Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258056909
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 504
Format : 155 x 240 mm

Les orchidées rouges de Shanghai

Date de parution : 19/04/2001

De 1930 à nos jours, l'histoire vraie d'une femme de réconfort coréenne. Un sujet rarement sinon jamais évoqué en France, par une spécialiste de la Corée.

En 1937, Sangmi a quatorze ans lorsque son destin bascule à la sortie de l'école. Enlevée par des soldats japonais, elle est embarquée avec des dizaines d'autres Coréennes à destination de la Mandchourie. Enrôlée de force dans l'unité des " femmes de réconfort ", elle connaîtra l'enfer des maisons closes...

En 1937, Sangmi a quatorze ans lorsque son destin bascule à la sortie de l'école. Enlevée par des soldats japonais, elle est embarquée avec des dizaines d'autres Coréennes à destination de la Mandchourie. Enrôlée de force dans l'unité des " femmes de réconfort ", elle connaîtra l'enfer des maisons closes que l'armée nippone a installées dans l'Asie à feu et à sang. Une force de caractère hors du commun, l'espoir de retrouver la trace d'un père français inconnu et une merveilleuse et impossible passion pour un officier japonais permettent à Sangmi de résister à sa terrible destinée.

 

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258056909
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 504
Format : 155 x 240 mm
Presses de la cité

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Iziabelette Posté le 18 Mai 2020
    C'est le livre qui m'a le plus touché .. et celui qui m'a donné goût a la lecture ..
  • Fuyating Posté le 6 Avril 2020
    Je connaissais les ouvrages de Juliette Morillot sur la société coréenne mais n'avais encore jamais lu ses romans. Grave erreur parce que "Les orchidées rouges de Shanghai" est incroyable ! Ce roman est impressionnant, tant au niveau de la richesse historique que de l'histoire de Kim Sangmi, cette femme au courage et à la ténacité qui forcent le respect. J'ai été subjuguée par les talents narratifs de l'auteure à la plume très agréable et aux descriptions minutieuses. Elle a refait vivre l'Asie des années 30 et 40 avec beaucoup d'authenticité que ce soit au niveau des plats, du mobilier, des odeurs, de la description des villes et des gens, de leurs vêtements etc. C'est vraiment très impressionnant. Et que dire donc de la partie historique ? Une véritable mine d'or d'informations. Nous y découvrons la vie en Corée sous domination japonaise puis la soif d'expansion inextinguible du pays du Soleil levant avec l'invasion de la Mandchourie et ensuite de la Chine toute entière avant de continuer en Asie du Sud-est. Juliette Morillot ne nous épargne pas et nous donne beaucoup de détails sur la cruauté des Japonais, les tortures, leurs essais dans l'unité 731 et bien sûr sur leur façon... Je connaissais les ouvrages de Juliette Morillot sur la société coréenne mais n'avais encore jamais lu ses romans. Grave erreur parce que "Les orchidées rouges de Shanghai" est incroyable ! Ce roman est impressionnant, tant au niveau de la richesse historique que de l'histoire de Kim Sangmi, cette femme au courage et à la ténacité qui forcent le respect. J'ai été subjuguée par les talents narratifs de l'auteure à la plume très agréable et aux descriptions minutieuses. Elle a refait vivre l'Asie des années 30 et 40 avec beaucoup d'authenticité que ce soit au niveau des plats, du mobilier, des odeurs, de la description des villes et des gens, de leurs vêtements etc. C'est vraiment très impressionnant. Et que dire donc de la partie historique ? Une véritable mine d'or d'informations. Nous y découvrons la vie en Corée sous domination japonaise puis la soif d'expansion inextinguible du pays du Soleil levant avec l'invasion de la Mandchourie et ensuite de la Chine toute entière avant de continuer en Asie du Sud-est. Juliette Morillot ne nous épargne pas et nous donne beaucoup de détails sur la cruauté des Japonais, les tortures, leurs essais dans l'unité 731 et bien sûr sur leur façon de traiter les femmes de réconfort et les prisonniers. Femmes de réconfort ? Oui, des femmes et jeunes filles qui ont le plus souvent été kidnappées et emmenées loin de chez elles pour devenir des prostituées pour les soldats japonais. Chose que le gouvernement japonais ne reconnaît d'ailleurs toujours pas. Outre ce décor mis en place avec perfection, les personnages sont eux aussi très réussis. Ils sont tous très authentiques avec leurs failles et leurs faiblesses, leur folie, leur haine et leur désir de vivre, désir violent et qui les fera avancer coûte que coûte. Je me suis énormément attachée à l'héroïne, Kim Sangmi et ai compati à son destin et à son malheur. J'ai suivi son parcours avec beaucoup d'émotions, j'ai tremblé pour elle et crains pour sa vie maintes et maintes fois. Les descriptions des sentiments ressentis par notre jeune héroïne sont très poussés et analysés avec minutie. Je dis donc un très grand bravo à l'auteure pour ce magnifique livre qui nous en dit beaucoup sur la nature humaine et sur les drames qui ont pu se produire en Asie dans la première partie du XXème siècle.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Averell3 Posté le 31 Janvier 2019
    Hélas probablement véridique sur les "femmes de réconfort" mises en esclavage par les japonais dans l'entre-deux guerres... très bien écrit, avec beaucoup d'empathie
  • mamzelleoups Posté le 27 Janvier 2019
    Shangmi a 14 ans quand elle se fait enlever par les Japonais. Elle devient une "femme de réconfort", prostituée pour les soldats japonais. Dans ce roman à la première personne, elle nous raconte la violence, la guerre, la folie cruelle des hommes, mais aussi la passion, l'amour et l'espoir. Tout à tour prostituée, amante d'un chef japonais, métisse à a recherche de son père français prisonnière d'un hôpital qui mène des expériences, traductrice ou encore ouvrière au Japon, l'héroïne est poignante dans cette traversée de l'Asie des années 30 et 40. Le récit, à la fois cruel et sensuel, met en lumière la vie des 200 000 "femmes de réconfort" mises au service du Japon, dont la plupart, comme Shangmi, sont coréennes. Une lecture pas toujours facile mais qui happe le lecteur, et résonne longtemps après la dernière page.
  • Blandine80 Posté le 28 Avril 2018
    Voilà un morceau d'histoire que l'on ne connaît pas ou trop mal. En 1937 une jeune coréenne est enlevée dans son pays par les japonais. Elle deviendra esclave sexuelle jusqu'à la fin de la seconde guerre mondiale. Trimbalée dans divers camps à travers l'Asie. Grâce à une volonté de fer, la bonne volonté de certains Sangmi finira par sortie de cet enfer. Juliette Morillot nous fait vivre une guerre autrement. Ici pas de combats sanglants, pas de coup de feu mais un asservissement moral et physique inhumain. Hitler et son combat pour une race pure sont montrés du doigt en Europe. Hirohito et ses désirs d'expansion doivent l'être tout autant. Tiré d'une histoire vraie, ce livre nous plonge dans l'horreur méconnue subie par des milliers de femmes.
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.