Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714453006
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 348
Format : 154 x 240 mm

Les Couleurs de l'espoir

Maud Ortalda (traduit par), Michel Ganstel (traduit par)
Date de parution : 06/02/2014

Une histoire d’amour impossible dans l’Amérique des années 1930, une rencontre inattendue sur les routes texanes des années 2000, un voyage bouleversant à la découverte d’un secret vieux de 70 ans... S’inspirant du destin de sa grand-mère, Julie Kibler livre un roman déchirant, à la croisée de La Couleur de sentiments et de Miss Daisy et son chauffeur.

Portée par un souffle romanesque exceptionnel, une magnifique histoire d’amitié, d’amour et de sacrifices ; des années 1930 à nos jours, le portrait en creux d’une Amérique forgée dans les larmes, la violence et la ségrégation. 
 
Dorrie Curtis, jeune coiffeuse de Dallas, se demande encore ce qui l’a poussée à accepter la...
Portée par un souffle romanesque exceptionnel, une magnifique histoire d’amitié, d’amour et de sacrifices ; des années 1930 à nos jours, le portrait en creux d’une Amérique forgée dans les larmes, la violence et la ségrégation. 
 
Dorrie Curtis, jeune coiffeuse de Dallas, se demande encore ce qui l’a poussée à accepter la requête d’Isabelle McAllistair. Certes, Mlle McAllistair est une excellente cliente, mais de là à entreprendre un si long périple, du Texas à l’Ohio, pour la conduire à de mystérieuses funérailles…
Et pourtant, sur la route, va se lier entre l’énergique mère célibataire afro-américaine et la digne vieille dame de quatre-vingt-neuf ans une amitié d’autant plus belle qu’elle était encore improbable il y a peu.
À mesure que défilent les États du Vieux Sud, Isabelle se confie : l’histoire d’une jeune fille éprise de liberté ; d’une famille bourgeoise engoncée dans ses certitudes ; d’une passion aussi forte qu’interdite sur ces terres rongées par le racisme, et dont l’écho résonne encore douloureusement…
Quelle est la véritable raison de ce voyage ? Que cachent les silences d’Isabelle ? Et si, malgré leurs différences, les deux femmes avaient plus en commun qu’elles ne le croyaient ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714453006
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 348
Format : 154 x 240 mm
Belfond
En savoir plus

Ils en parlent

« Si le roman Les Couleurs de l’espoir était une jeune femme, sa grand-mère serait sûrement Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, sa sœur La Couleur des sentiments et sa cousine N’oublie jamais. Et pourtant, bien qu’issu de ce prestigieux lignage, l’éclat des Couleurs de l’espoir est tout simplement unique. »
Wiley Cash, auteur de Un pays plus vaste que la terre.

« Un roman plein de sagesse et d’assurance. Dépassant les origines sociales si différentes de ses deux personnages féminins, Julie Kibler réussit à créer un lien profond, émouvant et parfaitement crédible entre Isabelle et Dorrie. J’ai souvent ri, mais j’ai pleuré aussi en refermant le livre. L’étoile de Julie Kibler ne tardera pas à briller très fort dans le ciel littéraire… »
Diane Chamberlain

« Dans la lignée de La Couleur des sentiments, un roman qui effleure l’histoire sociale des États-Unis, les multiples formes de ségrégation raciale et leur persistance dans la société contemporaine. »
Library Journal

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MamieAgnes Posté le 27 Septembre 2021
    Magnifique, boulversant, émouvant Certains livres ne s'oublient pas, tellement l'histoire nous touche ; ils ne se racontent pas, ils se lisent tout simplement. Les couleurs de l'espoir fait partie de ceux là. Comment ne pas être bouleversé et ému aux larmes en lisant cette si belle histoire, qui colle tellement à la réalité. Magnifique et merci Madame Kibler !
  • LaureLiseuseHyperfertile Posté le 10 Août 2021
    Les couleurs de l’espoir est sûrement un roman dont vous avez déjà entendu parler, à défaut de l’avoir lu. C’était mon cas jusque là et puis je l’ai trouvé d’occasion alors il a rejoint ma PAL. Pour pas trop longtemps, heureusement pour lui ! C’est l’histoire de Dorrie et Isabelle, de la vieille dame et de la jeune femme, d’une coiffeuse et de sa cliente mais aussi d’une blanche et d’une noire. Car leur couleur de peau est le thème principal du roman. Isabelle a grandi dans les années 40. A cette époque, ses parents emploient une famille noire : la mère et la fille pour les tâches ménagères et leur fils Robert donne parfois un coup de main pour des travaux ponctuels. Isabelle arrive à la fin de sa scolarité et sait que ses parents vont ensuite aspirer à la voir se marier. Pourtant, cela ne l’attire pas du tout. Sans le vouloir, un lien va alors la rapprocher de Robert, une amitié, une complicité, des confidences et puis de premiers sentiments comme une évidence. Mais l’évidence du cœur, à cette époque là, ne peut écrire la suite du récit. Et Isabelle va alors se heurter aux mœurs de l’époque, au... Les couleurs de l’espoir est sûrement un roman dont vous avez déjà entendu parler, à défaut de l’avoir lu. C’était mon cas jusque là et puis je l’ai trouvé d’occasion alors il a rejoint ma PAL. Pour pas trop longtemps, heureusement pour lui ! C’est l’histoire de Dorrie et Isabelle, de la vieille dame et de la jeune femme, d’une coiffeuse et de sa cliente mais aussi d’une blanche et d’une noire. Car leur couleur de peau est le thème principal du roman. Isabelle a grandi dans les années 40. A cette époque, ses parents emploient une famille noire : la mère et la fille pour les tâches ménagères et leur fils Robert donne parfois un coup de main pour des travaux ponctuels. Isabelle arrive à la fin de sa scolarité et sait que ses parents vont ensuite aspirer à la voir se marier. Pourtant, cela ne l’attire pas du tout. Sans le vouloir, un lien va alors la rapprocher de Robert, une amitié, une complicité, des confidences et puis de premiers sentiments comme une évidence. Mais l’évidence du cœur, à cette époque là, ne peut écrire la suite du récit. Et Isabelle va alors se heurter aux mœurs de l’époque, au rejet des noirs, à l’interdiction qui pèse sur les couples n’ayant pas la même couleur de peau. Les couleurs de l’espoir relate si bien le poids de cette époque, l’injustice totale qui a conduit les Etats Unis à ce profond racisme. De chapitre en chapitre, Isabelle confie à Dorrie la si belle histoire d’amour qu’elle a vécue alors que celle-ci la conduit à l’enterrement d’une personne proche. C’est un roman poignant par plusieurs scènes violentes, injustes et intolérables. Mais c’est une lecture nécessaire tant il y a eu de personnes pour vivre des faits similaires. Isabelle m’a tant touchée par sa volonté farouche de ne pas se laisser dicter sa vie par autrui, par le poids des mœurs et des interdits de l’époque. Et Robert m’a également chamboulée par la cage qui pèse sur ses épaules, on sent si fort à quel point il a appris à rester à sa place, on ressent cela dans ce qu’il dit même si on sait à quel point il aimerait sortir de cette cage dans laquelle on l’a si injustement enfermé. On vit également la force des confidences entre Dorrie et Isabelle, Dorrie faisant le parallèle entre sa propre vie, toujours victime du racisme même si des dizaines d’années ont passé. Le lien entre elles deux est très émouvant et les toutes dernières pages du roman sont superbes. Je ne vais pas oublier de sitôt la beauté de cette histoire tragique.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Nedjounette Posté le 19 Juin 2021
    Mademoiselle Isabelle est une vieille dame de 90 ans. Sa coiffeuse, Dorrie, s'occupe d'elle depuis de nombreuses années. Un jour, Isabelle lui demande de l'accompagner pendant une semaine pour assister à des funérailles. C'est la rencontre de deux femmes, de deux époques finalement pas si éloignées que cela. L'auteur avec des mots justes, un style fluide nous emmène dans ce périple d'une semaine ou plutôt d'une vie avec de l'humour, de la sensibilité et du relativisme. J'ai adoré!
  • Katb57 Posté le 11 Janvier 2021
    C'est un véritable coup de coeur ce livre. Les premières pages ne m'ont pas plus intéressées que ça. Les allers retours entre le passé et le présent m'ont un peu énervé. Mais finalement, je suis complètement entrée dans l'histoire, sans arrivée à en sortir. Avec une fin que je m'attendais pas du tout. Une histoire de racisme, où une personne blanche ne peut pas aimer une personne noire. Dans le sud des États-Unis dans les années 30. Un sujet qui semble dépassé mais qui sont encore malheureusement encore d'actualité.
  • jeanlucbabelio Posté le 9 Décembre 2020
    Le roman est juste, équilibré, très émotionnel, les personnages intéressants, attachants et bouleversants. et bien sûr c'est une critique réussie du système raciste état-unien.
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.