Lisez! icon: Search engine
L'Archipel
EAN : 9782809842272
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 700
Format : 12,5 x 20 mm
À Paraître

Le pays du nuage blanc (opé 30 ans)

Collection : Roman & évasion
Date de parution : 09/09/2021
Pour leurs 30 ans, les éditions de l’Archipel rééditent le best-seller Le Pays du nuage blanc, premier roman de la reine du roman d’évasion Sarah Lark, dont les sagas se sont déjà vendues, en France, à plus de 800 000 exemplaires. 
Le best-seller de l’auteure aux 800 000 exemplaires vendus en France
 
« Église anglicane de Christchurch (Nouvelle-Zélande) recherche jeunes femmes honorables pour contracter mariage avec messieurs de notre paroisse bénéficiant tous d’une réputation irréprochable. »
Londres, 1852. Hélène, préceptrice, décide de répondre à cette annonce et de tenter l’aventure. Sur le bateau qui la...
Le best-seller de l’auteure aux 800 000 exemplaires vendus en France
 
« Église anglicane de Christchurch (Nouvelle-Zélande) recherche jeunes femmes honorables pour contracter mariage avec messieurs de notre paroisse bénéficiant tous d’une réputation irréprochable. »
Londres, 1852. Hélène, préceptrice, décide de répondre à cette annonce et de tenter l’aventure. Sur le bateau qui la mène au Pays du nuage blanc, elle sympathise avec Gwyneira, une aristocrate désargentée promise à l’héritier d’un magnat de la laine. Ni l’une ni l’autre ne connaissent leur futur époux.
Une nouvelle vie, pleine d’imprévus, commence pour les deux jeunes femmes, qu’une amitié indéfectible lie désormais…
Cette saga portée par un puissant souffle romanesque révèle le talent d’une auteure, dans la grande tradition de Colleen McCullough et de Tamara McKinley. Le roman désormais culte qui a fait découvrir Sarah Lark aux lectrices francophones.
 
« Fabuleux et envoûtant. » Le Dauphiné libéré
« Trépidant ! » Le Pèlerin
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782809842272
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 700
Format : 12,5 x 20 mm
L'Archipel
14.00 €
À paraître le 09/09/2021

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MissOHara Posté le 23 Avril 2021
    Le premier tome de cette trilogie est un petit pavé très agréable à lire. On y suit les aventures de deux jeunes femmes anglaises parties tenter leur chance (en ce mariant bien sûr) en Nouvelle Zélande. L'histoire se déroule au 19eme siècle au début de la colonisation du pays de nuage blanc. D'un côté il y a Gwyneira une jeune femme noble rebelle qui choisi contre l'avis de ses parents d'épouser le fils d'un riche éleveur de moutons et de l'autre côté il y a Hélène une jeune professeur particulier au service d'une famille aisée qui en a marre de sa condition et qui décide de répondre à une annonce pour épouser des colons néo zélandais. Nous allons suivre leur (long très long) voyage en bateau puis le voyage a cheval ou a pieds pour rejoindre leurs époux. Puis leurs réactions face à leurs maris. Elles se lient d'amitié dans le bateau puis se soutiennent mutuellement.
  • Ju15lie Posté le 12 Janvier 2021
    Un livre qui raconte l'histoire de deux femmes à une époque qui n'est plus du tout la nôtre. Une histoire poignante qui est ponctuée de rebondissements. À chaque fin de chapitre l'auteur nous donne envie de commencer le prochain. Malgré le nombre de pages qui pourrait rebuter certains lecteurs, il se lit facilement. Je recommande ce livre à ceux qui ont envie de lire une histoire semée d'histoire, d'amour et de vie de famille.
  • EnjeeMetivier Posté le 5 Janvier 2021
    Bon, je crois qu'il est établi pour moi que j'aime les sagas familiales, les femmes fortes et la découverte de pays inconnus. Autrement dit ce livre dispose du trio gagnant ! Gwineira et Helen (je l'ai écouter en audio mea culpa si j'écris mal les prénoms !) si au début du roman, elles ont eu le don de m'exaspèrer par leur pruderie et leur manque de discernement, sont en fait de vrais héroïnes. Elles quittent chacune l'Angleterre, leur pays natal pour la Nouvelle-Zélande et un mari inconnu. L'une riche, l'autre pauvre, cela peut paraître cliché mais finalement pas tant. Elles vont chacune évolué avec les cartes qu'elles ont en main pour l'une des chiens de berger, pour l'autre un talent pour l'éducation. Et une amitié indéfectible qui les renforce et les pousse vers l'avant. J'ai aimer voyager avec elles à travers les plaines, les Alpes néo zelandaises, entre les villages maori et les mines d'or d'Otago. J'ai aimer les pupilles d'Helen, j'ai haï Gérald et Howard... Et je les retrouve tous avec plaisir dans le prochain tome.
  • Labibliothequedemarjorie Posté le 14 Décembre 2020
    Londres, 1852. Hélène Davenport, fille de pasteur, orpheline de mère, a dû travailler très jeune pour aider son père à la maison et permettre à ses frères de poursuivre leurs études. Elle est préceptrice et s'occupe des enfants d'une famille aisée de la capitale anglaise. Mais, l'envie de se marier et de fonder une famille est de plus en plus présente dans son esprit. Pourtant, sans dot, elle n'a pas grand espoir de voir son souhait se concrétiser. Un jour, la solution s'offre à elle. En lisant le journal, elle trouve une annonce : "Eglise anglicane de Christchurch (Nouvelle-Zélande) recherche jeunes femmes honorables, capables de tenir un ménage et d'éduquer des enfants, pour contracter mariage avec messieurs de notre paroisse, hommes aisés bénéficiant tous d'une réputation irréprochable." Après mûre réflexion, Hélène embarque à bord d'un navire, direction le pays du nuage blanc. Le voyage est très long, il dure plusieurs semaines, ce qui lui laisse l'occasion de sympathiser avec d'autres femmes en partance pour la Nouvelle-Zélande. C'est ainsi qu'elle rencontre Gwyneira, Daphne et deux petites jumelles d'une dizaine d'années. Gwyneira, jeune aristocrate, est promise en mariage et les trois autres vont être placées dans des familles en tant que domestiques. Une toute nouvelle vie... Londres, 1852. Hélène Davenport, fille de pasteur, orpheline de mère, a dû travailler très jeune pour aider son père à la maison et permettre à ses frères de poursuivre leurs études. Elle est préceptrice et s'occupe des enfants d'une famille aisée de la capitale anglaise. Mais, l'envie de se marier et de fonder une famille est de plus en plus présente dans son esprit. Pourtant, sans dot, elle n'a pas grand espoir de voir son souhait se concrétiser. Un jour, la solution s'offre à elle. En lisant le journal, elle trouve une annonce : "Eglise anglicane de Christchurch (Nouvelle-Zélande) recherche jeunes femmes honorables, capables de tenir un ménage et d'éduquer des enfants, pour contracter mariage avec messieurs de notre paroisse, hommes aisés bénéficiant tous d'une réputation irréprochable." Après mûre réflexion, Hélène embarque à bord d'un navire, direction le pays du nuage blanc. Le voyage est très long, il dure plusieurs semaines, ce qui lui laisse l'occasion de sympathiser avec d'autres femmes en partance pour la Nouvelle-Zélande. C'est ainsi qu'elle rencontre Gwyneira, Daphne et deux petites jumelles d'une dizaine d'années. Gwyneira, jeune aristocrate, est promise en mariage et les trois autres vont être placées dans des familles en tant que domestiques. Une toute nouvelle vie s'offre à ces jeunes femmes, dans un pays encore inconnu, une terre d'espoir. *** "Le pays du nuage blanc" est une saga historique et familiale en trois tomes d'environ 700 pages chacun ce qui laisse un temps de lecture conséquent et passionnant en présence d'Hélène et de la découverte de sa nouvelle vie. Avec elle, nous voyageons sur le "Dublin" durant plusieurs semaines, entre l'Angleterre et la Nouvelle-Zélande. La traversée de l'océan est longue et le voyage se fait au gré de la météo. Puis, le bateau rejoint la mer de Tasmanie avec , au loin, la forme des montagnes qui se dessinent, puis les falaises de plus en plus hautes, escarpées et où s'accumulent des nuages pour finalement n'en former qu'un, celui que l'on appelle "le grand nuage blanc". Sur place, des hommes, des fermiers, des éleveurs de chevaux, des ranchs et de grands domaines les attendent, notamment Lucas Warden et Howard O'Keefe. Ce sont des hommes aux personnalités, aux parcours et aux projets de vie différents. L'arrivée des jeunes femmes est très attendue. Vont-elles s'adapter à cette nouvelle terre de colons où vivent encore des maoris, des animaux sauvages, et où la nature est encore préservée ? Le pays est bordé d'océan et a un climat si différent de l'Angleterre. Et, surtout, elles se trouvent dorénavant à des milliers de kilomètres de leurs familles. Une lecture passionnante qui prend du temps. Il y a beaucoup de détails et de descriptions des personnages, des familles, des ressentis de chacun. On parle de l'histoire des terres colonisées et de ses premiers habitants, les maoris. Une excellente lecture, un voyage littéraire lointain et vraiment intéressant. La plume de l'autrice allemande est terriblement addictive. J'ai beaucoup aimé.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Kaky Posté le 17 Novembre 2020
    C'était le premier livre que je lisais de cette autrice et aussi, qui se déroule en Nouvelle-Zélande. J'ai bien aimé. Cependant, j'ai trouvé que cela allait un peu trop vite parfois et pas assez dans le détail. Mais sinon, l'histoire n'est pas mal du tout. Cela m'a un peu rappeler la saga "Cœur de Gaël" qui se déroule en Écosse. Je pense bien lire les prochains tomes l'an prochain.
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés