Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258151857
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 125 x 195 mm

Les Carnets d'Esther

Date de parution : 04/10/2018
En juillet 1942, elles étaient deux petites filles… L’une des deux sera déportée. Vingt ans plus tard, Esther remonte le cours du temps et le fil de son histoire. Une quête bouleversante des origines.
Août 1962 : les lendemains sont pleins de promesses pour Esther Lescure, séduisante créatrice de mode, choyée par son père Bertrand. Mais son monde s’effondre quand celui-ci meurt dans un incendie criminel. L’assassinat de Bertrand serait-il lié aux zones d’ombre de sa jeunesse durant la guerre ? La jeune femme... Août 1962 : les lendemains sont pleins de promesses pour Esther Lescure, séduisante créatrice de mode, choyée par son père Bertrand. Mais son monde s’effondre quand celui-ci meurt dans un incendie criminel. L’assassinat de Bertrand serait-il lié aux zones d’ombre de sa jeunesse durant la guerre ? La jeune femme part sur les traces d’un mystérieux Elzear, qui avait confié à son père les rênes de son entreprise de confection avant la rafle du Vel’ d’Hiv en 1942… Pour quelles raisons ? Esther ira jusqu’à New York pour connaître toute la vérité.
Quitte à perdre ses dernières certitudes ?
Une quête bouleversante des origines.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258151857
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 125 x 195 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LaureLiseuseHyperfertile Posté le 25 Septembre 2021
    J’ai bien conscience avant même de publier cet avis que ce n’est pas trop un livre qui va vous attirer. Peut être parce que l’écrin n’est pas à la hauteur du contenu. Et il faut dire que même après lecture je ne comprends pas le choix de cette image de couverture. Pourtant, il m’a fallu très peu de pages pour être totalement charmée par cette lecture. Il y a une nouvelle fois tout ce que j’aime : une histoire de secrets de famille mêlée au contexte historique de la seconde guerre mondiale. Ce qui m’a de suite charmée c’est le lien qui unit 2 personnages et qui est évoqué dans les toutes premières pages du roman. Un lien entre le père Bertrand, et sa fille Esther. Une adoration mutuelle, une reconnaissance des compétences professionnelles puisque très vite tous 2 vont travailler pour l’entreprise familiale de confection. Lorsque Bertrand décède brutalement dans un mystérieux incendie, le monde d’Esther et anéanti. D’autant que très vite, le doute arrive sur le fait que ce décès soit un accident. Alors, Esther est bien décidée à faire son enquête, elle refuse d’accepter le décès de ce père adoré. Et bien vite, les secrets du passé vont venir... J’ai bien conscience avant même de publier cet avis que ce n’est pas trop un livre qui va vous attirer. Peut être parce que l’écrin n’est pas à la hauteur du contenu. Et il faut dire que même après lecture je ne comprends pas le choix de cette image de couverture. Pourtant, il m’a fallu très peu de pages pour être totalement charmée par cette lecture. Il y a une nouvelle fois tout ce que j’aime : une histoire de secrets de famille mêlée au contexte historique de la seconde guerre mondiale. Ce qui m’a de suite charmée c’est le lien qui unit 2 personnages et qui est évoqué dans les toutes premières pages du roman. Un lien entre le père Bertrand, et sa fille Esther. Une adoration mutuelle, une reconnaissance des compétences professionnelles puisque très vite tous 2 vont travailler pour l’entreprise familiale de confection. Lorsque Bertrand décède brutalement dans un mystérieux incendie, le monde d’Esther et anéanti. D’autant que très vite, le doute arrive sur le fait que ce décès soit un accident. Alors, Esther est bien décidée à faire son enquête, elle refuse d’accepter le décès de ce père adoré. Et bien vite, les secrets du passé vont venir semer des doutes dans l’esprit d’Esther. La période de la seconde guerre mondiale et de ce mystérieux don de l’entreprise d’Elzear à Bertrand questionne. Pourquoi Bertrand n’a-t-il jamais parlé de celui qui fut avant tout un ami si cher ? Que s’est-il donc passé pendant la seconde guerre mondiale ? Et pourquoi ces événements ont encore un écho dans le présent d’Esther ? La jeune femme va alors être amenée à découvrir les carnets qu’Elzear a écrits pendant sa déportation, carnets qui vont la mener à vouloir retrouver cet homme à tout prix, pour enfin avoir réponse à ses questions. Je ne vous en dis pas plus mais vraiment, j’ai été totalement prise dans le rythme du roman, d’abord bien évidemment comme toujours, j’ai aimé la partie historique qui traite de la seconde guerre mondiale. Par la suite, lors de l’enquête d’Esther, il n’y a aucun temps mort, on rencontre des personnages très attachants et les secrets m’ont vraiment tenue en haleine. Je n’avais rien vu venir de la révélation finale. En plus, c’est un roman qui interroge sur le pardon, sur ce qu’il est possible d’accepter ou non. Vous le verrez si vous le lisez, Esther n’a pas un chemin de vie standard et j’ai beaucoup aimé les questionnements auxquels elle va devoir faire face. Une héroïne très attachante qui dessert superbement ce roman très réussi.
    Lire la suite
    En lire moins
  • AUDRIT Posté le 5 Mai 2021
    Un livre émouvant, que l'on n'a pas envie de lâcher tellement pris par l'intrigue; Une histoire intense, surprenante quelques fois ; mais, c'est un roman ! Celle d'une Amitié hors norme entre 2 hommes, l'un juif, l'autre pas et du destin incroyable et époustouflant de 2 fillettes qui un soir de rafle sont mises dans le même berceau. L'une sera raflée l'autre pas. Amitié forte, secret de famille très très lourd à porter, intrigues, recherche d'identité, énigmes, amours filiaux et paternels extraordinaires, rebondissements tels que l'on est sûr de deviner la chute, mais en fait détrompez-vous, jusqu'à la fin on en apprend et découvre toujours ! L'auteure nous embarque dans les années 1960 et nous fait plonger tout à coup dans la 2eme guerre mondiale, avec tout ce que ça implique ; l'antisémitisme, la haine, les horreurs, les sacrifices, les opportunités des uns et la malchance des autres. Mais surtout, ce qui m'a époustouflée, ce sont ces pages et ces pages noircies par Elzezar, le commerçant juif arrêté, dans lesquelles il relate tout ce qu'il a vécu, depuis la rafle du Vel' D'Hiv, son séjour au camp de Pithiviers, sa déportation vers Auschwitz, son internement puis sa "cache", au sein du village nazi due... Un livre émouvant, que l'on n'a pas envie de lâcher tellement pris par l'intrigue; Une histoire intense, surprenante quelques fois ; mais, c'est un roman ! Celle d'une Amitié hors norme entre 2 hommes, l'un juif, l'autre pas et du destin incroyable et époustouflant de 2 fillettes qui un soir de rafle sont mises dans le même berceau. L'une sera raflée l'autre pas. Amitié forte, secret de famille très très lourd à porter, intrigues, recherche d'identité, énigmes, amours filiaux et paternels extraordinaires, rebondissements tels que l'on est sûr de deviner la chute, mais en fait détrompez-vous, jusqu'à la fin on en apprend et découvre toujours ! L'auteure nous embarque dans les années 1960 et nous fait plonger tout à coup dans la 2eme guerre mondiale, avec tout ce que ça implique ; l'antisémitisme, la haine, les horreurs, les sacrifices, les opportunités des uns et la malchance des autres. Mais surtout, ce qui m'a époustouflée, ce sont ces pages et ces pages noircies par Elzezar, le commerçant juif arrêté, dans lesquelles il relate tout ce qu'il a vécu, depuis la rafle du Vel' D'Hiv, son séjour au camp de Pithiviers, sa déportation vers Auschwitz, son internement puis sa "cache", au sein du village nazi due uniquement à son talent de violoncelliste, ses retrouvailles après-guerre dans une Allemagne en ruines. Le journal d'un homme déporté qui vous prend aux tripes et qui ne peut vous laisser indifférent. Comment ont-ils pu se sortir de cet enfer ? J'ai tremblé pour cet homme et cette petite fille, j'ai aussi eu envie d'aider Esther dans sa recherche, son enquête et j'ai eu de la peine avec elle lors de ses découvertes catastrophiques, de quoi en déstabiliser plus d'un. Bref, une excellente histoire que je vous recommande. La 4eme de couverture ci-dessous vous en fait un résumé, je n'en dirai pas plus.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LisonsDesLivres Posté le 7 Mars 2020
    Une lecture en demi-teinte qui me déçoit par rapport au premier livre que j'ai lu de l'auteur, La réfugiée du domaine. Je trouve que les ficelles sont beaucoup trop grosses, au point d'avoir découvert une partie de l'énigme dès le début de ma lecture. Le pire étant le manque de respect d'une réalité historique terrible. Qui aurait donc eu une chance pareille dans un camp de concentration ? J'avais noté d'autres livres de l'auteur et je dois avouer que maintenant j'hésite à les acheter.
  • patmar8082 Posté le 22 Mai 2019
    J'ai beaucoup aimé cette histoire. On a qu'une envie tout au long de notre lecture c'est de savoir ce mystérieux secret de famille. J'ai beaucoup aimé les chapitres avec la lecture des carnets. On se mets vraiment dans la peau de ce personnage.
  • bookaddict02 Posté le 17 Mai 2019
    Un très bon livre plein d'émotion. L'enquête que mène Esther à la mort suspect de son père et qui lui fait découvrir un passé trouble. La guerre, les rafles et toutes les horreurs que cette époque comporte.
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.