En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Les Dieux d'Atlantis

        Les Escales
        EAN : 9782365690034
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 496
        Format : 154 x 240 mm
        Les Dieux d'Atlantis

        Collection : Les Escales Noires
        Date de parution : 07/06/2012

        Enfin la suite d’Atlantis. 200.000 exemplaires déjà vendus en France.

        Océan atlantique, 9 000 ans av. J.-C. L’île légendaire de l’Atlantide est engloutie à jamais par les flots. Les prêtres fuient pour sauver leur vie. Mais où les Atlantes réussissent-ils à cacher leurs plus grands trésors ?

        Allemagne, 1er mai 1945. Au cœur du Berlin ravagé par la guerre, les trésors...

        Océan atlantique, 9 000 ans av. J.-C. L’île légendaire de l’Atlantide est engloutie à jamais par les flots. Les prêtres fuient pour sauver leur vie. Mais où les Atlantes réussissent-ils à cacher leurs plus grands trésors ?

        Allemagne, 1er mai 1945. Au cœur du Berlin ravagé par la guerre, les trésors archéologiques cachés par les nazis disparaissent.

        Mer noire, de nos jours. Jack Howard découvre un ancien fragment d’écriture dans les ruines d’une citadelle de l’Atlantide. Et s’il existait une nouvelle version terrifiante des Atlantes, des prêtres des ténèbres ? Le Reich aurait-il dissimulé des traces du mal qu’un acte funeste pourrait libérer à tout moment ?

        La terrible quête commence…

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782365690034
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 496
        Format : 154 x 240 mm
        Les Escales
        22.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Adiwan Posté le 12 Février 2017
          Cette aventure de l'archéologue Jack Howard est directement liée au roman Atlantis, du même auteur, paru en 2005. David Gibbins nous entraîne dans un récit plein d'action, de rebondissements avec comme toile de fond des intrigues archéologiques reposant sur des sources historiques solides (l'auteur est docteur en archéologie). Je recommande vivement la lecture de ce roman.
        • chriscool59200 Posté le 23 Janvier 2016
          Suite du livre atlantis... Recherche de la nouvelle atlantis... Mais livre ou archeologie passe au second plan... Ici tout tourne autour des nazis, des recherches secrète pour une arme suprême.. J ai du mal avec le côté noir de l intrigue.. Sinon le duo de Umi fonctionne toujours bien
        • RAMSES1967 Posté le 25 Février 2014
          Rien d'exceptionnel pour cette suite d'Atlantis. Les points positifs, une excellente documentation. Le négatif, l'aventure n'est pas très présente, on participe plus à un cours qu'à un moment de détente.
        • tomcamp Posté le 30 Décembre 2013
          Une aventure sur la trace de la mythique civilisation perdue avec en arrière plan des références à la Bible et au IIIe Reich. De l’archéologie moderne à la fine pointe de la technologie avec des incursions marines dans des lieux exotiques et des courses poursuites. Un récit alterné qui met en perspective le passé et le présent sur les atrocités de la guerre et les dérives de la religion.
        • Miaka Posté le 5 Novembre 2013
          Après ma déception sur Tigres de Guerre, j’avais délaissé David. Boudée même. Et puis, voilà qu’en un livre, il me fait oublier tous les torts qu’il m’a causé. Suite du premier tome des aventures de Jack Howard, Les Dieux d’Atlantis est en réalité la fin d’un cycle, un cycle de 6 livres tournant tous, de près ou de loin à la cité perdue. Ainsi, pour lire ce roman, je vous conseille d’avoir lu les précédents romans de David Gibbins, essentiels pour comprendre tout le schmilblick. Car, sans que l’on s’en soit rendu compte, l’auteur nous lie tous ses ouvrages, même ceux, à priori, les plus éloignés des Atlantes. Un joli coup de maître. Passionnant, Les Dieux d’Atlantis l’est assurément. Si Atlantis m’avait déçu (trop descriptif, trop scientifique et possédant trop de longueurs), ce second tome est un véritable anti-ennui. On notera tout de même quelques chapitres un peu long, où l’on accroche un peu moins, mais finalement, Les Dieux d’Atlantis est une parfaite conclusion pour le cycle Atlantis. Une manière, pour David Gibbins de changer d’air, et pour son héros, de revenir aux sources. Le nouveau roman, dont on a eu vent en lisant Les Dieux d’Atlantis, sera l’occasion de passer du côté de l’Egypte... Après ma déception sur Tigres de Guerre, j’avais délaissé David. Boudée même. Et puis, voilà qu’en un livre, il me fait oublier tous les torts qu’il m’a causé. Suite du premier tome des aventures de Jack Howard, Les Dieux d’Atlantis est en réalité la fin d’un cycle, un cycle de 6 livres tournant tous, de près ou de loin à la cité perdue. Ainsi, pour lire ce roman, je vous conseille d’avoir lu les précédents romans de David Gibbins, essentiels pour comprendre tout le schmilblick. Car, sans que l’on s’en soit rendu compte, l’auteur nous lie tous ses ouvrages, même ceux, à priori, les plus éloignés des Atlantes. Un joli coup de maître. Passionnant, Les Dieux d’Atlantis l’est assurément. Si Atlantis m’avait déçu (trop descriptif, trop scientifique et possédant trop de longueurs), ce second tome est un véritable anti-ennui. On notera tout de même quelques chapitres un peu long, où l’on accroche un peu moins, mais finalement, Les Dieux d’Atlantis est une parfaite conclusion pour le cycle Atlantis. Une manière, pour David Gibbins de changer d’air, et pour son héros, de revenir aux sources. Le nouveau roman, dont on a eu vent en lisant Les Dieux d’Atlantis, sera l’occasion de passer du côté de l’Egypte avec Akhénaton. Un nouveau thème, point éloigné de ses précédents romans puisque le point de départ se situe à Troie. Mais le chapitre Atlantis est refermé (définitivement ?) et on a hâte de voir ce que nous réserve David Gibbins pour la suite.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        « Qu’obtient-on en croisant Indiana Jones et Dan Brown ? Réponse : David Gibbins. »

        Daily Mirror

        « Les amateurs d’archéologie et de suspense vont être ravis ! »

        L'Alsace

        « L’Iliade revue par Indiana Jones, Homère prolongé par un Dan Brown à l’imagination diabolique. À couper le souffle ! »

        France Dimanche
        INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER LES ESCALES
        Découvrez la prochaine Escale de votre voyage littéraire !
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.