Lisez! icon: Search engine
Nathan
EAN : 9782092490495
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 120 x 180 mm

Les Enquêtes d'Enola Holmes - Tome 1 - La Double disparition

,

Date de parution : 24/09/2020

Ceux qui disent que Sherlock Holmes est le meilleur détective du monde ignorent encore l'existence de sa soeur : Enola Holmes !

1888. Le jour où Enola Holmes découvre que sa mère a disparu, elle pressent qu'elle seule pourra la retrouver. Elle qui a grandi libre, est alors soumise par ses frères à l'apprentissage des bonnes manières d'une lady, puis expédiée droit vers un pensionnat de jeunes filles. Mais la chère enfant...

1888. Le jour où Enola Holmes découvre que sa mère a disparu, elle pressent qu'elle seule pourra la retrouver. Elle qui a grandi libre, est alors soumise par ses frères à l'apprentissage des bonnes manières d'une lady, puis expédiée droit vers un pensionnat de jeunes filles. Mais la chère enfant a du cran et de la ressource et elle échappe à son détective de frère, plogeant dans les basfonds de la capitale...

-

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782092490495
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 120 x 180 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LaBibliothequedeCloe Posté le 19 Juin 2021
    Bien avant la sortie des films, j'ai dévoré cette saga, en alternant BD et romans. Je dois dire que j'ai été comblée ; j'ai adoré retrouvé cette écriture complètement atypique de l'époque ! Et puis, tous ces costumes, ces codes, ces stratagèmes et ces tenues de grandes dames m'ont mis des étoiles pleins les yeux. J'ai rêvé de l'indépendance de cette jeune fille, de sa perspicacité et de son indignations ; c'est une vie bien complète que Nancy Springer nous a dévoilé ! Enfin, c'est un livre d'inspiration de liberté, que je vous conseille sans même hésiter ;)
  • tremb77 Posté le 14 Avril 2021
    Découverte de cette série de romans avec le film netflix, j'ai voulu approfondir un peu plus l'histoire de cette très jeune soeur de Sherlock Holmes. L'histoire se concentre sur cette dernière, le public visé étant les 12 ans et plus, le célèbre détective et son univers ne sont qu'abordés. Enola fête ses 14 ans, sa mère lui offre comme cadeau un recueil sur le langage des fleurs, des codes à déchiffrer et... sa disparation. Celle-ci donne l'occasion aux frères Holmes de revenir au manoir famiial après de longues années de brouilles avec leur mère. Ils découvrent un manoir à l'abandon, une jeune soeur entre 20 et 27 ans plus jeune qu'eux sans stricte éducation, sans gouvernante. Mycroft veut l'envoyer en pension, Sherlock est un peu plus "inquiet" et fera une enquête. Très jeune mais déjà rebelle comme sa mère, Enola s'enfuit à la recherche de cette dernière. en chemin pour Londres, la disparition d'un jeune lord lui donnera l'occasion de faire sa première "enquête". Le côté enquête est très rapide, mais normal vu le public auquel le roman s'adresse. Le style est agréable et la curiosité me pousse à continuer la série en famille.
  • moustiqueflo Posté le 15 Février 2021
    Ayant vu le film, j'ai voulu lire le livre et quel ne fut la surprise de voir qu'il y avait plusieurs tomes. J'ai lu ce premier tome en ayant le visage des personnages du film dans la tête, et du coup j'ai dévoré ce premier tome. Elona est attachante et pleine de surprises. Je vais continuer le second tome dans la foulée.
  • Didi5962 Posté le 9 Février 2021
    Enola se réveille le jour de son 14ème anniversaire en découvrant que sa mère a disparu. Elle fait donc appel à ses frères Mycroft et le très célèbre détective, Sherlock Holmes, pour la retrouver. Mais la réaction de ses frères va la prendre au dépourvu et Enola n'aura pas d'autre choix que de s'enfuir de la demeure familiale afin de mener l'enquête elle-même ! J'avais très envie de lire ce livre depuis que j'ai vu le film sur Netflix. Même s'il y a de nombreuses différences entre le film et le livre, j'ai retrouvé le même ton et l'humour présents dans le film. L'écriture de l'autrice est soignée, accessible aux enfants à partir de 10 ans et agréable à lire par des adultes également
  • Taraxacum Posté le 26 Novembre 2020
    Il fallait que je lise un roman pour adolescents pour un challenge et honnêtement, j'ai laissé cette case pour l'avant-avant-dernier livre, parce que je ne savais pas, mais alors pas du tout quoi lire. C'est un genre que je ne fréquente à peu près pas, et souvent quand je m'y essaie je m'y ennuie. Mais il me fallait bien quelque chose, alors j'ai choisi un livre revenu sur le devant de la scène avec son adaptation récente, en me disant qu'au moins je pourrais me distraire en repérant les différences avec le film. Bon, le moins qu'on puisse dire est qu'il n'y a pas besoin d'être détective pour les trouver, les différences en question! Le principe reste le même, mais on change...à peu près tout le reste. Tout le sub-plot féministe du film est ici à peu près absent, ou en tout cas subtile alors que le film y allait avec un burin, c'est beaucoup moins violent, le thème de la justice sociale n'y tient pas la place proéminente de l'un des tenants du film.... A vrai dire, cela met surtout en valeur à quel point le film appuyait très très lourdement sur son message. (Bon, en même temps, un... Il fallait que je lise un roman pour adolescents pour un challenge et honnêtement, j'ai laissé cette case pour l'avant-avant-dernier livre, parce que je ne savais pas, mais alors pas du tout quoi lire. C'est un genre que je ne fréquente à peu près pas, et souvent quand je m'y essaie je m'y ennuie. Mais il me fallait bien quelque chose, alors j'ai choisi un livre revenu sur le devant de la scène avec son adaptation récente, en me disant qu'au moins je pourrais me distraire en repérant les différences avec le film. Bon, le moins qu'on puisse dire est qu'il n'y a pas besoin d'être détective pour les trouver, les différences en question! Le principe reste le même, mais on change...à peu près tout le reste. Tout le sub-plot féministe du film est ici à peu près absent, ou en tout cas subtile alors que le film y allait avec un burin, c'est beaucoup moins violent, le thème de la justice sociale n'y tient pas la place proéminente de l'un des tenants du film.... A vrai dire, cela met surtout en valeur à quel point le film appuyait très très lourdement sur son message. (Bon, en même temps, un peu d'honnêteté, comme beaucoup de monde je l'avais regardé pour le ratio épaules/taille d'Henry Cavill en redingote). Cela se lit vite, avec même un certain plaisir parfois, mais j'avoue n'avoir pas été retenue au point de me jeter sur la suite!
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés