Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782707175441
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 300
Format : 135 x 220 mm

Le travail pornographique

Enquête sur la production de fantasmes

Collection : SH / Genre & Sexualité
Date de parution : 03/01/2013

Comment le cinéma X français parvient-il à circonscrire un espace pour son activité ? Quelles formes prennent les relations de travail dans un contexte de professionnalisation de la sexualité ? Comment s’opèrent les partages entre sexualité féminine et masculine, ici un enjeu majeur ?

Depuis les années 1970, la pornographie s’organise comme un monde professionnel, se fixant pour tâche de représenter les désirs des consommateurs, mobilisant des savoir-faire spécifiques pour y parvenir. Alors que l’influence de ces images ou la violence qui les caractériserait sont souvent au centre des débats, ce livre, en s’appuyant...

Depuis les années 1970, la pornographie s’organise comme un monde professionnel, se fixant pour tâche de représenter les désirs des consommateurs, mobilisant des savoir-faire spécifiques pour y parvenir. Alors que l’influence de ces images ou la violence qui les caractériserait sont souvent au centre des débats, ce livre, en s’appuyant sur une enquête de terrain au sein de la production pornographique française, pose d’autres questions : comment les pornographes parviennent-ils à circonscrire un espace pour leur activité ? Quelles formes prennent les relations de travail dans un contexte de professionnalisation de la sexualité ? Comment s’opèrent les partages entre sexualité féminine et masculine, homosexualité et hétérosexualité, et pourquoi sont-ils ici un enjeu majeur ?
Mettant en marché les fantasmes, mobilisant les désirs des actrices et des acteurs, reposant sur des formes spécifiques d’exploitation, le monde de la pornographie permet de saisir certaines évolutions contemporaines du capitalisme, et leurs articulations avec les rapports de genre et de sexualité. Il offre également l’occasion de faire de l’hétérosexualité un objet d’enquête à part entière. Alors que réalisateurs et producteurs se donnent pour tâche de saisir une multiplicité de fantasmes, ils définissent leur métier comme masculin, mais aussi comme hétérosexuel. L’enquête met en évidence une circonscription paranoïaque de l’homosexualité masculine et les contradictions au principe de l’hétérosexualité, dans lesquelles les pornographes sont pris.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707175441
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 300
Format : 135 x 220 mm

Ils en parlent

Le monde de la pornographie est une grande famille. C'est l'image dans laquelle ses professionnels se confortent ; une façon de nier les violences physiques ou psychologiques, la précarité de l'emploi ou encore la fragilité des trajectoires dans un univers dénué de structures protectrices. D'autres préfèrent n'y voir que pur et simple esclavage, s'empêchant du même coup d'en analyser les conditions de protections réelles. L'étude de Mathieu Trachman, qui a choisi de mener l'enquête en sociologue du travail, offre de nouvelles perspectives sur ce sujet débattu. L'un de ses apports concerne les relations de travail et les rapports de domination entre hommes et femmes. Souvent ancien acteur devenu réalisateur, le pornographe typique a développé un rapport riche et spécifique à la sexualité; c'est un expert du sexe. Malgré leur savoir-faire, les actrices, elles, se voient refuser ce statut et, par conséquent, passent rarement de l'autre côté de la caméra. Or, l'enjeu ne serait pas tant économique que sexuel : avant tout, « le contrôle professionnel est un contrôle de la sexualité des femmes ». Qui va de pair avec un réinvestissement du fantasme hétérosexuel masculin.

Julie Clarini / Le Monde des Livres
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !