Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714443748
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 408
Format : 154 x 240 mm

L'Enfant de tous les silences

Évelyne JOUVE (Traducteur)
Date de parution : 23/04/2009

Un père qui croit protéger les siens, une fillette oubliée, une famille déchirée par un terrible secret … Un roman bouleversant sur les non-dits, la perte d'un enfant et le pouvoir de l'amour.

1964. Une terrible tempête de neige paralyse le Kentucky. Le docteur David Henry n'a pas le choix : il doit accoucher lui-même sa jeune épouse, Norah. Vient d'abord un magnifique garçon et une petite fille... trisomique.
En un instant, David, persuadé d'agir pour le mieux, va prendre une décision tragique...

1964. Une terrible tempête de neige paralyse le Kentucky. Le docteur David Henry n'a pas le choix : il doit accoucher lui-même sa jeune épouse, Norah. Vient d'abord un magnifique garçon et une petite fille... trisomique.
En un instant, David, persuadé d'agir pour le mieux, va prendre une décision tragique : il confie la petite à Caroline, son infirmière, qui doit la mener dans une institution spécialisée. À Norah, il annonce que le bébé n'a pas survécu.
Mais Caroline choisit de sauver la petite et de l'élever comme sa propre fille…

Des années plus tard, la vérité sur cet enfant de tous les silences ressurgit et avec elle des conséquences dramatiques sur la famille déchirée…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714443748
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 408
Format : 154 x 240 mm
Belfond

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Mimi6231 Posté le 29 Avril 2020
    Un sujet sensible assez bien traité avec une écriture agréable. L'ouvrage est assez long, près de 600 pages mais on ne s'ennuie pas même si 100 à 150 pages de moins n'auraient nullement nuit au roman. Diverses questions se posent à travers ce récit. L'influence de l'enfance sur le comportement adulte, le souci de protéger ceux que l'on aime et de faire pire que mieux, l'acceptation du handicap, l'adoption, l'abandon, le deuil, l'enfant non handicapé dans une fratrie avec un autre handicapé. Rien d'original dans le sujet et c'est peut-être pour cela que j'aurais aimé qu'il fût un peu moins long ou alors il aurait peut-être été possible d'approfondir les ressentis de chacun, essentiellement de Paul. Remarque qui n'est toutefois pas une critique car en approfondissant, on aurait peut-être eu un livre plus dense qui n'aurait pas laissé libre court à la réflexion qui, ici, peut se conduire sur l'interprétation des réactions de chacun. Comme à l'habitude, certains critiqueront la fin qui est plutôt consensuelle. Cela ajoute une réflexion supplémentaire, pourquoi, chez certains, ce besoin qu'un bon livre doit se terminer dramatiquement. Ce qui me gêne plus c'est le choix de l'éditeur en ce qui concerne la photo de certaines éditions. On y... Un sujet sensible assez bien traité avec une écriture agréable. L'ouvrage est assez long, près de 600 pages mais on ne s'ennuie pas même si 100 à 150 pages de moins n'auraient nullement nuit au roman. Diverses questions se posent à travers ce récit. L'influence de l'enfance sur le comportement adulte, le souci de protéger ceux que l'on aime et de faire pire que mieux, l'acceptation du handicap, l'adoption, l'abandon, le deuil, l'enfant non handicapé dans une fratrie avec un autre handicapé. Rien d'original dans le sujet et c'est peut-être pour cela que j'aurais aimé qu'il fût un peu moins long ou alors il aurait peut-être été possible d'approfondir les ressentis de chacun, essentiellement de Paul. Remarque qui n'est toutefois pas une critique car en approfondissant, on aurait peut-être eu un livre plus dense qui n'aurait pas laissé libre court à la réflexion qui, ici, peut se conduire sur l'interprétation des réactions de chacun. Comme à l'habitude, certains critiqueront la fin qui est plutôt consensuelle. Cela ajoute une réflexion supplémentaire, pourquoi, chez certains, ce besoin qu'un bon livre doit se terminer dramatiquement. Ce qui me gêne plus c'est le choix de l'éditeur en ce qui concerne la photo de certaines éditions. On y voit une superbe petite fille blonde aux yeux bleu clair, particulièrement mignonne mais sans rapport avec Phoebe. Je trouve que c'est une façon de nier le handicap de Phoebe alors qu'il est l'un, pour ne pas dire, LE, des noeuds de l'histoire. Un livre que je ne rangerais pas dans ceux "A lire" mais dans ceux qui proposeront un moment de lecture agréable, presque un roman de plage.
    Lire la suite
    En lire moins
  • bookaddict02 Posté le 17 Mai 2019
    Un magnifique roman et j'ai adoré l'histoire. Un livre qui se lit facilement.
  • Florian-7 Posté le 12 Novembre 2018
    Ce livre sera toujours un de mes préférés. Il est très touchant, et nous fait très largement réfléchir sur la trisomie. Ce livre montre bien que cette maladie génétique est un handicap dans la vie, mais certainement pas un handicap au point de retirer la vie des enfants nés avec cette maladie. Ce livre le prouve, la petite fille vie avec cette maladie, certes avec les problèmes qu'implique celle-ci, mais elle vie, elle pense... Ma vision de cette maladie à complètement changée depuis cette lecture. Hormis cela, l'histoire est prenante, les personnages très attachants, presque réels... Il n'est pas impossible que je le relise encore une fois.
  • letichat28 Posté le 12 Novembre 2018
    J'ai beaucoup cette histoire dramatique, ces personnages, mais je sais il m'a manqué des petites choses pour que ce soit un coup de cœur et puis après avoir lu toutes ces pages, pour cette fin je ne sais pas je m'attendais à mieux...
  • PREFACE Posté le 6 Mars 2018
    Le premier roman de Kim Edwards superbement bien écrit qui m'a complètement séduite. Une histoire très prenante, émouvante, et je remercie l'auteure pour ces très bons moments de lecture...
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.