En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            L'enfant tombée des rêves

            Plon
            EAN : 9782259213202
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 250
            Format : 132 x 201 mm
            L'enfant tombée des rêves

            Date de parution : 13/03/2014

            Une enfant, en France, et un vieux médecin vivant en Islande sont hantés par le même rêve étrange : un homme chutant d’un balcon. Pourtant, ils ne se connaissent pas…

            Emilie, une enfant solitaire et débordante d’imagination, découvre que ses parents lui mentent sur ses origines et décide de mener l'enquête.
            A 2 660 kilomètres au nord, quelque part en Islande, un vieux médecin retiré du monde tente d’oublier son passé.
            Ils ne se connaissent pas. Pourtant, chaque nuit, ils sont poursuivis...

            Emilie, une enfant solitaire et débordante d’imagination, découvre que ses parents lui mentent sur ses origines et décide de mener l'enquête.
            A 2 660 kilomètres au nord, quelque part en Islande, un vieux médecin retiré du monde tente d’oublier son passé.
            Ils ne se connaissent pas. Pourtant, chaque nuit, ils sont poursuivis par le même cauchemar : celui d’un homme tombant d’un balcon.
            Et si l’improbable rencontre d’Emilie et Robert brisait le terrible secret qui les unit ? Et si trouver la clef de ce rêve obsédant leur permettait de chasser enfin le fantôme qui les hante ?
             

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782259213202
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 250
            Format : 132 x 201 mm
            Plon
            17.00 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • zabeth55 Posté le 4 Août 2016
              Emilie a douze ans. Chaque nuit, elle fait le même cauchemar qui empoisonne ses jours : une chute dans le vide. Elle peint pour exorciser ses angoisses. Elle s’est créé un ami, un monstre imaginaire qui la décharge de tous ces mots étouffants qui l’envahissent. C’est une petite fille à part, solitaire, qui vit dans son monde, débordante d’imagination. Mais c’est surtout une petite fille empoisonnée par un secret de famille. Parallèlement, à des kilomètres de là, en Islande, un vieux médecin fait lui aussi chaque nuit le même cauchemar. Quel est le rapport entre les deux ? C’est un beau roman que j’ai lu avec plaisir. A l’étude psychologique de cette étrange petite fille se mêle une intrigue intéressante entre elle et le médecin islandais. Le style est très agréable, malgré parfois une impression de répétition ou d’appesantissement sur certaines situations.
            • jeunejane Posté le 29 Avril 2016
              Emilie, 12 ans, fait toujours le même rêve. Elle tombe d'un balcon. Elle peint cette scène d'abord maquillée par un petit bonhomme de dessin animé représenté à sa place et voit que son père regarde sa peinture avec une expression de peur. Elle peint aussi un géant qui mange les mots qui lui encombrent la tête ou qui lui font mal. Emilie sent qu'un mystère entoure ses origines et elle va tout faire pour le découvrir. Parallèlement, en Islande, un médecin français exilé là-bas fait aussi le même rêve. Le destin d'Emilie est lié au sien mais il va falloir très longtemps pour que nous, lecteurs, découvrions la clé de l'énigme. Un peu dommage ! Le style de l'auteure est très beau, avec une musicalité des mots auxquels la petite fille accorde beaucoup d'importance ainsi qu'à leur origine.
            • val-m-les-livres Posté le 11 Mai 2014
              Cette histoire est celle d'un secret de famille. Si vous aimez ce thème et si vous n'êtes pas réfractaire à la psychologie, contrairement à moi, ce titre pourrait sans doute vous plaire. Mais si j'ai accepté ce rêve récurrent chez Robert, j'ai du mal à le comprendre chez Emilie. L'auteure l'explique très bien, j'ai déjà lu que ça arrivait mais je n'arrive à y croire et donc à adhérer à une histoire qui est basée sur la possibilité pour un enfant de rêver d'un moment réel qui a précédé sa naissance. Je comprends qu'un secret puisse peser sur un enfant, pas qu'il donne lieu à des cauchemars aussi précis. Je n'arrive d'ailleurs pas à apprécier les romans de Grimbert. Au delà de ça, j'ai souvent eu l'impression de lire un roman pour adolescent sans doute parce que la narratrice est en partie Emilie. Je n'ai pas aimé que la police d'écriture change quand on change de personnage, je pense être assez grande pour m'en rendre compte moi même et je n'ai pas de plaisir à lire ce qui est en italique. J'aurais aimé être plus enthousiaste pour diverses raisons. Quand je lis certains billets, je perçois votre enthousiasme tout en... Cette histoire est celle d'un secret de famille. Si vous aimez ce thème et si vous n'êtes pas réfractaire à la psychologie, contrairement à moi, ce titre pourrait sans doute vous plaire. Mais si j'ai accepté ce rêve récurrent chez Robert, j'ai du mal à le comprendre chez Emilie. L'auteure l'explique très bien, j'ai déjà lu que ça arrivait mais je n'arrive à y croire et donc à adhérer à une histoire qui est basée sur la possibilité pour un enfant de rêver d'un moment réel qui a précédé sa naissance. Je comprends qu'un secret puisse peser sur un enfant, pas qu'il donne lieu à des cauchemars aussi précis. Je n'arrive d'ailleurs pas à apprécier les romans de Grimbert. Au delà de ça, j'ai souvent eu l'impression de lire un roman pour adolescent sans doute parce que la narratrice est en partie Emilie. Je n'ai pas aimé que la police d'écriture change quand on change de personnage, je pense être assez grande pour m'en rendre compte moi même et je n'ai pas de plaisir à lire ce qui est en italique. J'aurais aimé être plus enthousiaste pour diverses raisons. Quand je lis certains billets, je perçois votre enthousiasme tout en me disant que ce roman n'est pas pour moi. Je pense que ce livre peut être apprécié mais que je ne suis pas la bonne lectrice.
              Lire la suite
              En lire moins
            • gwenleen Posté le 5 Mai 2014
              La plume de Marie Charrel m'était totalement inconnue. Je ne connaissais d'elle que la superbe couverture qui m'avait d'emblée séduite faisant atterrir ce bouquin directement en "wish-list". Mais le hasard jouant en ma faveur ..... il a également atterri dans ma boîte aux lettres. Bref ... Faisons court: le roman est aussi séduisant que la couverture! Parler à la place d'un enfant n'est pas chose aisée. Surtout quand l'enfant est plutôt une pré-adolescente en souffrance, en proie avec un rêve qui la hante au point d'envahir son existence sans vraiment savoir pourquoi. Pourtant, Marie Charrel s'en sort avec brio: c'est cohérent et ça fonctionne. Dès lors, nous voilà directement emportés dans le poids des secrets de familles et des non-dits qui font mal, nous ne pouvons que suivre et cheminer avec Emilie. Pourtant, une petite chose m'a dérangée: son ogre imaginaire Croquebal. N'allez pas croire qu'il est inutile, du tout. Bien au contraire, il a tout son sens dans l'histoire mais ... Mais il est exploité de façon trop enfantine et je me serais passée de son retour à la fin (même si je comprends le souhait d'avoir voulu faire un rappel à l'enfance sur les dernières lignes). Mais au final, ce petit... La plume de Marie Charrel m'était totalement inconnue. Je ne connaissais d'elle que la superbe couverture qui m'avait d'emblée séduite faisant atterrir ce bouquin directement en "wish-list". Mais le hasard jouant en ma faveur ..... il a également atterri dans ma boîte aux lettres. Bref ... Faisons court: le roman est aussi séduisant que la couverture! Parler à la place d'un enfant n'est pas chose aisée. Surtout quand l'enfant est plutôt une pré-adolescente en souffrance, en proie avec un rêve qui la hante au point d'envahir son existence sans vraiment savoir pourquoi. Pourtant, Marie Charrel s'en sort avec brio: c'est cohérent et ça fonctionne. Dès lors, nous voilà directement emportés dans le poids des secrets de familles et des non-dits qui font mal, nous ne pouvons que suivre et cheminer avec Emilie. Pourtant, une petite chose m'a dérangée: son ogre imaginaire Croquebal. N'allez pas croire qu'il est inutile, du tout. Bien au contraire, il a tout son sens dans l'histoire mais ... Mais il est exploité de façon trop enfantine et je me serais passée de son retour à la fin (même si je comprends le souhait d'avoir voulu faire un rappel à l'enfance sur les dernières lignes). Mais au final, ce petit défaut, "on s'en fout". Pourquoi? Parce que tout le reste est tellement cohérent et prenant, qu'en fin de compte on peut bien oublier Croquebal. j'ai passé un très bon moment avec ce roman, je l'ai apprécié autant que je l'ai désiré et suis passée à un poil du coup de coeur. Se laisser entraîner dans cette histoire de famille est aisé tant la plume de l'auteure est légère et pourtant toute en nuances. Je remercie vivement Olivia Elkaim, Marie Charrel, et les éditions Plon pour cette très agréable découverte (et accessoirement ... j'en redemande d'autres des comme ça!).
              Lire la suite
              En lire moins
            • blablablamia Posté le 4 Mai 2014
              Marie Charrel nous immerge dès les premières pages dans cette intrigue. Et par ce biais, elle interroge la question des origines, des pressentiments, de l'inconscient, du passé qui hante, le mal-être que cela provoque... des secrets de famille qui ne restent jamais bien gardés, surtout confrontés à une enfant surdouée (qui a un compagnon imaginaire que je vais sûrement adopter!). (Tout comme j'ai déjà adopté le mot "balagan" qui veut dire "le bazar" en hébreu). Car voilà, Emilie est comme la jeune fille sur la couv, en équilibre sur sa balançoire, en recherche d'équilibre et d'envol, bien qu'elle craigne la chute... Une chute dont elle rêve régulièrement, et qu'elle retranscrit dans ses tableaux, utilisant la peinture comme mode d'expression. Mais elle collectionne aussi les mots (et confie les gros mots à son ami imaginaire, Croquebal), comme pour compenser le silence qui l'entoure. En parallèle Robert s'est exilé pour "oublier", s'isoler dans les paysages virginaux de l'Islande, mais se retrouve rattrapé, car s'effacer physiquement n'a jamais effacé les mémoires ni ôté les fantômes... Dans ce joli livre, Marie Charrel pose les questions simplement, à hauteur d'une jeune collégienne, sur ces liens familiaux qui parfois "empoisonnent" ou emprisonnent et grondent en soi, sur les non-dits que... Marie Charrel nous immerge dès les premières pages dans cette intrigue. Et par ce biais, elle interroge la question des origines, des pressentiments, de l'inconscient, du passé qui hante, le mal-être que cela provoque... des secrets de famille qui ne restent jamais bien gardés, surtout confrontés à une enfant surdouée (qui a un compagnon imaginaire que je vais sûrement adopter!). (Tout comme j'ai déjà adopté le mot "balagan" qui veut dire "le bazar" en hébreu). Car voilà, Emilie est comme la jeune fille sur la couv, en équilibre sur sa balançoire, en recherche d'équilibre et d'envol, bien qu'elle craigne la chute... Une chute dont elle rêve régulièrement, et qu'elle retranscrit dans ses tableaux, utilisant la peinture comme mode d'expression. Mais elle collectionne aussi les mots (et confie les gros mots à son ami imaginaire, Croquebal), comme pour compenser le silence qui l'entoure. En parallèle Robert s'est exilé pour "oublier", s'isoler dans les paysages virginaux de l'Islande, mais se retrouve rattrapé, car s'effacer physiquement n'a jamais effacé les mémoires ni ôté les fantômes... Dans ce joli livre, Marie Charrel pose les questions simplement, à hauteur d'une jeune collégienne, sur ces liens familiaux qui parfois "empoisonnent" ou emprisonnent et grondent en soi, sur les non-dits que l'on croit préserver pour le bien des autres alors que cela les blesse plus que tout... la fuite impossible, la culpabilité, les inexplicables pressentiments que l'on peut avoir parfois. L'intégrale:
              Lire la suite
              En lire moins
            Lisez! La newsletter qui vous inspire !
            Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.
            Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com