Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782092570425
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 512
Format : 155 x 226 mm
Les puissants - Libres - Tome 3 - Dès 14 ans
Julie Lopez (traduit par)
Collection : Roman Grand format
Série : Les Puissants
Date de parution : 11/04/2019
Éditeurs :
Nathan

Les puissants - Libres - Tome 3 - Dès 14 ans

Julie Lopez (traduit par)
Collection : Roman Grand format
Série : Les Puissants
Date de parution : 11/04/2019
Dernier tome de la série, un final spectaculaire : des combats magiques, de multiples rebondissements et un dénouement inattendu.
Résumé : Meurtrie, trahie, choquée, Abi a rejoint les rangs de la rébellion. Mais peut-elle encore croire à la paix ? Et si la violence était la seule arme à opposer... Résumé : Meurtrie, trahie, choquée, Abi a rejoint les rangs de la rébellion. Mais peut-elle encore croire à la paix ? Et si la violence était la seule arme à opposer à la tyrannie ?
Évadé de prison, Luke n’a pas d’autre choix que de s’allier à son ennemi, le mystérieux Silyen...
Résumé : Meurtrie, trahie, choquée, Abi a rejoint les rangs de la rébellion. Mais peut-elle encore croire à la paix ? Et si la violence était la seule arme à opposer à la tyrannie ?
Évadé de prison, Luke n’a pas d’autre choix que de s’allier à son ennemi, le mystérieux Silyen Jardine. Pour le meilleur ou pour le pire ?
Les manipulations politiques et les combats magiques déchirent un pays à feu et en sang. Alors que le chaos menace, Abi, Luke et Silyen ont le pouvoir de transformer leur pays – ou de le détruire. 

Roman Ados Fantastique - Dystopie. 14 ans et plus
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782092570425
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 512
Format : 155 x 226 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • AlisonH 22/06/2022
    J’ai eu beaucoup de mal à lâcher ce tome. Si le premier tome m’avait laissée un peu mitigée sur certains points, le second, lui, m’avait clairement convaincue, surtout grâce à ses personnages. Et ce tome 3 n’a fait que confirmer mes impressions : le point fort de cette trilogie, c’est ses personnages. Attachants, détestables, peu importe, ils ont tous ce petit quelque chose qui m’a fait les aimer, même les pires. Les points de vue se complètent à la perfection, permettant une immersion totale dans l’univers crée par Vic James. Dans ce tome, j’ai pu confirmer mes impressions sur trois personnages que j’aimais déjà beaucoup : Silyen, Luke et Gavar. Dès le premier tome, ces trois là ont su me conquérir grâce à leur caractère. Gavar, l’Égal impulsif, Silyen, son petit frère avide de savoir sur le Don, Luke, le jeune rebelle qui n’accepte pas l’esclavage et évolue grâce à la rébellion. Les autres personnages principaux, Abi et Bouda, m’ont un peu moins conquise. Abi car dans le premier tome, j’ai eu du mal à m’attacher à elle, bien qu’elle ai une évolution très intéressante qui m’a fait l’apprécier un peu plus tome après tome. Bouda parce qu’elle est détestable. Décisions après... J’ai eu beaucoup de mal à lâcher ce tome. Si le premier tome m’avait laissée un peu mitigée sur certains points, le second, lui, m’avait clairement convaincue, surtout grâce à ses personnages. Et ce tome 3 n’a fait que confirmer mes impressions : le point fort de cette trilogie, c’est ses personnages. Attachants, détestables, peu importe, ils ont tous ce petit quelque chose qui m’a fait les aimer, même les pires. Les points de vue se complètent à la perfection, permettant une immersion totale dans l’univers crée par Vic James. Dans ce tome, j’ai pu confirmer mes impressions sur trois personnages que j’aimais déjà beaucoup : Silyen, Luke et Gavar. Dès le premier tome, ces trois là ont su me conquérir grâce à leur caractère. Gavar, l’Égal impulsif, Silyen, son petit frère avide de savoir sur le Don, Luke, le jeune rebelle qui n’accepte pas l’esclavage et évolue grâce à la rébellion. Les autres personnages principaux, Abi et Bouda, m’ont un peu moins conquise. Abi car dans le premier tome, j’ai eu du mal à m’attacher à elle, bien qu’elle ai une évolution très intéressante qui m’a fait l’apprécier un peu plus tome après tome. Bouda parce qu’elle est détestable. Décisions après décisions, elle nous donne une raison de la détester. Et pourtant, son ambition, ses projets, donnent une raison de l’apprécier, parce que son combat est légitime, sa volonté de devenir chancelière compréhensible. Malgré ses actions, elle m’a impressionnée et j’ai appris à la comprendre et l’apprécier – un peu –. Elle veut le pouvoir et pour ça, elle est prête à laisser les autres se déchirer pour gravier les échelons sans – trop – se salir les mains. Du côté des personnages secondaires, je hais toujours autant Witham Jardine. C’est un tyran avide de pouvoir. Il aime faire le mal par plaisir. Peu importe ses actions, faire souffrir les membres de sa famille qu’il estime inférieurs ou bien le peuple semble être son unique but. J’ai aussi beaucoup aimé voir l’évolution du Don à travers les tomes. Dans le tome 3, il prend de plus en plus de place, montrant à quel point les Égaux n’avaient avant aucune idée de tout ce qu’ils pouvaient faire, préférant se reposer sur les esclaves. C’est avec Silyen, Gavar, Bouda et Midsummer qu’il est le plus visible, le plus utilisé et à chaque fois, j’ai eu envie de voir ces scènes jouées par de vrais acteurs. Leurs démonstrations de force sont toujours impressionnantes. Les relations entre les personnages aussi évoluent pas mal et c’est ce qui les rend d’autant plus intéressants. Qui aurait cru dans le premier tome que Luke pourrait faire équipe avec Silyen ou encore que Chien et Abi travailleraient ensemble ? Parlons un peu de l’intrigue. Elle est hyper intéressante et dans ce tome, on apprend beaucoup de choses sur le Don et les capacités des Égaux (merci Luke et Sil) en plus de suivre la rébellion. Grâce a cette dernière, on apprend d’ailleurs à bien connaître Midsummer, qui a pris la relève de Meylir et Dina suite à leur mort dans le second tome. Je pense que c’est le tome que j’ai préféré il ne manque pas grand-chose pour que ce soit un coup de cœur, et ce « pas grand-chose », ce serait quelques chapitres en plus du point de vue de Luke et Sil, surtout vers la fin.
    Lire la suite
    En lire moins
  • alice1309 13/11/2021
    C'est le cœur en miette que je vous écrit cette chronique, en finissant cette saga j'ai vraiment perdu des amis. Et rien que d'y repenser j'ai envie de pleurer. Les personnages sont justes hyper attachants, ils ont tous un caractère vraiment travaillé et j'aurai aimé continuer à suivre leurs aventures. Inutile de vous dire que j'en aurai tué certains... Mais la plupart d'entre eux sont incroyables, Abbi notamment qui évolue beaucoup aux cours des tomes ainsi que les frères Jardine (Sylen et Gravar «). Au niveau de la plume, elle est hyper aérée et facile à lire, il y a des petites fautes mais liées à la traduction. Même si le premier tome est plutôt introductif, il n'en reste pas moins super. Une fois partie dans ma lecture, impossible de m'arrêter, j'avais un réel besoin de s'avoir la suite. Quant à la fin, je n’ai pas les mots elle m'a détruite. En réalité on suit une histoire d'amitié, d'amour, de haine, d'injustice mais surtout de révolution. Cette trilogie porte vraiment à réflexion, c'est un véritable cri du cœur, un succès indéniable pour ma part que je compte bien relire.
  • Uneniffleusedelivre 17/02/2021
    Les puissants, tome 2 « e#769;gaux » et tome 3 « livres » de Vic James Coup de coeur intergalactique pour cette saga 😍! Je vais e#769;viter les re#769;sume#769;s ici pour ne pas ga#770;cher l’intrigue. Dans ces 2 tomes on en apprend plus sur « le don » et les protagonistes sont toujours aussi fascinants par leurs travers. Les notions de bien et de mal sont ici tre#768;s bien exploite#769;e et la complexite#769; de l’e#770;tre humain bien repre#769;sente#769;. On sent que l’autrice a e#769;volue#769; autour de la sphe#768;re politique et sa carrie#768;re de journaliste d’investigation apporte une plus value face a#768; d’autres romans soulevant les me#770;mes the#769;matiques. J’ai particulie#768;rement appre#769;cie#769; le fait que l’histoire se passe en Angleterre 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿 et le « mal fonde#769; » de nos mode#768;les politiques qui sont sous entendus. E#769;galement la beaute#769; de certaines sce#768;nes sur lesquelles je ne peux pas m’e#769;pancher pour ne pas vous ga#770;cher la lecture. Bref, si vous aimez les intrigues politiques, le fantastique et les histoires de re#769;bellion cette trilogie est parfaite !! J’ai du mal a#768; me dire que c’est de#769;ja#768; termine#769; 😢
  • Exlibrisfanny 12/01/2021
    Cette dystopie fantastique est juste gé-niale. J'ai adoré l'intrigue qui est loin d'être prévisible et sans clichés. J'ai adoré les personnages. J'ai aussi adoré la construction du livre. Chaque chapitre adopte le point de vue d'un personnage et ça permet de comprendre les motivations de chacun, on comprend même les "méchants". C'est une énorme coup de c#x0153ur pour cette trilogie.
  • Cranberries 02/09/2020
    Une fois n'est pas coutume, je n'ai pas trop tardé pour découvrir la conclusion de la saga des Puissants, alors qu'habituellement j'ai tendance à traîner les suites de séries sur quelques années. Mais il faut bien avouer que la fin du deuxième tome était tellement haletante que je n'avais d'autre choix que de me dépêcher à sortir cet ultime tome de ma PAL. Encore une fois Vic James maîtrise son univers de A à Z. Cette autrice elle littéralement incroyable, car elle réussit à nous emmener sur des chemins dont on ne soupçonnait même pas l'existence en commençant le premier tome. C'est avec une habileté digne du meilleur artisan que Vic James construit son histoire et le lecteur na plus qu'à se laisser embarquer. Durant ma lecture, j'étais constamment à bout de souffle car le rythme ne faiblit pas au fil des pages. Au contraire, le suspense grimpe sans cesse et nous laisse toujours présager des événements hors du commun - qui finissent toujours par advenir d'ailleurs. De plus, les cartes sont sans cesse rebattues, ce qui a pour conséquence qu'on ne sait jamais très bien à quel personnage se vouer. Les alliés peuvent devenir les ennemis et vice-versa. Tant que les protagonistes ont... Une fois n'est pas coutume, je n'ai pas trop tardé pour découvrir la conclusion de la saga des Puissants, alors qu'habituellement j'ai tendance à traîner les suites de séries sur quelques années. Mais il faut bien avouer que la fin du deuxième tome était tellement haletante que je n'avais d'autre choix que de me dépêcher à sortir cet ultime tome de ma PAL. Encore une fois Vic James maîtrise son univers de A à Z. Cette autrice elle littéralement incroyable, car elle réussit à nous emmener sur des chemins dont on ne soupçonnait même pas l'existence en commençant le premier tome. C'est avec une habileté digne du meilleur artisan que Vic James construit son histoire et le lecteur na plus qu'à se laisser embarquer. Durant ma lecture, j'étais constamment à bout de souffle car le rythme ne faiblit pas au fil des pages. Au contraire, le suspense grimpe sans cesse et nous laisse toujours présager des événements hors du commun - qui finissent toujours par advenir d'ailleurs. De plus, les cartes sont sans cesse rebattues, ce qui a pour conséquence qu'on ne sait jamais très bien à quel personnage se vouer. Les alliés peuvent devenir les ennemis et vice-versa. Tant que les protagonistes ont quelques choses à gagner dans l'histoire, ils feront tout pour l'obtenir. Par contre, il y a des choses qui ne changent pas, comme par exemple la fascination exercée par Silyen Jardine. Ce personnage est tellement complexe et retors qu'il est impossible de prévoir ses actions. Mais cela en fait clairement un personnage très intéressant à suivre. Abi et Gavar sont également ceux qui - à mon sens - ont le plus évolué depuis le premier tome. Cela leur aura pris du temps, mais ils finissent par remettre en question l'ordre établi et à se poser les bonnes questions. D'ailleurs, je pourrais passer un temps fou à énumérer tous les personnages qui jouent un rôle clé dans ce tome, mais cela ne serait pas très productif et cela vous ôterait l'intérêt de la découverte de cette saga, ce qui n'est clairement pas mon but. En conclusion, je ne peux que vous inciter à vous plonger dans la lecture de la saga des Puissants de Vic James, car j'ai rarement été aussi surprise qu'avec cette trilogie. Peu d'auteurs et d'autrices parviennent encore à me surprendre, mais Vic James y arrive avec brio. J'ai hâte de lire sa prochaine création !
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Lisez!, la Newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés