très bonne lecture. J’ai été totalement conquise par ce jeune garçon et cet homme au goût d’aventure.
    Lire la suite
    En lire moins
  • SanDespi Posté le 1 Janvier 2022
    Une grande épopée à travers la l'Inde, la Russie et toute l'Asie Centrale. Un roman d'aventure doublé d'une histoire romanesque. J'ai aimé les descriptions de paysages comme celles des coutumes et traditions des peuples nomades. L'auteure qui j'avais découvert avec sa trilogie du Lotus rose a encore une fois su me prendre dans les filets de son intrigue. J'ai hâte de découvrir la suite des aventures d'Aleksandr et Chali #x2764;
  • Overbooks Posté le 9 Décembre 2021
    Après avoir adoré la trilogie du Lotus Rose de @katemcalistair, je me devais de lire le premier tome de sa nouvelle saga ! Alors quoi dire ? L'autrice reprend tous les ingrédients qui avaient fait le succès de la trilogie du Lotus Rose : du dépaysement, une intrigue palpitante, de très jolies histoires d'amour et d'amitié et un méchant qu'on prend plaisir à détester ! Kate McAlistair a vraiment un don pour nous transporter dans les pays que traversent nos héros. Les descriptions sont parfaites, ni trop longues, ni trop courtes, juste ce qu'il faut pour qu'on ait l'impression de voyager en Russie et en Asie. On découvre des paysages, des pays, des cultures et des traditions. L'intrigue quand à elle est hyper prenante. On s'attache immédiatement à nos héros et on vibre pour eux. Ils leur arrivent tellement de choses ! Impossible de s'ennuyer pendant la lecture. Si vous voulez de l'évasion et une intrigue palpitante, n'hésitez pas une seule seconde ! Le seul défaut de ce roman est de devoir attendre la suite :) Je remercie les éditions de l'archipel pour l'envoi et @katemcalistair pour sa gentille dédicace.
  • LesChasseusesDeLivres Posté le 7 Décembre 2021
    Grâce aux éditions l'Archipel, j'ai pu me plonger ce mois-ci dans mon premier roman de Kate McAlistair, le Palais des Mille Vents. Une question demeure…Pourquoi ai-je attendu si longtemps avant de goûter à la plume de Kate McAlistair ? #8620; Résumé de l'éditeur Lahore, 1838. Adolescent, Morgan vit sous le joug de son père, un mercenaire aussi cruel qu'ivrogne. Il tombe amoureux de Chali, une jeune princesse mongole, mais celle-ci doit épouser le petit-fils de l'empereur du Pendjab. Morgan s'efforce de l'oublier en prenant sous son aile Maura, une fillette venue rejoindre son père, le colonel Fleming, redoutable chef de la police de l'empereur. Un jour, c'est le drame : alors que Morgan tente de s'opposer à son père ivre, ce dernier tombe du balcon et se tue. Fleming l'accuse de meurtre. le jeune garçon parvient à lui échapper et s'enfuit dans l'Himalaya. Dix ans ont passé. Maura est mariée à un botaniste britannique qui oeuvre dans le renseignement. Au cours d'une réception au Palais des mille vents, en Russie, elle reconnait Morgan. A nouveau sous son charme, elle manoeuvre pour qu'il devienne le guide de l'expédition de son mari. Attiré par Maura, Morgan refuse tout d'abord. Mais lorsqu'il comprend que cette expédition est en... Grâce aux éditions l'Archipel, j'ai pu me plonger ce mois-ci dans mon premier roman de Kate McAlistair, le Palais des Mille Vents. Une question demeure…Pourquoi ai-je attendu si longtemps avant de goûter à la plume de Kate McAlistair ? #8620; Résumé de l'éditeur Lahore, 1838. Adolescent, Morgan vit sous le joug de son père, un mercenaire aussi cruel qu'ivrogne. Il tombe amoureux de Chali, une jeune princesse mongole, mais celle-ci doit épouser le petit-fils de l'empereur du Pendjab. Morgan s'efforce de l'oublier en prenant sous son aile Maura, une fillette venue rejoindre son père, le colonel Fleming, redoutable chef de la police de l'empereur. Un jour, c'est le drame : alors que Morgan tente de s'opposer à son père ivre, ce dernier tombe du balcon et se tue. Fleming l'accuse de meurtre. le jeune garçon parvient à lui échapper et s'enfuit dans l'Himalaya. Dix ans ont passé. Maura est mariée à un botaniste britannique qui oeuvre dans le renseignement. Au cours d'une réception au Palais des mille vents, en Russie, elle reconnait Morgan. A nouveau sous son charme, elle manoeuvre pour qu'il devienne le guide de l'expédition de son mari. Attiré par Maura, Morgan refuse tout d'abord. Mais lorsqu'il comprend que cette expédition est en réalité une mission de sauvetage de la princesse Chali, à présent veuve et pourchassée par des tueurs, il n'a plus qu'un désir : venir en aide à celle qu'il n'a jamais pu oublier… #8620; Les grands espaces, l'évasion et l'aventure….Dès les premières pages Kate McAlistair nous entraîne dans un univers coloré aux côtés du jeune Morgan Preston à Lahore. Tiraillé entre ses origines indiennes et son désir de plaire à un père violent, il s'échappe chaque matin du domaine familiale pour rejoindre Chali. Il va rapidement tomber sous le charme de cette jeune princesse auprès de qui il va apprendre à aimer et savourer chaque levé de soleil. Ces rencontres prennent rapidement fin et d'autres événements fâcheux vont pousser Morgan à fuir Lahore et son pays natal pour la Russie. La plume de l'auteure est un vrai régale à parcourir. Les descriptions réalistes nous emportent au coeur de l'Asie avec une fluidité déconcertante. Pour les amoureux de la nature, des grands voyages et des belles découvertes, ce roman vous plaira certainement. Les personnages sont bien construits, et l'on prend un réel plaisir à suivre leurs aventures tout au long du roman. Voyages, rebondissements en tout genre, je me suis fait happer par cette histoire et par cet univers que je n'avais pas du tout envie de quitter. C'est d'ailleurs ce sentiment qui me donne envie de poursuivre la nouvelle saga de Kate McAlistair… Mais en attendant la suite de l'Héritage des steppes, je vais pouvoir me lancer dans la trilogie du Lotus Rose qui me fait de l'oeil depuis un certain temps maintenant. Je remercie Kate McAlistair pour son joli petit mot et les éditions Archipel qui ne cessent de me faire voyager depuis déjà 2 ans !
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés