Lisez! icon: Search engine
404 Éditions
EAN : 9791032404553
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 368
Format : 140 x 225 mm
Nouveauté

L'Enragée - Grand Prix 404 Factory - Roman young adult - Fantasy - Dès 15 ans

Collection : Fiction
Date de parution : 08/04/2021
Ne fuyez pas votre destin, il finira toujours par vous rattraper...
Le royaume de Kardamen attire toutes les convoitises. Sur le point de mourir, le roi entreprend la quête secrète et désespérée de retrouver ses héritiers, des jumeaux disparus depuis bien longtemps. La mission s’annonce périlleuse et il engage celle que l’on appelle l’Enragée, la mercenaire la plus redoutée du pays,... Le royaume de Kardamen attire toutes les convoitises. Sur le point de mourir, le roi entreprend la quête secrète et désespérée de retrouver ses héritiers, des jumeaux disparus depuis bien longtemps. La mission s’annonce périlleuse et il engage celle que l’on appelle l’Enragée, la mercenaire la plus redoutée du pays, pour accompagner ses soldats. Mais, en réalité, qui est cette guerrière froide et impitoyable, que les légendes décrivent comme une sauvage assoiffée de sang, et quels secrets a-t-elle enfouis au plus profond de son âme ?
Alors que les tensions s’accentuent entre les royaumes quant à l’avenir de Kardamen, l’Enragée devra prendre en main son destin car une menace bien plus ancienne et dangereuse plane sur le monde, mettant en péril la vie de tous…
 
Ce roman est le lauréat du Grand Prix 404 Factory 2020.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9791032404553
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 368
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • VibrationLitteraire Posté le 10 Juin 2021
    #9734; Dans cet univers, le roi se meurt et il envoie une poignée de soldats chercher celle que l'on surnomme l'enragée pour les aider à retrouver les héritiers du royaume... Sauf que rien ne peut se passer simplement avec Kern la Rouge. La légende dit que cette femme sanguinaire va jusqu'à boire le sang de ses ennemis... Avec qui ces 5 soldats vont-ils devoir composer pour mener à bien leur mission ?#8288; #8288; #9825; Grosse Alerte Coup de Cœur. J'ai hésité avant de lui donner ce titre... mais étant donné que l'histoire me reste encore en tête et que j'ai du mal à passer à un autre ouvrage, j'imagine qu'il le mérite amplement.#8288; #8288; #9734; ENFIN un roman avec un personnage principal sanguinaire et qui le reste. ENFIN un roman avec un personnage féminin sauvage et qui ne change pas selon les interlocuteurs. ENFIN du combat en fantasy avec une guerrière incroyable, et cela sans qu'une romance ne vienne tout gâcher. Kern est une femme que j'aimerais qualifier de forte, même si je sais bien que nous le sommes toutes. Kern est vue comme une brute, une sauvageonne, une enragée lorsque le combat commence et est à la fois portée sur la bibine et... #9734; Dans cet univers, le roi se meurt et il envoie une poignée de soldats chercher celle que l'on surnomme l'enragée pour les aider à retrouver les héritiers du royaume... Sauf que rien ne peut se passer simplement avec Kern la Rouge. La légende dit que cette femme sanguinaire va jusqu'à boire le sang de ses ennemis... Avec qui ces 5 soldats vont-ils devoir composer pour mener à bien leur mission ?#8288; #8288; #9825; Grosse Alerte Coup de Cœur. J'ai hésité avant de lui donner ce titre... mais étant donné que l'histoire me reste encore en tête et que j'ai du mal à passer à un autre ouvrage, j'imagine qu'il le mérite amplement.#8288; #8288; #9734; ENFIN un roman avec un personnage principal sanguinaire et qui le reste. ENFIN un roman avec un personnage féminin sauvage et qui ne change pas selon les interlocuteurs. ENFIN du combat en fantasy avec une guerrière incroyable, et cela sans qu'une romance ne vienne tout gâcher. Kern est une femme que j'aimerais qualifier de forte, même si je sais bien que nous le sommes toutes. Kern est vue comme une brute, une sauvageonne, une enragée lorsque le combat commence et est à la fois portée sur la bibine et le sexe. On s'aperçoit que la rage ne monte pas seule et nous découvrons à ces côtés cet univers de fantasy qui m'a tant séduite. Ce roman a tout pour plaire : une intrigue habilement ficelée mêlant complots politiques, magie bien développée et menace planant sur le royaume. On ne perd jamais le fil rouge malgré les nombreux changements de lieux et les nombreux personnages qui vont rejoindre la quête. Les complots ajoutent un peu de piquant et j'ai apprécié le réalisme de l'histoire. La romance ne vient pas tout gâcher. Elle reste en fond, en filigrane, derrière l'intrigue, impossible et pourtant tant désirée. J'ai apprécié le langage particulier de cette jeune femme étonnamment belle, mais dépourvue de bonnes manières. #9825; Je suis ironiquement ravie d'avoir eu très peu de temps à consacrer à la lecture car cela m'a permis de savourer chaque partie de ce roman dépourvu de franches longueurs. Le début est intriguant, certaines révélations sont attendues, d'autres pas vraiment. J'ai eu peur de m'ennuyer dans une partie se déroulant dans un château, mais ça s'est stoppé pile à temps, pile au moment où j'allais me lasser et on repartait pour de nouvelles aventures à travers les contrées. L'univers m'a beaucoup plu et j'ai adoré l'explorer aux côtés de Kern et des autres personnages. #9734; En bref, L'enragée, c'est l'histoire d'une femme sanguinaire, un brin sauvageonne, qui saura à coup sûr vous séduire, et va tout faire pour sauver le monde dans lequel elle évolue. J'ai absolument tout aimé dans ce roman et j'ai aussi apprécié la présence d'un personnage homosexuel qui pose des questions extrêmement intéressantes. L'enragée est un coup de cœur que je ne risque pas d'oublier !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Bookmotion Posté le 7 Juin 2021
    Véritable coup de cœur pour ce roman de fantasy ! Nous voilà donc plongés dans un vrai beau roman d’heroic fantasy, avec ses méchants très très méchants, ses preux chevaliers vraiment preux, et sa quête à faire pâlir le plus valeureux des paladins. Mais qu’importe, parce que non seulement, les adeptes du genre seront ravis, mais aussi parce que les autres s’y laisseront sûrement prendre au jeu, et surtout parce que ça marche ! On aime les personnages qui sortent au fil du récit de leur carcan, deviennent plus complexes, plus réfléchis - mais pas trop - et donnent très peu d’indices sur le dénouement de l’histoire. Car même si la quête est plutôt banale dans le genre fantasy - trouver les seuls héritiers d’un roi au bord de la mort… - les choses se complexifient et sont un peu moins linéaires qu’au départ. En revanche, les adeptes s’y retrouveront dans la prise au sérieux du vaillant chevalier, dans la puissance de la magie dont l’héroïne n’a pas conscience, dans les personnages qui gravitent autour, amis ou ennemis, dans la belle histoire d’amour dont les protagonistes - devinez qui ! - ne sentent même pas venir à la moitié du roman… Bref, c’est génial,... Véritable coup de cœur pour ce roman de fantasy ! Nous voilà donc plongés dans un vrai beau roman d’heroic fantasy, avec ses méchants très très méchants, ses preux chevaliers vraiment preux, et sa quête à faire pâlir le plus valeureux des paladins. Mais qu’importe, parce que non seulement, les adeptes du genre seront ravis, mais aussi parce que les autres s’y laisseront sûrement prendre au jeu, et surtout parce que ça marche ! On aime les personnages qui sortent au fil du récit de leur carcan, deviennent plus complexes, plus réfléchis - mais pas trop - et donnent très peu d’indices sur le dénouement de l’histoire. Car même si la quête est plutôt banale dans le genre fantasy - trouver les seuls héritiers d’un roi au bord de la mort… - les choses se complexifient et sont un peu moins linéaires qu’au départ. En revanche, les adeptes s’y retrouveront dans la prise au sérieux du vaillant chevalier, dans la puissance de la magie dont l’héroïne n’a pas conscience, dans les personnages qui gravitent autour, amis ou ennemis, dans la belle histoire d’amour dont les protagonistes - devinez qui ! - ne sentent même pas venir à la moitié du roman… Bref, c’est génial, surprenant, et tellement fantasy ! Pour le côté humour, Jennifer Tellier ne nous laisse pas non plus tomber. Les répliques vertes de l’enragée vont vous piquer les yeux. De même que le côté obscur de la force, celle que l’enragée ne contrôle pas, sera loin d’une sinécure pour notre personnage. On y retrouve la bête qui prend possession du pendant humain, mais comme c’est pour faire le bien, ça passe. bref, la sorcière fait peur, elle n’a pas la langue dans sa poche, et malgré tout, elle est irrésistible ! Le monde créé est par l’autrice est aussi un de ces mondes imaginaires où plusieurs royaumes s’affrontent, où trahisons et fausses alliances pullulent, et dont une partie, située aux confins de quelque part, est plongée dans les ténèbres maléfiques qui menacent les humains et l’ordre établi. C’est ici que nos héros, le preux chevalier, la sorcière, et tous leurs compagnons, vont devoir sacrifier leur âme, leur vie, leurs espoirs, pour mettre fin à l’impitoyable soif de pouvoir de quatre mages maléfiques. Les wéals, ces êtres difformes anciennement humains, contrôlés par les mages, déferlent sur les peuples des royaumes. Les visions de l’Enragée, la conduisent vers ce destin dont le chemin est déjà une épreuve en soi. C’est là aussi où l’on retrouve un des aspects prenant de la fantasy, la succession d’épreuves où les héros grandissent, se chargent d’expériences, maîtrisent de mieux en mieux leur art, et découvrent de nouveaux dons qui les aideront dans la bataille finale. Bataille dont l’issue reste incertaine jusqu’au bout du roman, jusqu’aux dernières lignes…
    Lire la suite
    En lire moins
  • mariposa64 Posté le 6 Juin 2021
    De l'avoir vu tellement passé, il fallait que je le lise moi aussi, de plus cette couverture si intrigante m'en donnais encore plus envie. Le roi de Kardamen, sur le point de mourir va faire appel l'Enragée pour retrouver ses héritiers, des jumeaux disparus depuis longtemps. La mercenaire devra se battre au côté des soldats du royaume de Kardamen. Ce roman fantasy est très captivant, de part son héroïne Kern la Rouge, également appelée l'Enragée qui est sans pitié et sans crainte, elle aime les batailles et le sang versé . C'est le personnage principal, fort intéressant par sa force, son envie , son courage, sa puissance et son indépendance, à ses côtés, on trouvera le beau chevalier Korwen, près à tout pour elle. A mesure que l'intrigue avance, on s'attache de plus en plus à eux . Dès le début du livre, nous sommes plongés dans des événements rendant la lecture addictive, le roman est écrit avec une plume vraiment facile à lire et entrainante. Je regrette que ce soit un one shot, on aurait pu laisser place à une suite. Je le conseille vivement.
  • Lunartic Posté le 5 Juin 2021
    Coucou les petits amis ! Aujourd'hui, je vous retrouve pour ma chronique de L'Enragée écrit par Jennifer Tellier à paraître d'ici trois jours aux éditions 404 que je remercie infiniment pour cet envoi juste somptueux et renversant. Je ne vais pas y aller par quatre chemins... J'ai tout aimé dans ce roman (oui, tout est bon dans le cochon, comme on dit !). Pour commencer, j'ai énormément apprécié le fait que cela soit de la fantasy française écrire par une femme. Mon objectif étant de lire plus d'autrices, notamment quand il s'agit de mon genre littéraire favori, je ne pouvais pas être plus heureuse. Et je vous confirme que c'est extrêmement bien écrit ! C'est fluide, captivant dès la première page, on s'y retrouve très facilement entre les différentes contrées et clans dont nous pouvons croiser la route, le système de magie proposé est simple à appréhender tout en possédant sa part de mysticisme et de complexité, le récit est sanguinolent, violent et cruellement réaliste (mon cœur s'est brisé à maintes reprises, je préfère vous prévenir) sans pour autant que les protagonistes aient à craindre pour leur conscience et leur éclat d'âme... Bref, tout y est pour passer un moment de... Coucou les petits amis ! Aujourd'hui, je vous retrouve pour ma chronique de L'Enragée écrit par Jennifer Tellier à paraître d'ici trois jours aux éditions 404 que je remercie infiniment pour cet envoi juste somptueux et renversant. Je ne vais pas y aller par quatre chemins... J'ai tout aimé dans ce roman (oui, tout est bon dans le cochon, comme on dit !). Pour commencer, j'ai énormément apprécié le fait que cela soit de la fantasy française écrire par une femme. Mon objectif étant de lire plus d'autrices, notamment quand il s'agit de mon genre littéraire favori, je ne pouvais pas être plus heureuse. Et je vous confirme que c'est extrêmement bien écrit ! C'est fluide, captivant dès la première page, on s'y retrouve très facilement entre les différentes contrées et clans dont nous pouvons croiser la route, le système de magie proposé est simple à appréhender tout en possédant sa part de mysticisme et de complexité, le récit est sanguinolent, violent et cruellement réaliste (mon cœur s'est brisé à maintes reprises, je préfère vous prévenir) sans pour autant que les protagonistes aient à craindre pour leur conscience et leur éclat d'âme... Bref, tout y est pour passer un moment de lecture survolté et ensorcelant ! Cependant, le véritable point fort de ce roman reste indubitablement son héroïne. Kern peut sembler de prime abord n'être qu'une sauvageonne avide de batailles et de sang versé mais au fur et à mesure qu'on apprend à la connaître, elle se révèle en réalité être d'une altruisme et d'une sensibilité qui force l'admiration. On la sent véritablement tiraillée entre sa bonté d'âme, sa farouche humanité et l'éducation qu'elle a reçue selon laquelle mieux vaut tuer avant d'être tué, on ne laisse pas de place au doute et à la pitié. Kern est également une commandante née ; elle sait ce qui est bon pour ses hommes et sait s'attirer respect et déférence tout en ayant ses propres faiblesses et angoisses, en particulier vis-à-vis du destin des gens qu'elle aime. Bref, c'est un personnage principal parfaitement imparfait auquel je me suis fortement attachée et dont j'ai grandement apprécié la complicité qui se tisse avec Korwen. La relation entre ces deux-là est particulièrement intense et belle à voir éclore. Au fond, la seule chose qui m'aura chafouinée avec ce roman... c'est sa fin. En tout cas, s'il s'agit d'un standalone. Rassurez-moi 404, Mme Jennifer Tellier, il y aura une suite quand même ? Hein ? Balayez tous mes doutes car sinon, je ne vais pas pouvoir m'en sortir... Comment je fais moi, avec une phrase finale pareille ? Vous l'aurez compris, j'ai tout bonnement savouré L'Enragée et j'en redemande une double ration. Il n'y a pas que Kern qui a un appétit d'ogre après tout ; ma voracité de lectrice est purement et simplement insatiable, surtout avec un livre aussi captivant que celui-là !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Nananinja Posté le 20 Mai 2021
    Un très bon roman e fantasy avec une héroïne super badass. c'est violent, parfois cru et pour une fois, la femme est le personnage fort du roman (de bout en bout). Le monde crée et la magie autour des personnages est super intéressante. La romance est un peu superflue mais finalement elle prend peu de place dans le récit et c'est tant mieux.

les contenus multimédias

ABONNEZ-VOUS À LA GEEKSLETTER
Restez connectés à nos actualités geek !

Lisez maintenant, tout de suite !