Lisez! icon: Search engine
Plon
EAN : 9782259263412
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 464
Format : 140 x 225 mm

Le Soleil ne se lève plus à l'Est

Mémoires d'Orient d'un ambassadeur peu diplomate

Date de parution : 20/09/2018
Grand diplomate, ambassadeur puis patron de la DGSE, le service secret français, Bernard Bajolet nous fait entrer dans les coulisses de la politique étrangère de la France, de 1975 à 2013. Proche collaborateur des présidents Mitterrand, Chirac, Sarkozy et Hollande, il nous conduit sur tous les lieux de conflits : Syrie, Jordanie, Bosnie, Irak, Algérie, Afghanistan…
Bernard Bajolet entraine le lecteur dans les points chauds du globe où son parcours de diplomate l’a conduit : Syrie, Jordanie, Bosnie, Irak, Algérie, Afghanistan… Il le fait assister à ses rencontres avec des personnages souvent fascinants, parfois sulfureux, lui fait entrevoir les coulisses des négociations de paix entre Israéliens... Bernard Bajolet entraine le lecteur dans les points chauds du globe où son parcours de diplomate l’a conduit : Syrie, Jordanie, Bosnie, Irak, Algérie, Afghanistan… Il le fait assister à ses rencontres avec des personnages souvent fascinants, parfois sulfureux, lui fait entrevoir les coulisses des négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens, l’introduit dans le bureau de quatre  présidents français : Mitterrand, Chirac, Sarkozy et Hollande.
Voyage dans l’espace, voyage dans le temps : Bernard Bajolet ne livre pas seulement des souvenirs sur sa période diplomatique -de 1975 à 2013-. Il les relie à l’Histoire plus ancienne –notamment lorsqu’elle donne des clés d’explication- et les rapproche des développements récents de l’actualité, qui trouvent en partie leur origine dans les évènements dont il a été le témoin. Il explique comment l’intervention des Etats-Unis en Irak en 2003 et leur gestion de l’après-guerre ont favorisé l’avènement de Daech.
 Par le biais de la petite histoire qu’il a vécue, -semée d’anecdotes souvent pittoresques, il fait entrer le lecteur dans la grande Histoire, et pose la question du rôle de la France et de l’Europe dans un monde dérégulé.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782259263412
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 464
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

« Cet ancien ambassadeur et patron du renseignement extérieur met en perspective et analyse l'action de la France dans les pays arabo-musulmans. »
Jean Chichizola / Le Figaro

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • CAZAUX Posté le 12 Novembre 2021
    M. Bajolet retrace son cheminement diplomatique, dans un récit intense, riche en émotions et ponctué d’anecdotes parfois teintées d’humour. J’abonde totalement dans le bilan géopolitique qu’il tire de ses différentes expériences. J’ai par ailleurs beaucoup apprécié son ouverture d’esprit ainsi que la franchise de ses propos qu’il tient sans aucune langue de bois. J’admire le professionnalisme dont il a fait preuve au sein des nombreux postes de représentation diplomatique qu’il a occupés, parfois au péril de sa vie. Je salue également l’homme de conviction et de courage ayant organisé et permis la libération de nombreux otages. J’ai appris, à l’aide d’explications claires et compréhensibles, la genèse de l’histoire des religions, notamment celle de l’islam ainsi que l’antagonisme conflictuel des deux principaux partis religieux se disputant le pouvoir (chiites et sunnites). Ces conflits ancestraux perdurent encore de nos jours et, à mon avis, ne cesseront jamais… Les différentes occupations militaires de l’OTAN couplées à une gestion politique parfois calamiteuse se sont parfois soldées par un échec cuisant, notamment en Irak, en Iran et en Afghanistan. Force est de constater que le remède s’est révélé pire que le mal puisqu’il a facilité la montée en puissance de la mouvance du terrorisme islamiste,... M. Bajolet retrace son cheminement diplomatique, dans un récit intense, riche en émotions et ponctué d’anecdotes parfois teintées d’humour. J’abonde totalement dans le bilan géopolitique qu’il tire de ses différentes expériences. J’ai par ailleurs beaucoup apprécié son ouverture d’esprit ainsi que la franchise de ses propos qu’il tient sans aucune langue de bois. J’admire le professionnalisme dont il a fait preuve au sein des nombreux postes de représentation diplomatique qu’il a occupés, parfois au péril de sa vie. Je salue également l’homme de conviction et de courage ayant organisé et permis la libération de nombreux otages. J’ai appris, à l’aide d’explications claires et compréhensibles, la genèse de l’histoire des religions, notamment celle de l’islam ainsi que l’antagonisme conflictuel des deux principaux partis religieux se disputant le pouvoir (chiites et sunnites). Ces conflits ancestraux perdurent encore de nos jours et, à mon avis, ne cesseront jamais… Les différentes occupations militaires de l’OTAN couplées à une gestion politique parfois calamiteuse se sont parfois soldées par un échec cuisant, notamment en Irak, en Iran et en Afghanistan. Force est de constater que le remède s’est révélé pire que le mal puisqu’il a facilité la montée en puissance de la mouvance du terrorisme islamiste, pour exemple, les Talibans qui règnent désormais en maître en Afghanistan. Peut-être aurait-il mieux valu laisser en place les dictateurs sanguinaires dans les pays du Maghreb Arabe comme du Proche- et du Moyen-Orient. Ils avaient au moins le mérite de tenir leur peuple d’une main de fer et réussissaient à contenir le danger de l’islam radical. Nous aurions ainsi pu éviter de nombreux bains de sang en Occident… Je remercie mon ancien directeur du « Service » de m’avoir fait partager quelques moments intenses et passionnants de sa vie professionnelle ! (OT 6862).
    Lire la suite
    En lire moins
  • JeanLibremont Posté le 15 Avril 2021
    Bernard Bajolet est probablement trop malin pour une carriere militaire et trop indépendant (et trop sincere...) pour une carriere politique. Comme, d'autre part, il ne semble pas avoir son ego dans dans la poche (dans son cas, c'est plutot un compliment), carriere il devait y avoir. Dans la grande diplomatie. Grande, car c'est un grand monsieur, pour ainsi dire un seigneur. On s'attendrait a ce que le franc-parler ne soit pas plus adapté au monde de la diplomatie qu'a celui de la politique, mais Bernard Bajolais est la preuve vivante du contraire. Il est vrai qu'il a le rare talent de susciter a la fois la sympathie et le respect chez ses interlocuteurs, avec lesquels lui-meme s'applique a etre a la fois sincere et respectueux. Micmaroy, ci-dessous, ayant écrit une critique du livre aussi breve que parlante, je n'ajouterai qu'une chose: lisez et relisez l'épilogue, un joyau de lucidité et de franchise en matiere de diagnostic géopolitique global.
  • micmaroy Posté le 31 Mars 2020
    Bernard Bajolet livre son expérience de diplomate dans les pays d' Orient : Irak, Syrie,Jordanie, Afghanistan ... Il fait découvrir un diplomate courageux , indépendant , loin des préjugés sur le quai d'Orsay . Ily ajoute une analyse fine des enjeux pour chaque pays, nous relie au passé et aux différences ethniques ou religieuses . J' ajoute que cet homme est passionné de rencontres avec les hommes et les femmes qu 'il a côtoyé . le roi de Jordanie côtoie la lingère assyrienne de l' ambassade de France à Bagdad . Une lecture indiquée pour découvrir la diplomatie française sans portrait convenu .
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…

Lisez maintenant, tout de suite !