RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Le Train des orphelins

            Belfond
            EAN : 9782714457219
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 310
            Format : 140 x 225 mm
            Le Train des orphelins

            Carla LAVASTE (Traducteur)
            Date de parution : 01/10/2015
            ​De l’Irlande des années 1920 au Maine des années 2000, en passant par les plaines du Midwest meurtries par la Grande Dépression, un roman ample, lumineux, où s’entremêlent les voix de deux orphelines pour peindre un épisode méconnu de l’histoire américaine.   
            Entre 1854 et 1929, des trains sillonnaient les plaines du Midwest avec à leur bord des centaines d’orphelins. Au bout du voyage, la chance pour quelques-uns d’être accueillis dans une famille aimante, mais pour beaucoup d’autres une vie de labeur, ou de servitude.
             
            Vivian Daly n’avait que neuf ans lorsqu’on l’a...
            Entre 1854 et 1929, des trains sillonnaient les plaines du Midwest avec à leur bord des centaines d’orphelins. Au bout du voyage, la chance pour quelques-uns d’être accueillis dans une famille aimante, mais pour beaucoup d’autres une vie de labeur, ou de servitude.
             
            Vivian Daly n’avait que neuf ans lorsqu’on l’a mise dans un de ces trains. Elle vit aujourd’hui ses vieux jours dans une bourgade tranquille du Maine, son lourd passé relégué dans de grandes malles au grenier.
             
            Jusqu’à l’arrivée de Mollie, dix-sept ans, sommée par le juge de nettoyer le grenier de Mme Daly, en guise de travaux d’intérêt général. Et contre toute attente, entre l’ado rebelle et la vieille dame se noue une amitié improbable. C’est qu’au fond, ces deux-là ont beaucoup plus en commun qu’il n’y paraît, à commencer par une enfance dévastée… 
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782714457219
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 310
            Format : 140 x 225 mm
            Belfond
            20.50 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Christina Baker Kline est une infatigable narratrice. Une fois qu’elle vous a éraflé de son hameçon, plus rien ne sert de lutter. La ligne du récit est tendue à l’extrême, le pêcheur trop habile : vous êtes pris. »
            Richard Russo
             
            « Christina Baker Kline suit ses personnages à chaque étape de leur évolution avec un souci profond de réalisme : les révélations de Vivian sont aussi poignantes que crédibles, tout comme la réaction de Molly face aux douloureux secrets de la vieille dame. Une histoire terriblement émouvante, qui puise dans l’ombre pour extraire la lumière. »
            Kirkus Reviews   
             
            « Christina Baker Kline livre un roman captivant, un page turner qui résonne comme un cri du cœur pour évoquer l’histoire de deux femmes en quête d’un lieu auquel s’attacher, d’un sentiment d’appartenance. Un conte plein d’émotions. »
            Publishers Weekly
            "Un roman foisonnant, une belle leçon d'optimisme et de résistance."
            S. H. / L'Alsace

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Pandorra Posté le 2 Mars 2019
              Un très bon moment de lecture avec ce livre. C'est très riche en émotion, en surprise bonnes comme mauvaises... l'écriture est délicate, riche et nous emporte sans effort dans la vie de ces deux femmes, qui sont, en apparence, très éloignés. Le parcours de vie de Niamh est à la fois triste, bouleversant et commun à de très nombreux enfants de cette époque. La cruauté des familles d'accueil m'a révolté mais ne pas pas surprise, c'est encore loin d’être idéale de nos jours, d'ailleurs, comme le montre la vie de Molly, chaotique. L'alternance de temps entre les chapitres donne un rythme vraiment particulier au récit, permet d'assimiler les informations que l'on vient de découvrir, de reprendre son souffle avant de replonger dans les profondeurs de la laideur humaine. Heureusement, oui, il y a aussi de bonnes personnes qui sont animés par des sentiments d'empathie, d'amour et de bienveillance ! Trop rares, toutefois. Je dois admettre que le personnage de Molly ne m'a que moyennement intéressée. Ce n'est donc pas un coup de coeur mais j'ai vraiment beaucoup apprécié le récit bouleversant de réalisme !
            • Pluiedor Posté le 22 Février 2019
              Certains chapitres sont consacrés à la vie de Niamh, orpheline d'origine irlandaise de 9 ans, qui va être envoyée dans l'Ouest américain par un des "trains des orphelins". Elle sera successivement placée dans trois familles, les deux premières l'ayant accueillie uniquement pour obtenir une main d'œuvre gratuite... Les autres chapitres narrent l'histoire de Molly, 17 ans, placée dans une énième famille d'accueil, jeune "délinquante" en sursis, devant accomplir 50 heures de travaux d'intérêt général chez ... Niamh. Malgré la différence d'âge, les deux femmes vont se découvrir des points communs et une belle amitié naîtra entre elles. Ce livre m'a beaucoup émue, j'ai apprécié cette lecture qui est aussi le rappel, certes romancé, d'une réalité historique.
            • jeunejane Posté le 21 Février 2019
              Le roman nous raconte l'histoire de ces trains qui ont sillonné l'Amérique depuis New-York jusqu'aux états du Midwest pour trouver des familles d'accueils à des milliers d'orphelins entre 1854 et 1929. Cette opération était menée par une oeuvre de bienfaisance protestante dont le seul défaut était de ne pas suivre le bon traitement des enfants après leur arrivée en famille d'accueil. Le livre commence avec la jeune Niamh, 9 ans. En 1929, venue d'Irlande, vivant dans une extrême pauvreté avec sa famille. Son logement brûle et sa famille périt dans les flammes. C'est ainsi qu'elle se retrouve dans le train des orphelins. En 2011, nous la retrouvons très âgée, dans le Maine dans une vaste maison. Elle accueille chaque jour Molly, une jeune fille obligée de faire des travaux d'intérêt général pour trois fois rien : un vol de livre à la bibliothèque. Molly est abîmée par la vie et placée en famille d'accueil. Elles ont à peu près le même parcours à des dizaines d'années d'intervalle. La vieille dame va lui raconter toute son aventure qui va à mon sens manquer de sel car, combien de fois n'ai-je pas voulu savoir comment elle en était arrivée à mener une vie aussi luxueuse au... Le roman nous raconte l'histoire de ces trains qui ont sillonné l'Amérique depuis New-York jusqu'aux états du Midwest pour trouver des familles d'accueils à des milliers d'orphelins entre 1854 et 1929. Cette opération était menée par une oeuvre de bienfaisance protestante dont le seul défaut était de ne pas suivre le bon traitement des enfants après leur arrivée en famille d'accueil. Le livre commence avec la jeune Niamh, 9 ans. En 1929, venue d'Irlande, vivant dans une extrême pauvreté avec sa famille. Son logement brûle et sa famille périt dans les flammes. C'est ainsi qu'elle se retrouve dans le train des orphelins. En 2011, nous la retrouvons très âgée, dans le Maine dans une vaste maison. Elle accueille chaque jour Molly, une jeune fille obligée de faire des travaux d'intérêt général pour trois fois rien : un vol de livre à la bibliothèque. Molly est abîmée par la vie et placée en famille d'accueil. Elles ont à peu près le même parcours à des dizaines d'années d'intervalle. La vieille dame va lui raconter toute son aventure qui va à mon sens manquer de sel car, combien de fois n'ai-je pas voulu savoir comment elle en était arrivée à mener une vie aussi luxueuse au départ d'un rôle de quasi esclave dans une première famille d'accueil. De plus, l'échange oral manque entre la jeune fille et la vieille dame. Points positifs, la façon dont la Vivian Daily raconte est très vivante, ne manque pas d'humour. Elle nous présente les personnes qui ont accompagné le train avec beaucoup de bienveillance. Dommage qu'une fois les enfants pris en charge, un simple papier suffisait et on n'entendait plus parler d'eux. Un roman très moyen pour moi avec quelques moments d'ennui.
              Lire la suite
              En lire moins
            • DarineM Posté le 17 Février 2019
              Livre lu en 2016, critique faite pour la plaquette de mon club de lecture : " L'auteur s'est inspiré de l'histoire familiale de son mari et d'un fait historique méconnu : la déportation de milliers d'enfants pauvres, abandonnés ou orphelins, que l'on envoyait par trains entiers depuis la côte est des Etats-Unis vers les états de l'ouest américain. De 1854 à 1929, ce mouvement a concerné plus de 200 000 enfants. Pris en charge par la Children's Aid Society, les enfants étaient relogés dans des familles. Comme aucun moyen de vérification du bien-être des enfants n'existait, les enfants étaient souvent accueillis pour fournir de la main-d'oeuvre gratuite... Ce roman, c'est la rencontre entre deux femmes : Molly, 17 ans et Vivian, 91 ans, toutes deux orphelines. De nos jours, en guise de travaux d'intérêt général, Molly range le grenier de Vivian et à chaque malle ouverte, les souvenirs refont surface. Et c'est toute l'histoire de Vivian qui nous est livrée : l'immigration de sa famille depuis l'Irlande jusqu'aux Etats-Unis, l'incendie qui détruit sa famille, le train des orphelins dans lequel elle monte, ses différentes maisons d'accueil et la maltraitance qu'elle y subit et enfin sa vie de femme. Des retours dans le passé bien menés, deux personnages qui... Livre lu en 2016, critique faite pour la plaquette de mon club de lecture : " L'auteur s'est inspiré de l'histoire familiale de son mari et d'un fait historique méconnu : la déportation de milliers d'enfants pauvres, abandonnés ou orphelins, que l'on envoyait par trains entiers depuis la côte est des Etats-Unis vers les états de l'ouest américain. De 1854 à 1929, ce mouvement a concerné plus de 200 000 enfants. Pris en charge par la Children's Aid Society, les enfants étaient relogés dans des familles. Comme aucun moyen de vérification du bien-être des enfants n'existait, les enfants étaient souvent accueillis pour fournir de la main-d'oeuvre gratuite... Ce roman, c'est la rencontre entre deux femmes : Molly, 17 ans et Vivian, 91 ans, toutes deux orphelines. De nos jours, en guise de travaux d'intérêt général, Molly range le grenier de Vivian et à chaque malle ouverte, les souvenirs refont surface. Et c'est toute l'histoire de Vivian qui nous est livrée : l'immigration de sa famille depuis l'Irlande jusqu'aux Etats-Unis, l'incendie qui détruit sa famille, le train des orphelins dans lequel elle monte, ses différentes maisons d'accueil et la maltraitance qu'elle y subit et enfin sa vie de femme. Des retours dans le passé bien menés, deux personnages qui s'apprivoisent, une documentation précise...tous les ingrédients pour une histoire romanesque réussie."
              Lire la suite
              En lire moins
            • criscat Posté le 28 Janvier 2019
              Le TRAIN DES ORPHELEINS etait une réalité américaine du milieu du 19e jusqu'à la crise des années 30 De jeunes enfants orphelins etaient "vendus" à des familles parfois aimantes souvent maltraitantes Vivian une dame agée accueille chez elle une jeune fille placée en famille d'accueil et entre elledeux vont senoués des liens Pour entre honnéte la fin est complètement convenue et sans intérêt , j'ai malgré tout passer un agréable moment de lecture et j'ai découvert "les trains des orphelins" dont j'ignorais l'existence
            Toute l'actualité des éditions Belfond
            Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.