Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258106550
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 270
Format : 125 x 195 mm

L'Enfant de l'autre

Date de parution : 10/10/2013

Des années 1930 à 1950, dans la Meuse profonde, l’histoire d’Agathe, fillette mal-aimée qui veut conquérir l’amour d’un père indifférent.

Quand Odette meurt en donnant naissance à Agathe, Etienne, le père, un paysan meusien gentiment nanti, se révèle incapable d’aimer la petite fille qui est ainsi confiée aux bons soins de sa grand-mère, plus bourrue que tendre, mais juste.
Quatre ans plus tard, Lili, beauté frivole qui a toujours tourné...

Quand Odette meurt en donnant naissance à Agathe, Etienne, le père, un paysan meusien gentiment nanti, se révèle incapable d’aimer la petite fille qui est ainsi confiée aux bons soins de sa grand-mère, plus bourrue que tendre, mais juste.
Quatre ans plus tard, Lili, beauté frivole qui a toujours tourné autour d’Etienne et sait que ce dernier est un bon parti, accepte de l’épouser à deux conditions : ne pas participer aux travaux de la ferme et ne pas s’occuper de « l’enfant de l’autre »…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258106550
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 270
Format : 125 x 195 mm
Presses de la cité
En savoir plus

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • nanashi Posté le 18 Septembre 2021
    Encore un roman simple et efficace, qui nous transporte dans la campagne meusienne des années 1920 à 1950 et des poussières. Un récit sur la vie paysanne, la pudeur entre membre d'une même famille, ses déchirements et ses rapprochements, et un peu, sur les terribles guerres mondiales qui ont laissé des traces dans cette région. Lecture émouvante, bon moment passé en compagnie de "L'enfant de l'autre".
  • spirale_livresque Posté le 19 Juillet 2021
    Dans ce roman se déroulant dans les années 40, on accompagne Agathe de sa petite enfance à l'âge adulte. Lorsque sa mère est morte en la mettant au monde, son père, agriculteur, refuse de l'élever et la confie alors à la grand-mère paternelle. Sur fond de seconde guerre mondiale on va suivre l'enfance d'Agathe, l'évolution de la relation avec son père, notamment lorsqu'il décide de se remarier avec une femme qui déteste Agathe. J'ai trouvé la construction de cette jeune fille au sein de sa famille malgré toutes les difficultés qu'elle rencontre très belle. J'ai apprécié ce livre, j'ai aimé suivre le développement d'Agathe et plus spécifiquement sa relation avec son père, pleine de non dits mais qui respire un amour profond. J'ai aussi beaucoup aimé les détails sur la vie à la ferme pendant la seconde guerre mondiale, l'organisation de petits actes de résistance comme d'actes plus importants.
  • AUDRIT Posté le 5 Mai 2021
    L'histoire bouleversante d'une enfant "Agathe" dont la mère meurt en la mettant au monde. Le père Etienne, paysan, dépassé par cette catastrophe, ne veut pas voir le bébé et se refuse à l'approcher. Il laisse le nouveau né à sa mère Léonie qui habite juste à côté, c'est un rejet total pour lui. Léonie est une femme rustre, une paysanne qui ne sait exprimer ses sentiments mais qui néanmoins va s'occuper de cette petite et l'aimer à sa façon. Après 4 ans de veuvage, Etienne se remarie avec "une belle intrigante" dont il a toujours été amoureux, Lili. Cette dernière s'installe, elle refuse les travaux de la ferme et rejette "l'enfant de l'autre" ; Etienne laisse faire d'autant qu'elle va lui donner deux autres enfants. Agathe, petite fille se contente donc de sa mémé, elle observe et regarde ses demis frère et sœur grandir dans le logis de la ferme voisine, seule la cour les sépare. Son enfance déjà marquée par ce manque d'amour se poursuit tristement quand la 2ème guerre mondiale éclate. La ferme se situe non loin de Verdun dans la Meuse, l'ennemi approche à grands pas, tout le monde au village et dans les environs s'enfuit, aussi Etienne décide d'emmener... L'histoire bouleversante d'une enfant "Agathe" dont la mère meurt en la mettant au monde. Le père Etienne, paysan, dépassé par cette catastrophe, ne veut pas voir le bébé et se refuse à l'approcher. Il laisse le nouveau né à sa mère Léonie qui habite juste à côté, c'est un rejet total pour lui. Léonie est une femme rustre, une paysanne qui ne sait exprimer ses sentiments mais qui néanmoins va s'occuper de cette petite et l'aimer à sa façon. Après 4 ans de veuvage, Etienne se remarie avec "une belle intrigante" dont il a toujours été amoureux, Lili. Cette dernière s'installe, elle refuse les travaux de la ferme et rejette "l'enfant de l'autre" ; Etienne laisse faire d'autant qu'elle va lui donner deux autres enfants. Agathe, petite fille se contente donc de sa mémé, elle observe et regarde ses demis frère et sœur grandir dans le logis de la ferme voisine, seule la cour les sépare. Son enfance déjà marquée par ce manque d'amour se poursuit tristement quand la 2ème guerre mondiale éclate. La ferme se situe non loin de Verdun dans la Meuse, l'ennemi approche à grands pas, tout le monde au village et dans les environs s'enfuit, aussi Etienne décide d'emmener les siens en zone libre. C'est l'exode, pendant leur équipée, lors d'un bombardement aérien, Agathe sauve la vie de son petit frère ; seul son père s'en aperçoit, c'est à partir de ce moment qu'il va commencer enfin à la regarder. Puis devant tant d'obstacles sur la route, il décide de revenir avec tout son petit monde à la ferme, la famille constate que les Allemands ont fait des dégâts, réquisitionnés les bêtes, les chevaux notamment. Etienne doit continuer son dur labeur de fermier et va s'investir pour aider les résistants cachés dans les bois voisins. La discrète Agathe est elle aussi mise à contribution et un jour en revenant d'une mission, elle surprend les amours de sa belle mère avec un collaborateur... L'auteure nous embarque dans la vie de cette petite fille privée d'enfance dès sa naissance, sur fond de guerre, qui évolue dans un monde d'adultes. Une très belle histoire.
    Lire la suite
    En lire moins
  • steph5977 Posté le 24 Novembre 2018
    livre lu en une journée où je me suis sentie proche des personnages, ces paysans qui ont subi la guerre au fond de leur petit village, une histoire de famille qui aurait pu arriver à nos aieuls
  • sld09 Posté le 27 Juin 2017
    Henriette Bernier nous propose dans ce roman une belle représentation de la vie à la campagne pendant la seconde guerre mondiale. J'ai cependant trouvé le récit un peu fade pour être tout à fait séduite.
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.