En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Les Adeptes

        Robert Laffont
        EAN : 9782221190180
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 560
        Format : 140 x 225 mm
        Les Adeptes
        Une enquête de Fredrik Beier

        Hélène HERVIEU (Traducteur)
        Collection : La Bête noire
        Date de parution : 19/05/2016

        Ingar Johnsrud, la révélation du polar norvégien, acclamé comme le nouveau Jo Nesbø.
        Pour le commissaire Fredrik Beier, l’affaire s’annonce comme une enquête de routine : la disparition d’Annette Wetre et de son petit garçon, membres d’une secte baptisée « La Lumière de Dieu ». À ce détail près que...

        Ingar Johnsrud, la révélation du polar norvégien, acclamé comme le nouveau Jo Nesbø.
        Pour le commissaire Fredrik Beier, l’affaire s’annonce comme une enquête de routine : la disparition d’Annette Wetre et de son petit garçon, membres d’une secte baptisée « La Lumière de Dieu ». À ce détail près que cette disparition a été signalée par la mère d’Annette, une femme politique très en vue chez les démocrates-chrétiens. Et que ladite Lumière de Dieu, engagée dans une vendetta religieuse contre l’islam, sert de paravent à de monstrueuses expérimentations sur des sujets humains, visant à perpétuer la race blanche…
        Bientôt l’enquête menace de devenir une affaire d’État susceptible de lever le voile sur les connivences passées entre la Norvège et l’Allemagne nazie. Rien ne sera épargné à Fredrik Beier et à sa partenaire, l’étonnante Kafa Iqbal. Tous deux pris dans un cauchemar éveillé, ils s’apprêtent à voir vaciller leurs dernières certitudes.

        « Tout bonnement impressionnant ! » Verdens Gang, Norvège
        « La nouvelle étoile du noir. » Il Corriere della Sera, Italie

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782221190180
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 560
        Format : 140 x 225 mm
        Robert Laffont
        21.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • christinebeausson Posté le 29 Janvier 2018
          Attention danger. Quand vous prendrez en main ce roman, vous serez surpris par cet appel " le nouveau Jo Nesbo" .... euh... de même, par la quatrième de couverture parlant de croisement entre "Millenium" et la série "Borgen".... vous commencerez certainement tout comme moi par vous énerver après ces slogans ridicules ... Il suffit parfois de signaler qu'un livre est bon et d'expliquer simplement pourquoi on le trouve bon sans se satisfaire de raccourci ramenant la comparaison avec des succès confirmés pour en faire la publicité. Mais j'avoue lecture achevée que l'on retrouve effectivement des impressions et des sensations ressenties à la fois, à la lecture du premier tome de "Millenium" et à la découverte des milieux politiques scandinaves que nous a offert la série "Borgen" ! Mea culpa ! Je recommence ma critique : Attention danger Quand vous commencez cette lecture Vous aurez beaucoup de mal à vous arrêter ! Il faut faire travailler ces neurones, beaucoup de personnages et les liens entre eux sont volontairement obscurs .... Tout est emmêlé, la chronologie est précise mais tout est fait pour nous faire perdre le fil.... quand un nouveau chapitre commence, il faut prendre le temps de se resituer dans la trame de l'histoire. Les chapitres... Attention danger. Quand vous prendrez en main ce roman, vous serez surpris par cet appel " le nouveau Jo Nesbo" .... euh... de même, par la quatrième de couverture parlant de croisement entre "Millenium" et la série "Borgen".... vous commencerez certainement tout comme moi par vous énerver après ces slogans ridicules ... Il suffit parfois de signaler qu'un livre est bon et d'expliquer simplement pourquoi on le trouve bon sans se satisfaire de raccourci ramenant la comparaison avec des succès confirmés pour en faire la publicité. Mais j'avoue lecture achevée que l'on retrouve effectivement des impressions et des sensations ressenties à la fois, à la lecture du premier tome de "Millenium" et à la découverte des milieux politiques scandinaves que nous a offert la série "Borgen" ! Mea culpa ! Je recommence ma critique : Attention danger Quand vous commencez cette lecture Vous aurez beaucoup de mal à vous arrêter ! Il faut faire travailler ces neurones, beaucoup de personnages et les liens entre eux sont volontairement obscurs .... Tout est emmêlé, la chronologie est précise mais tout est fait pour nous faire perdre le fil.... quand un nouveau chapitre commence, il faut prendre le temps de se resituer dans la trame de l'histoire. Les chapitres sont courts, le style vif et acéré. Il y a de belles descriptions de paysage et de personnages qui sont souvent interrompus par des rappels à la réalité plutôt crus qui nous ramènent très vite dans l'action. Exemple : La forêt est superbe, les couleurs bla bla, les odeurs bla bla, les bruits bla bla, et puis "j'ai envie de pisser." Rien de tel pour revenir au cœur de l'histoire. Les thèmes abordés sont puissants, L'hygiène raciale, Les sectes qui offrent à des individus lambda un cercle rassurant, Le passé compliqué et plutôt ténèbreux des pays scandinaves complice du régime hitlérien, Qui est blanc qui est noir.... Pas si simple car c'est surtout le gris qui domine notre monde. Alors le bien, le mal au milieu de tout ça ! Une chose est sûre une fois refermée la dernière page .... il n'y a plus qu'à attendre de se retrouver avec le deuxième tome de cette trilogie dans les mains pour retrouver Fredrik, en l'espérant un peu moins gros macho, et Kafa .... C'est pour quand la suite ?
          Lire la suite
          En lire moins
        • ROUMANOFFBE Posté le 10 Octobre 2017
          Enquête policière sur fond d'intrigue de service de renseignement militaire et de politique qui se passe en deux temps: aujourd'hui et l'époque de la guerre 39-45. J'ai eu un peu de mal à suivre vu les nombreux personnages qui entrent dans l'histoire et qui se croisent entre présent et passé sans compter qu'il reste un fond non éclairci qui, je le crois et l'espère, se dénouera avec le 2ème et dernier volume de la trilogie. Il s'agit quand même d'un volume bien consistant de 550 pages mais heureusement le caractère d'écriture est bien aéré.
        • PadawanTiff Posté le 8 Août 2017
          Franchement, je suis partie avec un a-priori plutôt négatif des thrillers slaves et pourtant Les Adeptes fut une excellente surprise. Un énorme sac de noeuds qu'on démêle petit à petit. Donc je vais m'intéresser de près à l'univers d'Ingar Johnsrud et aux thrillers de cette trempe.
        • EmiC Posté le 25 Juin 2017
          Ce polar se déroule en Norvège, pays qui semble lutter avec ses démons et son histoire. L'inspecteur Beier que la vie n'a pas épargné ne va pas non plus l'être par son travail : en effet des membres d'une secte sont retrouvés morts sauvagement assassinés dans leur repaire, au milieu de nulle part et loin de toute civilisation. Avec l'aide de Kafa, sa collègue pakistanaise, il mène l'enquête qui semble les diriger vers la piste de l'islamisme radical, mais cette piste est trop évidente et le duo va aller de rebondissements en rebondissements tout en vivant certainement les pires épreuves de leurs carrières tant cette affaire se trouve être compliquée et malsaine. Les chapitres sont démultipliés et cela donne de la puissance à l'enquête avec notamment de nombreux flash-black dans la Norvège de la 2nd Guerre Mondiale. L'écriture est très fluide même si je pense que la traduction et notamment la formulation de certaines phrases auraient pu être améliorées. J'ai noté quelques coquilles mais rien de perturbant pour la lecture. Les personnages dont Frederik Beir et Kafa sont intéressants voir intrigants, car en fin de compte, le lecteur n'en apprend que très peu sur eux. Le mystère sur leurs vies... Ce polar se déroule en Norvège, pays qui semble lutter avec ses démons et son histoire. L'inspecteur Beier que la vie n'a pas épargné ne va pas non plus l'être par son travail : en effet des membres d'une secte sont retrouvés morts sauvagement assassinés dans leur repaire, au milieu de nulle part et loin de toute civilisation. Avec l'aide de Kafa, sa collègue pakistanaise, il mène l'enquête qui semble les diriger vers la piste de l'islamisme radical, mais cette piste est trop évidente et le duo va aller de rebondissements en rebondissements tout en vivant certainement les pires épreuves de leurs carrières tant cette affaire se trouve être compliquée et malsaine. Les chapitres sont démultipliés et cela donne de la puissance à l'enquête avec notamment de nombreux flash-black dans la Norvège de la 2nd Guerre Mondiale. L'écriture est très fluide même si je pense que la traduction et notamment la formulation de certaines phrases auraient pu être améliorées. J'ai noté quelques coquilles mais rien de perturbant pour la lecture. Les personnages dont Frederik Beir et Kafa sont intéressants voir intrigants, car en fin de compte, le lecteur n'en apprend que très peu sur eux. Le mystère sur leurs vies et leurs passés reste entier, peut-être trop. Celui de La Baleine est lui complètement terrifiant... presque inhumain et totalement dérangeant. Ce n'est pas un polar au suspense haletant, le lecteur comprend très vite l'intrigue et à quelle conclusion l'auteur veut le mener mais cela n'enlève rien à l'enthousiasme de cette lecture. Ce premier tome de la trilogie mettant en scène l'inspecteur Beier était dans ma PAL à lire depuis quelques mois. Il augure une suite réussie et intéressante. D'ailleurs le deuxième tome vient de sortir aux éditions de La Bête Noire, je le lirai avec plaisir !
          Lire la suite
          En lire moins
        • NovaBaby Posté le 10 Mai 2017
          Je continue à être une grande adepte (héhé, vous avez vu le jeu de mots avec le titre du bouquin ?) de la collection La Bête Noire de Robert Laffont. Du coup, dès que j'ai vu cette sortie sur NetGalley, je me suis ruée dessus comme si c'était une bière en terrasse après une chaude journée d'été (oui, parce que chez moi, c'est carrément l'été) (genre l'été un poil suffocant même). Mais revenons à notre bouquin. Et commençons par un petit disclaimer : si vous n'aimez pas les scènes de violence (voire de massacre !), fuyez. Il y en a pas mal, et elles sont vraiment précises en terme de description. Si vous tenez à tout prix à avoir le cerveau retourné par un dénouement imprévisible, fuyez. On a beaucoup d'éléments en main dès le départ, et la fin n'est pas spécialement surprenante. Sinon, restez, vous êtes au bon endroit ! Le commissaire Fredrik Beier est sur une affaire de disparition. Classique, somme toute, sauf qu'il faut faire preuve d'un peu de prudence vu que les disparus sont la fille et le petit-fils d'une femme politique influente. Et que la victime a rejoint il y a quelques années une communauté religieuse un... Je continue à être une grande adepte (héhé, vous avez vu le jeu de mots avec le titre du bouquin ?) de la collection La Bête Noire de Robert Laffont. Du coup, dès que j'ai vu cette sortie sur NetGalley, je me suis ruée dessus comme si c'était une bière en terrasse après une chaude journée d'été (oui, parce que chez moi, c'est carrément l'été) (genre l'été un poil suffocant même). Mais revenons à notre bouquin. Et commençons par un petit disclaimer : si vous n'aimez pas les scènes de violence (voire de massacre !), fuyez. Il y en a pas mal, et elles sont vraiment précises en terme de description. Si vous tenez à tout prix à avoir le cerveau retourné par un dénouement imprévisible, fuyez. On a beaucoup d'éléments en main dès le départ, et la fin n'est pas spécialement surprenante. Sinon, restez, vous êtes au bon endroit ! Le commissaire Fredrik Beier est sur une affaire de disparition. Classique, somme toute, sauf qu'il faut faire preuve d'un peu de prudence vu que les disparus sont la fille et le petit-fils d'une femme politique influente. Et que la victime a rejoint il y a quelques années une communauté religieuse un poil sectaire mais a priori pas bien méchante. Malheureusement pour lui, cela va vite se compliquer puisque la communauté en question va être la cible d'une attaque meurtrière et que les médias vont s'en mêler, ne lui facilitant franchement pas le travail. Religion, Histoire (de la deuxième guerre mondiale), politique, traitement médiatique, machinations et science vont se mêler plus ou moins habilement. Plus ou moins du fait de la construction du récit : alternant entre les années 40 et le présent, il est parfois difficile de se repérer. J'ai eu un peu de mal au départ à rentrer dedans car on a beaucoup d'informations, de protagonistes et de points de vue différents (quand je dis beaucoup, c'est 4-5, ce n'est pas non plus insurmontable, mais ajouté au temps de narration, ça peut compliquer les choses) (surtout quand on n'est pas super familier des noms typiquement norvégiens) (moi, je les rebaptise tous Jean-Roger, mais du coup, je m'emmêle les pinceaux quand même). Il faut dire aussi que même si les incursions au cours de la seconde guerre mondiale sont super intéressantes (d'autant que je ne m'étais jamais penchée sur la situation des pays nordiques à cette période), elles nous donnent rapidement des clés pour comprendre ce qui se trame au sein de la communauté. Pour ceux qui aiment les feux d'artifice de révélations dans les 50 dernières pages, c'est un peu dommage. Si on se penche sur les personnages, on n'échappe pas à certains stéréotypes, même s'ils demeurent attachants et intéressants : notre commissaire est un poil blasé et a un lourd passé perso, sa chef l'a pris en affection et le couvre autant que faire se peut, son autre chef veut à tout prix prendre la place de la première et ne peut pas l'encadrer et son coéquipier est plutôt transparent. L'originalité réside dans le personnage de Kafa Iqbal : amenée à travailler avec Fredrik, elle va se montrer têtue, mais intelligente, volontaire et rentre-dedans. Voire un poil téméraire. La fin semi-ouverte (il reste encore des questions) peut être quelque peu frustrante, mais je me dis qu'elle représente sûrement davantage la réalité que la majorité des romans du genre. Et cela laisse présager du second tome. Et pour ceux qui aiment les sujets de société en plus des scènes de violence et de l'enquête à proprement parler, vous aurez droit à l'intégrisme religieux, le fanatisme de manière générale, le thème des sectes, le terrorisme, les armes biologiques, le tout sur un fond assez malsain de racisme justifié par la science.
          Lire la suite
          En lire moins
        Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ?
        Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.