Lisez! icon: Search engine
Fleuve éditions
EAN : 9782265116306
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 140 x 210 mm

Les Naufragés hurleurs

Collection : Fleuve noir
Date de parution : 06/02/2020
Martial de la Boissière vit à l’écart de la société, protégé par les hauts murs de son manoir. Quand il en sort, c’est pour assister aux réunions du Cercle Cardan, toujours prêt à démasquer ceux qui se nourrissent de l’engouement pour les sciences occultes, des charlatans sans honneur. Sa prochaine... Martial de la Boissière vit à l’écart de la société, protégé par les hauts murs de son manoir. Quand il en sort, c’est pour assister aux réunions du Cercle Cardan, toujours prêt à démasquer ceux qui se nourrissent de l’engouement pour les sciences occultes, des charlatans sans honneur. Sa prochaine mission : assister à une représentation du nouveau médium à la mode, Collas. Accompagné de son ami Alain, Martial se rend à Paris. Mais l’expérience tourne court : en pleine séance, le médium agrippe le bras d’Alain pour lui crier de s’enfuir avant de s’effondrer en crachant de l’eau de mer.
Ce qui paraît alors un stratagème grossier à Martial va se transformer en tragique prédiction quand il apprendra quelque temps plus tard la mort de son ami. Marin émérite, il a pourtant péri dans un accident de voilier au large de l’île de Bréhat. Et si, derrière les ombres d’une prophétie, se cachaient de terribles secrets ?
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265116306
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 140 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • koatiraleur Posté le 16 Juin 2021
    Je n’ai pas choisi ce livre par hasard, c’est le quatriéme de cet auteur que je lis ! comme pour les précédents, j’ai été immédiatement happée par ce récit, qui oscille entre paranormal, légendes et sorcellerie ! et néanmoins s’avère être un excellent roman policier ! Un style fluide, des personnages attachants, et en toile de fond, l’île de Bréhat, la mer et sa violence ! Un subtil mélange de fiction et de réalité ! bref, ce livre est une réussite ! (édition de janvier 2021 - De Noyelles éditeur)
  • nadinelouis001 Posté le 24 Mars 2021
    Il ne m'a fallu que quelques lignes pour être emportée par cette histoire qui se déroule en 1925, débute comme un roman et se poursuit comme un polar, et deux jours pour suivre Martial, Alain, Camille et es autres protagonistes entre Bréhat, Beaunac en passant par Limoges et Paris. Une intrigue parfaite qui m'a tenue en haleine et fait penser au meilleur d'Agatha Christie, extrêmement bien écrite. Vous allez adorer ce voyage sur une terre pleine de mystères.
  • Julienlit Posté le 17 Mars 2021
    Un roman intéressant car différent,nous emportant dans une époque début du siècle par delà l'enquête.On pense évidemment à la littérature policière de la Grande Bretagne tant pour les décors que pour les personnages,même si c'est bien de notre pays qu'il s'agit.Original et plaisant,un bon moment de lecture.
  • moijelisetvous Posté le 11 Août 2020
    Ouhaou mais quel régal... Encore une belle aventure écrite par Christian Carrayon !! Transporté littéralement après la grande guerre, avec des personnages romanesques à souhait, tout se mêlant avec magie, la petite histoire côtoie la la grande Histoire... Sorcellerie, meurtres, amours contrariés, la fin est digne des 10 petits nègres et encore le mot de la fin est bel et bien dans les dernières pages... Martial de la Boissière est notre héros, appartenant au Cercle Cardan, il passe son temps à démasquer les impostures qui font légion à cette période avec les sciences occultes, les charlatans. La tâche est rude avec le médium Collas, nouvelle coqueluche de Paris, mais lorsque Martial se rend à une de ces consultations accompagné d'un ami, tout bascule... Le médium s'en prend à son ami Alain, lui prédisant le pire tout en recrachant de l'eau de mer... Et nous voilà en route pour l'archipel de Bréhat, où Alain va périr noyé, malgré ses qualités de marin émérite. Il n'en faut pas à Martial pour comprendre l'étrange prophétie de ce médium... Franchement quand je vous dis embarqué, c'est au propre comme au figuré: les descriptions de Bréhat vous projettent sur ces îles en 1925, les personnages sont riches et... Ouhaou mais quel régal... Encore une belle aventure écrite par Christian Carrayon !! Transporté littéralement après la grande guerre, avec des personnages romanesques à souhait, tout se mêlant avec magie, la petite histoire côtoie la la grande Histoire... Sorcellerie, meurtres, amours contrariés, la fin est digne des 10 petits nègres et encore le mot de la fin est bel et bien dans les dernières pages... Martial de la Boissière est notre héros, appartenant au Cercle Cardan, il passe son temps à démasquer les impostures qui font légion à cette période avec les sciences occultes, les charlatans. La tâche est rude avec le médium Collas, nouvelle coqueluche de Paris, mais lorsque Martial se rend à une de ces consultations accompagné d'un ami, tout bascule... Le médium s'en prend à son ami Alain, lui prédisant le pire tout en recrachant de l'eau de mer... Et nous voilà en route pour l'archipel de Bréhat, où Alain va périr noyé, malgré ses qualités de marin émérite. Il n'en faut pas à Martial pour comprendre l'étrange prophétie de ce médium... Franchement quand je vous dis embarqué, c'est au propre comme au figuré: les descriptions de Bréhat vous projettent sur ces îles en 1925, les personnages sont riches et la sorcellerie de cette terre Bretonne vous ennivre... Absorbé, ce roman se lit d'une traite, difficile de vous parler de tous les personnages, vous aurez un réel plaisir à les découvrir et les côtoyer 😉 Un grand merci aux Éditions Fleuve Noir et à Christian Carrayon, qui décidément après Torrents, Un souffle, une ombre et j'en passe, il se révèle être une valeur sûre...
    Lire la suite
    En lire moins
  • BurjBabil Posté le 12 Juillet 2020
    Cadre : La Bretagne, l'île de Bréhat (légèrement romancée). Annexes : Paris et la région nouvelle-aquitaine. Temps : L'année 1925, c'est un roman en costume, haut de forme, métairie et chemins de fer. Héros : Martial de la Boissière : Un (anti) Sherlock Holmes qui se consacre à ses heures perdues (à quoi, on ne sait pas trop) à élucider des énigmes policières. Déductif, méthodiquement scientifique. On nous répète qu'il n'est pas très sympathique mais le roman ne le montre pas. Ne croit pas au surnaturel, contrairement au créateur de S.H, Conan Doyle, auquel il est fait allusion plusieurs fois. Personnages secondaires: une petite bourgeoisie financière et patriarcale, notaires pratiquant la voile entre Bréhat et Guernesey (où il semble déjà possible d'imaginer un rôle financier . . .) un voyant pseudo escroc (dans le désordre) et une vraie sorcière rousse. C'est un thriller d'une époque passée écrit aujourd'hui. Le style fait ancien (verbes conjugués au passé simple, vocabulaire subtilement choisi) et ressemble à celui des enquêtes du maître absolu (Conan Doyle) mais aussi un peu à ceux d'Agatha Christie par l'enchaînement des violences et le cadre non urbain. C'est donc une très belle écriture, très prenante. On ne lâche pas cette enquête une fois qu'elle... Cadre : La Bretagne, l'île de Bréhat (légèrement romancée). Annexes : Paris et la région nouvelle-aquitaine. Temps : L'année 1925, c'est un roman en costume, haut de forme, métairie et chemins de fer. Héros : Martial de la Boissière : Un (anti) Sherlock Holmes qui se consacre à ses heures perdues (à quoi, on ne sait pas trop) à élucider des énigmes policières. Déductif, méthodiquement scientifique. On nous répète qu'il n'est pas très sympathique mais le roman ne le montre pas. Ne croit pas au surnaturel, contrairement au créateur de S.H, Conan Doyle, auquel il est fait allusion plusieurs fois. Personnages secondaires: une petite bourgeoisie financière et patriarcale, notaires pratiquant la voile entre Bréhat et Guernesey (où il semble déjà possible d'imaginer un rôle financier . . .) un voyant pseudo escroc (dans le désordre) et une vraie sorcière rousse. C'est un thriller d'une époque passée écrit aujourd'hui. Le style fait ancien (verbes conjugués au passé simple, vocabulaire subtilement choisi) et ressemble à celui des enquêtes du maître absolu (Conan Doyle) mais aussi un peu à ceux d'Agatha Christie par l'enchaînement des violences et le cadre non urbain. C'est donc une très belle écriture, très prenante. On ne lâche pas cette enquête une fois qu'elle commence (ce n'est pas immédiat). C'est cependant actuel par les thèmes choisis : la bisexualité, l'homosexualité refoulée puis coming-outée forment l'arrière-plan très présent de cette enquête. Il y a certes des choix plus classiques : La fidélité en amitié est par exemple un ressort assez puissant de l'enquête. Quant à la famille et à ses non-dits, ses silences coupables et ses moeurs à la limite (voire plus pour le pépère pervers) du malsain... c'est de l'immémorial. On le voit les influences sont multiples, comme le montrent les très belles citations (Baudelaire, Hugo, Conrad) et titres de chapitres (Chasma gês) Un regret. Quelques zones d'ombre non éclairées (dommage c'est justement la partie concernant le voyant), quelques longueurs inutiles dans les récapitulatifs des monologues du détective amateur. C'est donc au final un bon vrai thriller moderne au style original. De plus, le cadre est superbe, les descriptions immersives à souhait. A part la Normandie et l'Etretat de Leblanc avec A. Lupin, on ne peut faire mieux localement (en toute objectivité bien sûr).
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.