Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221104101
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 216
Format : 135 x 215 mm

Les Fausses innocences

Date de parution : 10/02/2005

Lorsque Mathilda Stembert vient déclarer la mort de son mari, décédé accidentellement en Allemagne de l'Est, le maire du village, Roger Müller, sait qu'elle ment.
La veille, dans la nuit, il a convaincu le docteur Stembert de ne pas quitter sa femme pour rejoindre sa maîtresse allemande.
Roger Müller aime Mathilda Stembert...

Lorsque Mathilda Stembert vient déclarer la mort de son mari, décédé accidentellement en Allemagne de l'Est, le maire du village, Roger Müller, sait qu'elle ment.
La veille, dans la nuit, il a convaincu le docteur Stembert de ne pas quitter sa femme pour rejoindre sa maîtresse allemande.
Roger Müller aime Mathilda Stembert depuis l'adolescence.
Doit-il exiger une enquête sur ce décès improbable comme son devoir l'exige ou accepter les dires de la femme qu'il aime ?
Orfèvre des mots et des sentiments, élaborant des histoires toujours plus subtiles, Armel Job nous offre une intrigue digne des meilleurs films d'Alfred Hitchcock.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221104101
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 216
Format : 135 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lecomtee Posté le 27 Octobre 2021
    C'est toujours un plaisir de lire un roman d'Armel Job tant il nous fait voyager dans un espace d'émotions humaines intenses et tellement authentiques. L'intrigue qui nous occupe dans "Les fausses innocences" est empreinte d'un esprit d'après guerre, de méfiance envers les allemands. Nous sommes dans les années 60, Mathilda est allemande et vit en Belgique juste de l'autre côté de la frontière. Elle est mariée à Stembert, le médecin du village. Ce mariage devait pouvoir la sauver, d'une jeunesse malheureuse, d'un viol terrible, d'une situation délicate quand on est Allemande et que l'on trouve refuge en Belgique pendant les années 40. Mais la vie d'un coiple s'use avec les années et un beau matin, Mathilda déclare le décès de son mari Stembert. Roger, le bourgmestre de cette petite ville, amoureux de Mathilda depuis de longues années, est convaincu que Mathilda n'est pas complètement innocente. Cette fiction est rondement menée. Chaque personnage présente un intérêt particulier. L'auteur nous met en haleine jusqu'à la dernière page du roman. Bravo! J' ai adoré.
  • Melinda_Celine Posté le 3 Juin 2020
    Mathilda est Allemande, recueillie par des Belges dans une enclave germanophone aux racines incertaines. Sa vie sentimentale est compliquée et après son mariage, elle est toujours couvée par sa mère adoptive. On sent le drame planer mais on ne sait pas d'où il va frapper. Les scènes sont apurées, le passé se découvre peu à peu ; les points de vue s'enchaînent pour creuser la réalité sordide mais aussi dévoiler des sentiments qui sommeillent. Et les retournements sont multiples. Bien mené !
  • nath59 Posté le 14 Avril 2020
    Très bien écrit, un petit roman surprenant et corrosif. Dommage que les personnages nous laissent dans la plus totale indifférence.
  • jeunejane Posté le 11 Août 2017
    Roger Müller est célibataire et le bourgmestre ( maire) de son village en Belgique dans les cantons de l'Est en 1962. Roger est amoureux de Mathilda depuis sa jeunesse mais le médecin, André Stembert l'a mariée. Il le déteste et c'est réciproque. Mathilda arrive un matin dans son bureau pour lui annoncer que son mari, le docteur, est mort dans un accident en Allemagne alors qu'il assistait à un congrès. André est très troublé car il a rencontré le docteur la nuit sur la route. Il venait d'abîmer sa voiture et lui a avoué qu'il voulait quitter Mathilda pour aller rejoindre sa maîtresse en Allemagne mais...Roger l'a déposé devant chez lui, en lui donnant l'ordre de rejoindre son foyer. Il croit que Mathilda a tué son mari mais il aime cette femme. Doit-il chercher la vérité et la dévoiler? Une histoire très étrange où on apprend le passé très lourd de Mathilda. Le roman a été écrit en 2005, avec la très belle plume d'Armel Job, un peu différente de ses derniers romans où l'écriture est plus délicate, plus douce. Ici, l'auteur rentre très bien dans la vie de ses personnages et dans l'ambiance qu'il veut nous décrire dans la campagne belge des "pays rédimés". Le narrateur de... Roger Müller est célibataire et le bourgmestre ( maire) de son village en Belgique dans les cantons de l'Est en 1962. Roger est amoureux de Mathilda depuis sa jeunesse mais le médecin, André Stembert l'a mariée. Il le déteste et c'est réciproque. Mathilda arrive un matin dans son bureau pour lui annoncer que son mari, le docteur, est mort dans un accident en Allemagne alors qu'il assistait à un congrès. André est très troublé car il a rencontré le docteur la nuit sur la route. Il venait d'abîmer sa voiture et lui a avoué qu'il voulait quitter Mathilda pour aller rejoindre sa maîtresse en Allemagne mais...Roger l'a déposé devant chez lui, en lui donnant l'ordre de rejoindre son foyer. Il croit que Mathilda a tué son mari mais il aime cette femme. Doit-il chercher la vérité et la dévoiler? Une histoire très étrange où on apprend le passé très lourd de Mathilda. Le roman a été écrit en 2005, avec la très belle plume d'Armel Job, un peu différente de ses derniers romans où l'écriture est plus délicate, plus douce. Ici, l'auteur rentre très bien dans la vie de ses personnages et dans l'ambiance qu'il veut nous décrire dans la campagne belge des "pays rédimés". Le narrateur de la majorité des chapitres est Roger qui parle à la première personne. Tous les quatre chapitres, c'est Mathilda qui prend la parole et nous donne sa vérité des faits. C'est un roman admirablement bien écrit et bien construit.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Bloblo Posté le 12 Septembre 2016
    Mathilda, amour inavoué de Roger Muller, bourgmestre d'un village de la région germanophone de Belgique, vient annoncer le décès accidentel de son mari, médecin de ce même village, à la maison communale. Mais Roger sait que Mathilda ment car, le médecin victime d'une panne de voiture la nuit précédent l'annonce, a été embarqué par Roger. Le médecin lui a révélé qu'il quittait Mathilda pour une autre. Roger l'a ramené à son domicile afin qu'il se réconcilie avec Mathilda. Roger n'écoute que son coeur et décide de couvrir l'acte de son éternel amour malgré ses responsabilités. Mais les choses ne se passent pas comme il l'avait imaginé. Maginfique intrigue, bien amenée et dont la fin m'a vraiment surprise. Lecture rapide que je recommande chaudement.
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.