Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782350874197
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 544
Format : 140 x 205 mm
Légende d'un dormeur éveillé
Date de parution : 17/08/2017
Éditeurs :
Editions Héloïse D'Ormesson

Légende d'un dormeur éveillé

Date de parution : 17/08/2017
En romancière funambule, Gaëlle Nohant a relevé le défi lancé par Queneau : « Il n’y aura pas de connaissance véritable de Desnos tant qu’on n’en aura pas établi la légende. » Fabuleuse investigation littéraire, Légende d’un dormeur éveillé ressuscite quinze ans d’histoire du poète, des années folles à l’Occupation.
Une traversée du xxe siècle, vivante et tumultueuse, sur les traces d’un héros dont on ne peut que tomber amoureux.
 
C’est par la fiction qu Gaëlle Nohant choisit d’explorer la vie aussi héroïque qu’engagée de Robert Desnos. Au plus proche de l’artiste, elle épouse ses pas, des Halles à Montparnasse,... C’est par la fiction qu Gaëlle Nohant choisit d’explorer la vie aussi héroïque qu’engagée de Robert Desnos. Au plus proche de l’artiste, elle épouse ses pas, des Halles à Montparnasse, non sans quelques détours par Cuba ou Belle-Île ; visite son atelier de la rue Blomet ; écoute sa « Clef des Songes » ;... C’est par la fiction qu Gaëlle Nohant choisit d’explorer la vie aussi héroïque qu’engagée de Robert Desnos. Au plus proche de l’artiste, elle épouse ses pas, des Halles à Montparnasse, non sans quelques détours par Cuba ou Belle-Île ; visite son atelier de la rue Blomet ; écoute sa « Clef des Songes » ; suit les séances animées du Café Cyrano en compagnie d’Antonin Artaud, de Prévert et d’Aragon ; danse des nuits entières aux côtés de Kiki et de Man Ray.
Pour ce voyage avec Desnos, elle puise dans son œuvre, sonde les âmes en medium et, comme lui, « parle surréaliste ». S’identifiant à Youki, le grand amour de Robert, elle l’accompagne jusqu’au bout de la route, au camp de Terezín, en juin 1945.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782350874197
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 544
Format : 140 x 205 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • miguelsantana38 15/02/2022
    Un très beau livre. Une biographie très riche autant en détails qu'en émotions. Un roman très bien construit qui nous accroche et ne nous lâche pas. Et surtout un bel hommage qui m'a fait découvrir le poète et journaliste Robert Desnos, un homme entier et admirable. J'ai lu ce livre très lentement, savourant sa lecture au fil des jours et je l'ai terminé avec regret. Il est dense, l'auteure s'est énormément documentée pour nous donner tous ces détails et à romancé le récit de façon à nous offrir un récit clair et très intéressante, mais aussi je suppose à remplir les espaces où la documentation manquait. L'histoire de Desnos est magnifique, un homme engagé et sans compromis. Un talent à l'état pur qui avait une ligne conductrice et une étoile qui le guidaient. Et que dire de tous ces personnages qui l'entouraient ou qui le croissaient ? J'ai cotoyé avec ce livre des grands noms, certains de mes idoles, dans leur quotidien : Picasso, Neruda, García Lorca, Eluard, etc. J'ai rencontré les surréalistes et leur révolution. Et j'ai vécu à côté de Desnos tous ces personnages typiques de ces années folles comme sa compagne Youki. Enfin l'histoire se situe d'abord... Un très beau livre. Une biographie très riche autant en détails qu'en émotions. Un roman très bien construit qui nous accroche et ne nous lâche pas. Et surtout un bel hommage qui m'a fait découvrir le poète et journaliste Robert Desnos, un homme entier et admirable. J'ai lu ce livre très lentement, savourant sa lecture au fil des jours et je l'ai terminé avec regret. Il est dense, l'auteure s'est énormément documentée pour nous donner tous ces détails et à romancé le récit de façon à nous offrir un récit clair et très intéressante, mais aussi je suppose à remplir les espaces où la documentation manquait. L'histoire de Desnos est magnifique, un homme engagé et sans compromis. Un talent à l'état pur qui avait une ligne conductrice et une étoile qui le guidaient. Et que dire de tous ces personnages qui l'entouraient ou qui le croissaient ? J'ai cotoyé avec ce livre des grands noms, certains de mes idoles, dans leur quotidien : Picasso, Neruda, García Lorca, Eluard, etc. J'ai rencontré les surréalistes et leur révolution. Et j'ai vécu à côté de Desnos tous ces personnages typiques de ces années folles comme sa compagne Youki. Enfin l'histoire se situe d'abord entre les deux guerres avec une première partie dans ces années d'insouciance qui nous emmène petit à petit à travers la grande crise et la montée du fascisme vers la deuxième guerre mondiale. Chaque étape est décrite avec minutie en arrière plan de l'histoire de Desnos. Et je dois dire que c'est très fidèle et captivant. En somme un livre magnifique et bouleversant.
    Lire la suite
    En lire moins
  • zabeth55 10/01/2022
    Je connaissais quelques poèmes de Robert Desnos, mais rien de sa vie. Cette biographie romancée comble mes lacunes, d'autant qu'elle est enrichie de nombreux vers du poète. On sent la passion de Gaëlle Nohant pour Robert Desnos. J'ai beaucoup aimé vivre cette ambiance des années 30 où les surréalistes s'en donnaient à cœur joie. Cet esprit nouveau qui bouscule la littérature classique, cette liberté nouvelle. J'ai beaucoup aimé aussi toutes ces rencontres avec des gens qui ne laissent pas indifférents : Prévert, Pablo Neruda, Garcia Lorca ; Jean-Louis Barrault, Fujita, Picasso..... et tous les autres, amis de Desnos. André Breton, par contre, apparaît comme un mégalo pas très sympathique. Robert Desnos est dépeint comme un homme bon, généreux, plein de talent, de sensibilité et d'humour, entier, volontaire, déterminé, engagé, résistant....... J'ai particulièrement aimé la dernière partie où Youki, l'amour de sa vie, écrit pour Robert, prisonnier des allemands. Un livre ambitieux et abouti.
  • Evysev 19/12/2021
    Peut-être ma lecture de l'année, bouleversée par la puissance de l'histoire de ce poète engagé . Une ode à la liberté et à l'engagement nous faisant suivre le parcours de Robert Desnos du Montparnasse des années folles, au milieu de la presse et des médias, à la résistance et à la clandestinité jusqu'aux terribles boues des camps de concentration. Bien écrit, très bien documenté, merci Gaëlle Nohant pour ce moment de lecture très riche en émotions.
  • Pris 29/11/2021
    J'ai terminé la Légende du dormeur éveillé. J'admirais le poète et l'homme. Maintenant j'admire l'homme et le poète. Confronter son oeuvre à sa vie lui confère encore plus de puissance. Je ne lirai plus jamais ses poèmes pour enfant de la même manière. Merci Mme Nohant.
  • frconstant 23/10/2021
    Je pensais connaître Robert Desnos. j’ai eu la chance, avec un collègue au cours d’art dramatique que nous assurions, de le mettre en scène et de ciseler, pour le public, des mises en lumière qui ont marqués les élèves acteurs et le grand public que nous avions la chance d’avoir. Mais en suivant Gaëlle Nohant, pas à pas, avec le Desnos qui définit le surréalisme que nous, belges, nous apprécions tant, qui le partage avec ses compagnons littéraires et qui reste droit et honnête avec lui-même, sa vérité et ses fondamentaux, je l'ai davantage encore apprécié. Et puis, un cran au-dessus encore, j'ai aimé sa droiture dans sa lutte contre le nazisme et la montée des destructions massives de l'être humain de cette peu glorieuse époque des camps. Sous la plume de Gaëlle Nohant, plume référencée, ciselée à souhait et capable de laisser au lecteur un espace de pensée et de jugement qu'in fine, il est le seul à pouvoir poser sur ses idées, Robert Desnos apparaît comme un maître de la cohérence et de la lucidité face à un monde qui se déclare, se rétracte, s'engage et fuit, s'identifie porteur de la raison et déraisonne tout aussi vite. On peut ne pas... Je pensais connaître Robert Desnos. j’ai eu la chance, avec un collègue au cours d’art dramatique que nous assurions, de le mettre en scène et de ciseler, pour le public, des mises en lumière qui ont marqués les élèves acteurs et le grand public que nous avions la chance d’avoir. Mais en suivant Gaëlle Nohant, pas à pas, avec le Desnos qui définit le surréalisme que nous, belges, nous apprécions tant, qui le partage avec ses compagnons littéraires et qui reste droit et honnête avec lui-même, sa vérité et ses fondamentaux, je l'ai davantage encore apprécié. Et puis, un cran au-dessus encore, j'ai aimé sa droiture dans sa lutte contre le nazisme et la montée des destructions massives de l'être humain de cette peu glorieuse époque des camps. Sous la plume de Gaëlle Nohant, plume référencée, ciselée à souhait et capable de laisser au lecteur un espace de pensée et de jugement qu'in fine, il est le seul à pouvoir poser sur ses idées, Robert Desnos apparaît comme un maître de la cohérence et de la lucidité face à un monde qui se déclare, se rétracte, s'engage et fuit, s'identifie porteur de la raison et déraisonne tout aussi vite. On peut ne pas être d'accord avec tout ce qu'a dit, pensé et écrit Desnos... mais on ne peut lui jeter la pierre d'un surréalisme farfelu et inutile. Ses valeurs face à la vie, à l'humain et à l'importance de vivre pleinement le moment présent sont infiniment utiles aux questions que l'homme d'aujourd'hui doit se poser. Et nous, durant cette occupation infâme de nos terres, nos villes, nos demeures mais surtout nos esprits, qu'aurions-nous dit, fait ou fuit? Gaëlle Nohant, autrice talentueuse, nous invite à nous asseoir aux mêmes terrasses de café, à sillonner les mêmes quartiers que Robert Desnos et à nous interroger sur l'humanité comme il l'a fait. Les réponses nous appartiennent, bien sûr. Mais sans Gaëlle Nohant nous contant la légende d'un dormeur éveillé, je ne suis pas sûr qu'on penserait à se soumettre à ce travail d'approfondissement de nous-mêmes et de l'âme humaine. Merci à Lecteur.com qui m'a offert la possibilité d'aborder Robert Desnos sous un autre angle et de le redécouvrir avec bonheur.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Lisez!, la Newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés