En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Phaenix - Livre 1

        Robert Laffont
        EAN : 9782221126974
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 450
        Format : 135 x 215 mm
        Phaenix - Livre 1
        Les Cendres de l'oubli

        Collection : Collection R
        Date de parution : 06/09/2012

        Elle a 18 ans, il en a 20. Depuis l’origine des temps, ils forment le Phaenix, l’oiseau mythique qui renaît de ses cendres.
        Mais les deux amants ont été séparés et ont oublié leurs vies antérieures…

        Anaïa a déménagé en Provence avec ses parents et y commence sa première année d’université....

        Elle a 18 ans, il en a 20. Depuis l’origine des temps, ils forment le Phaenix, l’oiseau mythique qui renaît de ses cendres.
        Mais les deux amants ont été séparés et ont oublié leurs vies antérieures…

        Anaïa a déménagé en Provence avec ses parents et y commence sa première année d’université. Passionnée de musique et de théâtre, elle mène une existence normale. Jusqu’à ce qu’elle fasse cette troublante série de rêves dans lesquels un jeune homme lui parle, et constate une mystérieuse apparition de grains de beauté au creux de sa main gauche. Plus troublant encore : deux séduisants garçons se comportent comme s’ils la connaissaient depuis toujours…
        Bouleversée par ces événements, Anaïa devra souffler sur les braises mourantes de sa mémoire pour comprendre qui elle est vraiment et retrouver son âme sœur.

        La nouvelle série envoûtante de Carina Rozenfeld, auteur récompensé par de nombreux prix, dont celui des Incorruptibles en 2010 et 2011.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782221126974
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 450
        Format : 135 x 215 mm
        Robert Laffont
        17.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • LibraiVotre Posté le 2 Février 2018
          J’ai acheté ce roman lors du salon de Montreuil. Je m’en souviens très bien, c’était le dimanche matin pendant que je faisais la queue pour Victor Dixen, je regardais les étagères du stand CollectionR et j’ai été complètement attiré par la couverture ! Je ne voyais ni le titre, ni l’auteur mais la couverture m’avait complètement charmée. Ni une, ni deux à la fin de la dédicace j’ai directement été voir de plus près. ET BIM : Carina Rozenfeld auteure que j’adore ! Et le résumé me donnait très envie. Alors ce fût ainsi mon premier craquage du salon (et pas le dernier hihi) ! Je vous parle ainsi dont de mon premier gros gros grooooos coup de coeur de ce début d’année 2018. J’ai complètement été happé par l’histoire. Anaïa est une jeune fille de bientôt 18 ans qui déménage en Provence; loin de ses amis. Elle pense que rien ne l’attend dans cette nouvelle bourgade, mais c’est sans compter le destin : SON DESTIN. Elle y retrouve tout d’abord Garance, une amie d’enfance, mais plus surprenant encore deux garçons font comme si ils l’a connaissaient depuis toujours. J’ai beaucoup aimé ce roman. Ma seule crainte en lisant le résumé,... J’ai acheté ce roman lors du salon de Montreuil. Je m’en souviens très bien, c’était le dimanche matin pendant que je faisais la queue pour Victor Dixen, je regardais les étagères du stand CollectionR et j’ai été complètement attiré par la couverture ! Je ne voyais ni le titre, ni l’auteur mais la couverture m’avait complètement charmée. Ni une, ni deux à la fin de la dédicace j’ai directement été voir de plus près. ET BIM : Carina Rozenfeld auteure que j’adore ! Et le résumé me donnait très envie. Alors ce fût ainsi mon premier craquage du salon (et pas le dernier hihi) ! Je vous parle ainsi dont de mon premier gros gros grooooos coup de coeur de ce début d’année 2018. J’ai complètement été happé par l’histoire. Anaïa est une jeune fille de bientôt 18 ans qui déménage en Provence; loin de ses amis. Elle pense que rien ne l’attend dans cette nouvelle bourgade, mais c’est sans compter le destin : SON DESTIN. Elle y retrouve tout d’abord Garance, une amie d’enfance, mais plus surprenant encore deux garçons font comme si ils l’a connaissaient depuis toujours. J’ai beaucoup aimé ce roman. Ma seule crainte en lisant le résumé, c’est qu’il y ait un triangle amoureux un peu trop présente … et que neni ! Anaïa est d’une douceur sans pareil ! J’ai adoré son personnage. Elle est si choupette, mais finalement elle est vraiment futée ! Je me mets à sa place, et ça ne doit pas être facile de rêver toujours de la même chose, de la même voix sans pour tant … sans pour autant faire le rapprochement avec sa vraie vie. Puis parlons de nos deux garçons : Eidan Enry. C’est marrant mais certaines réactions d’Eidan me faisaient penser à celles de Daemon (LUX) ! J’ai plus qu’aimé ce personnage. Je l’ai même transformé en nouveau bookboyfriend ! Il rejoint donc un cercle très fermé (mais quel joli cercle) ! Il peut paraitre dur, froid mais le roman aborde une fragilité sans pareil ! Il parait brisé. J’avais une boule au ventre a plusieurs passages (dont celui de l’improvisation au théâtre) ! Quant à Enry, je ne savais pas sur quel pied danser ! J’ai tout d’abord pensé que c’était vraiment un chouette garçon, un bon copain avec beaucoup d’humour ! Et plus le roman avance, plus je me suis dit « mais euuh il est sérieux lui ? ». C’est vraiment un personnage déroutant mais tout aussi intéressant ! Les personnages « secondaires » sont tout aussi intéressant ! Nous avons Garance, la nouvelle copine (et amie d’enfance), Yvan son frère pour une bonne dose d’humour aussi. Ce roman, au délà d’être vraiment très bien est sur fond de musique. L’auteure propose à la fin de son roman une playlist idéale si vous aimez lire accompagné de sons ! Et pas n’importe lesquels ! Il s’agit de ceux que le groupe de rock d’Eidan (dont Anaïa va faire partie) chante et fredonne !! Ça m’a permit de faire de très jolie découverte ! Certaines paroles m’ont touché ! En bref, j’ai complètement adoré ce roman. Un gros coup de cœur. J’ai tellement hâte de me plonger dans le tome 2 ! Je vais attendre un peu ! J’aimerai bien faire durer le plaisir !
          Lire la suite
          En lire moins
        • Elanorlessien Posté le 31 Octobre 2017
          Vous avez déjà eu l’impression que vous alliez lire un livre merveilleux juste en le tenant dans vos mains ? Bon techniquement je ne le tenais pas dans mes mains mais quand je l’ai mis sur ma liseuse ça m’a fait exactement le même effet. J’avais envie de découvrir cette saga depuis maintenant un peu plus d’un an mais je n’ai jamais eu le bon moment pour me lancer dans sa lecture. J’ai profité de la proximité de mon anniversaire pour découvrir le premier tome mais ça tombait aussi bien parce qu’il faisait partie de ma dernière lecture du #PumpkinAutumnChallenge. C’est avec une grande impatience, que j’ai commencé la lecture du tome 01 : Les cendres de l’oubli. J’ai été absorbée par l’histoire à tel point que parfois le temps n’existait plus autour de moi, il ne restait plus que l’histoire et l’ambiance du sud qui servait de décor. J’ai adoré l’histoire d’Anaïa, découvrir une fille banale avec un destin plus qu’extraordinaire. Guidée par des rêves étranges, la voix d’un garçon dont elle ne voit pas le visage, des sensations qui la font se sentir chez elle alors qu’au réveil, tout s’envole, il ne lui reste plus que des questions, un mystère en... Vous avez déjà eu l’impression que vous alliez lire un livre merveilleux juste en le tenant dans vos mains ? Bon techniquement je ne le tenais pas dans mes mains mais quand je l’ai mis sur ma liseuse ça m’a fait exactement le même effet. J’avais envie de découvrir cette saga depuis maintenant un peu plus d’un an mais je n’ai jamais eu le bon moment pour me lancer dans sa lecture. J’ai profité de la proximité de mon anniversaire pour découvrir le premier tome mais ça tombait aussi bien parce qu’il faisait partie de ma dernière lecture du #PumpkinAutumnChallenge. C’est avec une grande impatience, que j’ai commencé la lecture du tome 01 : Les cendres de l’oubli. J’ai été absorbée par l’histoire à tel point que parfois le temps n’existait plus autour de moi, il ne restait plus que l’histoire et l’ambiance du sud qui servait de décor. J’ai adoré l’histoire d’Anaïa, découvrir une fille banale avec un destin plus qu’extraordinaire. Guidée par des rêves étranges, la voix d’un garçon dont elle ne voit pas le visage, des sensations qui la font se sentir chez elle alors qu’au réveil, tout s’envole, il ne lui reste plus que des questions, un mystère en plus à résoudre. J’ai beaucoup aimé cette partie de l’histoire, ça nous place du mystère, des interrogations en nombre, je n’avais pas envie de résoudre l’histoire mais juste de voir quelle piste pouvait suivre Anaïa pour obtenir des réponses et ainsi trouver du sens à ce qui lui arrive. Si en plus on place deux garçons aux apparences totalement opposé qui semble tous les deux en savoir plus que ce qu’ils prétendent ça nous donne un côté addictif. Comment trouver des réponses alors que personne n’est disposé à vraiment aider ? Lorsque le seul indice qu’on nous donne ne nous mène nulle part ? Quel rôle ces deux garçons vont-ils jouer dans la vie d’Anaïa. Voilà quelques-unes des questions principales qu’on se pose tout au long de l’histoire. Après ce que j’ai vraiment adoré c’est le mystère qui entoure justement c’est deux garçons Eidan et Enry, on sent qu’il y a de la compétition, on devine quand même assez rapidement qui va avoir plus d’importance dans la suite mais ça rend les choses plus intéressantes. Ça met un peu de piquant à l’histoire et ça rend les pistes d’Anaïa plus mouvementée. Le voile qui couvre la vérité de défait au fur et à mesure des réponses qu’Anaïa trouve et on avance doucement jusqu’à attendre le moment où toutes les pièces du puzzle se remettront en place. Lorsque j’ai terminé le premier tome, je n’ai pas eu d’autre choix que de commencer le second, la fin m’a laissé avec une grande émotion, il m’était impossible d’attendre, je voulais en savoir plus. Cette saga est classée directement dans mes coups de cœur, elle est parsemée de romance, de mythologie et de mystère. J’ai beaucoup aimé me perdre dans les pages de cette saga et si vous ne la connaissais pas, je vous la recommande chaudement.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Lysette Posté le 24 Juillet 2017
          Mitigée. Une lecture en demi teinte, une histoire presque originale mais des personnages qui n'ont pas su me convaincre, hélas. Commençons par ce qui m'a dérangé afin d'en être débarrassé ! Tout d'abord le caractère des personnages, certains sont à la FAC, d'autres sont aussi vieux que le monde, et pourtant tous semblent, superficiels, enfantins, dénués de maturité et de recul sur les choses. Entre Anaïa et ses amies qui ne s'intéressent qu'au physique des garçons, et ces mêmes garçons qui se comportent comme des ados de 14 ans en jouant à "touche pas à ma chérie", c'est franchement puéril et hors propos à mon gout. A cela s'ajoute un triangle amoureux des plus classique qui manque d'originalité. J'ai eu l’impression de lire Damnés, si là il s'agit de Phoenix et pas d'ange, le reste est conforme en tout point dans les deux romans. Dommage. En plus d'une histoire qui ne décolle pas, l'auteur blinde son récit de description sans intérêt majeur, créant des longueurs inutiles. Heureusement tout n'est pas si noir. En effet l'idée de deux êtres éternels et âmes sœurs composant le Phoenix est plutôt pas mal. Le personnage de Eidan est sortie du lot, notamment grâce à son... Mitigée. Une lecture en demi teinte, une histoire presque originale mais des personnages qui n'ont pas su me convaincre, hélas. Commençons par ce qui m'a dérangé afin d'en être débarrassé ! Tout d'abord le caractère des personnages, certains sont à la FAC, d'autres sont aussi vieux que le monde, et pourtant tous semblent, superficiels, enfantins, dénués de maturité et de recul sur les choses. Entre Anaïa et ses amies qui ne s'intéressent qu'au physique des garçons, et ces mêmes garçons qui se comportent comme des ados de 14 ans en jouant à "touche pas à ma chérie", c'est franchement puéril et hors propos à mon gout. A cela s'ajoute un triangle amoureux des plus classique qui manque d'originalité. J'ai eu l’impression de lire Damnés, si là il s'agit de Phoenix et pas d'ange, le reste est conforme en tout point dans les deux romans. Dommage. En plus d'une histoire qui ne décolle pas, l'auteur blinde son récit de description sans intérêt majeur, créant des longueurs inutiles. Heureusement tout n'est pas si noir. En effet l'idée de deux êtres éternels et âmes sœurs composant le Phoenix est plutôt pas mal. Le personnage de Eidan est sortie du lot, notamment grâce à son caractère protecteur. Le dénouement m'a ravis. Il est à la fois terrible et justifié. J'ai trouvé que cette fin brutale et douloureuse rattrapait quelque peu le côté enfantin du reste du roman. En bref, j'attends de lire le tome 2 afin de me faire une idée générale de la saga. Mais si l'histoire ne me convainc pas, les couvertures, elles, sont magnifiques et aucun doute que ces livres resteront dans ma bibliothèque ! Bonne lecture à tous.
          Lire la suite
          En lire moins
        • bunnyem Posté le 26 Avril 2017
          Ça fait un moment que ce tome 1 de Phaenix était dans ma PAL mais, me doutant fortement qu'il allait le plaire, je voulais attendre que le tome 2 sorte avant de m'y plonger. J'ai bien fait car j'ai lu Les cendres de l'oubli d'une traite et je suis bien contente de pouvoir me jeter sur le tome 2 dès à présent ! Nous suivons Anaïa, une jeune fille de presque 18 ans qui, après avoir passé son BAC avec succès à Paris, part vivre avec ses parents dans le Sud de la France et y débutera donc son cursus universitaire. Rédigé à la première personne, nous suivons avec elle, pas à pas, ses premiers instants sur le campus et les premières relations qu'elle va nouer. Pas facile de quitter sa vie lorsqu'on a 18 ans, Anaïa laisse derrière elle d'excellents amis mais, heureusement, dès sa première journée elle va retrouver sa meilleure amie d'enfance, la charmante Garance. Elle rencontre également dès les premiers instants les deux garçons qui vont lui tourner autour, chacun à leur manière : le grand blond Enry et le brun mystérieux Eidan. J'ai vraiment adoré la façon dont Carina Rozenfeld a rythmé son récit. A chaque... Ça fait un moment que ce tome 1 de Phaenix était dans ma PAL mais, me doutant fortement qu'il allait le plaire, je voulais attendre que le tome 2 sorte avant de m'y plonger. J'ai bien fait car j'ai lu Les cendres de l'oubli d'une traite et je suis bien contente de pouvoir me jeter sur le tome 2 dès à présent ! Nous suivons Anaïa, une jeune fille de presque 18 ans qui, après avoir passé son BAC avec succès à Paris, part vivre avec ses parents dans le Sud de la France et y débutera donc son cursus universitaire. Rédigé à la première personne, nous suivons avec elle, pas à pas, ses premiers instants sur le campus et les premières relations qu'elle va nouer. Pas facile de quitter sa vie lorsqu'on a 18 ans, Anaïa laisse derrière elle d'excellents amis mais, heureusement, dès sa première journée elle va retrouver sa meilleure amie d'enfance, la charmante Garance. Elle rencontre également dès les premiers instants les deux garçons qui vont lui tourner autour, chacun à leur manière : le grand blond Enry et le brun mystérieux Eidan. J'ai vraiment adoré la façon dont Carina Rozenfeld a rythmé son récit. A chaque début de chapitre, on a le droit à un extrait du mur Facebook d'Anaïa et j'ai trouvé que c'était juste excellent. Les messages que postent les personnages nous permettent de les rendre encore plus vivants et crédibles et sont une bonne mise en bouche au chapitre qui va suivre. Notons également les passages rédigés en italique, représentant les rêves d'Anaïa. J'ai également beaucoup aimé cette partie, à chaque rêve on avait un peu plus d'éléments pour comprendre en quoi Anaïa est différente des autres jeunes filles de son âge. J'ai adoré l'histoire même si la mythologie mise en place est un peu mise de côté au profit des relations entre Anaïa et ses deux chevaliers servants. Cela ne m'a toutefois pas gênée car on en appréciait d'autant plus les éléments de l'intrigue lorsqu'ils nous étaient donné, pratiquement au compte-goutte. J'ai beaucoup aimé tous les personnages de cette histoire; Garance, Juliette et Simon les amis d'Anaïa qui sont à Paris et qu'on ne connait qu'à travers de leurs messages Facebook et surtout le ténébreux, le mystérieux Eidan... Bien sûr, j'ai détesté Enry et, si elle me plaisait au début, Anaïa m'a un peu agacée, surtout dans les derniers chapitres, c'est d'ailleurs la raison pour laquelle ce livre n'est pas un coup de coeur. Je comprends complètement la direction que l'auteure a prise, il fallait bien qu'elle mette en place l'intrigue de son tome 2 mais à cause de ça, Anaïa est apparue naïve, stupide et complètement aveugle. En résumé, j'ai adoré ce livre que j'ai dévoré en une journée. Si le personnage d'Anaïa ne m'avait pas autant agacée dans les dernières pages, ça aurait été un coup de coeur. L'histoire est vraiment intéressante, on a hâte d'en savoir plus sur la mythologie mise en place au compte-goutte par l'auteure dans ce tome et il me tarde de découvrir ce dont Anaïa doit réellement se souvenir... Je suis vraiment ravie d'avoir attendu pour lire ce tome car je peux me jeter sur le tome 2 dès maintenant !
          Lire la suite
          En lire moins
        • iz43 Posté le 11 Mars 2017
          Aimant beaucoup les mythes, il me tardait de découvrir cette réécriture du mythe du phénix. J'ai lu énormément de réécritures en particulier de mythes grecs. Mais jamais je ne m'étais frottée au mythe du phénix. Je connaissais vaguement le mythe d'un oiseau qui renaît de ses cendres. Sans plus. J'ai bien aimé cette réécriture. L'histoire est romantique. Anaïa une jeune femme de 18 ans vient s'installer avec ses parents dans le sud de la France. Elle entre à la fac et retrouve une amie d'enfance Garance. Ses parents ont emménagé dans l'ancien mas de son grand-père pour en faire des gîtes. Anaïa n'est donc pas en terre inconnue même si elle a laissé de bons amis à Paris. J'ai bien aimé que cette histoire se situe à la fac car je m'étais un peu lassée des romances de lycéens (twilight et cie). L'héroïne est donc plus mûre et plus libre aussi. J'ai aimé découvrir son cursus artistique en particulier les cours de théâtre et de musique. L'auteure qui a une solide formation en musique en a fait une base solide dans le roman. C'est la première fois qu'en lisant un bouquin je me retrouve à surfer sur youtube pour aller écouter... Aimant beaucoup les mythes, il me tardait de découvrir cette réécriture du mythe du phénix. J'ai lu énormément de réécritures en particulier de mythes grecs. Mais jamais je ne m'étais frottée au mythe du phénix. Je connaissais vaguement le mythe d'un oiseau qui renaît de ses cendres. Sans plus. J'ai bien aimé cette réécriture. L'histoire est romantique. Anaïa une jeune femme de 18 ans vient s'installer avec ses parents dans le sud de la France. Elle entre à la fac et retrouve une amie d'enfance Garance. Ses parents ont emménagé dans l'ancien mas de son grand-père pour en faire des gîtes. Anaïa n'est donc pas en terre inconnue même si elle a laissé de bons amis à Paris. J'ai bien aimé que cette histoire se situe à la fac car je m'étais un peu lassée des romances de lycéens (twilight et cie). L'héroïne est donc plus mûre et plus libre aussi. J'ai aimé découvrir son cursus artistique en particulier les cours de théâtre et de musique. L'auteure qui a une solide formation en musique en a fait une base solide dans le roman. C'est la première fois qu'en lisant un bouquin je me retrouve à surfer sur youtube pour aller écouter des chansons. En plus, je dois avouer que j'ai eu des gros coups de coeur! Anaïa est violoncelliste. Elle rencontre Eidan un musicien et Enry. Voilà encore un trio amoureux. Mais là où ça change c'est la dose de fantastique (et pas de vampire!). Il se passe des choses étranges. Anaïa doit se souvenir. Si dans ce premier tome, Anaïa passe beaucoup de temps à réfléchir et à essayer de se souvenir, le tome 2 (que j'ai commencé) à un rythme plus rapide suite à des révélations. Quelques longueurs dans ce roman, l'impression parfois de tourner en rond. Mais pas si gênant que ça finalement. Lecture très intéressante si on fait abstraction de ces petites longueurs.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        "Ce n'est que le premier tome et on est déjà accro !"

        Laure Buisson / Carrefour Savoirs
        INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
        Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.