En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Les mythes de la Seconde Guerre Mondiale

        Perrin
        EAN : 9782262048464
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 350
        Format : 140 x 210 mm
        Les mythes de la Seconde Guerre Mondiale

        ,

        Date de parution : 24/09/2015
        23 mythes de la Seconde Guerre mondiale expliqués et déconstruits par une équipe d'historien et la rédaction de Guerres et Histoire
         
        La Seconde Guerre mondiale semble aujourd’hui bien connue. Et pourtant. Les idées reçues sur ce conflit d’airain abondent. Desservant la cause de la connaissance, elles montrent surtout que la propagande de l’Axe comme celle des Alliés a durablement imprimé sa marque, bien au-delà de l’année 1945.
        Ce volume vise donc à...
        La Seconde Guerre mondiale semble aujourd’hui bien connue. Et pourtant. Les idées reçues sur ce conflit d’airain abondent. Desservant la cause de la connaissance, elles montrent surtout que la propagande de l’Axe comme celle des Alliés a durablement imprimé sa marque, bien au-delà de l’année 1945.
        Ce volume vise donc à rétablir quelques vérités en revenant, au crible de vingt-trois entrées, sur les grands mythes de cette guerre qui, tenus pour vérités d’Evangile, n’en restent pas moins erronés. Ainsi, combien de Français persistent à croire que la défaite aux jours sombres de 1940 était inscrite dans les astres ? Que Pearl Harbor a signé une écrasante victoire de l’Empire nippon sur les Etats-Unis ou que Hitler n’a fait que devancer une attaque de Staline ? Que les soldats américains ne savaient pas se battre ou que les hommes de la Waffen-SS étaient des combattants d’élite ? Que le débarquement de Provence a été inutile ? Que les armes miracles allemandes auraient pu tout changer ou que Yalta vit le partage du monde entre Churchill, Roosevelt et Staline ?
        A ces questions essentielles, les meilleurs spécialistes apportent des réponses étonnantes au fil de chapitres courts et enlevés. Ce livre sans équivalent espère ainsi contribuer à porter un nouveau regard sur ce moment décisif dans l’histoire du monde. Souvent inattendues, parfois surprenantes, ses révélations sont toujours passionnantes.

        Dirigé par Jean Lopez, fondateur et directeur de la rédaction de Guerres & Histoire, et Olivier Wieviorka, membre de l’Institut universitaire de France et professeur à l’ENS-Cachan.
         
        Contributeurs : Sébastien Albertelli, Vincent Arbarétier, Nicolas Aubin, Benoist Bihan, Bruno Birolli, François-Emmanuel Brézet, Patrick Facon, Daniel Feldmann, Pierre Grumberg, Hubert Heyriès, François Kersaudy, Julie Le Gac, Jean-Luc Leleu, Cédric Mas, Claire Miot, Jean-François Muracciole, Georges-Henri Soutou, Pierre-François Souyri, Maurice Vaïsse, Fabrice Virgili.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782262048464
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 350
        Format : 140 x 210 mm
        Perrin
        21.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • mazou31 Posté le 4 Juin 2016
          23 sujets faisant l’objet d’affirmations péremptoires sont éclairés d’une lumière nouvelle par un collectifs d’historiens et de spécialistes, sous la direction de Jean Lopez et Olivier Wievorka. Le premier est considéré comme un des meilleurs spécialistes du conflit germano-soviétique, le second, professeur d’histoire à l’ENS, lui-même spécialisé sur l’ensemble du conflit. Le premier est l’auteur d’un remarquable « Joukov, l’homme qui a vaincu Hitler » et surtout de « Grandeur et misère de l’Armée rouge », le second d’une référence avec une « Histoire de la Résistance ». L’ensemble du collectif, très cohérent tant dans son style que dans le traitement bref mais précis, dément ou recadre de façon très éclectique beaucoup d’acquis qui sont en fait erronés ou arrangés, parfois par les belligérants eux-mêmes. Au hasard on y apprend que l’Angleterre n’était pas toute derrière Churchill, que la Wehrmacht a largement participé aux délires et aux erreurs d’Hitler, que de grands militaires étaient moins brillants que leur réputation, que certains évènements ont été bien plus déterminants que d’autres déclarés ou que leurs causes ne sont pas toujours celles qu’on affirme. Une somme d’éléments historiques passionnante et qui participe indubitablement à l’instauration de la vérité.
        • Bigmammy Posté le 5 Décembre 2015
          Autour de Jean Lopez, auteur, notamment, d’une biographie de Joukov qui a fait date, et d’Olivier Wieviorka, professeur à l’Ecole normale supérieure, de jeunes historiens universitaires ont écrit 23 courts articles, pour tirer au clair quelques points confus, voire quelques légendes, de l’histoire de la seconde guerre mondiale. On y découvre un Churchill harcelé par un Parlement britannique méfiant et défaitiste, jusqu’à sa cuisante défaite électorale de 1945, qui prouve le malaise entre le Premier Ministre et sa majorité d’union nationale. La défaite française de 1940 apparaît dans toute sa douloureuse réalité : ainsi les chars, pourtant nombreux, sont dispersés dans les unités d’infanterie parce que le lobby de l’infanterie s’est opposé à toute réforme. Quant aux avions, ils ne sont pas utilisés en appui des troupes au sol, parce que les armées de terre et de l’air ne sont pas coordonnées. Toute ressemblance etc… La machine de guerre allemande est réévaluée à la baisse : les fabrications de chars, d’avions, d’armes, sont souvent médiocres et en retard ; le désordre règne dans les hautes sphères nazies – si l’on excepte l’efficacité de Speer. C’est ce qui réduira à néant les espoirs dans les « armes miracle », y compris la bombe nucléaire Au... Autour de Jean Lopez, auteur, notamment, d’une biographie de Joukov qui a fait date, et d’Olivier Wieviorka, professeur à l’Ecole normale supérieure, de jeunes historiens universitaires ont écrit 23 courts articles, pour tirer au clair quelques points confus, voire quelques légendes, de l’histoire de la seconde guerre mondiale. On y découvre un Churchill harcelé par un Parlement britannique méfiant et défaitiste, jusqu’à sa cuisante défaite électorale de 1945, qui prouve le malaise entre le Premier Ministre et sa majorité d’union nationale. La défaite française de 1940 apparaît dans toute sa douloureuse réalité : ainsi les chars, pourtant nombreux, sont dispersés dans les unités d’infanterie parce que le lobby de l’infanterie s’est opposé à toute réforme. Quant aux avions, ils ne sont pas utilisés en appui des troupes au sol, parce que les armées de terre et de l’air ne sont pas coordonnées. Toute ressemblance etc… La machine de guerre allemande est réévaluée à la baisse : les fabrications de chars, d’avions, d’armes, sont souvent médiocres et en retard ; le désordre règne dans les hautes sphères nazies – si l’on excepte l’efficacité de Speer. C’est ce qui réduira à néant les espoirs dans les « armes miracle », y compris la bombe nucléaire Au contraire, l’ordre productif règne dans la machine de guerre soviétique : la qualité du renseignement, la mobilisation des arsenaux, le transfert rapide des troupes aguerries stationnées en Asie, ont, autant que le Général Hiver, sauvé l’URSS de 1941 à 1945. Dans le Pacifique, l’Empire du Japon n’a jamais eu les moyens de ses ambitions guerrières ; ainsi Pearl Harbour n’est pas la percée décisive que l’on imagine souvent en regardant les films de Hollywood. Les torpilles ont surtout atteint de vieux bateaux de la Navy. Chez tous les belligérants, les exemples abondent de négligences et d’erreurs de jugement, qui ont été payées en vies humaines et en souffrances indicibles. C’est donc un livre passionnant, notamment pour tous les élèves et étudiants qui ont la Guerre à leur programme.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        Un ouvrage utile, clair, sérieux et accessible.
        Le Point
        INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
        Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.