Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714471000
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 140 x 225 mm

Les Hors-Venus

Date de parution : 04/02/2016
Une ode à la liberté… S’affranchir et la mériter.
« Quelque chose d’impensable s’est produit. Il se peut qu’un ange se soit penché sur nous. Qu’il nous ait entendus crier dans le désert. Car voilà. Nous nous sommes évadés. »

Désert de Chihuahua, 2012. Au sein d’une communauté dont les principes ne sont que souffrance et soumission, un homme est...
« Quelque chose d’impensable s’est produit. Il se peut qu’un ange se soit penché sur nous. Qu’il nous ait entendus crier dans le désert. Car voilà. Nous nous sommes évadés. »

Désert de Chihuahua, 2012. Au sein d’une communauté dont les principes ne sont que souffrance et soumission, un homme est adulé : Jordan. Castrateur et dangereux, ce gourou exerce pourtant une influence sans limites sur ses fidèles. Dans son royaume, il n’y a plus de libre arbitre, que des châtiments.
Mais à chaque dictature sa révolte. Mélanie, Mike et Harlan, lucides, s’échappent de cette prison, en quête de beauté. Commence alors le voyage aussi sublime qu’initiatique de ces trois rescapés, qui, à mesure qu’ils s’éloignent de leur secte, se découvrent  ainsi que le monde qui les entoure. Soucieux de se protéger de la violence de Jordan, ils se lancent dans un périple qui les conduira sur une île sauvage et mystérieuse, apparemment déserte... Les deux hommes, maîtres à bord, ont le sentiment de retrouver leur liberté. Mais pour Mélanie, adolescente espiègle, désireuse de ressentir et d’aimer, comment ce bout de terre perdu au milieu des océans pourrait-il être l’Éden tant attendu ?
A travers le combat de trois êtres qui se questionnent  à travers leur regard neuf qui interroge notre monde, Claire Julliard nous offre le récit d’un retour à la vie, porté par une écriture d’une grande poésie.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714471000
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • FabienS Posté le 8 Novembre 2016
    Les Hors-Venus est une de ses fables initiatique où les questions suscitées sont plus importantes que l’histoire en elle-même. Doit-on abandonner sa liberté pour un peu de sécurité ? Sommes nous vraiment libres ? Nous suivons Mélanie une jeune française qui vit dans le désert de Chihuahua sous le joug de Jordan Kimmel, le gourou de la secte de la Sainte Lumière Cosmique. Elle y est prisonnière depuis dix ans, toute une vie pour une fille de quinze. Elle a été formatée depuis toute petite à cette vie simple sans technologie et sans perversion. Une vie de travail et de foi. Une vie sans envie ni besoin. Mais pour Mélanie, qui a été obligée de prendre cette voie en suivant sa mère, s’en est trop. Elle se pose de nombreuses questions, plus par manque de culture que par défi d’autorité. Adolescent, on remet toujours tout en question. C’est encore plus vrai quand on a vécu privé de tout en ayant des bribes de souvenirs d’une vie moins stricte. C’est quand elle arrive à fuir la secte avec Mikael et Harlan qu’elle commence à ouvrir les yeux sur l’infinité de possibilités que la vie nous offre. La liberté lui tend t-elle vraiment les... Les Hors-Venus est une de ses fables initiatique où les questions suscitées sont plus importantes que l’histoire en elle-même. Doit-on abandonner sa liberté pour un peu de sécurité ? Sommes nous vraiment libres ? Nous suivons Mélanie une jeune française qui vit dans le désert de Chihuahua sous le joug de Jordan Kimmel, le gourou de la secte de la Sainte Lumière Cosmique. Elle y est prisonnière depuis dix ans, toute une vie pour une fille de quinze. Elle a été formatée depuis toute petite à cette vie simple sans technologie et sans perversion. Une vie de travail et de foi. Une vie sans envie ni besoin. Mais pour Mélanie, qui a été obligée de prendre cette voie en suivant sa mère, s’en est trop. Elle se pose de nombreuses questions, plus par manque de culture que par défi d’autorité. Adolescent, on remet toujours tout en question. C’est encore plus vrai quand on a vécu privé de tout en ayant des bribes de souvenirs d’une vie moins stricte. C’est quand elle arrive à fuir la secte avec Mikael et Harlan qu’elle commence à ouvrir les yeux sur l’infinité de possibilités que la vie nous offre. La liberté lui tend t-elle vraiment les bras ? Elle se pose encore plus de questions. Elle qui a été privée de son enfance ne se jette pas à corps perdu dans le monde. Grâce à son regard de jeune fille apeurée devant un monde qu’elle ne comprends pas, on prend conscience que notre existence ne nous appartient pas totalement. Sommes-nous vraiment libre de faire tout ce qu’on désire ? N’y a t-il pas toujours une personne pour nous dicter notre vie ? Est-il possible de vivre comme bon nous semble dans une société où les gens se mêlent de tout ? Où tout un tas de règles sont crées pour garantir la sécurité de chacun ? Où ces même règles nous obligent à rentrer dans un moule ? Nous devons toujours rendre des comptes à quelqu’un. La liberté ne serait-elle pas un beau mirage ? On nous répète souvent qu’on a toujours le choix, qu’on est maître de son destin… Ne serait-ce pas plutôt l’inverse ? On choisit son emploi, mais on est obligé d’y aller pour gagner sa vie. On choisit nos politiques mais ceux-ci décident pour nous des lois à appliquer. Quand on choisit nos obligations et qu’on s’y plie, est-ce vraiment la liberté ? Mélanie, Mikael et Harlan vont tout faire pour atteindre la vraie liberté. Pour cela ils vont s’isoler sur une île déserte. Mais cette île si salutaire se transformera en prison pour la plus jeune de la bande. La liberté de ne rendre compte à personne ne nous prive t-elle pas de possibilités de vie ? Claire Julliard nous propose avec Les Hors-Venus de nous questionner sur le sens de la liberté dans notre monde moderne à travers les yeux de trois personnes en quête de ce caractère liberticide que tout le monde recherche au moins une fois dans sa vie. Qu’on soit prisonnier d’une secte ou de sa routine contemporaine. Un récit efficace qui vous amènera à vous interroger. La liberté n’existe t-elle pas seulement si nous sommes seul ? Une liberté solitaire est-elle réellement salutaire ?
    Lire la suite
    En lire moins
  • nadiouchka Posté le 10 Mai 2016
    Claire Julliard, journaliste littéraire au Nouvel Observateur, a déjà écrit un recueil de nouvelles et ce livre, Les Hors-Venus est son premier roman. Elle a voulu nous entraîner dans les milieux des sectes et, ici, dans celle de l’Eglise de la Sainte Lumière, qui se trouve dans le désert du Chihuahua au Nouveau-Mexique. L’héroïne, Mélanie, 15 ans, y vit car elle y a été entraînée par sa mère tombée éperdument amoureuse du gourou, Jordan Kimmel, mais la vie est totalement insupportable sauf si l’on boit un certain thé qui se révèle être une sorte de drogue hallucinogène qui rend tous les fidèles heureux de leur vie qui, pourtant, n’est faite que de travaux pénibles et de sévères réprimandes. J’ai pensé que ce livre allait être très prometteur puisque soulevant ce grave problème de sectes et le lecteur est heureux de voir que Mélanie arrive à s’échapper avec deux autres personnes voulant la protéger. Il s’ensuit toutes sortes d’aventures mais, finalement, les résultats ne sont pas vraiment ceux escomptés. De plus, Mélanie est obnubilée par son désir de trouver le grand amour qu’elle croit, enfin, rencontrer, mais… grosse déception. Le sujet de l’histoire est inspiré du procès d’un gourou du Nouveau-Mexique mais ces problèmes se... Claire Julliard, journaliste littéraire au Nouvel Observateur, a déjà écrit un recueil de nouvelles et ce livre, Les Hors-Venus est son premier roman. Elle a voulu nous entraîner dans les milieux des sectes et, ici, dans celle de l’Eglise de la Sainte Lumière, qui se trouve dans le désert du Chihuahua au Nouveau-Mexique. L’héroïne, Mélanie, 15 ans, y vit car elle y a été entraînée par sa mère tombée éperdument amoureuse du gourou, Jordan Kimmel, mais la vie est totalement insupportable sauf si l’on boit un certain thé qui se révèle être une sorte de drogue hallucinogène qui rend tous les fidèles heureux de leur vie qui, pourtant, n’est faite que de travaux pénibles et de sévères réprimandes. J’ai pensé que ce livre allait être très prometteur puisque soulevant ce grave problème de sectes et le lecteur est heureux de voir que Mélanie arrive à s’échapper avec deux autres personnes voulant la protéger. Il s’ensuit toutes sortes d’aventures mais, finalement, les résultats ne sont pas vraiment ceux escomptés. De plus, Mélanie est obnubilée par son désir de trouver le grand amour qu’elle croit, enfin, rencontrer, mais… grosse déception. Le sujet de l’histoire est inspiré du procès d’un gourou du Nouveau-Mexique mais ces problèmes se sectes se rencontrent trop souvent. De ce point de vue, le livre est intéressant mais je n’ai pas adhéré à la passion qu’éprouve Mélanie pour le premier venu ni à tous ses rêves, pourtant légitimes, de liberté. C’est ce qu’elle recherche le plus mais j’ai trouvé qu’elle s’y prenait mal. D’un autre côté, avait-elle le choix ? La question est délicate si on se met à sa place. Il est vrai qu’ayant longtemps vécu sous la coupe du gourou Jordan Kimmel, elle ne pouvait rêver que d’évasion. Mais rien ne lui convient, même pas l’aide du WIITSEC (chargé de la protection des témoins). Donc, malgré tous les efforts des uns et des autres, elle est très déçue et se ronge de chagrin. Pourtant, il ne faut pas enlever à Claire Julliard cette envie qu’elle avait de témoigner de ce dangereux problème de sectes, d’autant plus que l’on voit très bien, de nos jours, comment cela se passe ce problème surtout grâce à (ou à cause de) la technologie moderne – internet. Mais, heureusement, ce livre se termine sur une note d’espoir et je préfère le lecteur deviner de quelle façon cela se passe.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.