Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782748530834
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 416
Format : 153 x 222 mm
Nouveauté
Les chemins de Sancturia
Collection : Hors collection
Date de parution : 07/04/2022
Éditeurs :
Syros
Nouveauté

Les chemins de Sancturia

,

Collection : Hors collection
Date de parution : 07/04/2022
Un grand roman d’aventure et d’action, pour les amateurs de fantasy ou pour découvrir le genre.
Sylvann est une jeune Elfe qui veut venger les siens et retrouver le Coeur de Sève, une pierre aux pouvoirs puissants qui a été dérobée par le sanguinaire chef des... Sylvann est une jeune Elfe qui veut venger les siens et retrouver le Coeur de Sève, une pierre aux pouvoirs puissants qui a été dérobée par le sanguinaire chef des Orcs.
Nora, une collégienne d’aujourd’hui, a une imagination débordante, elle est persuadée que d’autres mondes que le nôtre pourraient lui être...
Sylvann est une jeune Elfe qui veut venger les siens et retrouver le Coeur de Sève, une pierre aux pouvoirs puissants qui a été dérobée par le sanguinaire chef des Orcs.
Nora, une collégienne d’aujourd’hui, a une imagination débordante, elle est persuadée que d’autres mondes que le nôtre pourraient lui être accessibles. Elle ignore encore qu'elle va au-devant d'un grand danger.
Deux héroïnes. Deux mondes. Une rencontre.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782748530834
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 416
Format : 153 x 222 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Chroniqueuse Posté le 18 Mai 2022
    Auteur bien connu de la littérature noire, Jeremy Behm s'est tourné également vers les livres pour enfants et adolescents. Édité par Syros, Le chemin de Santuria est un roman d’heroic fantasy qui a tout pour plaire aux amateurs du genre ou aux passionnés. Dès les premières pages , de violents sanglots révèlent une tragédie ignoble. À Sancturia, un peuple elfe a été attaqué par ses ennemis, des Ocres à la peau verte , et un esprit inférieur. Cependant, ils viennent de semer une atmosphère sombre et des sentiments contradictoires dans un village apparemment calme. Au final, que s'est-il passé ? Personne ne comprend et ne réalise les dégâts causés. La catastrophe continue pour tuer l’Enchanteresse Gwenaïr et laisser s'évaporer le cœur de Sève. La quiétude du village réside dans cette pierre magique, et l'affolement général est perceptible. Avec courage, le seigneur et ses camarades partent à la recherche du responsable de ce désastre. Il s'est avéré être un ocre puissant. La jeune princesse Sylvann est une archère exemplaire. Au mépris des ordres de son père, elle entend combattre l'ennemi. Elle commence ses investigations en secret. Venger sa mère et rétablir la paix dans son village reste son seul objectif. Dotée d’un caractère... Auteur bien connu de la littérature noire, Jeremy Behm s'est tourné également vers les livres pour enfants et adolescents. Édité par Syros, Le chemin de Santuria est un roman d’heroic fantasy qui a tout pour plaire aux amateurs du genre ou aux passionnés. Dès les premières pages , de violents sanglots révèlent une tragédie ignoble. À Sancturia, un peuple elfe a été attaqué par ses ennemis, des Ocres à la peau verte , et un esprit inférieur. Cependant, ils viennent de semer une atmosphère sombre et des sentiments contradictoires dans un village apparemment calme. Au final, que s'est-il passé ? Personne ne comprend et ne réalise les dégâts causés. La catastrophe continue pour tuer l’Enchanteresse Gwenaïr et laisser s'évaporer le cœur de Sève. La quiétude du village réside dans cette pierre magique, et l'affolement général est perceptible. Avec courage, le seigneur et ses camarades partent à la recherche du responsable de ce désastre. Il s'est avéré être un ocre puissant. La jeune princesse Sylvann est une archère exemplaire. Au mépris des ordres de son père, elle entend combattre l'ennemi. Elle commence ses investigations en secret. Venger sa mère et rétablir la paix dans son village reste son seul objectif. Dotée d’un caractère fort , elle se lance dans l’aventure , c’est-à-dire vers l’inconnu . Nora nous emporte dans des rebondissements dangereux, et malgré sa jeunesse, son héroïsme est souvent exposé. Sur la planète Terre, une jeune adolescente, Nora, réside dans un environnement chaotique. En effet, le covid 19 fait des ravages dans le monde entier, entraînant un confinement strict. Depuis la mort de sa mère, Nora vit avec son père, un psychologue tellement dévoué à oublier sa douleur qu'il néglige sa fille. Pour combler le vide, la jeune fille s'amuse avec son copain et écrit , une passion qui lui permet de créer de belles histoires. Le cahier d'écriture de Nora regorge d'univers magiques . Avec l'aide de son professeur , les récits sont bien structurés et les personnages cohérents. Nora a un esprit créatif et imaginatif, mais est un peu désordonnée et elle a besoin d'organiser ses pensées. Jeremy Behm alterne entre deux mondes avec la guerrière Sylvann et la rêveuse Nora. Leur rencontre est foudroyante . Quel lien unit ces deux jeunes filles aux personnalités différentes ? L’auteur nous fait découvrir leurs histoires. Elles se battent pour la survie de l'âme ou de la liberté. Il nous mène à déceler des rêves enfouis à travers leurs rencontres plus ou moins hasardeuses . Un roman jeunesse bien écrit . J’ai abouti à une fin surprenante, c'est ce qui a rendu ce livre si captivant. Un glossaire complet attend tous les lecteurs novices dans ce genre littéraire pour mieux comprendre les créatures, car les périples sont nombreux et les rencontres aussi.
    Lire la suite
    En lire moins
  • despagespoursenvoler_ Posté le 1 Mai 2022
    Un roman jeunesse à cheval entre le contemporain et la fantasy ! Une lecture que j’ai vraiment appréciée, même si elle ne fut pas non plus un coup de cœur, car j’ai trouvé que dans l’ensemble on était vraiment sur quelque chose de très jeunesse et même si j’apprécie ce genre de lectures, j’ai très rarement des coups de cœur dans le genre. Les chemins de Sancturia possède de belles qualités narratives : une écriture fluide, qui fait que les pages défilent sans que nous nous en rendions compte. Je dois vous avouer que ce roman m’a surprise sur plusieurs points : déjà, je ne m’attendais pas à la thématique abordée dans le récit de Nora (je ne vous dirais pas ce que c’est pour vous laisser le soin de la découvrir) ; ensuite, je ne m’attendais pas du tout à la fin qui nous fait relativiser tout ce que nous pensions savoir. J’admets que de mon côté je ne trouve pas la fin hyper crédible, mais au moins elle a le mérite d’être originale et inattendue ! Toutefois, je pense que j’aurais beaucoup plus adhéré à cette fin si j’avais lu ce livre étant plus jeune. En tout cas ça... Un roman jeunesse à cheval entre le contemporain et la fantasy ! Une lecture que j’ai vraiment appréciée, même si elle ne fut pas non plus un coup de cœur, car j’ai trouvé que dans l’ensemble on était vraiment sur quelque chose de très jeunesse et même si j’apprécie ce genre de lectures, j’ai très rarement des coups de cœur dans le genre. Les chemins de Sancturia possède de belles qualités narratives : une écriture fluide, qui fait que les pages défilent sans que nous nous en rendions compte. Je dois vous avouer que ce roman m’a surprise sur plusieurs points : déjà, je ne m’attendais pas à la thématique abordée dans le récit de Nora (je ne vous dirais pas ce que c’est pour vous laisser le soin de la découvrir) ; ensuite, je ne m’attendais pas du tout à la fin qui nous fait relativiser tout ce que nous pensions savoir. J’admets que de mon côté je ne trouve pas la fin hyper crédible, mais au moins elle a le mérite d’être originale et inattendue ! Toutefois, je pense que j’aurais beaucoup plus adhéré à cette fin si j’avais lu ce livre étant plus jeune. En tout cas ça reste un très beau roman à découvrir si on est fan de littérature jeunesse, qu’on aime les romans qui parlent de thématiques fortes et qu’on apprécie la combinaison contemporain/fantasy.
    Lire la suite
    En lire moins
  • lirado Posté le 25 Avril 2022
    En apparence, Les Chemins de Sancturia nous offre deux histoires très distinctes. D’un côté, le lecteur plonge dans un roman de fantasy avec Sylvann, une jeune elfe qui cherche à venger son peuple massacré par un Orc sanguinaire. De l’autre, le lecteur suit Nora, dans son quotidien de jeune collégienne un peu rêveuse qui adore écrire. Pendant une grande partie de Les Chemins de Sancturia, les deux histoires vont se développer en parallèle et il faudra attendre la dernière partie du roman pour que cela prenne sens et ceux de manière assez surprenante. En tout honnêteté, j’ai eu du mal à lire Les Chemins de Sancturia. Ainsi, j’ai eu des difficultés à entrer dans l’univers de Sylvann ( en même temps je dois reconnaître que je ne suis pas une très grande amatrice de fantasy alors ça partait mal) et je trouvais que le récit allait parfois un peu vite dans son développement. Au début, j’étais plus intéressée par Nora car le texte est plus contemporain ( et donc plus dans mes habitudes) mais au fur et à mesure j’ai trouvé que les « péripéties » de cette partie de l’histoire n’étaient pas toujours très palpitantes. Pas certaine d’aller au bout, prête... En apparence, Les Chemins de Sancturia nous offre deux histoires très distinctes. D’un côté, le lecteur plonge dans un roman de fantasy avec Sylvann, une jeune elfe qui cherche à venger son peuple massacré par un Orc sanguinaire. De l’autre, le lecteur suit Nora, dans son quotidien de jeune collégienne un peu rêveuse qui adore écrire. Pendant une grande partie de Les Chemins de Sancturia, les deux histoires vont se développer en parallèle et il faudra attendre la dernière partie du roman pour que cela prenne sens et ceux de manière assez surprenante. En tout honnêteté, j’ai eu du mal à lire Les Chemins de Sancturia. Ainsi, j’ai eu des difficultés à entrer dans l’univers de Sylvann ( en même temps je dois reconnaître que je ne suis pas une très grande amatrice de fantasy alors ça partait mal) et je trouvais que le récit allait parfois un peu vite dans son développement. Au début, j’étais plus intéressée par Nora car le texte est plus contemporain ( et donc plus dans mes habitudes) mais au fur et à mesure j’ai trouvé que les « péripéties » de cette partie de l’histoire n’étaient pas toujours très palpitantes. Pas certaine d’aller au bout, prête à lâcher ma lecture de Les Chemins de Sancturia, j’ai finalement décidé de faire une pause à la moitié du roman pour pouvoir m’y replonger un peu plus tard, dans de meilleures dispositions et aller jusqu’au bout. Je suis contente d’avoir fait cet effort puisqu’au final, j’ai fini par apprécier la partie mettant en scène Sylvann et celle sur Nora s’est révélée un peu plus inattendue que prévue. Je dois reconnaître que l’alternance des deux récits donne quand même une bonne dynamique à la lecture de Les Chemins de Sancturia. C’est un peu déroutant de passer d’une histoire à une autre, d’autant qu’elles n’ont rien à voir, mais on fini par s’habituer. Surtout, la manière dont Jérémy Behm va construire un pont entre les deux récits m’a, je dois le reconnaître, bluffée et j’ai trouvé ça vraiment réussi. Une lecture en demi-teinte donc pour moi, où j’ai dû un peu m’accrocher pour en venir à bout.
    Lire la suite
    En lire moins
  • AuroreSen Posté le 14 Avril 2022
    Tout d'abord déçue par cette lecture que je trouvais trop banale et classique pour le genre. J'ai été bluffée par le retournement de situation final qui m'a arraché quelques larmes ce qui ne m'était pas arrivé depuis fort longtemps. On suit en parallèle la vie d'une princesse Elfe et d'une adolescente de notre monde sans vraiment comprendre où cela va nous mener et ce jusqu'au x dernières pages. C'est un beau récit d'amitié et d'amour familial.
Inscrivez-vous à Syros, la newsletter alternative !
Créatives, engagées… Recevez chaque mois de nouvelles idées de lecture jeunesse, dans votre boîte mail !