Lisez! icon: Search engine
Perrin
EAN : 9782262081027
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 368
Format : 140 x 210 mm
Nouveauté

Les grandes affaires criminelles du Moyen Âge à nos jours

, COLLECTIF

Date de parution : 22/10/2020
Les historiens mènent l'enquête et se penchent sur 18 affaires criminelles, du Moyen Âge à la Ve République - de Gilles de Rais à Jacques Roseau, la dernière victime de l'Algérie française.
Le crime fascine, le crime passionne et le crime fait vendre. Or depuis l’engagement de Voltaire dans l’affaire Calas, et celle des « intellectuels » dans l’affaire Dreyfus, l’histoire et les historiens ont toute leur place pour enquêter sur cette « passion française ». D'autant que l’enquête, c’est-à-dire la recherche... Le crime fascine, le crime passionne et le crime fait vendre. Or depuis l’engagement de Voltaire dans l’affaire Calas, et celle des « intellectuels » dans l’affaire Dreyfus, l’histoire et les historiens ont toute leur place pour enquêter sur cette « passion française ». D'autant que l’enquête, c’est-à-dire la recherche des traces et indices pour l’établissement des faits, de la vérité, constitue justement le quotidien de la recherche historique. L’historien a tout loisir de replacer l’affaire dans l’échelle des temps, de suivre, d’analyser la naissance et la propagation des mythes et rumeurs, en bref tout ce que le fait criminel donne à lire d’une époque, de ses angoisses, de sa sensibilité, de ses phobies. On le sait, aujourd’hui encore, le blasphème peut être mortel, mais on a oublié que le vol de linge était passible de la potence sous l’Ancien Régime : qui ne s’indignerait aujourd’hui de la condamnation à mort d’un voleur de mouchoir ? Le « crime » ne se limite pas au meurtre ou à l’assassinat. Sa qualification, sa condamnation, sa définition, sa réprobation varient en fonction des lieux et des époques, il entre en résonnance avec son temps dont il dit, mieux que tout, la nature profonde.
Du procès de Gilles de Rais à l’assassinat de Jacques Roseau – la dernière victime de l’Algérie française –, en passant par le procès du régicide Damiens, l’affaire des « chauffeurs » d’Orgères, celle de Joseph Vacher, qualifié de « Jack l’éventreur français », des sœurs Papin ou encore de la tuerie d’Auriol, c’est en somme à un voyage à travers sept siècles qu’invite cet ouvrage. Un retour sur des affaires grandes ou petites, célèbres ou inconnues, oubliées ou mythifiées – du Moyen Âge à la Ve République – que relate avec brio l'équipe réunie sous la direction de Jean-Marc Berlière.

Sommaire :
Les affaires criminelles : Gilles de Rais en procès ; Le Procès de Damiens : un procès unique en son genre ; L’affreuse aventure de Calas : crime ou suicide ? Antoine Louis mène l’enquête médico-légale ; La Beauce à feu et à sang ? Les « chauffeurs » d’Orgères, autopsie d’un mythe ; Les Sauvages du Palais Royal : une affaire de mœurs en 1790 ; L'affaire Dautun : crimes et rumeurs sous la Première Restauration (novembre 1814) ; Le braconnier assassin : l'affaire Montcharmont (1850-1851) ; Retour sur le crime d’Hautefaye. Dordogne, 16 août 1870 ; Joseph Vacher, « un Jack l’éventreur français » ? (1893-1898) ; Jules Durand : un crime judiciaire, une histoire havraise (1910) ; L’énigme des servantes aux mains sanglantes. L’affaire des sœurs Papin, Le Mans, 1933 ; L’attentat de l’Étoile : la Cagoule entre en scène (11 septembre 1937) ; Le tueur en série et les commissaires : l’affaire Weidmann (1937) ; L’assassinat de Marx Dormoy : questions sur un attentat politique (juillet 1941, Montélimar) ; Meurtre en Françafrique : l’assassinat d’Outel Bono (Paris, 26 août 1973) ; La tuerie d’Auriol : un crime politique au cœur de l’été 1981 ; Jacques Roseau, la dernière victime de l’Algérie française (Montpellier, 5 mars 1993).
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262081027
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 368
Format : 140 x 210 mm
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…