Lisez! icon: Search engine
404 Éditions
EAN : 9791032403563
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 304
Format : 140 x 225 mm

Le Réveil des Légendes Tome 1 L'Etoile flamboyante - Roman young adult - Fantasy - Dès 13 ans

Collection : Fiction
Date de parution : 04/06/2020
Un voyage au cœur d’un royaume oublié...
 
Derrière son regard flamboyant et son statut de rebut de la société, Ieven le demi-elfe n’a qu’un but depuis son enfance : retrouver le jumeau à qui on l’a arraché, faisant prévaloir ainsi la loi de l’enfant unique qui règne sur l’Empire de Gaïa.
En attendant que ce jour vienne, Ieven...
Derrière son regard flamboyant et son statut de rebut de la société, Ieven le demi-elfe n’a qu’un but depuis son enfance : retrouver le jumeau à qui on l’a arraché, faisant prévaloir ainsi la loi de l’enfant unique qui règne sur l’Empire de Gaïa.
En attendant que ce jour vienne, Ieven loue ses services en tant que guide pour tous ceux qui voudraient s’aventurer dans les Bas-Fonds, une dangereuse région isolée du reste du monde.
Se préparant pour une nouvelle mission, le demi-elfe n’a alors aucune idée de ce qui l’attend. Entre tempêtes de neige, assassinats et trahisons, il va se faire entraîner dans une véritable course contre la montre qui l’amènera peut-être jusqu’au bout de sa quête...

404 Factory est une plateforme d’écriture pour les geeks, par les geeks.
Le Réveil des Légendes est le gagnant de l’édition 2019 du Grand Prix 404 Factory !
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9791032403563
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 304
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Thalyren Posté le 8 Juillet 2021
    Un premier tome en demi-teinte. Du bon et du moins bon dans ce roman ; c'était mon ressenti à la fin de ma lecture. Ce qui m'a posé le plus problème, c'est l'écriture. Malheureusement, j'ai envie de dire, parce qu'il y a plein de bonnes idées dans ce récit ! J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l'histoire au début et en grande partie à cause de ça ; les phrases étaient parfois trop longues, et surtout, certains termes mal employés. Un passage en particulier m'a vraiment gênée. Sans dévoiler quoi que ce soit, disons que le mot utilisé pour décrire la situation est juste.... Inadéquat et change complètement la perception que l'on peut avoir de Ieven, le personnage principal. J'ai pris le parti de me dire que c'était une erreur d'écriture, que le personnage n'était pas vraiment comme le laissait entendre le passage en question. Mais vraiment, j'ai eu beaucoup de mal à passer outre. Sinon, l'histoire est plutôt sympathique. La quête de Ieven est à la fois dramatique et pleine de comédie. le personnage de Gaël est un vrai atout pour l'histoire, je trouve ; il est terriblement attachant. Je tiens d'ailleurs à souligner que concernant l'écriture, elle s'améliore beaucoup au... Un premier tome en demi-teinte. Du bon et du moins bon dans ce roman ; c'était mon ressenti à la fin de ma lecture. Ce qui m'a posé le plus problème, c'est l'écriture. Malheureusement, j'ai envie de dire, parce qu'il y a plein de bonnes idées dans ce récit ! J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l'histoire au début et en grande partie à cause de ça ; les phrases étaient parfois trop longues, et surtout, certains termes mal employés. Un passage en particulier m'a vraiment gênée. Sans dévoiler quoi que ce soit, disons que le mot utilisé pour décrire la situation est juste.... Inadéquat et change complètement la perception que l'on peut avoir de Ieven, le personnage principal. J'ai pris le parti de me dire que c'était une erreur d'écriture, que le personnage n'était pas vraiment comme le laissait entendre le passage en question. Mais vraiment, j'ai eu beaucoup de mal à passer outre. Sinon, l'histoire est plutôt sympathique. La quête de Ieven est à la fois dramatique et pleine de comédie. le personnage de Gaël est un vrai atout pour l'histoire, je trouve ; il est terriblement attachant. Je tiens d'ailleurs à souligner que concernant l'écriture, elle s'améliore beaucoup au fur et à mesure des chapitres ! Je suis donc très partagée concernant ce livre. Dans le fond, j'y vois plus de positif que de négatif, mais d'un autre côté, les petites choses qui m'ont embêtée ont vraiment été compliquées à ignorer. Je recommande quand même cette histoire à ceux qui voudraient lire une histoire de Fantasy agréable, sans prise de tête.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lunartic Posté le 5 Juin 2021
    Coucou mes petits amis ! Aujourd'hui, je vous retrouve pour la chronique du premier tome du Réveil des Légendes, L'étoile flamboyante, par Sophie Ginisty. Je remercie infiniment les éditions 404 pour ce magnifique envoi. La couverture de ce roman n'est-elle pas en effet juste sublime ? Et je puis vous assurer que l'objet-livre est un véritable trésor à tenir en main tant son esthétique et sa souplesse (team paperback forever - haters gonna hate) ont été bien pensés... Et le livre sent merveilleusement bon en prime ! Rien ne vaut l'odeur d'un livre neuf, après tout (le débat reste ouvert). Tant de qualité éditoriale avait de quoi me promettre monts et merveilles et c'est effectivement ce que j'ai obtenu ! Je ne vais pas y aller par quatre chemins : j'ai absolument adoré ce premier tome d'une saga qui s'annonce truculente et tout ce qu'il y a de plus légendaire et flamboyante, c'est le cas de le dire. Bien sûr, ce premier volet n'est pas exempt de défauts, aucun livre n'est parfait après tout, mais je suis aisément passée outre tant je me suis laissée complètement embarquée par l'extraordinaire et périlleuse aventure de notre formidable héros Ieven. Pour faire simple car il... Coucou mes petits amis ! Aujourd'hui, je vous retrouve pour la chronique du premier tome du Réveil des Légendes, L'étoile flamboyante, par Sophie Ginisty. Je remercie infiniment les éditions 404 pour ce magnifique envoi. La couverture de ce roman n'est-elle pas en effet juste sublime ? Et je puis vous assurer que l'objet-livre est un véritable trésor à tenir en main tant son esthétique et sa souplesse (team paperback forever - haters gonna hate) ont été bien pensés... Et le livre sent merveilleusement bon en prime ! Rien ne vaut l'odeur d'un livre neuf, après tout (le débat reste ouvert). Tant de qualité éditoriale avait de quoi me promettre monts et merveilles et c'est effectivement ce que j'ai obtenu ! Je ne vais pas y aller par quatre chemins : j'ai absolument adoré ce premier tome d'une saga qui s'annonce truculente et tout ce qu'il y a de plus légendaire et flamboyante, c'est le cas de le dire. Bien sûr, ce premier volet n'est pas exempt de défauts, aucun livre n'est parfait après tout, mais je suis aisément passée outre tant je me suis laissée complètement embarquée par l'extraordinaire et périlleuse aventure de notre formidable héros Ieven. Pour faire simple car il n'est jamais facile de vendre un roman dans lequel tout ou presque nous a plu, je dirais que L'étoile flamboyante, c'est une épopée à la fois sombre et exaltante au sein d'un monde extrêmement riche qui oscille entre inspiration médiévale et modernité qui nous ressemble dont on ne découvre ici que la pointe de l'iceberg et qu'il me tarde d'explorer plus avant auprès de notre demi-elfe taciturne au grand cœur. L'étoile flamboyante, ce sont aussi des protagonistes attachants, imparfaits, que l'on prend un immense plaisir à suivre malgré toutes les embûches et dangers qu'ils croisent sur leur route. Un personnage en particulier a su s'emparer de mon cœur à l'aide de son humour juste imparable et de l'immense tendresse qu'il dégage malgré lui mais je n'en dirai pas plus afin que vous ayez l'envie irrépressible de découvrir ce roman par vous-même. C'est là justement la meilleure manière d'en faire l'expérience à mon sens : en vous y plongeant à corps perdu, presque comme les yeux bandés, sans rien trop en savoir. C'était mon cas et la surprise fut ainsi totale et d'une magie incomparable à aucune autre. La vivacité d'esprit de l'autrice, la fluidité de sa plume, l'élaboration des personnages et de leur monde si vaste et si captivant, la noirceur et la complexité de l'intrigue et des psychologies... Toutes ces qualités ont suffi à me séduire et à me faire vivre ce roman comme il s'agissait là d'un authentique film de fantasy à la Seigneur des anneaux ou à la Dark Crystal à la française (Cocorico ! Et je suis si fière de le clamer dans le cas présent !) Voici là un livre qui se bouffe (pardonnez mon vocabulaire), qui se vit intensément et dont il me faut la suite absolument. C'est une question de vie ou de mort, mes agneaux ! Serez-vous prêts à expérimenter le supplice de l'attente du tant escompté tome deux avec moi ?
    Lire la suite
    En lire moins
  • Entournantlespages Posté le 30 Mars 2021
    Ça commence par un héros assez singulier. Particulièrement taiseux et indépendant, il est difficile de s’y attacher et de comprendre parfois ses plaintes sur le comportement des autres personnes à son égard. Il a également une fêlure intérieure, tournée principalement sur l’absence d’un frère qu’il n’a jamais connu, qui le ronge et ne le rend que plus renfermé et caractériel. Heureusement, son voyage est rempli de rencontres fortuites avec plusieurs de ses connaissances, comme le poète et voleur Gaël, qui lui permettent de s’ouvrir davantage. Mais justement, le voyage ressemble davantage à une multitude de rencontres qu’à une véritable aventure. Les péripéties se succèdent sans être totalement prenantes et passionnantes. Et ce manque est principalement dû à l’univers crée par Sophie Ginisty dont on ressent en permanence les influences. Le Réveil des légendes peine à apporter sa propre patte, prenant de-ci de-là ce qui a déjà été fait ailleurs afin d’étoffer son propre univers fantasy. Et finalement, est-il véritablement un monde de fantasy ? Difficile de le dire car, au fil de ce premier tome, on apprend que le mode de vie dans les Bas fonds, ressemblant à celui d’une époque moyenâgeuse, est totalement différent de celui des autres strates du royaumes... Ça commence par un héros assez singulier. Particulièrement taiseux et indépendant, il est difficile de s’y attacher et de comprendre parfois ses plaintes sur le comportement des autres personnes à son égard. Il a également une fêlure intérieure, tournée principalement sur l’absence d’un frère qu’il n’a jamais connu, qui le ronge et ne le rend que plus renfermé et caractériel. Heureusement, son voyage est rempli de rencontres fortuites avec plusieurs de ses connaissances, comme le poète et voleur Gaël, qui lui permettent de s’ouvrir davantage. Mais justement, le voyage ressemble davantage à une multitude de rencontres qu’à une véritable aventure. Les péripéties se succèdent sans être totalement prenantes et passionnantes. Et ce manque est principalement dû à l’univers crée par Sophie Ginisty dont on ressent en permanence les influences. Le Réveil des légendes peine à apporter sa propre patte, prenant de-ci de-là ce qui a déjà été fait ailleurs afin d’étoffer son propre univers fantasy. Et finalement, est-il véritablement un monde de fantasy ? Difficile de le dire car, au fil de ce premier tome, on apprend que le mode de vie dans les Bas fonds, ressemblant à celui d’une époque moyenâgeuse, est totalement différent de celui des autres strates du royaumes beaucoup plus évoluées et modernes avec électricité, eau courante, etc… Le mélange me parait bancale et peu crédible, j’ai donc eu du mal à trouvé cette lecture convaincante.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Melvie77 Posté le 26 Août 2020
    Avec ce livre, l'auteure nous projette dans une saga de fantasy jeunesse (cible 13-18 ans et + 😉 ), pour l'instant ce tome seul est sorti... On y suit Ieven, un demi-elfe (moitié humain, moitié humain), guide dans les Bas-Fonds, une dangereuse région. Après avoir abrégé les souffrances d'une elfe, condamnée au bûcher pour sorcellerie, Irven est convoqué par le chef de la milice et est sommé de livrer une lettre au gouverneur d'une autre ville au-delà des Bas-Fonds, accompagné de deux soldats et de quatre clients qu'il guidera à leur lieu demandé. Si sa mission échoue, sa mère sera dépossédée de sa maison et pourrait risquer la mort pour pratique de la magie. De combats en rencontres hasardeuses, d'assassinats en trahisons, du hasard à la magie, la mission d'Ieven ne sera en rien reposante mais il tient bon pour préserver sa mère adoptive qui a pris soin de lui depuis qu'il a été arraché à sa mère et à son frère jumeau (suite à la loi de l'enfant unique régnant sur l'Empire de Gaïa). Le réveil des légendes est une très bonne surprise, j'ai passé un très bon moment de lecture grâce notamment au personnage de Ieven auquel on peut facilement s'identifier, bien... Avec ce livre, l'auteure nous projette dans une saga de fantasy jeunesse (cible 13-18 ans et + 😉 ), pour l'instant ce tome seul est sorti... On y suit Ieven, un demi-elfe (moitié humain, moitié humain), guide dans les Bas-Fonds, une dangereuse région. Après avoir abrégé les souffrances d'une elfe, condamnée au bûcher pour sorcellerie, Irven est convoqué par le chef de la milice et est sommé de livrer une lettre au gouverneur d'une autre ville au-delà des Bas-Fonds, accompagné de deux soldats et de quatre clients qu'il guidera à leur lieu demandé. Si sa mission échoue, sa mère sera dépossédée de sa maison et pourrait risquer la mort pour pratique de la magie. De combats en rencontres hasardeuses, d'assassinats en trahisons, du hasard à la magie, la mission d'Ieven ne sera en rien reposante mais il tient bon pour préserver sa mère adoptive qui a pris soin de lui depuis qu'il a été arraché à sa mère et à son frère jumeau (suite à la loi de l'enfant unique régnant sur l'Empire de Gaïa). Le réveil des légendes est une très bonne surprise, j'ai passé un très bon moment de lecture grâce notamment au personnage de Ieven auquel on peut facilement s'identifier, bien que ce soit un demi-elfe, grâce à ses valeurs. D'autres personnages sont très attachants mais je vous laisse la surprise de les découvrir sans vous citer leurs noms 😉 Le souci du premier tome d'une saga, c'est qu'il nous laisse avec un sentiment de frustration car il est loin de répondre à toutes les questions soulevées par l'intrigue mais on ne s'ennuie pas un instant, tant par l'action qui se déroule au fil des pages que par le suspense qui y réside. Un très bon premier tome donc et j'attends la suite avec impatience... trop de choses laissées en suspens. Je vous conseille vivement la lecture de cette nouvelle saga si vous êtes adeptes de fantasy ou si vous souhaitez vous y mettre en douceur...
    Lire la suite
    En lire moins
  • ReveursEtMangeursDePapier Posté le 12 Août 2020
    Ieven est un demi-elfe qui a grandi à Barantil, une cité pleine d'expulsés de Gaia, de malfrats et de brutes. Recueilli par Rochelle alors qu'il n'était qu'un petit bébé abandonné dans le désert As'sahra, on ne lui a pas offert d'autre choix que de vivre dans cette partie isolée de l'Empire qu'il déteste, un monde qu'il choisit de fuir le plus souvent possible en devenant guide dans les Bas-Fonds. L'aventure commence lorsqu'il est arrêté par la Milice. Pour protéger sa mère adoptive, Ieven est contraint d'entamer une expédition pour apporter une missive du gouverneur à Aadyn... C'est en compagnie de quatre clients et de deux soldats qu'il prend la route et on sent aussitôt que ça ne sera pas une partie de plaisir. Pas manqué. Les premières complications ne tardent pas et elles se multiplient. Je pense notamment à toutes ces mauvaises rencontres auxquels Ieven et ses compagnons de route ne peuvent échapper, qui mettent leur vie en danger à plusieurs reprises. Et ce que nous découvrons de ce monde est loin d'être rassurant... Les détails autour de ce monde nous sont dévoilés par touches. On nous raconte ce qu'il y avait à l'origine sous forme de légendes et cela... Ieven est un demi-elfe qui a grandi à Barantil, une cité pleine d'expulsés de Gaia, de malfrats et de brutes. Recueilli par Rochelle alors qu'il n'était qu'un petit bébé abandonné dans le désert As'sahra, on ne lui a pas offert d'autre choix que de vivre dans cette partie isolée de l'Empire qu'il déteste, un monde qu'il choisit de fuir le plus souvent possible en devenant guide dans les Bas-Fonds. L'aventure commence lorsqu'il est arrêté par la Milice. Pour protéger sa mère adoptive, Ieven est contraint d'entamer une expédition pour apporter une missive du gouverneur à Aadyn... C'est en compagnie de quatre clients et de deux soldats qu'il prend la route et on sent aussitôt que ça ne sera pas une partie de plaisir. Pas manqué. Les premières complications ne tardent pas et elles se multiplient. Je pense notamment à toutes ces mauvaises rencontres auxquels Ieven et ses compagnons de route ne peuvent échapper, qui mettent leur vie en danger à plusieurs reprises. Et ce que nous découvrons de ce monde est loin d'être rassurant... Les détails autour de ce monde nous sont dévoilés par touches. On nous raconte ce qu'il y avait à l'origine sous forme de légendes et cela attire notre attention. Y a t-il du vrai dans les livres que Ieven aiment tant? On nous parle aussi peu à peu de la condition des femmes, des hommes, des sorcières, des elfes. Condition qui peut basculer totalement si l'on parle des royaumes inférieurs ou supérieurs. Par exemple, les femmes dirigent dans les royaumes supérieurs tandis qu'elles sont souvent maltraitées dans les bas-fonds. On découvre alors un monde toujours plus sombre et violent... L'auteure a aussi créé un héros dont l'histoire interpelle. Ieven s'est forgé seul, ou presque. Le demi-elfe aux yeux grenat est né quelque part dans les Royaumes de l'Empire, puis abandonné parce qu'il était le deuxième jumeau, le cadet dans un monde où l'on autorise un seul enfant par famille. Il a donc de l'autre côté du désert un frère et il a parfois du mal à faire abstraction de cette partie de son histoire. J'ai trouvé cet homme solitaire particulièrement bien construit, intéressant et agréable à suivre. J'ai ressenti la même chose pour Gaël, ce voleur et poète, qui a su à sa manière égayer ce voyage. Verdict : Ce premier tome nous plonge dans un univers plutôt sombre, parfois violent, et chaque nouvelle étape du voyage ne fait que confirmer cette impression. Ieven nous invite à enchaîner les péripéties et cela se fait avec facilité. Ce premier tome est toutefois plus introductif que je l'imaginais, surtout en découvrant les dernières scènes qui viennent soulever bien des questions. Dans ces pages, le récit devient plus déstabilisant, plus complexe que prévu. A suivre...
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

ABONNEZ-VOUS À LA GEEKSLETTER
Restez connectés à nos actualités geek !

Lisez maintenant, tout de suite !