Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782258106925
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 300
Format : 125 x 195 mm
L'Enfant de la dernière chance
Date de parution : 12/03/2015
Éditeurs :
Presses de la cité
En savoir plus

L'Enfant de la dernière chance

Date de parution : 12/03/2015
Au XIXe siècle, le désespoir d’une jeune femme qui ne peut enfanter. A bout, elle « vole » l’enfant d’une autre… L’histoire vraie d’une incroyable supercherie.
 
 
Emélie, fille de tanneurs, et Jean-Nicolas Morel, conducteur de diligence, se marient en mai 1843 à Verdun. Un bonheur de courte durée car Emélie ne peut mener à terme ses... Emélie, fille de tanneurs, et Jean-Nicolas Morel, conducteur de diligence, se marient en mai 1843 à Verdun. Un bonheur de courte durée car Emélie ne peut mener à terme ses grossesses. Le mari à l’orgueil malmené devient violent et méprisant. En ce milieu du xixe siècle, être femme sans être... Emélie, fille de tanneurs, et Jean-Nicolas Morel, conducteur de diligence, se marient en mai 1843 à Verdun. Un bonheur de courte durée car Emélie ne peut mener à terme ses grossesses. Le mari à l’orgueil malmené devient violent et méprisant. En ce milieu du xixe siècle, être femme sans être mère n’est pas un choix mais un statut illégitime aux yeux de la société bien-pensante.
Emélie souffre le martyre, en silence. Une matrone compréhensive et rouée s’engage à faire passer pour l’enfant des Morel celui qu’attend Marie, une orpheline de seize ans en détresse. Les deux femmes doivent faire croire à l’impossible : simuler la grossesse, feindre les douleurs, jouer la comédie de l’accouchement… Mais avec un mari souvent absent, les mœurs et les croyances de l’époque, le manque d’intimité des époux, tout pourrait concourir à la réussite de ce projet risqué...
 
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258106925
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 300
Format : 125 x 195 mm
Presses de la cité
En savoir plus

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Rainha_bouquine Posté le 29 Mars 2022
    Parce que ce roman est vraiment touchant, l'histoire raconte la vie d'un couple qui ne peut pas avoir d'enfant donc la femme Émilie tente le tout pour le tout pour avoir un enfant et pour faire plaisir à son mari, malheureusement cela va se retourner contre elle. Un livre qui se lit facilement où l'on peut voir la difficulté de la grossesse à l'époque, après ce que je reproche à ce roman c'est qu'on as retiré trop vite le bébé aux couples. Quoiqu'il en soit ce livre, je le classe dans ma liste: *Lu aussi*. Je me plonge désormais dans mon premier roman du mois d'Avril [Oui, je sais je prend de l'avance, mais j'ai terminer toute ma PAL de Mars].
  • LisonsDesLivres Posté le 9 Juin 2021
    Un roman comme je les aime, la petite histoire nous permettant de découvrir l'Histoire avec un grand H. En l'occurrence, à travers le destin d'Emma et d'autres femmes, il s'agit des problèmes liés à la féminité et à l'enfance: stérilité, grossesse non désirée, avortement, abandon d'enfant et adoption. On y découvre les mœurs en vigueur au début du 19ème siècle en France, plus précisément en Vendée. Je me suis attachée au personnage d'Emma tout en étant surprise par son comportement, je n'en dit pas plus. Le roman est très bien documenté et agréable à lire. Une façon agréable de découvrir la vie des femmes et des enfants au 19ème siècle.
  • Kecy Posté le 27 Février 2017
    Une femme ne faisant que des fausses couches en passe de perdre son mari avide de paternité, fait croire qu'elle est enceinte et "adopte" l'enfant d'une jeune fille ne pouvant l'élever. Mais tout ne se passe pas comme prévu ... Très émouvant.
  • DesPlumesEtDesLivres Posté le 22 Mai 2016
  • Bel-Ami Posté le 20 Septembre 2015
    Voilà un roman qui dénonce bien la condition des femmes au siècle passé, dans toute la misère qu'il pouvait contenir ainsi que les injustices subies. Une chose en entraînant une autre, on se rend bien compte qu'il y a encore du chemin à parcourir dans l'égalité homme-femme et qu'il faut prêter une attention toute particulière à sa progression sans laisser la place à la moindre régression. Nous nous sommes battues pour le droit de vote, pour être reconnues et au doit à l'avortement... Il faut préserver ces avancements et les poursuivre. Bien sûr, cette histoire fait aussi appel à une palette ravissante de personnages touchants et à la vie parfois malmenée. Qui nous montre encore que rien n'est plus fort que l'amour d'une mère... Un roman époustouflant que je quitte à regret !
Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.