Lisez! icon: Search engine

Le Rêveur et le Brigadier

Presses de la cité
EAN : 9782258104112
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 348
Format : 140 x 225 mm
Le Rêveur et le Brigadier

Collection : Terres de France
Date de parution : 13/06/2013

Fin des années 1950, dans la Haute-Loire. Un héritage et des documents dangereux impliquent Paul, commerçant sans histoire, dans une macabre affaire d’assassinats. Mais l’homme, doté d’un bon sens, d’un flegme, d’un humour sans pareil et de quelques bons amis, saura déjouer la folie des meurtriers.

Le Rêveur et le Brigadier, c’est d’abord une histoire d’amitié, celle de Paul et d’Alphonse, liés depuis toujours ou presque par l’amour de la bonne chère et des vins qui rendent heureux autant que par la poésie de Victor Hugo.
C’est encore la chronique d’un village tranquille du Velay ― si...

Le Rêveur et le Brigadier, c’est d’abord une histoire d’amitié, celle de Paul et d’Alphonse, liés depuis toujours ou presque par l’amour de la bonne chère et des vins qui rendent heureux autant que par la poésie de Victor Hugo.
C’est encore la chronique d’un village tranquille du Velay ― si on excepte Olympe, Barbet et autres commères ―, aux derniers feux d’un doux automne de la fin des années cinquante.
C’est enfin la transmission d’un secret, effroyable, celui que gardait Virginie au péril de sa vie. Un secret qu’elle a légué à Paul et qui mêle cérémonies druidiques, supplices de jeunes filles, secte fanatique…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258104112
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 348
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Mamiechou21 Posté le 18 Juillet 2015
    Bien au début, assez drôle puis une histoire de druides qui paraît d'un autre âge. Moyen finalement.
  • spleen Posté le 26 Juin 2014
    Le rêveur et le brigadier est un titre qui évoque une opérette comme celles d'Offenbach ou de Hervé , un peu désuète, quoique, je connais un petit village sur les bords de la Garonne qui tous les étés autour du 15 Aout fait revivre ces petits bijoux oubliés, mais je m'éloigne de mon propos ! C'est en fait un roman assez truculent, on s'attend presque à entendre les cigales mais cela ne se passe pas en Provence mais en Haute Loire à la fin des années cinquante, époque bénie sans téléphone portable ni ordinateur où les gens prenaient le temps de se parler autour d'un verre de rosé frais . Paul, réparateur de bicyclettes, armurier et journaliste occasionnel et Alphonse, le gendarme deviennent amis avec Virginie, institutrice à la retraite qui vient de s'installer dans le village . Joutes verbales autour des vers de Victor Hugo, des verres de vin de la cave bien remplie de Virginie dont elle a hérité en même temps que de la maison en dégustant un plat sentant bon le terroir ; la vie est douce à Fontbonne jusqu'à l'assassinat de la vieille dame dont le mobile, Paul va le découvrir assez rapidement à ses dépens est à... Le rêveur et le brigadier est un titre qui évoque une opérette comme celles d'Offenbach ou de Hervé , un peu désuète, quoique, je connais un petit village sur les bords de la Garonne qui tous les étés autour du 15 Aout fait revivre ces petits bijoux oubliés, mais je m'éloigne de mon propos ! C'est en fait un roman assez truculent, on s'attend presque à entendre les cigales mais cela ne se passe pas en Provence mais en Haute Loire à la fin des années cinquante, époque bénie sans téléphone portable ni ordinateur où les gens prenaient le temps de se parler autour d'un verre de rosé frais . Paul, réparateur de bicyclettes, armurier et journaliste occasionnel et Alphonse, le gendarme deviennent amis avec Virginie, institutrice à la retraite qui vient de s'installer dans le village . Joutes verbales autour des vers de Victor Hugo, des verres de vin de la cave bien remplie de Virginie dont elle a hérité en même temps que de la maison en dégustant un plat sentant bon le terroir ; la vie est douce à Fontbonne jusqu'à l'assassinat de la vieille dame dont le mobile, Paul va le découvrir assez rapidement à ses dépens est à la fois la recherche d'un document et les confidences d'un ancien élève sur des morts suspectes de jeunes filles la nuit de la Toussaint. J'avoue avoir été un peu perplexe au tournant que prenait l'histoire , j'avais peur de me retrouver en plein délire de secte avec le sacrifice de jeunes vierges et sans rien dévoiler de l'intrigue, je dirai que Pierre Petit s'en sort plutôt bien, l'enquête est menée par Paul , lui même poursuivi par de mystérieux personnages qui en veulent également à sa vie. L'intrigue est assez alerte avec des rebondissements jusqu'à la fin , de l'humour et des personnages principaux et secondaires attachants et typés comme les commères du village telles qu'elles étaient à cette époque là dans un petit village où chacun épie son voisin ... Terres de France , collection qui publie des romans de terroirs au parfum nostalgique , a repris cet ouvrage déjà paru sous le titre "Les filles de la Toussaint"en 2005. Bon roman d'été ! Je remercie vivement Babelio et les Presses de le Cité pour cette lecture plaisante .
    Lire la suite
    En lire moins
  • lyoko Posté le 17 Juin 2014
    Dans le cadre de Masse critique. Un grand merci à Babelio et aux éditions Presses de la Cité. Ce livre est paru aux éditions Jeanne d'Arc sous le nom Les Filles de la Toussaint. mais j'avoue que le titre qui lui colle le mieux à la peau reste Le rêveur et le brigadier. En effet, deux hommes, Paul et Alphonse , grands amis devant l'éternel vont vivre de grandes mésaventures. Dès le début du livre, le sujet est vite lancé. En 1957, une vieille femme est assassiné devant chez elle. L'amitié qui uni nos deux comparses et cette vieille institutrice à la retraite les poussent à vouloir connaître l'assassin de celle-ci. Mais un terrible secret les amènera à vivre une véritable aventure humaine. Toute l'histoire est ponctuée de citations de Victor Hugo. Chaque épisode marquant nourrit des victuailles du terroir, le tout arrosé par de nombreuses crus. L'auteur a réussi à me faire saliver plus d'une fois et m'a même donné envie de goûter au pâté en croûte du boulanger. Une histoire riche et envoûtante, qui m'a réellement plu; et ou l'auteur a su mener le suspens à son terme. j'ai beaucoup aimé la façon d'écrire de Pierre petit. il me fait assez penser à... Dans le cadre de Masse critique. Un grand merci à Babelio et aux éditions Presses de la Cité. Ce livre est paru aux éditions Jeanne d'Arc sous le nom Les Filles de la Toussaint. mais j'avoue que le titre qui lui colle le mieux à la peau reste Le rêveur et le brigadier. En effet, deux hommes, Paul et Alphonse , grands amis devant l'éternel vont vivre de grandes mésaventures. Dès le début du livre, le sujet est vite lancé. En 1957, une vieille femme est assassiné devant chez elle. L'amitié qui uni nos deux comparses et cette vieille institutrice à la retraite les poussent à vouloir connaître l'assassin de celle-ci. Mais un terrible secret les amènera à vivre une véritable aventure humaine. Toute l'histoire est ponctuée de citations de Victor Hugo. Chaque épisode marquant nourrit des victuailles du terroir, le tout arrosé par de nombreuses crus. L'auteur a réussi à me faire saliver plus d'une fois et m'a même donné envie de goûter au pâté en croûte du boulanger. Une histoire riche et envoûtante, qui m'a réellement plu; et ou l'auteur a su mener le suspens à son terme. j'ai beaucoup aimé la façon d'écrire de Pierre petit. il me fait assez penser à Pagnol, même si le fond et la forme en sont malgré tout différents. La simplicité d'écriture est une grande force de ce livre. Pour ne rien gâcher l'humour est bien présent et j'ai sourit quelques fois tout au long du périple.... un livre que je conseillerais volontiers . Je vais d'ailleurs aller me plonger dans d'autres romans de cet auteur.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité de la collection Terres de France
Découvrez des histoires riches des couleurs de nos régions et des saveurs d'antan pour de magnifiques moments de lecture.