Lisez! icon: Search engine
Julliard
EAN : 9782260029205
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 198
Format : 130 x 205 mm

Les Passants de Lisbonne

Date de parution : 07/01/2016

« On ne renonce jamais vraiment, on a besoin de croire que tout n’est pas perdu, on se rattache à un fil, même le plus ténu, même le plus fragile. On se répète que l’autre va finir par revenir. On l’attend. On se déteste d’attendre mais c’est moins pénible que...

« On ne renonce jamais vraiment, on a besoin de croire que tout n’est pas perdu, on se rattache à un fil, même le plus ténu, même le plus fragile. On se répète que l’autre va finir par revenir. On l’attend. On se déteste d’attendre mais c’est moins pénible que l’abandon, que la résignation totale. Voilà : on attend quelqu’un qui ne reviendra probablement pas. »
Hélène a vu en direct à la télévision les images d’un tremblement de terre dévastateur dans une ville lointaine ; son mari séjournait là-bas, à ce moment précis.
Mathieu, quant à lui, a trouvé un jour dans un appartement vide une lettre de rupture.
Ces deux-là, qui ne se connaissent pas, vont se rencontrer par hasard à Lisbonne. Et se parler.
Une seule question les taraude : comment affronter la disparition de l’être aimé ? Et le manque ?
Au fil de leurs déambulations dans cette ville mélancolique, dont la fameuse saudade imprègne chacune des ruelles tortueuses, ne cherchent-ils pas à panser leurs blessures et à s’intéresser, de nouveau, aux vivants ?

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782260029205
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 198
Format : 130 x 205 mm
Julliard

Ils en parlent

« Philippe Besson signe ici son livre le plus apaisé, mais aussi le plus délicat, le plus fragile, le plus subtil, tel un poème de Pessoa chanté par Misia. » 
Joseph Macé-Scaron / Marianne

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • diablounette Posté le 22 Août 2020
    Un homme et une femme séjournent dans le même hôtel à Lisbonne. Un jour, intrigué par cette femme qu'il voit toujours assise à la même place, l'homme l'aborde. C'est alors que commencent leurs confessions. Elle a perdu son mari dans un tremblement de terre, il a été quitté. Leurs douleurs sont différentes, et pourtant si semblables. Et au fond, le problème est le même : faire le deuil. Est-ce finalement plus facile de ne plus aimer un mort, ou un vivant ? Ce court roman est avant tout contemplatif. L'auteur dépeint surtout les sentiments, tout ce qui traverse des êtres esseulés. Ce livre, c'est essentiellement l'histoire de deux solitudes qui se percutent. Une femme, qui a vécu un des pires drames que l'on puisse connaître : la perte d'un mari, emporté par une catastrophe naturelle à l'autre bout du monde. Elle ne cherche pas à ce qu'on la plaigne, non, elle veut juste raconter son histoire. Tout ce qu'elle a traversé, et tout ce qu'elle doit encore supporter. Car le plus dur, pour elle, c'est surtout d'aimer encore son mari bien qu'il ne soit plus là. Alors elle dit, chaque étape et chaque coup de massue. Mais surtout, elle demande : "jusqu'à quand ?" L'homme se trouve... Un homme et une femme séjournent dans le même hôtel à Lisbonne. Un jour, intrigué par cette femme qu'il voit toujours assise à la même place, l'homme l'aborde. C'est alors que commencent leurs confessions. Elle a perdu son mari dans un tremblement de terre, il a été quitté. Leurs douleurs sont différentes, et pourtant si semblables. Et au fond, le problème est le même : faire le deuil. Est-ce finalement plus facile de ne plus aimer un mort, ou un vivant ? Ce court roman est avant tout contemplatif. L'auteur dépeint surtout les sentiments, tout ce qui traverse des êtres esseulés. Ce livre, c'est essentiellement l'histoire de deux solitudes qui se percutent. Une femme, qui a vécu un des pires drames que l'on puisse connaître : la perte d'un mari, emporté par une catastrophe naturelle à l'autre bout du monde. Elle ne cherche pas à ce qu'on la plaigne, non, elle veut juste raconter son histoire. Tout ce qu'elle a traversé, et tout ce qu'elle doit encore supporter. Car le plus dur, pour elle, c'est surtout d'aimer encore son mari bien qu'il ne soit plus là. Alors elle dit, chaque étape et chaque coup de massue. Mais surtout, elle demande : "jusqu'à quand ?" L'homme se trouve presque gêné, lui a "juste" été quitté. Il n'en a pas moins mal. La personne qu'il aime n'est pas morte, mais parfois il aimerait que ce soit le cas. Pourtant, il le voit bien, la mort ne signe pas l'arrêt de l'amour. Lui, il a choisi de s'étourdir dans d'autres bras, des visages qu'il oubliera, des numéros qu'il ne rappellera pas. L'un comme l'autre, chacun avec sa douleur, nous amènent à nous poser cette question : "Qu'est-ce qui met fin à l'amour ?" En lisant ce livre, on pense forcément à une rupture douloureuse que l'on a vécu, à cette peine qui nous a accompagné. On aurait tellement aimé y mettre fin, d'un coup, se l'arracher comme un pansement. Mais elle était là, il fallait attendre, c'est ce que l'on nous a dit, mais comme la femme, on aurait aimé avoir une date de fin : "Jusqu'à quand vais-je souffrir ainsi ?" Ce roman ne répond pas à cette question, mais comme un baume apaisant, il fait du bien au coeur et à l'âme. Pourquoi lire Les passants de Lisbonne ? Philippe Besson nous invite à être spectateurs, à nous poser, à observer un homme et une femme, tout simplement. Pendant quelques jours, comme une parenthèse, nous les accompagnons dans Lisbonne, témoins silencieux de leur histoire. Malgré leur tristesse, l'espoir est là dans le ciel portugais, suivez-les, vous ne le regretterez pas.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Thomas_Harnois Posté le 5 Mai 2020
    Besson raconte la rencontre entre deux âmes en souffrance dans un Lisbonne ensoleillé empli de saudade. Élégant, subtil et mélancolique roman d'été.
  • latitestella Posté le 11 Avril 2020
    Un plaisir de re-découvrir Lisbonne, d'autant plus marquant que ce soit à travers le regard et l'état d'âme de ces deux français esseulées mais ensemble. Mathieu ose un jour aborder cette femme seule et attristée qu'il a remarqué depuis quelques jours dans son hôtel. Cette rencontre va être le début d'un court mais intense moment de partage de leurs chemins de vie respectifs, mais surtout de la solitude provoquée par la disparition de l'être aimé, qui les rassemble. Hélène est alors en plein dueil de son mari disparu brutalement dans un tremblement de terre, et sa relation sans équivoque avec Matthieu va lui permettre de se confier, mais aussi de lui apporter beaucoup pkus que éclairage sur leur solitude.
  • Didjmix Posté le 8 Mars 2020
    22/20. Quelle histoire romantique ! Il n'y a pas de mots pour décrire toutes ces phrases si sublimement écrites pour composer ce chef d'oeuvre contemporain.
  • missparker18 Posté le 5 Janvier 2020
    Un petit roman sur une rencontre de deux personnes ayant vécu un événement commun quoi que tout de même différent, mais du coup qui arrivent à se comprendre. On retrouve beaucoup de sentiments dans ce livre, on a l'impression de bien comprendre leur situation ! J'ai beaucoup aimé aussi le fait que tout se déroule pendant des vacances à Lisbonne, ville que j'aime particulièrement.

les contenus multimédias

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE JULLIARD
Les éditions Julliard sont spécialisées dans la littérature française contemporaine. Julliard ne cesse de découvrir de nouveaux talents et d'enrichir son catalogue avec des textes d'auteurs à la personnalité toujours singulière, et au style inimitable. Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.