Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782707135391
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 192
Format : 135 x 220 mm
Le quotidien urbain
Essais sur les temps des villes
Edmond Hervé (préface de)
Collection : Cahiers libres
Date de parution : 20/09/2001
Éditeurs :
La Découverte

Le quotidien urbain

Essais sur les temps des villes

Edmond Hervé (préface de)
Collection : Cahiers libres
Date de parution : 20/09/2001
Le temps est devenu manipulable : on le stocke, on le diffère, on le compresse, on le dilate, etc. L'instantanéité et la simultanéité concourent à modifier les modes de vie des urbains et à imposer de nouvelles normes temporelles. Ces évolutions, qui semblent faciliter la vie quotidienne des citadins, méritent d'être examinées, car elles sont aussi parfois chronophages et contraignantes.

La ville moderne, née au milieu du XIXe siècle avec le chemin de fer et les grands magasins, a fait de l'accélération de la vitesse la preuve du progrès. Un...

La ville moderne, née au milieu du XIXe siècle avec le chemin de fer et les grands magasins, a fait de l'accélération de la vitesse la preuve du progrès. Un siècle plus tard, avec la généralisation de l'automobile et le déploiement des nouvelles technologies de l'information et des communications, le...

La ville moderne, née au milieu du XIXe siècle avec le chemin de fer et les grands magasins, a fait de l'accélération de la vitesse la preuve du progrès. Un siècle plus tard, avec la généralisation de l'automobile et le déploiement des nouvelles technologies de l'information et des communications, le temps est devenu manipulable : on le stocke, on le diffère, on le compresse, on le dilate, etc. L'instantanéité et la simultanéité concourent à modifier les modes de vie des urbains et à imposer de nouvelles normes temporelles. Ces évolutions, qui semblent faciliter la vie quotidienne des citadins, méritent d'être examinées, car elles sont aussi parfois chronophages et contraignantes : comment les temporalités propres aux différentes institutions qui façonnent cette vie quotidienne (l'entreprise, l'école, l'administration, le magasin, la société de transport en commun) peuvent-elles se concilier pour en améliorer la qualité ? Une écologie du temps n'est-elle pas devenue nécessaire pour maîtriser les « bienfaits » des machines-à-gagner-du-temps ? Que faut-il penser de la création de « bureaux du temps » dans de nombreuses villes ? Ces questions nouvelles interpellent aussi bien les élus que les personnels municipaux et les urbanistes. D'où l'intérêt et l'importance de cet ouvrage, où des spécialistes de plusieurs disciplines proposent une appréciation critique des tendances à l'œuvre et tentent de dégager des propositions concrètes afin de mieux concilier les exigences contradictoires des citadins. Vivre à plusieurs temps ? Pourquoi pas, à la seule condition que chaque individu ne soit pas dépossédé de son temps-à-soi qui garantit sa singularité.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707135391
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 192
Format : 135 x 220 mm

Ils en parlent

Ces essais sur le temps des villes nous éclairent utilement, bien au-delà de quelques suggestions techniques et de choix urbanistiques.
Mouvements
Belles réflexions sur la ville vivante et vécue que ces textes, à l’assaut de ses flancs innombrables.
Études
Comment concrètement mieux adapter les temps sociaux aux modes de vie urbains ? La question est au centre des essais de la première partie de ce livre, qui passe en revue les contraintes que font peser différents temps sociaux : le temps du travail mais aussi de l’école, du commerce.[...] Plus théoriques, les essais de la seconde partie examinent les tensions entre la mémoire urbaine et le projet urbain, les temporalités des politiques urbaines [...]. On y trouve également un article sur une notion avec laquelle il va falloir se familiariser : la chronotopie, soit l’art d’adapter les lieux de la ville aux nouvelles mobilités urbaines. L’ensemble est complété d’une bibliographie commentée par Thierry Paquot […]. Écrite à la première personne, cette dernière est une bonne entrée en matière pour comprendre les contradictions entre les rythmes urbains et les temps sociaux, mais également les risques d’une ville permanente où il n’y aurait plus de place pour la flânerie et la lenteur.
S. A. / Sciences humaines
Abonnez-vous à la lettre d'information de la Découverte
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !