En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Les Travesties de l'Histoire

        First Éditions
        EAN : 9782754059206
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 256
        Format : 140 x 225 mm
        Les Travesties de l'Histoire

        Collection : First Histoire
        Date de parution : 15/05/2014

        Portraits de ces femmes qui ont choisi de vivre en homme pour rester libres

        "Le monde ne te fera pas de cadeau, crois-moi… Si tu veux avoir une vie : vole-la !"
        Extraite des Mémoires de Lou-Andreas Salomé, cette impérieuse injonction pourrait être la devise de ces femmes intensément libres qui n’ont eu d’autres choix que celui de se travestir, de voler une identité d’homme...
        "Le monde ne te fera pas de cadeau, crois-moi… Si tu veux avoir une vie : vole-la !"
        Extraite des Mémoires de Lou-Andreas Salomé, cette impérieuse injonction pourrait être la devise de ces femmes intensément libres qui n’ont eu d’autres choix que celui de se travestir, de voler une identité d’homme pour vivre tel qu’elles l’entendaient. C’est à elles que cet ouvrage est consacré.
        Mystiques, guerrières, savantes, aventurières ou artistes, figures oubliées ou au contraire devenues légendes pour avoir osé braver l’ultime interdit, ces femmes ont en commun une soif de vivre à leur manière, envers et contre tout : l’indifférence de la société, le poids de la religion et, partout, la domination masculine.
        De Mulan, la jeune Chinoise tirée de l’oubli par les studios Disney, à Colette, dont le travestissement fut moins vital – question d’époque sans doute – en passant par Jeanne d’Arc, George Sand ou encore les pirates Anne Bonny et
        Mary Read, découvrez l’histoire de ces femmes culottées qui ont fait le choix, bien avant l’heure, de vivre à égalité avec les hommes !
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782754059206
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 256
        Format : 140 x 225 mm
        First Éditions
        19.95 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Mylou Posté le 11 Octobre 2014
          Pourquoi une femme aurait-elle envie de se déguiser en homme ? Comment en arrive-t-elle à l'idée de faire la guerre, comme les hommes ? Pourquoi prendre un nom d'homme pour devenir femme de lettres ? Pourquoi être un homme change tout ? Qui en a eu l'idée ? Pourquoi depuis que le monde est monde, rien ne change ? Pourquoi nos sociétés refusent d'avancer, préférant le petit confort du patriarcat ? Toutes les femmes racontées par Hélène Soumet ont hélas une bonne raison de se travestir. A une époque où les mariages étaient forcés et tenaient plus du commerce qu'autre chose ; à une époque où les femmes ne devaient surtout pas être instruites parce qu'une femme intelligente est une femme dangereuse ; à une époque où le pouvoir était aux hommes, il est fabuleux de voir que finalement, les femmes étaient "des hommes comme les autres". Une femme peut vivre comme un homme oui. Lire, écrire, travailler, se battre, être forte et indépendante. Mais finalement, plus la lecture avance, plus on se rend compte que malgré quelques petites avancées par ci par là, rien ne change. Même en 2014 la femme est une marchandise, un sous-homme. Une femme chauffeur routier ? Une femme présidente ? Un... Pourquoi une femme aurait-elle envie de se déguiser en homme ? Comment en arrive-t-elle à l'idée de faire la guerre, comme les hommes ? Pourquoi prendre un nom d'homme pour devenir femme de lettres ? Pourquoi être un homme change tout ? Qui en a eu l'idée ? Pourquoi depuis que le monde est monde, rien ne change ? Pourquoi nos sociétés refusent d'avancer, préférant le petit confort du patriarcat ? Toutes les femmes racontées par Hélène Soumet ont hélas une bonne raison de se travestir. A une époque où les mariages étaient forcés et tenaient plus du commerce qu'autre chose ; à une époque où les femmes ne devaient surtout pas être instruites parce qu'une femme intelligente est une femme dangereuse ; à une époque où le pouvoir était aux hommes, il est fabuleux de voir que finalement, les femmes étaient "des hommes comme les autres". Une femme peut vivre comme un homme oui. Lire, écrire, travailler, se battre, être forte et indépendante. Mais finalement, plus la lecture avance, plus on se rend compte que malgré quelques petites avancées par ci par là, rien ne change. Même en 2014 la femme est une marchandise, un sous-homme. Une femme chauffeur routier ? Une femme présidente ? Un homme sage-femme ? Une petite fille habillée en bleu ou déguisée en super-héros ? Halte là, non à la confusion des genres ! Chacun-e à sa place, merci. La femme est martyr de la société depuis 200 000 ans uniquement pour une question d'organes génitaux. Vraiment ? On peut penser qu'un utérus est moche, pas qu'il est dangereux. Du moins, pas plus dangereux qu'une verge. Cet essai hautement intéressant est dangereux. Il est instructif, fait réfléchir, questionne, et pourrait surement faire changer les choses. A mettre entre toutes les mains, surtout celles de certains réactionnaires apeurés que l'on voit, lit et entend partout.
          Lire la suite
          En lire moins
        • emeralda Posté le 4 Août 2014
          Lecture très agréable pour qui apprécie de se cultiver un peu et d'approcher l'histoire des femmes par un angle un peu différent. Bien documenté (belle bibliographie à la fin de ce livre), cela se lit où d'une traite comme je l'ai fait ou part petit bout car c'est un ouvrage fort bien organisé (chronologiquement et par catégorie). On ne s'ennuie pas en lisant les destins peu communs de ces femmes qui ont choisi de tromper leur monde pour vivre pleinement. Certaines sont très connues, d'autres moins et justement ce livre leur rend hommage. De plus, on a encore d'autres noms qui nous sont donnés et ces derniers peuvent aussi nous donner envie d'aller chercher dans d'autres ouvrages. C'est sans fin et c'est ça qui est merveilleux. Écriture qui se répète parfois un peu, mais après tout pas si facile de présenter des femmes hors normes. À découvrir pour les curieux...
        • dedanso Posté le 31 Juillet 2014
          Voici un essai très intéressant à lire sur les femmes travesties au fil des siècles. Ce livre se compose de cinq chapitres : "saintes et mystiques", "guerrière et femmes soldats", "savantes et intellectuelles", "aventurières et voyageuses", "artistes et créatrices".Ces portraits de femmes dépeignent tous une soif de liberté très intense. Pour ma part, j'ai eu un faible pour les destins du Dr James Barry, de Louise Michel, George Sand (j'avoue ne pas être objective concernant ce très grand auteur, étant une fan inconditionnelle) ou encore de la cosaque Nadedja Dourova. Pour certaines, leurs vies paraissent tellement improbables, exaltantes, rocambolesques que l'on a du mal à croire aux faits. Et pourtant, quelle leçon de vie! Et à des siècles où la place de la femme n'était pas encore comme aujourd'hui... Pour chacune d'entre elles, l'auteur nous donne une rapide biographie dont le fil conducteur est le travestissement. On en découvre souvent les origines dans un besoin d'émancipation par rapport à l'homme et à la société. La plupart des femmes utilise d'ailleurs le travestissement de manière limitée dans le temps et à certaines situations, le but étant souvent de pouvoir exercer un métier d'homme et jouir de la même liberté de mouvement et de penser.... Voici un essai très intéressant à lire sur les femmes travesties au fil des siècles. Ce livre se compose de cinq chapitres : "saintes et mystiques", "guerrière et femmes soldats", "savantes et intellectuelles", "aventurières et voyageuses", "artistes et créatrices".Ces portraits de femmes dépeignent tous une soif de liberté très intense. Pour ma part, j'ai eu un faible pour les destins du Dr James Barry, de Louise Michel, George Sand (j'avoue ne pas être objective concernant ce très grand auteur, étant une fan inconditionnelle) ou encore de la cosaque Nadedja Dourova. Pour certaines, leurs vies paraissent tellement improbables, exaltantes, rocambolesques que l'on a du mal à croire aux faits. Et pourtant, quelle leçon de vie! Et à des siècles où la place de la femme n'était pas encore comme aujourd'hui... Pour chacune d'entre elles, l'auteur nous donne une rapide biographie dont le fil conducteur est le travestissement. On en découvre souvent les origines dans un besoin d'émancipation par rapport à l'homme et à la société. La plupart des femmes utilise d'ailleurs le travestissement de manière limitée dans le temps et à certaines situations, le but étant souvent de pouvoir exercer un métier d'homme et jouir de la même liberté de mouvement et de penser. Chaque portait donne envie d'approfondir le sujet et d'en apprendre plus sur la femme dépeinte. Elles sont toutes de grandes idéalistes et humanistes. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, très peu sont homosexuelles ou bisexuelles (ce fut le cas de Colette et de Billy Tipton, musicien de jazz transsexuelle). Si vous êtes ignares comme moi, vous apprendrez par la même occasion que Mulan n'est pas qu'une héroïne de dessin animé... Il y a cependant - c'est ce qui nuance ma note - un assez gros défaut : certains portraits se basent plus sur des légendes que sur des faits purement historiques. Il en va ainsi du chapitre "saintes et mystiques" par exemple. De ce fait, l'auteur se sent obligée d'extrapoler et d'essayer de se mettre dans la peau de la femme en question afin de comprendre le travestissement. Or, le titre Les Travesties de l'Histoire (avec un grand H donc) laisse supposer qu'il ne s'agit que de faits communément admis comme s'étant réellement produits. Hélène Soumet admet elle-même une certaine exagération parfois. Malgré ce petit bémol, je vous recommande la lecture de cet essai, ne serait-ce que pour découvrir ces femmes fabuleuses souvent tombées dans l'oubli. Je remercie infiniment Babelio et les éditions First pour m'avoir permis de faire leur connaissance.
          Lire la suite
          En lire moins
        INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER FIRST ÉDITIONS
        Pour être informé en exclusivité de nos parutions, rencontres auteurs, salons et autres événements !
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com