RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Les loups de Sherwood

            Plon
            EAN : 9782259230056
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 480
            Format : 154 x 240 mm
            Les loups de Sherwood

            Date de parution : 28/04/2016
            Et si tout ce qu’on croyait savoir de Robin des Bois était faux ? Voici l'histoire de Robin de Loxley et de Marianne de Beaumont, bien loin de la version romantique que nous connaissons.
            « - Quel est ton nom, messire ?
               - Robin.
               - Robin d’où ?
               - Robin de nulle part. Je ne veux plus dépendre d’aucune terre. La vieille caresse la capuche de loup de ses doigts minces.
               - Robin Hood…, dit-elle en appuyant le mot. Que Dieu te garde. »
            1189 : le royaume Plantagenêt, qui...
            « - Quel est ton nom, messire ?
               - Robin.
               - Robin d’où ?
               - Robin de nulle part. Je ne veux plus dépendre d’aucune terre. La vieille caresse la capuche de loup de ses doigts minces.
               - Robin Hood…, dit-elle en appuyant le mot. Que Dieu te garde. »
            1189 : le royaume Plantagenêt, qui s’étend de l’Écosse à l’Aquitaine, est ruiné par la croisade d’un roi Richard élevé en Poitou qui ne parle pas un mot d’anglais et déteste l’Angleterre. Le quotidien est sombre et violent, pour les modestes paysans qui s’efforcent de survivre aux hivers rigoureux comme pour les noblions qui tentent d’assouvir leur ambition au prix des plus viles bassesses.
            Dans ce contexte troublé, Robin de Loxley, homme révolté, dévoré par la vengeance et l’ambition, fin stratège, chef de bande violent et tyrannique, construit sa légende. Lorsqu’il s’empare lors d’un pillage de la jeune Marianne de Beaumont, le Loup de Sherwood est loin d’imaginer le destin qui les attend.
            Voici leur histoire, bien loin de la version romantique que nous connaissions.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782259230056
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 480
            Format : 154 x 240 mm
            Plon
            20.90 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Patience82 Posté le 11 Août 2017
              Robin des Bois est un personnage de légende dont l’histoire est racontée depuis plusieurs siècles. Le personnage en lui-même a été présenté de bien des manières, mais le fond reste le même : il vole aux riches pour donner aux pauvres. La version de Nicolas Digard est très loin de la vision romantique de l’histoire couramment répandue. On entre dans un monde de trahisons très sombre. Robin ne pense qu’à se venger et Marianne déteste Robin, qu’elle a épousé par obligation. L’auteur a donc une approche très réaliste de ce mythe et de l’époque. En effet, Robin vole aux riches pour distribuer aux pauvres, mais on peut se douter que ce type de partage ne se déroule pas forcément de façon aussi idéaliste que décrit dans les livres. Les personnages sont crédibles, avec des qualités et des défauts. On retrouve toute la bande de Robin des Bois, frère Tuck, Petit Jean… Tous ont leur passé qui les a conduit auprès de Robin. Le roi des voleurs n’a rien de glorieux car il a plus hérité du côté truand que du côté bienfaiteur. Marianne a récupéré le rôle de la princesse déshonorée et rejetée à qui on ne laisse pas le choix, symbole... Robin des Bois est un personnage de légende dont l’histoire est racontée depuis plusieurs siècles. Le personnage en lui-même a été présenté de bien des manières, mais le fond reste le même : il vole aux riches pour donner aux pauvres. La version de Nicolas Digard est très loin de la vision romantique de l’histoire couramment répandue. On entre dans un monde de trahisons très sombre. Robin ne pense qu’à se venger et Marianne déteste Robin, qu’elle a épousé par obligation. L’auteur a donc une approche très réaliste de ce mythe et de l’époque. En effet, Robin vole aux riches pour distribuer aux pauvres, mais on peut se douter que ce type de partage ne se déroule pas forcément de façon aussi idéaliste que décrit dans les livres. Les personnages sont crédibles, avec des qualités et des défauts. On retrouve toute la bande de Robin des Bois, frère Tuck, Petit Jean… Tous ont leur passé qui les a conduit auprès de Robin. Le roi des voleurs n’a rien de glorieux car il a plus hérité du côté truand que du côté bienfaiteur. Marianne a récupéré le rôle de la princesse déshonorée et rejetée à qui on ne laisse pas le choix, symbole de la condition de la femme au Moyen-Age. L’auteur a opté pour un style de phrases très courtes avec un vocabulaire riche. Cette écriture est bien maîtrisée et met en valeur cette version cruelle de la légende. Ceci-dit, il ne faudrait pas en abuser car ça donne parfois un récit hachuré. J’ajouterais tout de même un bémol sur l’histoire. Comme vous pouvez le deviner, elle n’est pas originale puisque c’est une adaptation d’une légende connue de tous. On y retrouve même l’épisode de la flèche plantée au milieu de la flèche précédente. Et ce n’est pas l’originalité qui est en cause, mais plutôt la mise en forme. Il manque une sorte d’unité d’ensemble. On a simplement des évènements mis bout à bout, parfois avec des liens de cause à effet, mais dans l’ensemble, on ne sait pas vraiment où l’auteur veut emmener le lecteur. Dans l’ensemble ce fut une bonne lecture, plus proche du vrai roman historique que de la légende. Je lui attribue 3 étoiles : une pour le style, particulier mais réussi, une pour les personnages et une pour la recommandation.
              Lire la suite
              En lire moins
            • GoldElie Posté le 2 Octobre 2016
              Allez, je vous l'avoue, jusqu'ici, Robin des Bois, c'était principalement pour moi l'image de Kevin Costner ou encore le renard au cœur de tendre de Disney. Eh oui ! Lorsque j'ai vu les promesses affichées par ce livre, j'étais très intriguée, j'avais bien envie de repartir de zéro, élargir mes horizons, et ainsi redécouvrir un Robin des Bois sous un aspect totalement différent. Au final, je ne suis pas déçue du voyage dans les bois de Sherwood ! Robin des Bois campe ici un personnage sombre et froid, animé par un profond désir de vengeance. Il est loin le roi des voleurs tel qu'on le connait ! Ce mythe est totalement balayé, on le redécouvre via une version bien plus violente, plus âpre. Venir en aide aux plus démunis est-il son but réel ou bien seulement un prétexte à sa soif de vengeance ? Lui-même semble l'ignorer. Un "roi des voleurs" dont le titre sonne on ne peut plus juste, que ce soit dans ses actions ou son caractère. Quant à Marianne, elle est loin d'être épargnée. Un destin éprouvant l'attend, et sa rencontre avec Robin n'a rien de romantique. Une histoire qui vaut le détour, habilement revisitée, une belle (re)découverte dans un Moyen-Age difficile... Allez, je vous l'avoue, jusqu'ici, Robin des Bois, c'était principalement pour moi l'image de Kevin Costner ou encore le renard au cœur de tendre de Disney. Eh oui ! Lorsque j'ai vu les promesses affichées par ce livre, j'étais très intriguée, j'avais bien envie de repartir de zéro, élargir mes horizons, et ainsi redécouvrir un Robin des Bois sous un aspect totalement différent. Au final, je ne suis pas déçue du voyage dans les bois de Sherwood ! Robin des Bois campe ici un personnage sombre et froid, animé par un profond désir de vengeance. Il est loin le roi des voleurs tel qu'on le connait ! Ce mythe est totalement balayé, on le redécouvre via une version bien plus violente, plus âpre. Venir en aide aux plus démunis est-il son but réel ou bien seulement un prétexte à sa soif de vengeance ? Lui-même semble l'ignorer. Un "roi des voleurs" dont le titre sonne on ne peut plus juste, que ce soit dans ses actions ou son caractère. Quant à Marianne, elle est loin d'être épargnée. Un destin éprouvant l'attend, et sa rencontre avec Robin n'a rien de romantique. Une histoire qui vaut le détour, habilement revisitée, une belle (re)découverte dans un Moyen-Age difficile mais non moins passionnant.
              Lire la suite
              En lire moins
            • brinvilliers Posté le 14 Août 2016
              Robin décide de combattre seul. Les terres doivent revenir à Richard Cœur de Lyon. Il construit sa bande de mercenaires. Lorsqu'il attaque un château il abuse d'une jeune femme: c'est Marianne. Pour elle, plus de mariage, elle doit s’enfuir. Elle retombe dans les griffes de Robin qui l'épouse, pour asseoir son rôle de chef. Marianne le hait, Robin est craint par tous. Après les succès viennent les moments de défaite et de toute. Une autre façon de conter la légende de Robin des Bois qui est très noire et détruit quelque peu le mythe de ce personnage légendaire que l'on voit normalement plus souvent comme un héros et non un anti-héros.
            • Lisbei13 Posté le 5 Juillet 2016
              Alors, attention, on est à des années lumières de la version Disney, des films des 50 dernières années et même de la légende, tout simplement ... Il en reste des traces, l'archer aux dons exceptionnels, l'homme révolté face aux nobles et au clergé qui écrasent le peuple de taxes, en ces temps de croisade et de querelles autour de la couronne. Mais ici, pas de rédemption, pas d'amour sauveur ... Robin Hood n'est pas un héros, ou aurait pu l'être en d'autres circonstances, mais, déclaré félon, il goûte à la vengeance et à l'ivresse du pouvoir, de la manipulation et de la domination. Marianne de Beaumont, qui croise sa route bien malgré elle, ne sera pas non plus l'héroïne romantique que nous connaissons, même si c'est finalement elle qui dénouera les fils de l'histoire. Et dans ce monde où résonnent trop souvent le fracas des armes et les cris de haine, nulle justice sous les cieux, mais jusqu'au bout, la noirceur et la fourberie de l'esprit humain ... Bon, ceci étant, on pourrait croire à la lecture de ce résumé que je n'ai pas apprécié ma lecture, ce qui est totalement faux, j'ai lu ce livre quasiment en une journée, et j'ai beaucoup... Alors, attention, on est à des années lumières de la version Disney, des films des 50 dernières années et même de la légende, tout simplement ... Il en reste des traces, l'archer aux dons exceptionnels, l'homme révolté face aux nobles et au clergé qui écrasent le peuple de taxes, en ces temps de croisade et de querelles autour de la couronne. Mais ici, pas de rédemption, pas d'amour sauveur ... Robin Hood n'est pas un héros, ou aurait pu l'être en d'autres circonstances, mais, déclaré félon, il goûte à la vengeance et à l'ivresse du pouvoir, de la manipulation et de la domination. Marianne de Beaumont, qui croise sa route bien malgré elle, ne sera pas non plus l'héroïne romantique que nous connaissons, même si c'est finalement elle qui dénouera les fils de l'histoire. Et dans ce monde où résonnent trop souvent le fracas des armes et les cris de haine, nulle justice sous les cieux, mais jusqu'au bout, la noirceur et la fourberie de l'esprit humain ... Bon, ceci étant, on pourrait croire à la lecture de ce résumé que je n'ai pas apprécié ma lecture, ce qui est totalement faux, j'ai lu ce livre quasiment en une journée, et j'ai beaucoup aimé la façon dont l'auteur joue avec les codes de la légende et les éléments marquants, pour les retourner avec adresse et les faire entrer avec précision et délicatesse dans le puzzle de cette réécriture très réussie ... Merci à Plon et à Babelio pour la découverte !
              Lire la suite
              En lire moins
            • countessmorphea Posté le 21 Juin 2016
              Tout commence sur un champ de bataille pour Robin et au château en l'absence de son père pour Marianne. Deux ambiances différentes mais aucune joyeuse. Pendant toute la première partie, on avance dans le récit en découvrant ce qui va mener Robin dans les bois (car là encore ça n'a rien à voir avec l'histoire que l'on connait) et les liens entre les personnages se mettent en place, bien qu'ils ne se connaissent pas encore. Robin se cache derrière la soif de Justice mais en réalité il a seulement soif de Vengeance. C'est pour cette raison qu'il trouvera Marianne. Et là, pas de cour romantique, non. Mais un viol. Je n'en ai pas été surprise par contre je l'ai été du fait que cet acte ignoble soit passé très rapidement alors que c'est lui qui plante la relation entre les deux protagonistes. Puisque le roman est sombre, qu'il y a des combats et meurtres, pourquoi ne pas assumer ce passage ? Peut être parce que les héros ne l'assument pas non plus ? C'est la seule explication que j'ai trouvée. L'histoire se déroule sur cinq ans. Je n'y ai malheureusement pas trouvé d'évolution pour les personnages. Ils ne changent pas,... Tout commence sur un champ de bataille pour Robin et au château en l'absence de son père pour Marianne. Deux ambiances différentes mais aucune joyeuse. Pendant toute la première partie, on avance dans le récit en découvrant ce qui va mener Robin dans les bois (car là encore ça n'a rien à voir avec l'histoire que l'on connait) et les liens entre les personnages se mettent en place, bien qu'ils ne se connaissent pas encore. Robin se cache derrière la soif de Justice mais en réalité il a seulement soif de Vengeance. C'est pour cette raison qu'il trouvera Marianne. Et là, pas de cour romantique, non. Mais un viol. Je n'en ai pas été surprise par contre je l'ai été du fait que cet acte ignoble soit passé très rapidement alors que c'est lui qui plante la relation entre les deux protagonistes. Puisque le roman est sombre, qu'il y a des combats et meurtres, pourquoi ne pas assumer ce passage ? Peut être parce que les héros ne l'assument pas non plus ? C'est la seule explication que j'ai trouvée. L'histoire se déroule sur cinq ans. Je n'y ai malheureusement pas trouvé d'évolution pour les personnages. Ils ne changent pas, leurs relations non plus. C'est dommage et du coup, le temps qui passe n'a pas grand intérêt. l'auteur aurait aussi bien pu situer l'histoire sur une seule année au final. L'absence de présence du shérif m'a manqué. Il est là mais quasi inexistant. Dommage. Les personnages ne sont pas attachants,ni charismatiques, il n'y a même pas un méchant que l'on adore détester. Ils sont fades. Je n'ai pas réussi à me plonger dans leur histoire, j'avais l'impression de rester totalement en dehors et à la fin je me suis juste dit "tout ça pour ça". Il y a un manque de profondeur. Ou alors j'attendais trop de cette histoire. Je ne suis pas dérangée par une version noire, au contraire, mais là je ne l'ai pas eue. Une déception donc. Après ça reste un roman bien écrit et avec un peu de suspense qui donne envie de continuer, et il y a une recherche certaine pour les expressions de l'époque. Je salue quand même les bonnes idées de l'auteur pour changer l'histoire, c'était bien trouvé. Merci aux Editions Plons pour ce partage. Bisous !
              Lire la suite
              En lire moins

            les contenus multimédias

            INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
            Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…