Lisez! icon: Search engine

Le Prince de la Brume

Robert Laffont
EAN : 9782221122891
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 216
Format : 135 x 215 mm
Le Prince de la Brume

Date de parution : 03/11/2011

« Le Prince de la Brume n’avait jamais complètement disparu. Il était demeuré dans l’ombre en attendant, sans hâte, que quelque force occulte le ramène dans le monde des vivants. »

1943, Angleterre. Fuyant la guerre, la famille Carver – les parents et leurs trois enfants, Max, Alicia et Irene – se réfugie dans un village de bord de mer. Leur nouvelle maison appartenait précédemment à un riche couple qui a quitté le pays après la mort de leur petit garçon,...

1943, Angleterre. Fuyant la guerre, la famille Carver – les parents et leurs trois enfants, Max, Alicia et Irene – se réfugie dans un village de bord de mer. Leur nouvelle maison appartenait précédemment à un riche couple qui a quitté le pays après la mort de leur petit garçon, Jacob. Peu après son emménagement, la famille Carver est confrontée à de troublants événements. La maison de la plage paraît hantée. Quelque chose ou quelqu’un rôde entre les murs. Max et Alicia commencent à enquêter sur les circonstances obscures de la mort de Jacob. Roland, un adolescent du village, les aide. Il les entraîne dans des plongées autour d’un cargo qui a coulé dans la baie après une tempête, des années auparavant. Autour de cette épave, tout respire la peur : les poissons ne s’y risquent jamais, des ombres paraissent à l’affût derrière les cloisons rouillées et dans les coursives délabrées… Et c’est Roland qu’elles épient, Roland dont elles veulent se saisir. Qui accumule les pièges mortels autour du jeune homme ? Pourquoi Roland est-il l’objet d’une si terrible haine ? En menant leur enquête, Max et Alicia exhument involontairement les secrets du passé. Un passé terrible dont émerge un être machiavélique, le Prince de la Brume… Doté de pouvoirs diaboliques, le Prince de la Brume peut emprunter toutes les formes et tous les visages. Il est le maître d’une troupe de grotesques statues à demi-vivantes qui ont élu domicile dans le jardin de la maison des Carver… Le Prince de la Brume réclame le paiement d’une dette contractée peu avant la naissance de Jacob. Une dette dont Roland est le prix… S’ils veulent sauver leur ami, Max et Alicia doivent affronter l’être maléfique sur son territoire : dans le jardin des statues vivantes mais aussi dans le terrifiant cargo enseveli sous les eaux.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221122891
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 216
Format : 135 x 215 mm
Robert Laffont

Ils en parlent

REVUE DE PRESSE


À propos du Prince de la brume :

« À la fois roman policier et roman d’aventures, tour à tour romantique, fantastique et empreinte d’horreur gothique, Le Prince de la brume est mené tambour battant. Un récit riche et prodigue. »
Booklist


« Dans ce roman saisissant, un jeune héros se retrouve confronté aux secrets d’une maison hantée, secrets qu’il se doit de découvrir - mais à quel prix ? Magique et, malgré le fait que je sois une grande personne, EFFRAYANT ! »
Lauren Laverne, Grazia


« En écrivant cette histoire, l’auteur avait en tête un livre qui puisse plaire à toutes les générations… Telle est, selon moi, la magie de ce livre, car l’auteur a réussi son pari. J’ai été absorbé par chaque page et j'en ai demandé chaque fois plus. »
Mr Ripley’s Enchanted Books Bolg


« L’histoire étonnante d’un mystérieux personnage dont le sinistre commerce n’est autre que l’échange de dons contre des âmes. Tout cela dans une atmosphère sombre et bien particulière. »
The Guardian


« Ce livre porte la marque particulière de Zafón : mélange de mystère et de secret à vous donner la chair de poule. Il plaira à ses nombreux fans. »
Sue Scholes, WH Smith


« Les lecteurs de tous âges trouveront dans ce livre mystère, aventures et suspense. »
Waterstones Books Quaterly

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ThecosmicSam Posté le 23 Novembre 2019
    Ce roman d’environ 200 pages se lit rapidement et s’adresse, selon moi, à un public relativement jeune (même s’il peut tout aussi bien être lu par des adultes). En dépit, la plume de l’auteur reste lyrique et assez mature. Une ambiance mystérieuse et fantastique s’instaure au fur et à mesure des pages. Le rythme de cette histoire est également prenant, c’est ce qui me fait dire que ce roman convient bien à un public un peu plus jeune. Les aventures des protagonistes se déroulent au début de la seconde guerre mondiale, lorsque la famille Carver décide de fuir la ville pour un village plus tranquille de bord de mer. Plus tranquille en apparence du moins… En effet, une succession d’événements inexplicables va venir perturber tout ce petit monde : des horloges qui tournent à l’envers, des statues macabres qui se déplacent, des présences malveillantes tapies dans des armoires. L’ensemble, du fait du Prince de la brume, un sorcier diabolique qui conclu des pactes avec des malheureux qui ont la faiblesse de se laisser prendre au piège, attirés par des désirs irrépressibles. Les héros du livre, trois adolescents pleins de courage, vont, dès lors, tenter de déjouer le sort et de faire prendre un... Ce roman d’environ 200 pages se lit rapidement et s’adresse, selon moi, à un public relativement jeune (même s’il peut tout aussi bien être lu par des adultes). En dépit, la plume de l’auteur reste lyrique et assez mature. Une ambiance mystérieuse et fantastique s’instaure au fur et à mesure des pages. Le rythme de cette histoire est également prenant, c’est ce qui me fait dire que ce roman convient bien à un public un peu plus jeune. Les aventures des protagonistes se déroulent au début de la seconde guerre mondiale, lorsque la famille Carver décide de fuir la ville pour un village plus tranquille de bord de mer. Plus tranquille en apparence du moins… En effet, une succession d’événements inexplicables va venir perturber tout ce petit monde : des horloges qui tournent à l’envers, des statues macabres qui se déplacent, des présences malveillantes tapies dans des armoires. L’ensemble, du fait du Prince de la brume, un sorcier diabolique qui conclu des pactes avec des malheureux qui ont la faiblesse de se laisser prendre au piège, attirés par des désirs irrépressibles. Les héros du livre, trois adolescents pleins de courage, vont, dès lors, tenter de déjouer le sort et de faire prendre un tour différent aux tristes événements auxquels l’un d’entre eux semble être destiné. J’ai apprécié cette lecture qui m’a parfois provoqué de légers frissons. Toutefois, si j’ai passé un agréable moment en compagnie de l’auteur et de ses personnages, je suis passée loin du coup de cœur littéraire. J’étais probablement un peu biaisée compte tenu des avis très élogieux que j’avais pu lire sur « L’ombre du vent » du même auteur (et qui se destine à un public plus âgé compte tenu des thèmes abordés). En bref : un roman d’aventures qui se distingue des autres par son atmosphère ténébreuse et rétro, mais que je conseillerai davantage à un lectorat « jeunesse ». J’ai, nonobstant, hâte de découvrir le livre phénomène « L’ombre du vent ».
    Lire la suite
    En lire moins
  • Shaynning Posté le 21 Novembre 2019
    Mélange de polar, de fantastique et d'aventure, l'auteur nous monte ici une fable terrifiante qui nous plonge dans un concert d'émotions. Avec un antagoniste qui nous évoque le terrifiant personnage clownesque du roman "Ça", de Stephen King et une malédiction qui évoque la légende maritime de Davy Jones, on a ici une histoire palpitante qui nous fait retenir notre souffle jusqu'à la fin. Comme quoi même un bel été et une plage magnifique peuvent être témoins d'une histoire sinistre. Seul constat, qui n'est ni négatif ni positif: Max ne fait pas ses treize ans, selon moi, car il réfléchit avec une maturité presque trop grande pour un jeune homme de cet âge. C'est certainement ce qu'on appel "une vieille âme", mais c'est plaisant. Même constat pour Alicia. C'est mon premier roman de cet auteur.Assurément, je vais lire ses autres œuvres, compte tenu de la qualité de sa plume, de son style et de son sens du rythme. À lire, définitivement.
  • steph95250 Posté le 5 Novembre 2019
    Une ambiance angoissante, un livre qui aurait pu être écrit par Stephen King......
  • maellelian Posté le 11 Juillet 2019
    Ce livre de littérature jeunesse est assez intéressant et plutôt prenant. Comme souvent, j'ai commencer la lecture de ce roman sans vraiment savoir dans quoi je m'embarquais et j'en suis ravie puisque le côté fantastique n'apparaît que très progressivement. Ma lecture n'en a été que plus captivante. Le livre est bien écrit, les éléments se mettent en place petit à petit et c'est très appréciable dans le sens où on ne s'attend pas à ce qu'il va arriver, du moins pas tout de suite. Quelques retournements de situation très bien pensés, pas de "happy end" qui aurait gâché l'ensemble. J'ai souvent pensé à Stephen King pendant ma lecture (un clown, forcément, difficile de ne pas se remémorer Ça !) et il me semble que Le prince de la brume peut être un excellent roman pour un ado qui souhaite découvrir la littérature fantastique. À conseiller donc !
  • lirado Posté le 23 Juin 2019
    Carlos Ruiz Zafon est l'auteur espagnol du moment. Après les succès mérités de ses romans l'Ombre du vent, le Jeu de l'ange et Marina, la première traduction française de sa "trilogie de la brume" nous parvient. Le Prince de la brume est le premier roman qu'il ait publié et il revendique l'avoir écrit pour la jeunesse : ce livre c'est celui qu'il aurait aimé lire à 13 ou 14 ans. Dés les premières lignes, Le Prince de la brume nous emporte dans son univers fantastique avec l'apparition, dés la sortie du train, d'une horloge qui semble fonctionner à l'envers et d'un étrange chat, très vite attaché à Irene, la benjamine. Des phénomènes obscurs vont ensuite se multiplier autour de la famille, faisant supposer à Max et Alicia que la demeure est hantée... Une fois happé, il n'est plus possible de décrocher de cette curieuse histoire que Carlos Ruiz Zafon nous narre avec passion, dans ce village étrange, en bord de mer où les restes d'une épave échouée lors d'une tempête semblent cacher autant de mystères que le Prince de la brume lui-même... Mêlant passages fantastiques et terrifiants à une légende énigmatique autour d'un personnage aux pouvoirs aussi puissants que maléfiques, Le Prince de la... Carlos Ruiz Zafon est l'auteur espagnol du moment. Après les succès mérités de ses romans l'Ombre du vent, le Jeu de l'ange et Marina, la première traduction française de sa "trilogie de la brume" nous parvient. Le Prince de la brume est le premier roman qu'il ait publié et il revendique l'avoir écrit pour la jeunesse : ce livre c'est celui qu'il aurait aimé lire à 13 ou 14 ans. Dés les premières lignes, Le Prince de la brume nous emporte dans son univers fantastique avec l'apparition, dés la sortie du train, d'une horloge qui semble fonctionner à l'envers et d'un étrange chat, très vite attaché à Irene, la benjamine. Des phénomènes obscurs vont ensuite se multiplier autour de la famille, faisant supposer à Max et Alicia que la demeure est hantée... Une fois happé, il n'est plus possible de décrocher de cette curieuse histoire que Carlos Ruiz Zafon nous narre avec passion, dans ce village étrange, en bord de mer où les restes d'une épave échouée lors d'une tempête semblent cacher autant de mystères que le Prince de la brume lui-même... Mêlant passages fantastiques et terrifiants à une légende énigmatique autour d'un personnage aux pouvoirs aussi puissants que maléfiques, Le Prince de la brume contient déjà tous les ingrédients qui ont contribué au succès littéraire de Carlos Ruiz Zafon. Personnages réalistes, humains et profonds, descriptions nombreuses et visuelles, histoire fouillée et dense, style concis, précis et passionnant, genre fantastico-gothique : autant d'atouts qui servent la plume du romancier espagnol le plus apprécié en France. Le Prince de la brume est un livre tout simplement captivant, qui nous transporte et nous tient du début à la fin en haleine. Il y a un côté qui me rappelle le livre La Dame en noir de Susan Hill, que je chroniquais il y a peu, et à n'en pas douter c'est dans le même thème et la même réussite qu'il faut inscrire Le Prince de la brume.
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.