Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782258084001
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 682
Format : 154 x 240 mm
Le Pays des grottes sacrées
Les Enfants de la Terre
Jacques Bommarlat (traduit par)
Date de parution : 24/03/2011
Éditeurs :
Presses de la cité

Le Pays des grottes sacrées

Les Enfants de la Terre

Jacques Bommarlat (traduit par)
Date de parution : 24/03/2011

Des millions de fans à travers le monde l’attendaient depuis neuf ans ! Ayla, notre ancêtre à tous, est de retour dans le sixième et dernier volet de la formidable saga préhistorique « Les Enfants de la Terre ».

La petite orpheline Cro-Magnon recueillie par des Neandertal a fait bien du chemin depuis Le Clan de l’Ours des Cavernes, le premier tome de ses aventures. Elle vient de mettre...

La petite orpheline Cro-Magnon recueillie par des Neandertal a fait bien du chemin depuis Le Clan de l’Ours des Cavernes, le premier tome de ses aventures. Elle vient de mettre au monde une petite fille, et a été peu à peu adoptée par les membres de la Neuvième Caverne, le...

La petite orpheline Cro-Magnon recueillie par des Neandertal a fait bien du chemin depuis Le Clan de l’Ours des Cavernes, le premier tome de ses aventures. Elle vient de mettre au monde une petite fille, et a été peu à peu adoptée par les membres de la Neuvième Caverne, le clan de son compagnon Jondalar. A tel point que la Zelandoni, guérisseuse et chef spirituel de la tribu, la choisit pour lui succéder un jour.
Afin de parvenir à cette fonction, Ayla suit pendant plusieurs mois la grande prêtresse. Son initiation passe notamment par la visite des nombreuses grottes ornées de la région, l’occasion pour elle de découvrir des sites magnifiquement décorés, dont elle apprend à comprendre le sens. Mais cette formation, jalonnée de rites de passage, n’a rien d’une promenade de santé, et la jeune femme devra franchir bien des obstacles avant de devenir Zelandoni. Saura-t-elle trouver un équilibre entre ses obligations de jeune mère et d’épouse et les exigences de son apprentissage ?

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258084001
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 682
Format : 154 x 240 mm

Ils en parlent

"Voici certainement un jour à marquer d'une pierre blanche pour les fans français des Enfants de la Terre, étonnante fiction consacrée aux hommes préhistoriques du paléolithique : ce jeudi 24 mars paraît en avant-première dans l'Hexagone - le 29 mars dans le reste du monde - le sixième et dernier épisode de cette saga phénoménale." L'Express

 

"Quatre-vingts printemps, mais l'oeil toujours plein de malice derrière les lunettes de brodeuse, Jean célèbre aujourd'hui l'apothéose d'une aventure romanesque amorcée presque par hasard, voici trente ans." Le Figaro Littéraire

 

"Ce sixième et dernier livre de la saga des "Enfants de la terre", nourri comme les précédents d'une documentation fouillée saluée par les spécialistes, ne décevra pas les fans avides de se plonger à nouveau au coeur de la vie préhistorique." Pèlerin magazine

 

"Dans Le pays des grottes sacrées, le sixième et dernier tome, on retrouve [...] la recette qui a fait le succès des précédents livres : des personnages qui nous ressemblent et des descriptions fleuves, nourries de documentations solides." Ouest France

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Kez Posté le 14 Mars 2022
    6 tomes, plusieurs milliers de pages pour raconter l'histoire de Ayla. Mais aussi et surtout une histoire de l'humanité. D'abord l'opposition entre le Clan et les Autres, que l'on peut retrouver entre les Anciens et les Modernes. Le fait d'apprendre des tas de choses sur une époque qui parait si lointaine et si ancienne, avec des cotés très moderne comme la phytothérapie. Toute la difficulté de changer de monde sans trahir les siens... Ah cela mérite bien des milliers de pages...
  • SabrinaTrublet Posté le 1 Avril 2021
    Les enfants de la terre tome 6 partie 2 Jean M.AUEL Ayla a terminé son apprentissage pour devenir première de sa caverne. « L’ appel » a été très violent et les sacrifices consentis pour y arriver sont immenses : perte de son bébé, trahison de Jondalar, épuisement physique... A peine revenue à elle il lui faut arbitrer le différent entre Laramar et Jondalar mais surtout annoncer ce que la grande terre mère lui a révélé : c’est l’homme qui créé une nouvelle vie en donnant sa semence à la femme. Et pas la volonté de la grande terre mère comme les populations le croyait depuis la nuit des temps... Une révélation choc qui changera beaucoup de choses dans l’évolution de l’Homme. Dernier tome de cette incroyable saga et un de mes préférés ! On y trouve des notions inabordées jusque là : la trahison, la jalousie, la vengeance mais aussi l’évolution des pensées dans des domaines sacrés comme la procréation et la filiation. J’aurais lu ces 9 livres avec beaucoup de plaisir (même si je trouve les tomes inégaux entre eux). J’ai beaucoup beaucoup aimé les tomes 1 et 2 puis 4 et 6 partie 2. C’est une très bonne découverte que je conseille vivement sur un sujet qui pourtant au départ... Les enfants de la terre tome 6 partie 2 Jean M.AUEL Ayla a terminé son apprentissage pour devenir première de sa caverne. « L’ appel » a été très violent et les sacrifices consentis pour y arriver sont immenses : perte de son bébé, trahison de Jondalar, épuisement physique... A peine revenue à elle il lui faut arbitrer le différent entre Laramar et Jondalar mais surtout annoncer ce que la grande terre mère lui a révélé : c’est l’homme qui créé une nouvelle vie en donnant sa semence à la femme. Et pas la volonté de la grande terre mère comme les populations le croyait depuis la nuit des temps... Une révélation choc qui changera beaucoup de choses dans l’évolution de l’Homme. Dernier tome de cette incroyable saga et un de mes préférés ! On y trouve des notions inabordées jusque là : la trahison, la jalousie, la vengeance mais aussi l’évolution des pensées dans des domaines sacrés comme la procréation et la filiation. J’aurais lu ces 9 livres avec beaucoup de plaisir (même si je trouve les tomes inégaux entre eux). J’ai beaucoup beaucoup aimé les tomes 1 et 2 puis 4 et 6 partie 2. C’est une très bonne découverte que je conseille vivement sur un sujet qui pourtant au départ me laissait plus que sceptique quant à son intérêt pour moi. Révélation !
    Lire la suite
    En lire moins
  • SabrinaTrublet Posté le 8 Février 2021
    Les enfants de la terre. Tome 6 Première partie. Jean M.AUEL Ayla a accepté ! Elle va devenir acolyte de la Doniate et plus tard elle sera sa première. Mais pour cela il va falloir réussir quelques rites de passages : passer des nuits sans dormir pour observer et noter les cycles lunaires , se priver « des plaisirs », jeûner... Une formation qu#x2019elle suivra dans un ordre différent des autres premières puisqu#x2019elle est déjà unie avec un enfant. Son séjour au camp d#x2019été va lui faire découvrir de belles grottes ornées d#x2019art rupestre : peintures et sculptures. Mais aussi ce qu#x2019elle redoute le plus au monde : un tremblement de terre. Toujours accompagnée de la jument Whinney, de l#x2019étalon Rapide et de la pouliche Grise. Ainsi que Loup. La petite Jondalaya a bien grandi et monte Grise ce qui permet des déplacements aisés. Un avant dernier tome un peu plus banal car sans rebondissements. Plus intellectuel peut être avec les évocations de l#x2019art, de la médecine et du pouvoir.
  • LugSamildatek Posté le 14 Novembre 2020
    J'ai aimé retrouver Ayla et Jondalar, et faire la connaissance de leur fille Jonayla. Maintenant elle est acolyte elle passe ses épreuves pour devenir zelandonii. Nous la suivons au fil de son périple, au fil des cérémonie, des réunions d'été. J'ai vraiment bien aimé lire les aventures d'Ayla. Je suis déçu que ça s'arrête là , qu'il n'y ait pas d'autres tôme. Les connaissances de l'auteur au niveau historique sont assez fourni et intéressante. Suivre ces hommes et femmes au quotidien et vraiment intéressant. Bravo à l'auteure.
  • Mycroft2 Posté le 17 Mars 2019
    Comme je l'ai dit dans une autre critique, c'est le hasard qui m'a permis de découvrir cette formidable saga ! Maintenant que j'en ai fini la lecture je suis triste car je ne pourrais plus vivre les aventures d'Ayla et de Jondalar ! Pour moi c'est bien écrit, même si par moment j'ai eu le temps long. Il me reste aussi un brin de Nostalgie à la fin de la saga: quand on voit comment ils vivaient simplement à l'époque et comment nous vivons aujourd'hui je me dis que nous n’honorons plus la mère comme il se doit... Moi je conseille à tous, j'ai adoré car c'est agréable, les personnages sont tous attachants et c'est bien écrit!
Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.