Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782707175854
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 155 x 240 mm

Le procès de la liberté

Une histoire souterraine du XIXe siècle en France

Collection : Sciences humaines
Date de parution : 21/01/2016
À partir de textes politiques, d'archives, de romans, de poésie, de tableaux… Michèle Riot-Sarcey fait revivre les idées de liberté nées des expériences ouvrières et des révolutions sociales du XIXe siècle français. Leur écho fut considérable dans le monde entier, avec des pratiques éphémères largement oubliées depuis : minoritaires et utopiques, incomprises à leur époque, elles ont été maltraitées par l’histoire devenue canonique. Une tout autre histoire du XIXe voit ainsi le jour.
 
Dans cet ouvrage, Michèle Riot-Sarcey fait revivre les idées de liberté surgies au cours des expériences ouvrières et des révolutions sociales du XIXe siècle français. Des idées largement oubliées depuis : minoritaires et utopiques, incomprises à leur époque, elles ont été maltraitées par l’histoire devenue canonique. Leur actualité s’impose pourtant... Dans cet ouvrage, Michèle Riot-Sarcey fait revivre les idées de liberté surgies au cours des expériences ouvrières et des révolutions sociales du XIXe siècle français. Des idées largement oubliées depuis : minoritaires et utopiques, incomprises à leur époque, elles ont été maltraitées par l’histoire devenue canonique. Leur actualité s’impose pourtant aujourd’hui, à l’heure où l’idée de liberté individuelle a été dissociée de la liberté collective et réduite au libéralisme et à l’individualisme.
Ce passé inaccompli est ici revisité à partir de ses traces multiples : publications politiques, archives, romans, poésie, tableau, etc. Avec un souffle singulier, l’auteure restitue l’étonnant parcours de vie de femmes et d’hommes du peuple si nombreux à s’engager dans les chemins de la révolte, révélant ainsi les modalités méconnues de l’effacement de cette histoire. Comme le rôle des idées du « socialiste » Henri de Saint-Simon, qui influença tant de ces acteurs avant de se retrouver au cœur du projet capitaliste et industrialiste du Second Empire. Ou encore celui de Victor Hugo, dont l’immense succès des Misérables contribua à l’oubli de l’esprit de liberté qui avait marqué les insurrections de 1830 et 1848.
Cette fresque audacieuse, aussi excitante à lire qu’elle est remarquablement documentée, démontre la pertinence de la pensée de Walter Benjamin sur la nécessité de « faire exploser les continuités historiques ». Et elle invite à comprendre autrement les symboles aujourd’hui en ruines du XIXe siècle français : philosophie du progrès, contrôle de l’ordre social, « mission civilisatrice » de la république coloniale… Afin de libérer la modernité créatrice de la modernité dévastatrice, ce livre entend ainsi donner à voir sous un jour nouveau les rêves du passé, dont l’actualité prend sens au présent dans la quête d’un avenir radicalement autre.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707175854
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 155 x 240 mm

Ils en parlent

Michel Riot-Sarcey n'a cessé de dialoguer avec Walter Benjamin (1892-1940) et de mettre à l'épreuve ses leçons. Sur les traces du philosophe allemand, elle rappelle que la continuité est toujours d'après coup : elle est une interprétation de l'évènement qui se fait « à partir de l'ordre existant », selon l'état du rapport de forces. Il faut au contraire, tenter de restituer à l'évènement tous les possibles dont il était porteur. (…) Toutes ces expériences occultées viennent toujours, à un moment ou à un autre, percuter le présent, s'y actualiser. Cette ambition de se défaire d'une conception univoque de ce qui est advenu, c'est très certainement la marque de fabrique de Michel Riot-Sarcey : « Il faut penser l'histoire à contresens. »
Julie Clarini / Le Monde des Livres
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !