Lisez! icon: Search engine
Gründ
EAN : 9782324003226
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 176
Format : 165 x 205 mm

Le roman de Renart – Roman jeunesse classique – À partir de 9 ans

, COLLECTIF

Collection : Lectures de toujours
Date de parution : 06/09/2012

Un grand classique du Moyen Âge.

Un grand texte du Moyen Âge vu par un illustrateur d’aujourd’hui.

EAN : 9782324003226
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 176
Format : 165 x 205 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Kenehan Posté le 17 Septembre 2020
    Le « Roman de Renart » est une œuvre à double facette. D’une part, c’est un classique essentiel de la littérature médiévale qui nous instruit sur une époque et une société bien différente de la notre. Un bon moyen également de casser une certaine image que l’on peut avoir du Moyen-Âge chevaleresque. D’autre part, c’est une œuvre qui paraît bien violente d’un point de vue actuel. Sous le comique généré par ce farceur de Renart, se tient la longue liste de ses méfaits, toujours au détriment d’autrui. On perçoit bien la fonction que peuvent avoir de tels récits où un personnage aussi vil retombe toujours sur ses pattes et s’en tire à bon compte. Il n’empêche qu’en lecture distractive en 2020, c’est pas bon pour la morale. L’impunité de Renart n’apaise pas. Au-delà de ça, j’ai beaucoup aimé la grande majorité des noms propres qui émaillent le récit : Ysengrin, Hersent, Tiecelin, Grimbert, Maupertuis, Hermeline, etc. Autant de noms à l’exotisme temporel.
  • Takalirsa Posté le 11 Septembre 2020
    Les aventures pleines d'humour d'un renard prêt à tout pour assouvir sa faim. Chantecler le coq, Tiécelin le corbeau, Tibert le chat, Ysengrin le loup, Brun l'ours: dans ces onze courtes histoires, tous se feront berner par Renart le rusé qui sait si bien user de flatteries et manipuler son monde pour parvenir à ses fins. La structure des différents épisodes est toujours la même: affamé, ou cherchant de quoi nourrir sa famille, le goupil veut croquer une poule, voler une andouille, un fromage ou encore des anguilles, et doit pour cela berner l'un de ses compères. Mais parfois c'est lui qui se fait avoir! Le récit, issu de la tradition orale et donc fait pour être raconté, est vivant et drôle, et comporte beaucoup de péripéties. Renart est tour à tour attachant ou agaçant, selon son degré de fourberie: tantôt ses mauvais tours sont malins, tantôt franchement méchants comme avec le loup Ysengrin qui se retrouve la tête ébouillantée et la queue coincée dans le lac gelé. Lors de son procès public devant Noble le lion, le renard apparaît comme un personnage ignoble, agressif et même violeur, qui s'en sort toujours malgré ses exactions. Cependant l'ensemble reste très divertissant, avec ses animaux... Les aventures pleines d'humour d'un renard prêt à tout pour assouvir sa faim. Chantecler le coq, Tiécelin le corbeau, Tibert le chat, Ysengrin le loup, Brun l'ours: dans ces onze courtes histoires, tous se feront berner par Renart le rusé qui sait si bien user de flatteries et manipuler son monde pour parvenir à ses fins. La structure des différents épisodes est toujours la même: affamé, ou cherchant de quoi nourrir sa famille, le goupil veut croquer une poule, voler une andouille, un fromage ou encore des anguilles, et doit pour cela berner l'un de ses compères. Mais parfois c'est lui qui se fait avoir! Le récit, issu de la tradition orale et donc fait pour être raconté, est vivant et drôle, et comporte beaucoup de péripéties. Renart est tour à tour attachant ou agaçant, selon son degré de fourberie: tantôt ses mauvais tours sont malins, tantôt franchement méchants comme avec le loup Ysengrin qui se retrouve la tête ébouillantée et la queue coincée dans le lac gelé. Lors de son procès public devant Noble le lion, le renard apparaît comme un personnage ignoble, agressif et même violeur, qui s'en sort toujours malgré ses exactions. Cependant l'ensemble reste très divertissant, avec ses animaux personnifiés. Il arrive que le héros monte à cheval (!) et il habite une demeure (Malpertuis) qui est désignée un coup comme un terrier puis comme une forteresse! Comme dans les fables, on sent bien que la satire n'est jamais loin: le coq est vaniteux, l'ours gourmand, les moines cupides, le roi influençable. On décèle le poids de la hiérarchie dans la société médiévale, avec d'un côté la puissance des courtisans et des religieux et à l'opposé, la servilité du peuple tributaire de leur bon vouloir. Dès lors, il n'est pas étonnant que Renart, pour s'en sortir, ait recours à la ruse! Malgré les siècles, ses histoires continuent de faire rire et si la thématique vous intéresse, le dossier en fin d'ouvrage propose plusieurs ouvertures (textes, films, sites internet, visites).
    Lire la suite
    En lire moins
  • Jeanmarc30 Posté le 28 Avril 2020
    Parmi les oeuvres les plus célères de la littérature médiévale, "Le roman de Renart" figure naturellement en bonne place. Ce classique est constitué de plusieurs récits d'auteurs différents qui racontent la lutte permanente entre Renart, joyeux et malicieux goupil et Isengrin le loup. A la fois conte et fable populaire, cette épopée animale s'analyse cependant et principalement en une critique de la société féodale, dans laquelle les animaux jouent le rôle des hommes (ainsi, il faut entendre que ce coquin de Renart est en vérité un baron rusé et malfaisant, que le roi Noble est un lion, etc.), qui connut une bonne audience au Moyen Âge pour qu'elle parvienne jusqu'à nous. La seule difficulté de ce récit tient à l'emploi du vieux français mais cela est marginal tant le plaisir de connaître la vie médiévale et ses principes domine.
  • 5edefidesheros Posté le 15 Avril 2020
    Ce roman raconte l’histoire d’un Goupil qui s’appelle Renart. Renart est malin et très espiègle. Il utilise des ruses principalement contre le loup, Ysengrin, son oncle. Renart s’en sort parfois de justesse ou échoue même comme avec l’histoire de la mésange ou encore avec Chantecler. Mais parfois, ses ruses aboutissent comme lorsqu’il fait descendre Ysengrin dans un puit ou qu’il arrive à échapper à sa mise à mort. Renart est un héros pas comme les autres car il n’a pas de super-pouvoirs mais grâce à ses ruses, nous pouvons donc le considérer comme un héros. Léane G. 5e2
  • Chasto Posté le 12 Avril 2020
    Ruse et aventures avec nombre de déboires offrant en spectacle la bêtise confrontée à la malice des uns et des autres. Roman indémodable pour tous avec toute la naïveté et la candeur déployée au service de cette enfance en quête d'histoires drôles et d'aventures aussi rocambolesques les unes que les autres. Petits moments de lecture à partager avec les plus jeunes.
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER GRÜND JEUNESSE
Ne manquez aucune information sur notre catalogue jeunesse !