Lisez! icon: Search engine
Héloïse d'Ormesson
EAN : 9782350871424
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 525
Format : 142 x 206 mm

Les raisons du coeur

Michele Albaret (Traducteur)
Date de parution : 03/06/2010

Un bijou d’insolence

Dinard, printemps 1926. L’hôtel Marjolaine est envahi par une joyeuse colonie anglaise : jeune gens insouciants, aisés, qui jouent au tennis, dansent, organisent des pique-niques… Lors de ces vacances, Flora rencontrera le grand amour : il a pour noms Félix, Hubert et Cosmo. Dix ans plus tard, bafouant tous...

Dinard, printemps 1926. L’hôtel Marjolaine est envahi par une joyeuse colonie anglaise : jeune gens insouciants, aisés, qui jouent au tennis, dansent, organisent des pique-niques… Lors de ces vacances, Flora rencontrera le grand amour : il a pour noms Félix, Hubert et Cosmo. Dix ans plus tard, bafouant tous les principes, en femme libre, elle préférera les trois compères à l’officier de l’armée des Indes que lui destine son père. Choix insensé ? Bien au contraire, follement sensé, répond notre espiègle mamy.
Mrs Wesley applique dans ses Raisons du cœur les recettes désormais classiques du Mary-vaudage. Délicieusement immorale, elle fait, dans ce Jules et Jim très british, triompher le plaisir sur la vertu.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782350871424
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 525
Format : 142 x 206 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • sld09 Posté le 28 Juin 2017
    J'aime beaucoup les romans de Mary Wesley en général et Les raisons du cœur est l'un de les préférés. Le style est très agréable, mêlant humour, sensibilité et impertinence. J'aurais aimé que le roman soit plus long pour prolonger le plaisir de la lecture
  • lcath Posté le 3 Juin 2016
    Flora est une gamine de dix ans qui se débrouille cahin-caha pour survivre dans un monde dont elle n'a pas les codes. Ses parents n'éprouvent aucune affection pour elle et la plupart du temps la laissent se débrouiller ,la confiant vaguement à quelque adulte disponible. Lors des vacances de Pâques de 1926 , Flora découvre un groupe de jeunes gens de bonnes familles, qui passent des vacances à Dinard. Elle est surtout sous le charme de trois garçons , Félix, Hubert et Cosmo. Elle rejoint l'Angleterre et part pour une pension pour filles en emportant le souvenir des trois garçons dont elle est amoureuse. On suit Flora, qui croise à différents moments de sa vie ces garçons, soit ensemble, soit séparément , avec ou sans leur famille respective. D'enfant on la retrouve adolescente puis jeune femme. Une fois majeure elle se doit de faire des choix . Le destin qui lui est tracé c'est de rejoindre ses parents en Inde et d'épouser , peu importe qui ... mais Flora n'est pas vraiment prête à rentrer dans un moule qui n'est pas taillé pour elle..... Flora est un personnage attachant qui cherche à trouver sa voie et à exister par elle... Flora est une gamine de dix ans qui se débrouille cahin-caha pour survivre dans un monde dont elle n'a pas les codes. Ses parents n'éprouvent aucune affection pour elle et la plupart du temps la laissent se débrouiller ,la confiant vaguement à quelque adulte disponible. Lors des vacances de Pâques de 1926 , Flora découvre un groupe de jeunes gens de bonnes familles, qui passent des vacances à Dinard. Elle est surtout sous le charme de trois garçons , Félix, Hubert et Cosmo. Elle rejoint l'Angleterre et part pour une pension pour filles en emportant le souvenir des trois garçons dont elle est amoureuse. On suit Flora, qui croise à différents moments de sa vie ces garçons, soit ensemble, soit séparément , avec ou sans leur famille respective. D'enfant on la retrouve adolescente puis jeune femme. Une fois majeure elle se doit de faire des choix . Le destin qui lui est tracé c'est de rejoindre ses parents en Inde et d'épouser , peu importe qui ... mais Flora n'est pas vraiment prête à rentrer dans un moule qui n'est pas taillé pour elle..... Flora est un personnage attachant qui cherche à trouver sa voie et à exister par elle même . Bien que peu armée pour affronter la vie , l'éducation des jeunes filles de l'époque crée surtout des "dindes" ,elle va néanmoins se débrouiller pour vivre. La description de la société environnant Flora est un régal. Les apparences sont bien souvent contredites par les personnages. La sexualité , sujet brûlant , est moins convenue qu'on ne pourrait le croire. Les bons sentiments et la générosité qui se devraient d'être s'arrêtent vite quand cela dérange la vie bien rodée de ces familles bourgeoises. C'est assez drôle de voir cette société de gens "bien" égratignée tout au long du roman.
    Lire la suite
    En lire moins
  • majolo Posté le 16 Septembre 2014
    Tout commence dans la station balnéaire très chic de DInard, en avril 1926. On y fait la connaissance des familles de riches britanniques anglais qui y prennent leur congés de Pâques. Les enfants et adolescents de ces familles établissent au cours de ce printemps-là des liens indéfectibles. Ce qui toujours les unira, les séparera ou les réunira dans les années qui suivront, est le personnage de Flora, fillette solitaire et blessée qui ne laissera aucun indifférent. Voilà un très bon livre de détente, plutôt "livre de filles " (aïe, la théorie du genre...) mais très agréable et bien écrit. J'avais aimé "La pelouse de Pétronille", et je n'ai pas été déçue par celui-ci. J'y ai retrouvé avec délectation l'ambiance "british" et la fausse légèreté du précécent.
  • Pauliseuse Posté le 27 Juillet 2013
    Ce roman décrit et dénonce les conventions établies dans la société anglaise du XX eme siècle, ce qui n’est pas sans rappeler les romans de Jane Austen. Tout commence à Dinar en 1926 où Flora, une jeune fille de dix ans pas aimée de ses parents, fait la connaissance de trois garçons qui vont tous jouer un rôle dans sa vie. Au fil de la lecture, Flora grandit et devient de plus en plus belle et admirée des hommes, loin de se préoccuper des conventions, elle vit sa vie comme elle l’entend, c’est à dire une vie "follement sensée". Le roman est très bien écrit, on a les points de vue de plusieurs personnages ainsi que des ellipses qui permettent de découvrir des éléments de l’histoire progressivement. Bien qu’assez volumineux (540 pages), je l’ai lu d’une traite car je voulais toujours savoir ce qu’il allait se passer ensuite. De plus il se lit très bien car l’écriture est légère et pleine d’humour. Le roman est séparé en plusieurs parties correspondant chacune à une période de la vie des personnages. Ma préférée étant la première dans... Ce roman décrit et dénonce les conventions établies dans la société anglaise du XX eme siècle, ce qui n’est pas sans rappeler les romans de Jane Austen. Tout commence à Dinar en 1926 où Flora, une jeune fille de dix ans pas aimée de ses parents, fait la connaissance de trois garçons qui vont tous jouer un rôle dans sa vie. Au fil de la lecture, Flora grandit et devient de plus en plus belle et admirée des hommes, loin de se préoccuper des conventions, elle vit sa vie comme elle l’entend, c’est à dire une vie "follement sensée". Le roman est très bien écrit, on a les points de vue de plusieurs personnages ainsi que des ellipses qui permettent de découvrir des éléments de l’histoire progressivement. Bien qu’assez volumineux (540 pages), je l’ai lu d’une traite car je voulais toujours savoir ce qu’il allait se passer ensuite. De plus il se lit très bien car l’écriture est légère et pleine d’humour. Le roman est séparé en plusieurs parties correspondant chacune à une période de la vie des personnages. Ma préférée étant la première dans laquelle les personnages sont jeunes et insouciants! Bref une lecture très plaisante, comme je les aime. A peine tourné la dernière page, j’ai regretté de devoir quitter Flora, Cosmo et tous les autres!
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sanchan Posté le 30 Juin 2013
    L'histoire débute à Dinard en 1926. De nombreuses familles britaniques profitent des vacances scolaire sur la côte française. Hubert (allias Blanco) est venu invité par la famille de son ami Cosmo. Tous deux sont dans la fleur de l'adolescence, à la recherche des premières expériences sexuelles, et des premiers émois. Il rencontrent Félix, un jeune baron hollandais pour qui toutes les jeunes filles sont en pamoison. Mais surtout ils font la connaissance de la jeune Flora. Elle n'a que 10 ans, n'est qu'une enfant sauvage, mais ses longs cils et son air mutin vont boulerverser la vie des deux amis. Flora passe beaucoup de temps seule, ou en compagnie des chiens qu'elle promène. Ses parents, surtout son père, la détestent. Ils n'aiment qu'à passer leur temps ensembles dans un lit, rien d'autre du monde ne compte qu'eux. Flora est haïe. Elle est envoyée en pension, pendant que sa mère rejoint son père aux Indes. Puis viendra la sortie de la pension, et le départ pour les Indes. Puis la guerre, la grande guerre et ses bombardements sur Londres. Et enfin les Beatles. Dans son roman, Mary Wesley nous raconte donc l'histoire de ces jeunes gens, qui ont vécus leur adolescence dans les... L'histoire débute à Dinard en 1926. De nombreuses familles britaniques profitent des vacances scolaire sur la côte française. Hubert (allias Blanco) est venu invité par la famille de son ami Cosmo. Tous deux sont dans la fleur de l'adolescence, à la recherche des premières expériences sexuelles, et des premiers émois. Il rencontrent Félix, un jeune baron hollandais pour qui toutes les jeunes filles sont en pamoison. Mais surtout ils font la connaissance de la jeune Flora. Elle n'a que 10 ans, n'est qu'une enfant sauvage, mais ses longs cils et son air mutin vont boulerverser la vie des deux amis. Flora passe beaucoup de temps seule, ou en compagnie des chiens qu'elle promène. Ses parents, surtout son père, la détestent. Ils n'aiment qu'à passer leur temps ensembles dans un lit, rien d'autre du monde ne compte qu'eux. Flora est haïe. Elle est envoyée en pension, pendant que sa mère rejoint son père aux Indes. Puis viendra la sortie de la pension, et le départ pour les Indes. Puis la guerre, la grande guerre et ses bombardements sur Londres. Et enfin les Beatles. Dans son roman, Mary Wesley nous raconte donc l'histoire de ces jeunes gens, qui ont vécus leur adolescence dans les milieux aisés des années folles. Flora y est le personnage central. Cette enfant qui tombe amoureuse de trois adolescents, qui ne pense qu'à eux durant toute sa vie, bien qu'elle se demande s'il est vraiment possible d'aimer 3 hommes. Au travers de quelques évènements au cours desquels elle est amenée à les retrouver sur son chemin, sa vie nous est conter. Rien ne nous est dit de tous ces moments où elle vit sans eux à ses côtés. Il se passe des périodes de 5 voir 10 ans, sans qu'elle ne leur donne de nouvelles, et sans que Mary Wesley nous raconte ce qui lui arrive. Toute sa vie semble tourner autour de ces trois garçons pleins de vie, de fougue. Mais l'amour comme se l'imagine cette jeune fille pure et innocente qui ne connait rien de la vie, est loin de la réalité qui risque de la blesser. Et ses nuits de rêve à l'internat se heurtent durement à la réalité de l'amour dans la vie. "Si j'étais allongée contre Félix comme la femme de marbre, je n'aurais pas aussi chaud, songea-t-elle. Parfois, c'était contre Félix qu'elle gisait allongée; à d'autres moments, c'était Blanc ou Cosmo qui la tenait tendrement enlacée. Comme elle les aimait tous les trois, elle s'allongeait dans leurs bras de marbre selon un tour bien défini: lundi, Félix, mardi Cosmo, mercredi, Blanco; ce jour-là, dimanche, c'était le tour de Félix. En remuant furieusement, elle attrapa l'oreiller et le cala contre son dos, mais le Félix de marbre se confondit avec le Félix mangeur d'huîtres qui lui prétait son mouchoir et s'éloignait au volant de sa voiture, soulagé. Il avait eu l'air soulagé. Flora se moucha dans le mouchoir intact, le roula en boule et le jeta sur le sol de lino." Les hommes ne sont pas des statues de marbre, immuables, dont la beauté et la pureté ne fâne pas. Mais l'amour, peut-il l'être lui? C'est un roman tendre, qui va à l'encontre des principes de la bonne société anglaise de l'époque. Flora est-elle insensée, ou, au contraire follement sensée? La lecture se fait aisément et d'une traite, on est hapé, on veux savoir quels vont être les choix de Flora. Mais en même temps il manque un petit quelque chose dans l'écriture, ou dans le rythme, quelque chose sur lequel je n'arrive pas à mettre le doigt, mais qui fait que ce roman est à deux doigts d'être un Grand Roman. Mais peut-être suis-je trop exéigeante?
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.