Lisez! icon: Search engine
Le Plan
Collection : La Bête noire
Date de parution : 12/05/2022
Éditeurs :
Robert Laffont

Le Plan

Collection : La Bête noire
Date de parution : 12/05/2022
Aucune vengeance sans adrénaline
Le nouveau thriller du lauréat du Prix Bête noire des libraires. 
En cavale à Barcelone, Marc Man monte son prochain coup façon billard à trois bandes, escomptant un bénéfice maximal.
D’abord se venger de ceux qui ont osé s’attaquer à sa fille.
Où...
En cavale à Barcelone, Marc Man monte son prochain coup façon billard à trois bandes, escomptant un bénéfice maximal.
D’abord se venger de ceux qui ont osé s’attaquer à sa fille.
Où qu’ils soient, il les retrouvera. Pas de pitié. Ça va saigner.
Puis kidnapper un fils de dictateur et criminel particulièrement taré,...
En cavale à Barcelone, Marc Man monte son prochain coup façon billard à trois bandes, escomptant un bénéfice maximal.
D’abord se venger de ceux qui ont osé s’attaquer à sa fille.
Où qu’ils soient, il les retrouvera. Pas de pitié. Ça va saigner.
Puis kidnapper un fils de dictateur et criminel particulièrement taré, qui prend plaisir à mutiler puis à assassiner ses conquêtes.
Et, cerise sur le gâteau, récupérer une énorme rançon.
Un plan parfait, verrouillé avec de grands pros. Mais deux petits délinquants piquent la Bentley du taré, et c’est le grand dérapage…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221258255
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 130 x 200 mm
EAN : 9782221258255
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 130 x 200 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • cagouille75 25/12/2023
    Mais quel plaisir de retrouver toute la fine équipe, le Gang de Marc Man ! Gros coup de cœur pour le premier roman de Fabrice Rose, Tel père, telle fille, découvert quand il était en lice pour le Prix Nouvelles Voix du Polar 2022. Une verve incroyable, des dialogues taillés au cordeau dignes de Michel Audiard.. des méchants super méchants et des gangsters ma foi.. terriblement attachants. C'est donc avec un plaisir non dissimulé que je me suis jetée sur ce deuxième opus.. craignant pour mes petits voyous préférés. Une trilogie venant d'être confirmée, je pouvais souffler un peu (quoi que LOL), en savourant l'idée d'un 3e opus à venir. Dans ce deuxième volet, un parler un peu moins fleuri que dans le premier mais l'intérêt se situe ailleurs. A savoir, entre autres, dans cette relation viscérale de Marc Man avec son Gang, sa tribu et son attachement, déchirant, envers sa fille qu'il préfère garder loin de lui pour mieux la préserver. Venez, je vous raconte. Marc Man est en cavale à Barcelone. Il fait profil bas pour mieux se fondre dans la masse. Il crève de voir sa fille Alex mais a trop peur de la mettre en danger. Ce papa gangster préfère donc souffrir cruellement de son absence que de prendre le moindre risque. Car Marc, même s'il est en train de monter un coup incroyable, ne perd pas de vue son envie d'en découdre avec ceux qui s'en sont pris à sa fille Alex. La loi du talion s'applique, aucun répit, Marc a la rancune chevillée au corps. Planquez-vous, ça va déménager un max ! C'est donc l'esprit en ébullition que Marc, conserve d'un côté son plan de vengeance et de l'autre veut enlever Théodore Sawatondo, fils d'un dictateur africain pratiquant le népotisme comme seconde religion. Son rejeton est le diable réincarné, violent, complètement taré, sociopathe. Un vrai rebut de la société. Marc ne peut concevoir qu'une telle aberration poursuive ses exactions sous couvert d'immunité diplomatique et se retrouve un jour à affamer son peuple (comme son père avant lui). Il n'a pas un plan mais LE plan.. pour que cela fonctionne. C'est imparable, il couve tout cela depuis tellement longtemps, la mécanique est bien huilée et son cerveau tourne à plein régime. Sans compter que sa stimulation, ainsi que celle de tout le groupe, est démultipliée à l'idée de la rançon qu'ils vont récupérer du papa président bien décidé à récupérer sa progéniture, seul héritier en titre, destiné à gouverner (asservir) son peuple. Tout a donc été minutieusement préparé.. oui, mais.. il suffit parfois d'un tout petit grain de sable.. Et c'est ce qui se produit. Alors que toutes les éventualités avaient été envisagées, LE plan part en sucette et Marc prend soudain conscience de l'immensité du danger qui lui fait face et à laquelle son Gang, son clan, sa famille est confrontée. Et si son souhait de vengeance l'avait aveuglé ? Et s'il avait voulu se prendre pour Dieu en décidant du châtiment à infliger aux tortionnaires s'en étant pris à sa fille ? Et si Marc avait péché par orgueil, sans entendre les avertissements de ses amis Driss, le Gitan... Marc cogite, s'interroge, veut prendre les meilleures décisions pour préserver sa famille de cœur.. Parviendra-t-il à mener son projet à bien sans y laisser trop de plumes ? Si vous aimez les polars bien ficelés, les dialogues taillés à la serpe et l'amitié bien virile que seuls des braqueurs peuvent entretenir entre eux, soudés par les liens du sang, ce roman est pour vous ! A souligner que Le plan a obtenu le Prix Bête Noire des Libraires.. en le lisant vous comprendrez pourquoi c'est un vrai gage de qualité. Un braqueur au cœur tendre prêt à tout pour venger sa fille son code d'honneur brandi comme un étendard. Un gang sur le fil du rasoir et bien décidé à le suivre jusqu'en enfer s'il le faut.. et le rejeton d'un dictateur africain qui ferait mieux de sérieusement s'inquiéter pour son matricule. Prenez tout cela, agitez-le et vous aurez un cocktail détonant, au rythme endiablé et à l'intrigue rondement menée. Jouissif, jubilatoire.. je n'ai qu'une hâte, découvrir le 3e et dernier volet.. car comme vous vous en doutez, l'auteur, "jouant" avec les nerfs de ses lecteurs nous a laissé en plein cliffhanger ! On en salive à l'avance..Mais quel plaisir de retrouver toute la fine équipe, le Gang de Marc Man ! Gros coup de cœur pour le premier roman de Fabrice Rose, Tel père, telle fille, découvert quand il était en lice pour le Prix Nouvelles Voix du Polar 2022. Une verve incroyable, des dialogues taillés au cordeau dignes de Michel Audiard.. des méchants super méchants et des gangsters ma foi.. terriblement attachants. C'est donc avec un plaisir non dissimulé que je me suis jetée sur ce deuxième opus.. craignant pour mes petits voyous préférés. Une trilogie venant d'être confirmée, je pouvais souffler un peu (quoi que LOL), en savourant l'idée d'un 3e opus à venir. Dans ce deuxième volet, un parler un peu moins fleuri que dans le premier mais l'intérêt se situe ailleurs. A savoir, entre autres, dans cette relation viscérale de Marc Man avec son Gang, sa tribu et son attachement, déchirant, envers sa fille qu'il préfère garder loin de lui pour mieux la préserver. Venez, je vous raconte. Marc Man est en cavale à Barcelone. Il fait profil bas pour mieux se fondre dans la masse. Il crève de voir sa fille Alex mais a trop peur de la mettre en danger. Ce papa gangster...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Cassy 28/01/2023
    Le Plan est la suite de Tel père, telle fille et le deuxième tome d’une trilogie (la suite est déjà annoncée !). Vous n’êtes toutefois pas obligés de les lire dans l’ordre, le récit est parfaitement compréhensible mais c’est tout de même préférable pour vivre l’histoire à 100%. Nous retrouvons Marc Man, un père très très en colère qui a soif de vengeance. Il souhaite faire payer à ceux qui s’en sont pris à sa fille, Alex, dans le tome précédent. En parallèle, il a pour but de kidnapper Théodore Sawatondo, le fils d’un Président africain et d’obtenir une jolie rançon. Pour ce faire, il a un plan. Mais comme tous les plans, il y a toujours une part d’imprévu ! Il faut dire que le fameux Théodore est sacrément timbré ! Fabrice Rose est un ancien braqueur qui a passé de nombreuses années en prison avant de se ranger, pour sa fille. L’ex-taulard est devenu écrivain et s’inspire de la vie qu’il a menée pour écrire ses romans (sans que ceux-ci ne soient autobiographiques). Ce lourd passé se ressent dans son écriture. Fabrice Rose sait de quoi il parle. Ses personnages, bourrés de testostérone, les courses poursuites, les faux-plans et les alliances douteuses, le lecteur ne peut qu’être dans le feu de l’action ! J’ai beaucoup aimé le style d’écriture de Fabrice Rose qui parvient à nous provoquer de nombreuses montées d’adrénaline. On s’attache à ses personnages et on espère secrètement qu’ils atteindront leur objectif sans se faire attraper ! Il me tarde de lire la suite !Le Plan est la suite de Tel père, telle fille et le deuxième tome d’une trilogie (la suite est déjà annoncée !). Vous n’êtes toutefois pas obligés de les lire dans l’ordre, le récit est parfaitement compréhensible mais c’est tout de même préférable pour vivre l’histoire à 100%. Nous retrouvons Marc Man, un père très très en colère qui a soif de vengeance. Il souhaite faire payer à ceux qui s’en sont pris à sa fille, Alex, dans le tome précédent. En parallèle, il a pour but de kidnapper Théodore Sawatondo, le fils d’un Président africain et d’obtenir une jolie rançon. Pour ce faire, il a un plan. Mais comme tous les plans, il y a toujours une part d’imprévu ! Il faut dire que le fameux Théodore est sacrément timbré ! Fabrice Rose est un ancien braqueur qui a passé de nombreuses années en prison avant de se ranger, pour sa fille. L’ex-taulard est devenu écrivain et s’inspire de la vie qu’il a menée pour écrire ses romans (sans que ceux-ci ne soient autobiographiques). Ce lourd passé se ressent dans son écriture. Fabrice Rose sait de quoi il parle. Ses personnages, bourrés de testostérone, les courses poursuites, les faux-plans et les...
    Lire la suite
    En lire moins
  • YvonS 09/10/2022
    Il y a quelque temps nous vous avions parlé de Tel père telle fille, roman précédent de Fabrice Rose. Nous avions eu le coup de foudre pour cette histoire d'un père braqueur et de sa fille Alex enlevée par des terroristes. Polar noir efficace et quelque peu brutal. En voici donc la suite, puisque la trilogie est confirmée. Nous retrouvons Marc Man  (et l'inimitable "patte" de l'auteur) à Barcelone d'où il veut à la fois venger sa fille et préparer un coup sensationnel : enlever contre rançon Théodore Sawatondo, fils dévoyé d'un dictateur africain.  Fabrice Rose nous raconte tout ça au présent. Point de passé simple ou d'imparfait du subjonctif. Du coup, c'est efficace.  Direct. Le présent donne à son texte son rythme,  sa vraisemblance, son impact. Ça se déroule devant nous, on y est. A côté d'eux, les braqueurs. Parce que très vite, c'est eux qu'on préfère. On a envie qu'ils réussissent. Il faut dire que le Théodore est gratiné ! Brutal et cinglé ?  Ce serait un doux euphémisme. Une bête sauvage, un violeur, tueur, terrifiant de cruauté. Il ne s'interdit rien puisque rien ne lui est interdit ! Piquer du fric à cet individu,  faire tomber le régime de Papa, ca n'est que justice. Marc Man a concocté un plan, LE plan. Infaillible. Sauf que. Sauf que deux petits loulous vont voler la Bentley de Théodore. Au mauvais moment.  Et à partir de là,  tout va déraper. Pas lentement mais sûrement.  Alors si vous aimez le langage fleuri, les polars noirs où ça dézingue à tout va... ça va vous plaire ! Moi, j'ai adoré. Fabrice Rose a construit son intrigue autour des fêtes de fin d'année,  jour par jour,  heure par heure. Le rythme s'accélère peu à peu, on ne lâche plus le livre. Il y a des morts qui nous font de la peine, des punitions atroces réjouissantes  (oui oui, vous avez bien lu!). Les flics sont intelligents mais les truands aussi. C'est mieux. On les aime bien nos truands. A l'ancienne. Avec une morale, la leur. Mais on s'en fout, ils ont raison. Un deuxième tome aussi réussi que le premier et qui ouvre sur le troisième, directement.  Parce que tous les comptes ne sont pas réglés. Ça promet d'autres morts... mais la relation père - fille y résistera-t-elle? On espère.  Parce que ce Marc s'il se laisse aller à certaines extrémités,  ça n'est qu'avec d'immondes crapules. Fidèle à ses copains, réglo dans ce qu'il doit, c'est un "beau mec". On jubile déjà,  on trépigne !!! C'est QUAND la suite ? 😉Il y a quelque temps nous vous avions parlé de Tel père telle fille, roman précédent de Fabrice Rose. Nous avions eu le coup de foudre pour cette histoire d'un père braqueur et de sa fille Alex enlevée par des terroristes. Polar noir efficace et quelque peu brutal. En voici donc la suite, puisque la trilogie est confirmée. Nous retrouvons Marc Man  (et l'inimitable "patte" de l'auteur) à Barcelone d'où il veut à la fois venger sa fille et préparer un coup sensationnel : enlever contre rançon Théodore Sawatondo, fils dévoyé d'un dictateur africain.  Fabrice Rose nous raconte tout ça au présent. Point de passé simple ou d'imparfait du subjonctif. Du coup, c'est efficace.  Direct. Le présent donne à son texte son rythme,  sa vraisemblance, son impact. Ça se déroule devant nous, on y est. A côté d'eux, les braqueurs. Parce que très vite, c'est eux qu'on préfère. On a envie qu'ils réussissent. Il faut dire que le Théodore est gratiné ! Brutal et cinglé ?  Ce serait un doux euphémisme. Une bête sauvage, un violeur, tueur, terrifiant de cruauté. Il ne s'interdit rien puisque rien ne lui est interdit ! Piquer du fric à cet individu,  faire tomber le régime de...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Passemoilelivre 21/06/2022
    Un polar musclé, bien charpenté qui ne laisse guère de place au pardon et, au contraire érige la vengeance en règle de vie incontournable. Le Plan, est une mise en scène diabolique pour venger l’honneur de la fille du chef et régler son compte à l’héritier indélicat du dictateur impitoyable d’un pays imaginaire. On sent le vécu dans la plume de l’auteur, il y de l’action, on ne s’ennuie pas, cela défouraille dans tous les sens, c’est dur, mais l’honneur et la fidélité aux idées et aux amis est sans faille. Âmes sensibles s’abstenir, mais les excès sont tels qu’ils prêtent plus à sourire qu’à faire peur et font éprouver au lecteur une forme de sympathie pour ces truands au grand coeur.
  • jpguery 02/06/2022
    Malfrat planqué à Barcelone, Marc Man poursuit un double objectif qui mobilise toute son équipe en France comme en Espagne. D’abord châtier comme ils le méritent ces trois truands qui ont osé s’attaquer à sa fille Alex, les traquer jusque dans les prisons ou les hôpitaux psychiatriques où ils sont enfermés et les abattre sans pitié. En parallèle, avec ses complices, il programme le kidnapping du fils d’un dictateur africain qui se révèle être un salopard et un assassin hors du commun. Minutieusement préparé, le plan de Marc prévoit deux braquages en simultané. Le passé (révolu) de braqueur de Fabrice Rose confère à ce classique roman de truands une crédibilité certaine. La vengeance érigée en devoir sacré et les liens du sang et la loyauté aux amis plus forts que tout servent de cadre à ce western moderne, plein de bruit, de fureur et de violence. Terriblement efficace mais à déconseiller aux âmes sensibles...
Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ? Abonnez-vous à sa newsletter pour ne rater aucune nouveauté !
Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.