Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782714473950
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 576
Format : 140 x 225 mm
Les Orphelins du bout du monde
Florence Hertz (traduit par)
Collection : Le Cercle Belfond
Date de parution : 01/06/2017
Éditeurs :
Belfond
En savoir plus

Les Orphelins du bout du monde

Florence Hertz (traduit par)
Collection : Le Cercle Belfond
Date de parution : 01/06/2017
Au début du XXe siècle, une somptueuse histoire d’amour à l’atmosphère ensorcelante, avec pour toile de fond les vastes plaines de l’Ouest australien, terres ancestrales du peuple aborigène. 
Abandonnée par sa famille dans le désert australien, Leonora est une miraculée. Confiée à un orphelinat, la fillette tisse une amitié aussi forte qu’éphémère avec un petit irlandais rebelle, James... Abandonnée par sa famille dans le désert australien, Leonora est une miraculée. Confiée à un orphelinat, la fillette tisse une amitié aussi forte qu’éphémère avec un petit irlandais rebelle, James O’Reilly. Mais leurs chemins se séparent lorsque Leonora est adoptée par les Fairfield, un couple d’industriels américains.
Des années plus tard,...
Abandonnée par sa famille dans le désert australien, Leonora est une miraculée. Confiée à un orphelinat, la fillette tisse une amitié aussi forte qu’éphémère avec un petit irlandais rebelle, James O’Reilly. Mais leurs chemins se séparent lorsque Leonora est adoptée par les Fairfield, un couple d’industriels américains.
Des années plus tard, c’est une belle héritière qui débarque sur les terres australes, au bras de son époux, le séduisant et ambitieux Alex Harrington, chargé de gérer la mine des Fairfield. Mais alors que le couple s’installe dans sa nouvelle demeure de Wanjarri Downs, Leonora croise le chemin de James, embauché pour diriger le ranch. Les retrouvailles sont délicates : leur amitié, toujours aussi forte, doit rester secrète car Alex ignore tout du passé de Leonora. Mais comment résister à cette force qui semble pousser Leonora irrémédiablement dans les pas de James ?
Leonora veut divorcer, cesser cette mascarade ; ses sentiments pour Alex sont morts. Mais ce dernier mis au défi par sa femme, harcelé par les mineurs qui se mutinent contre lui, va bientôt laisser éclater une violence folle, terrible, dont personne, pas même James, ne sortira indemne…  
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714473950
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 576
Format : 140 x 225 mm
Belfond
En savoir plus

Ils en parlent

<< Un roman tout aussi passionnant que touchant. >>
Marie-Christine Luton / Pep's

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • alapagedesuzie Posté le 8 Novembre 2021
    Lorsque j’ai débuté cette lecture, je n’avais absolument aucune attente sinon celle de lire un bon roman divertissant. C’est pratiquement toujours le cas avec les romans de cette collection. D’autant plus, que c’est le premier roman de l’auteure, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. Quelle jolie découverte! La plume de l’auteure est si fluide que je ne me suis pas rendue compte à quel point les chapitres défilent rapidement. La structure du roman cadre à merveille avec l’intrigue. L’auteure a su bien scinder les parties et les chapitres courts apportent du rythme. Je me suis énormément attachée aux personnages de ce roman, alors que j’ai pris plaisir à détester le mari de Leonora ainsi que ceux qui l’ont adoptée. Leo est si douce et dévouée que j’aurais bien aimé lui faire un câlin pour la consoler, et ce, à plusieurs reprises. Et puis, il y a James, enfant et adulte, il est aussi charmant et n’a pas peur de s’investir pour aider les gens qu’il aime. J’ai également apprécié Ghan. Cet homme qui aura fait une différence dans la vie de nos deux héros! L’intrigue est bien ficelée et captivante. Certains événements m’ont pris par surprise et j’ai bien aimé... Lorsque j’ai débuté cette lecture, je n’avais absolument aucune attente sinon celle de lire un bon roman divertissant. C’est pratiquement toujours le cas avec les romans de cette collection. D’autant plus, que c’est le premier roman de l’auteure, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. Quelle jolie découverte! La plume de l’auteure est si fluide que je ne me suis pas rendue compte à quel point les chapitres défilent rapidement. La structure du roman cadre à merveille avec l’intrigue. L’auteure a su bien scinder les parties et les chapitres courts apportent du rythme. Je me suis énormément attachée aux personnages de ce roman, alors que j’ai pris plaisir à détester le mari de Leonora ainsi que ceux qui l’ont adoptée. Leo est si douce et dévouée que j’aurais bien aimé lui faire un câlin pour la consoler, et ce, à plusieurs reprises. Et puis, il y a James, enfant et adulte, il est aussi charmant et n’a pas peur de s’investir pour aider les gens qu’il aime. J’ai également apprécié Ghan. Cet homme qui aura fait une différence dans la vie de nos deux héros! L’intrigue est bien ficelée et captivante. Certains événements m’ont pris par surprise et j’ai bien aimé découvrir l’Australie d’autrefois. L’environnement des mines et l’exploitation des travailleurs, mais également des Aborigènes, m’ont fait sortir de mes gonds plus d’une fois. Je ressors de cette lecture avec le sourire aux lèvres puisque j’ai vraiment pris plaisir à lire ce roman. La finale est quelque peu prévisible, n’empêche que certains événements sont venus me toucher. Pour un premier roman, l’auteure a su relever le défi avec brio. Tout y est pour nous charmer et j’espère qu’elle viendra nous présenter un nouveau roman très bientôt.
    Lire la suite
    En lire moins
  • tete35 Posté le 13 Décembre 2020
    Jai beaucoup aimé. Belle histoire d'amitié et d'amour entre Leonora et James, 2 orphelins. En Australie, on côtoie la misère, la richesse. Bien écrit
  • GISELECOTTIN Posté le 14 Juin 2020
    Un roman parfait pour le voyage ou la plage ; On est vite happé par l’histoire des 2 principaux protagonistes : Leonora et James ; Leur aventure se déroule pour l’essentiel en Australie au début du XXème siècle ; orphelins d’origine européenne mais nés en Australie ils se rencontrent dans un orphelinat tenu par un prêtre honnête et dévoué dont l'objectif est de faire de ces enfants des adultes équilibrés et éduqués en dépit des traumatismes qu’ils ont déjà vécu. Un ecclésiaste angélique donc mais une Autorité Religieuse à la solde des puissants de ce monde et à ses intérêts plus financiers qu’humains. Après bien des péripéties et des malheurs qui les séparent et menacent leur intégrité et même leur vie, ils réussissent finalement à se reconstruire pour former une famille harmonieuse au service du bien. « Tout est bien qui finit bien donc » On est presque dans le « roman de gare »: les personnages sont très caricaturaux ; les bons et les méchants sont très clairement définis ; la psychologie des personnages est trop souvent simpliste et les situations rocambolesques. Mais en dépit de ce schéma conte de fée qui m’a passablement gênée au début de ma lecture, ce roman est... Un roman parfait pour le voyage ou la plage ; On est vite happé par l’histoire des 2 principaux protagonistes : Leonora et James ; Leur aventure se déroule pour l’essentiel en Australie au début du XXème siècle ; orphelins d’origine européenne mais nés en Australie ils se rencontrent dans un orphelinat tenu par un prêtre honnête et dévoué dont l'objectif est de faire de ces enfants des adultes équilibrés et éduqués en dépit des traumatismes qu’ils ont déjà vécu. Un ecclésiaste angélique donc mais une Autorité Religieuse à la solde des puissants de ce monde et à ses intérêts plus financiers qu’humains. Après bien des péripéties et des malheurs qui les séparent et menacent leur intégrité et même leur vie, ils réussissent finalement à se reconstruire pour former une famille harmonieuse au service du bien. « Tout est bien qui finit bien donc » On est presque dans le « roman de gare »: les personnages sont très caricaturaux ; les bons et les méchants sont très clairement définis ; la psychologie des personnages est trop souvent simpliste et les situations rocambolesques. Mais en dépit de ce schéma conte de fée qui m’a passablement gênée au début de ma lecture, ce roman est intéressant et agréable à lire ; en grande partie grâce à sa contextualisation spatio-temporelle. 2 thèmes sont mis en valeurs : • Les descriptions des rapports sociaux et de sexe de l’époque sont plutôt bien menées Domination du blanc sur le noir, de l’homme sur la femme, du riche sur le pauvre… Colonialisme des grandes puissances qui s’affrontent pendant la 1ère guerre mondiale et trouvent en Australie de la «chair à canon » • Développement et environnement Exploitation drastique des ressources naturelles : mines et méga fermes agricoles qui ravagent les paysages, tuent les hommes, menacent les territoires ancestraux des aborigènes et les réduisent à l’esclavages ; déforestent, détruisent flore et faune par l’importation d’espèces animales et végétales nouvelles… Ce n'est donc pas le roman du siècle mais ne boudons pas pour autant notre plaisir.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LaureLiseuseHyperfertile Posté le 1 Juin 2020
    Cela fait plus de 2 ans que j’ai ce livre dans ma PAL, son épaisseur me décourageait un peu. Et pourtant, une fois refermé, je suis tellement convaincue ! Au cœur de l’Australie, Harmony Verna nous plonge dans la sublime destinée de deux jeunes orphelins : Leonora et James. Pour Leonora, son histoire commence au cœur du bush, elle vient d’être abandonnée, se trouve dans une situation de santé catastrophique, sans eau, ni vivres, en plein soleil. Un miracle croise son chemin en la personne de Ghan qui mènera l’enfant auprès d’un médecin qui la remettra sur pied avant de la faire placer en orphelinat. Cette petite fille, d’abord mutique, fera la connaissance de James, un jeune garçon si bienveillant et doux qu’il deviendra vite son ami. Mais les 2 enfants seront par la suite séparés et amenés à vivre une vie bien différente. Pour James, ce sera une vie de labeur auprès de son oncle et sa tante. Une vie d’abord apaisée même si l’argent manque, avant que de nouveau, le destin vienne compliquer les choses. Ce jeune homme est fort touchant, sensible, droit, déterminé. Son histoire dénote si bien les difficiles conditions de vie dans le bush, on se prend... Cela fait plus de 2 ans que j’ai ce livre dans ma PAL, son épaisseur me décourageait un peu. Et pourtant, une fois refermé, je suis tellement convaincue ! Au cœur de l’Australie, Harmony Verna nous plonge dans la sublime destinée de deux jeunes orphelins : Leonora et James. Pour Leonora, son histoire commence au cœur du bush, elle vient d’être abandonnée, se trouve dans une situation de santé catastrophique, sans eau, ni vivres, en plein soleil. Un miracle croise son chemin en la personne de Ghan qui mènera l’enfant auprès d’un médecin qui la remettra sur pied avant de la faire placer en orphelinat. Cette petite fille, d’abord mutique, fera la connaissance de James, un jeune garçon si bienveillant et doux qu’il deviendra vite son ami. Mais les 2 enfants seront par la suite séparés et amenés à vivre une vie bien différente. Pour James, ce sera une vie de labeur auprès de son oncle et sa tante. Une vie d’abord apaisée même si l’argent manque, avant que de nouveau, le destin vienne compliquer les choses. Ce jeune homme est fort touchant, sensible, droit, déterminé. Son histoire dénote si bien les difficiles conditions de vie dans le bush, on se prend d’affectation pour le jeune garçon et sa bonté, j’étais chaque fois émue lorsqu’il a pu croiser sur sa route d’autres personnes bienveillantes. Leonora connaîtra elle aussi une vie difficile et surtout dénuée d’amour. Elle est pourtant adoptée par de riches américains et partira vivre à Pittsburgh auprès des Fairfield qui la feront passer pour leur nièce. Mme Fairfield est un personnage horrible qui n’aura jamais d’amour pour Leonora et prendre un malin plaisir à refuser à la jeune femme de réaliser tous ses désirs. Quand le mariage se présente à elle, lui offrant en prime une possibilité de repartir pour son Australie natale, c’est une occasion comme une autre de fuir sa cruelle tante. C’est à partir de ce point que le roman devient vraiment captivant, mettant en avant les différences de vie qu’offre l’Australie suivant le niveau social. Et c’est là aussi, que la route de James et de Leonora va se croiser de nouveau. Je ne vous dis rien de plus, c’est une histoire qui va crescendo, une histoire compliquée par bien des points et si belle que je ne suis pas prête de l’oublier. Ma notation :
    Lire la suite
    En lire moins
  • PaulineBouquine_ Posté le 15 Avril 2020
    Léonora a été abandonné dans le bush australien sous le soleil. Par chance, un mineur qui passait par la va la secourir et celle ci sera conduite dans un orphelinat. Mais ce parcours lui a laissé des séquelles : Léonora s'est murée dans le silence. C'est ici qu'elle fera la rencontre de James, son seul ami. Malheureusement, ils seront tous les deux adoptés séparément et Léonora sera emmener aux Etats Unis. Des années plus tard, marié au bel Alex, Léonora foulera de nouveaux les terres australiennes et retrouvera James, son ami de toujours. Mais Alex ne connait pas son passé. Comment les orphelins feront-ils pour cacher leur complicité ? . Il m'aura fallu du temps pour sortir ce pavé de ma PAL (petite brique de 600 pages), mais je ne regrette pas ma lecture ! L'auteure commence déjà par nous planter le décor comme il se doit. Je me suis retrouvé sous cette chaleur lourde et oppressante du bush australien dès la première page, et ça m'a mis en condition dès le départ pour cette lecture. J'ai tout de suite embarqué et touché par l'histoire de ces orphelins et j'ai aimé suivre leurs évolutions. Mais au milieu de ma lecture, l'histoire s'est légèrement... Léonora a été abandonné dans le bush australien sous le soleil. Par chance, un mineur qui passait par la va la secourir et celle ci sera conduite dans un orphelinat. Mais ce parcours lui a laissé des séquelles : Léonora s'est murée dans le silence. C'est ici qu'elle fera la rencontre de James, son seul ami. Malheureusement, ils seront tous les deux adoptés séparément et Léonora sera emmener aux Etats Unis. Des années plus tard, marié au bel Alex, Léonora foulera de nouveaux les terres australiennes et retrouvera James, son ami de toujours. Mais Alex ne connait pas son passé. Comment les orphelins feront-ils pour cacher leur complicité ? . Il m'aura fallu du temps pour sortir ce pavé de ma PAL (petite brique de 600 pages), mais je ne regrette pas ma lecture ! L'auteure commence déjà par nous planter le décor comme il se doit. Je me suis retrouvé sous cette chaleur lourde et oppressante du bush australien dès la première page, et ça m'a mis en condition dès le départ pour cette lecture. J'ai tout de suite embarqué et touché par l'histoire de ces orphelins et j'ai aimé suivre leurs évolutions. Mais au milieu de ma lecture, l'histoire s'est légèrement essouffler, Léonora m'a gonflé et j'ai bien cru que je ne m'en sortirai pas. Par chance, l'histoire a vite repris, des petits rebondissements sont apparus et le fin de ce livre m'a complètement convaincu !
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.

Lisez maintenant, tout de suite !