En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Les Fauves

        Robert Laffont
        EAN : 9782221145951
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 448
        Format : 140 x 225 mm
        Les Fauves

        Collection : La Bête noire
        Date de parution : 08/10/2015

        Votre pire prédateur : Celui qui vous aura apprivoisé.
        « Torturez-la ! Violez-la ! Tuez-la ! » À la tête d’une ONG luttant contre le recrutement de jeunes par l’État islamique, l’ambitieuse Haiko est devenue la cible d’une terrible fatwa.
        Lorsqu’elle engage Lars comme garde du corps, le militaire tout juste...

        Votre pire prédateur : Celui qui vous aura apprivoisé.
        « Torturez-la ! Violez-la ! Tuez-la ! » À la tête d’une ONG luttant contre le recrutement de jeunes par l’État islamique, l’ambitieuse Haiko est devenue la cible d’une terrible fatwa.
        Lorsqu’elle engage Lars comme garde du corps, le militaire tout juste revenu d’Afghanistan a un mauvais pressentiment. Sa cliente lui a-t-elle dit l’entière vérité sur ses activités ? Serait-ce la mission de trop pour cet ancien otage des talibans ?
        Dans cet univers où règnent paranoïa et faux-semblants, Haiko et Lars se fascinent et se défient tels deux fauves prêts à se sauter à la gorge, sans jamais baisser leur garde.

        « L’ex-profileuse est passée maitre dans la manipulation de sa proie : le cerveau du lecteur » Julie Malaure, Le Point.
        « La faculté stupéfiante d’Ingrid Desjours à dépeindre les émotions humaines fait mouche à chaque fois » Marie Rogatien, Le Figaro Magazine.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782221145951
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 448
        Format : 140 x 225 mm
        Robert Laffont
        20.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Cristy Posté le 13 Décembre 2017
          Haïko est une journaliste à la tête d'une association luttant contre le recrutement de jeunes par l'État islamique. Sa vie est menacée, puisque elle est la cible d’une fatwa « Torturez-la ! Violez-la ! Tuez-la ! ». La menace est prise au sérieux par sa famille quand sa meilleure amie est tuée en plein rue, criblée de balle. C'est Lars qui va s'occuper de sa protection, un ancien militaire revenu traumatiser par ce qu'il a vécu en Afghanistan. Ce qui l’a vécu là bas le hante, c’est son métier de garde du corps qui lui permet de se raccroché au quotidien de la vie, une vie qu’il ne comprend plus. Ce roman va être ficelé autour de ses deux personnages mystérieux. Deux personnages qui ont l’air d’avoir des choses à cacher. Haïko semble trop aimé les feux des projecteurs braqués sur elle grâce à son association et à cette fatwa planant sur elle. Est-elle réellement menacée ? N’aurait-elle pas inventé cette menace pour plus de buzz ? Dans ce cas, pourquoi son amie est-elle morte ? Il y aussi les enfants qu’elle prêtant sauvé, personne ne sait ce qu’ils sont devenus, et si il se cachait quelque chose de bien sombre... Haïko est une journaliste à la tête d'une association luttant contre le recrutement de jeunes par l'État islamique. Sa vie est menacée, puisque elle est la cible d’une fatwa « Torturez-la ! Violez-la ! Tuez-la ! ». La menace est prise au sérieux par sa famille quand sa meilleure amie est tuée en plein rue, criblée de balle. C'est Lars qui va s'occuper de sa protection, un ancien militaire revenu traumatiser par ce qu'il a vécu en Afghanistan. Ce qui l’a vécu là bas le hante, c’est son métier de garde du corps qui lui permet de se raccroché au quotidien de la vie, une vie qu’il ne comprend plus. Ce roman va être ficelé autour de ses deux personnages mystérieux. Deux personnages qui ont l’air d’avoir des choses à cacher. Haïko semble trop aimé les feux des projecteurs braqués sur elle grâce à son association et à cette fatwa planant sur elle. Est-elle réellement menacée ? N’aurait-elle pas inventé cette menace pour plus de buzz ? Dans ce cas, pourquoi son amie est-elle morte ? Il y aussi les enfants qu’elle prêtant sauvé, personne ne sait ce qu’ils sont devenus, et si il se cachait quelque chose de bien sombre derrière ses « sauvetage » ? Même Lars son garde du corps va commencer à douter de la bonne foi de sa cliente qui se cache derrière son arrogance et sa désinvolture. Lars lui-même est un homme trouble, ce qu’il a vécu en Afghanistan l’affecte bien plus qu’il ne semble le croire. Cet homme bien bâti dégageant une force naturelle et bien plus fragile qu’il ne le parait. Et si ses faiblesses qu’il tait le menait sur le mauvais chemin ? Et s’il se trompait ? L'autrice à très bien réussi son coup avec ce roman. Elle s'est très bien documenté sur un sujet qui au cœur de l'actualité : le terrorisme et la montée des islamistes radicaux. Elle fait monter la tension avec les mystères autour de ses deux personnages principaux. Jusqu’à la toute fin, il est difficile de démêler le vrai du faux concernant Lars et Haïko. Mais aussi tous les événements et autres personnages qui transitent autour de ces deux là. En bref un roman très bien écrit, une belle tension, des personnages superbes. J’ai été maintenu en haleine jusqu’au bout, et la fin à de quoi en surprendre plus d’un.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Chroniquesanshistoire Posté le 26 Novembre 2017
          Quelle claque ! Ingrid Desjours fait fort avec ce roman ! Brut, effroyable, réaliste et terriblement actuel. À la tête d’une ONG luttant contre la radicalisation et le recrutement des jeunes par l’État Islamique, Haiko est sous le feu des projecteurs, face à la menace d’une fatwa. « Torturez-la ! Violez-la ! Tuez-la ! », des mots explicites, horribles. Ne voulant pas abdiquer sous ces ordres et continuer de sauver des jeunes, Haiko engage Lars, un garde du corps. Mais très rapidement, Lars met en doute les propos de la jeune femme et la véracité de cette fatwa. Quant aux jeunes sauvées par Haiko, où sont-ils aujourd’hui ? Aucun temps mort dans ce thriller. L'assassinat dès l'entame nous plonge dans le bain et décuple l’angoisse qui vous menacera durant toute la lecture. À travers ces lignes, la force est, malheureusement, le parallèle avec l’actualité. Ingrid Desjours attise le lecteur avec des situations très réalistes et sur lesquelles, il faut l’avouer, une certaine curiosité se réveille. Haiko et Lars sont des personnages au profil intense et forment un duo puissant, dérangeant par instants mais fusionnel par leurs différences et leur suspicion l’un sur l’autre. Leur passé construit de secrets permet à l’intrigue principale une division en... Quelle claque ! Ingrid Desjours fait fort avec ce roman ! Brut, effroyable, réaliste et terriblement actuel. À la tête d’une ONG luttant contre la radicalisation et le recrutement des jeunes par l’État Islamique, Haiko est sous le feu des projecteurs, face à la menace d’une fatwa. « Torturez-la ! Violez-la ! Tuez-la ! », des mots explicites, horribles. Ne voulant pas abdiquer sous ces ordres et continuer de sauver des jeunes, Haiko engage Lars, un garde du corps. Mais très rapidement, Lars met en doute les propos de la jeune femme et la véracité de cette fatwa. Quant aux jeunes sauvées par Haiko, où sont-ils aujourd’hui ? Aucun temps mort dans ce thriller. L'assassinat dès l'entame nous plonge dans le bain et décuple l’angoisse qui vous menacera durant toute la lecture. À travers ces lignes, la force est, malheureusement, le parallèle avec l’actualité. Ingrid Desjours attise le lecteur avec des situations très réalistes et sur lesquelles, il faut l’avouer, une certaine curiosité se réveille. Haiko et Lars sont des personnages au profil intense et forment un duo puissant, dérangeant par instants mais fusionnel par leurs différences et leur suspicion l’un sur l’autre. Leur passé construit de secrets permet à l’intrigue principale une division en plusieurs mystères qui captivent ! De nombreuses questions surviennent au fil des pages et le final apporte des réponses inattendues, déroutantes ! Dans ce récit, le dosage est optimal. Le timing des rebondissements, la cruauté sur ce qui se passe, le caractère des protagonistes, les très courtes reprises de souffle qui nous rend otage d'un retournement encore plus percutant… Bref, j’ai adoré et ces fauves ont fait rugir quelque chose en moi qui impose sa griffe ! Une auteure à la patte littéraire féroce, efficace, cruelle mais juste à suivre ab-so-lu-ment ! Pour ma part, j'ai déjà rejoint sa meute ! Si je le conseille ? Oui. Mais préparez-vous à des scènes difficiles à lire car tristement véridiques. Ingrid Desjours, encore une fois, ne mâche pas ses mots et les transpose avec une force qui secoue. Nous offrant ainsi un thriller oppressant, addictif et choc !
          Lire la suite
          En lire moins
        • Ladoryquilit Posté le 5 Novembre 2017
          Haiko qui est à la tête d'une ONG luttant contre le recrutement de jeunes par l'Etat Islamique, est aujourd'hui la cible d'une fatwa et sa tête est mise à prix. Lorsque sa meilleure amie est assassinée, la menace devient encore plus grande et sa mère décide alors de la protéger par le biais de Lars, garde du corps. Lars est un ancien militaire, qui a un passé plutôt lourd d'ailleurs, mais qui se dévoue rapidement totalement à sa mission. Seulement, le doute s'installe dans son esprit quant à la vérité sur les activités de Haiko et rapidement entre Lars et Haiko une fascination, mais aussi une paranoïa s'installent entre eux... Cela faisait un moment que ma sœur m'avait prêté ce roman d'Ingrid Desjours, une auteure dont je n'avais lu jusqu'à aujourd'hui qu'un seul titre. C'était donc l'occasion de lire enfin Les fauves et de lui rendre aussi à l'occasion... Dès les premières pages, la tension est installée, on comprend quelle sera l'atmosphère de ce roman et le ton est donné. On plonge donc directement dans une intrigue trépidante, une intrigue qui n'aura de cesse de s'accroître au fil des pages et qui ne laissera presque pas de répit au lecteur. Cette... Haiko qui est à la tête d'une ONG luttant contre le recrutement de jeunes par l'Etat Islamique, est aujourd'hui la cible d'une fatwa et sa tête est mise à prix. Lorsque sa meilleure amie est assassinée, la menace devient encore plus grande et sa mère décide alors de la protéger par le biais de Lars, garde du corps. Lars est un ancien militaire, qui a un passé plutôt lourd d'ailleurs, mais qui se dévoue rapidement totalement à sa mission. Seulement, le doute s'installe dans son esprit quant à la vérité sur les activités de Haiko et rapidement entre Lars et Haiko une fascination, mais aussi une paranoïa s'installent entre eux... Cela faisait un moment que ma sœur m'avait prêté ce roman d'Ingrid Desjours, une auteure dont je n'avais lu jusqu'à aujourd'hui qu'un seul titre. C'était donc l'occasion de lire enfin Les fauves et de lui rendre aussi à l'occasion... Dès les premières pages, la tension est installée, on comprend quelle sera l'atmosphère de ce roman et le ton est donné. On plonge donc directement dans une intrigue trépidante, une intrigue qui n'aura de cesse de s'accroître au fil des pages et qui ne laissera presque pas de répit au lecteur. Cette fatwa contre Haiko nous fait trembler, Lars nous fait lui aussi trembler et l'atmosphère du roman devient de plus en plus lourde à mesure que nous le lisons. Les fauves est un thriller palpitant, mais aussi et surtout terriblement inquiétant. Le sujet est toujours malheureusement d'actualité, l'Etat Islamique qui recrute des jeunes pour les rejoindre, les ONG qui se battent contre cela, les menaces qui pèsent sur la tête de certaines personnes. Impossible de ne pas penser au monde actuel, à tout ce dont cela fait écho et c'est d'ailleurs ça que j'ai adoré dans ce livre. L'histoire est profonde, puissante et bien que fiction nous paraît presque trop réelle. Les personnages de Haiko et Lars sont saisissants et complexes. On sent qu'ils cachent tous les deux bien des choses, on sait que leur passé n'est pas tout rose et chacun à leur façon nous laisse perplexe plus d'une fois et nous rend méfiant. On les découvre de plus en plus au fil des pages, Lars devient tantôt très inquiétant, tantôt très attachant et on jongle entre vouloir protéger Haiko et vouloir nous aussi découvrir la vérité. Ingrid Desjours, offre avec Les Fauves un roman maîtrisé du début à la fin. L'écriture de l'auteure est juste, toute en finesse et offre une intrigue psychologique saisissante. Vous n'êtes pas au bout de vos surprises avec ce roman, et ce thriller vous fera aussi froid dans le dos plus d'une fois, mais c'est ce qu'on aime avec ce genre de livre non ? Les Fauves a été une belle découverte, comme dit plus haut le sujet abordé est ce que j'ai particulièrement aimé dans celui-ci. En revanche, je l'avoue, il me manquait un petit quelque chose pour que ce soit presque un coup de cœur, difficile de vous préciser quoi au juste, mais il me restait quand même un petit goût de manque en refermant celui-ci. N'hésitez pas à découvrir Les Fauves d'Ingrid Desjours disponible aux Éditions Pocket.
          Lire la suite
          En lire moins
        • nathalou93 Posté le 7 Septembre 2017
          Livre finie : Alors c'est l'histoire du jeune femme : Haiko, qui as créer une association qui sort les jeunes de la radicalisation musulmane, ceux qui veulent allez en Syrie, l'histoire commence sa mère cherche un garde du corps pour la protéger car sa meilleure amie et associée viens de se faire tuer, donc il engage Lars ancien militaire qui as servie en Afghanistan, qui as était séquestrée par ces même islamistes, qui as était viole, par son comparse, sous la dictée de ses geôliers, il réussit à s'échapper et tue son binôme, il reste traumatisée par cette épreuve. Lars va tout faire pour la protéger, contre tous, être son ami, et même son amant. Mais Haiko est pris dans une machination, on l'accuse de détruire ses jeunes, de les enlever de leurs familles, paS pour Les déradicaliser mais profiter d'eux, pour en faire un réseau de protistution. Mais Lars doute et quitte sa cliente, et La harcèle, lui le violee ne peut pas accepter qu'on fasse ca à des gamins. Haiko est innocente, et elle finiras par être tuer par un fanatique, c'était juste une machination engendrée par un jeune, collègue de Lars qui veut lui faire cesser... Livre finie : Alors c'est l'histoire du jeune femme : Haiko, qui as créer une association qui sort les jeunes de la radicalisation musulmane, ceux qui veulent allez en Syrie, l'histoire commence sa mère cherche un garde du corps pour la protéger car sa meilleure amie et associée viens de se faire tuer, donc il engage Lars ancien militaire qui as servie en Afghanistan, qui as était séquestrée par ces même islamistes, qui as était viole, par son comparse, sous la dictée de ses geôliers, il réussit à s'échapper et tue son binôme, il reste traumatisée par cette épreuve. Lars va tout faire pour la protéger, contre tous, être son ami, et même son amant. Mais Haiko est pris dans une machination, on l'accuse de détruire ses jeunes, de les enlever de leurs familles, paS pour Les déradicaliser mais profiter d'eux, pour en faire un réseau de protistution. Mais Lars doute et quitte sa cliente, et La harcèle, lui le violee ne peut pas accepter qu'on fasse ca à des gamins. Haiko est innocente, et elle finiras par être tuer par un fanatique, c'était juste une machination engendrée par un jeune, collègue de Lars qui veut lui faire cesser ses activités, Lars quand il comprendras la vérité se tueras pris de remords - Livre très noir, très bon thriller, l'auteur as etait psychocriminologue, très prenant, passionnant - Morale de l'histoire : ne jamais se fier aux apparences quand tout est contre nous, toujours chercher la vérité - Je retiens le nom de cet auteur, aimerais lire d'autres de ces livres .
          Lire la suite
          En lire moins
        • floandbooks Posté le 5 Juillet 2017
          J’attendais avec impatience de découvrir la plume d’Ingrid Desjours. On m’en avait beaucoup parlé. Quand j’ai demandé aux copines lectrices par quoi commencer, elles ont été unanimes, Les fauves!! J’ai donc suivi leur conseil! Quelle claque. Ce livre est criant de vérité, c’est incroyable. Ingrid Desjours a l’art de nous livrer son histoire avec un style tellement réel, et tellement expressif. J’ai lu ce livre durant les récents évènements à Londres, et ça met le livre encore plus au centre de l’actualité. Troublant. Haiko, est à la tête d’un groupe visant à empêcher les jeunes à partir faire le djihad en Syrie, et elle est victime d’une fatwa (menace de mort). Sa famille étant plutôt connu dans le monde du journalisme, on décide de lui fournir des gardes du corps pour lui assurer une sécurité maximale. Elle fait donc la connaissance du principal, Lars, un homme droit dans ses pompes, qui a fait la guerre en Afganistan, et dont on découvre l’histoire au fur et à mesure du livre. On se rend compte alors que Lars cache beaucoup de choses. Cependant, Haiko de son côté en cache encore plus. Ces deux fortes têtes vont entrer sur le ring sans jamais se quitter des... J’attendais avec impatience de découvrir la plume d’Ingrid Desjours. On m’en avait beaucoup parlé. Quand j’ai demandé aux copines lectrices par quoi commencer, elles ont été unanimes, Les fauves!! J’ai donc suivi leur conseil! Quelle claque. Ce livre est criant de vérité, c’est incroyable. Ingrid Desjours a l’art de nous livrer son histoire avec un style tellement réel, et tellement expressif. J’ai lu ce livre durant les récents évènements à Londres, et ça met le livre encore plus au centre de l’actualité. Troublant. Haiko, est à la tête d’un groupe visant à empêcher les jeunes à partir faire le djihad en Syrie, et elle est victime d’une fatwa (menace de mort). Sa famille étant plutôt connu dans le monde du journalisme, on décide de lui fournir des gardes du corps pour lui assurer une sécurité maximale. Elle fait donc la connaissance du principal, Lars, un homme droit dans ses pompes, qui a fait la guerre en Afganistan, et dont on découvre l’histoire au fur et à mesure du livre. On se rend compte alors que Lars cache beaucoup de choses. Cependant, Haiko de son côté en cache encore plus. Ces deux fortes têtes vont entrer sur le ring sans jamais se quitter des yeux. Ils ont besoin l’un de l’autre, mais se détestent tout autant. Et c’est ça qui est fort. L’auteure nous décrit cette montée en puissance. On joue à qui à le plus gros égo, on se sauve, on se marche dessus. Lars et Haiko sont deux fauves prêts à s’arracher la gueule à la moindre occasion. Au fur et à mesure de l’histoire, je me suis rendue compte que ce livre n’avait rien d’un thriller, mais qu’il m’apparaissait plutôt comme un témoignage fictif et terriblement dans le vrai. C’est une recherche de la vérité malgré tout. La plume de l’auteure est parfaite. Les dialogues surtout, j’ai été bluffée. On a l’impression qu’Ingrid Desjours se dédouble pour faire parler ses personnages, tout s’enchaine parfaitement, Lars et Haiko sont véritablement en face de nous et s’engueulent brutalement. Le lecteur est dans le dialogue, il vit tout ce que les personnages vivent. C’est dingue. L’histoire monte petit à petit, le vrai et le faux se confondent, jusqu’à un dénouement vraiment imprévu, totalement inattendu. On découvre réellement qui sont réellement Haiko et Lars. Comme si la tempête qui règne tout au long du livre s’arrêtait peu à peu pour laisser place à une mer calme mais terriblement sombre et profonde. La vérité éclate enfin, et les fauves se taisent.
          Lire la suite
          En lire moins
        Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ?
        Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.