Lisez! icon: Search engine
Cherche midi
EAN : 9782749124315
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 276
Format : 140 x 220 mm

L'Espoir en contrebande

Collection : Nouvelles
Date de parution : 15/03/2012

Didier Daeninckx ou la littérature au scalpel.

Goncourt de la nouvelle 2012 

L’Espoir en contrebande ou comment faire le tour du monde en vingt-six nouvelles, du canal de l’Ourcq à Ostende, d’Aubervilliers à Nouméa, de La Rochelle au Québec, de Bordeaux aux Antilles, de Granville au Mexique, de Nantes au Gabon, du Périgord au Danemark, de Saint-Benoît-du-Sault à...

Goncourt de la nouvelle 2012 

L’Espoir en contrebande ou comment faire le tour du monde en vingt-six nouvelles, du canal de l’Ourcq à Ostende, d’Aubervilliers à Nouméa, de La Rochelle au Québec, de Bordeaux aux Antilles, de Granville au Mexique, de Nantes au Gabon, du Périgord au Danemark, de Saint-Benoît-du-Sault à Stettin…

Histoires vraies ou histoires inventées ?

En fait, Didier Daeninckx se plaît à jeter « des passerelles de fiction entre deux blocs de réalité ». Pour lui, vie et littérature ne font qu’un.

Dans ses « nouvelles noires », comme dans la vie, chacun est confronté à toutes sortes de situations : des moments d’émotion, des scènes violentes, des instants désopilants, des événements historiques. Et tout le monde croise ou rencontre des individus de tous genres : des flics, des voyous, des salauds, des paumés, des chômeurs, des couples d’amoureux, des rebelles…

Mais que viennent faire là-dedans Mussolini et Richard Durn, Thierry la Fronde et saint Denis, Paco Ibáñez et Charles de Gaulle, Paul Bocuse et Silvio Berlusconi, John Lennon et Éloi Machoro, Louise Michel et Rino Della Negra, Gandhi et Arlette Laguiller, Marat Safin et Coluche, Steve McQueen et Mehdi Ben Barka, Ousmane Sow et Michel Simon, Missak Manouchian et Jean Moulin ?

Ils ne sont peut-être pas là par hasard…

 

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749124315
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 276
Format : 140 x 220 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • SophieLesBasBleus Posté le 2 Décembre 2017
    Avec "L'espoir en contrebande", on voyage aux côtés de Didier Daeninckx, observateur acéré des fêlures humaines et sociales. Dans notre musette, on emporte des images en noir et blanc, celles d'Edouard Boubat et de Willy Ronis, des images de banlieues cassées, sur le fil de l'oubli, hormis pour ceux qui y ont vécu, travaillé, aimé. Des histoires courtes, des tranches de vie coupées à vif dans le réel, parfois comiques, parfois dramatiques, des morceaux d'humanité vraie que l'écriture de Daeninckx va débusquer partout où elle continue de vibrer malgré tout. La fiction épouse le témoignage sans que l'on ait envie de les départir. Une galerie de personnages s'imprime dans la mémoire par la grâce de cette écriture qui parvient à refléter toutes les nuances du réel avec une admirable authenticité.
  • beatriceferon Posté le 9 Mars 2015
    Deux majorettes ont été balancées du haut des falaises. A l'Hôtel des Thermes d'Ostende, un médecin fait la connaissance d'une énigmatique vieille dame. Un photographe recherche le charbonnier au regard magnétique dont l'image sera le clou de son exposition. Qui est le tueur qui n'opère qu'au cours de la dernière décade d'avril? Ce recueil de Didier Daeninckx a reçu le Goncourt de la nouvelle. Pourtant, mon avis à moi est mitigé. J'ai eu l'impression que l'auteur avait rassemblé ici des textes publiés précédemment (j'avais déjà lu « la Queen des Kinks » dans Ostende au bout de l'est). Il me semble que la qualité des textes est très inégale: certaines nouvelles me plaisent car elles racontent une « vraie » histoire. D'autres ne sont que des impressions ou des atmosphères. Daeninckx y reprend les thèmes qui lui sont chers: lutte contre l'extrême droite, dénonciation des injustices, hommage à la littérature. J'ai été un peu perplexe face à des pages qui me semblent codées, mais dont je ne suis pas sûre de posséder toutes les clefs. Un exemple? Cette course à la présidence entre « Nick Zébulon, le fébrile ministre de l'Intérieur », « John Tulipe, du Mouvement pour un Socialisme Modéré » et « Marine Kiravi » vous rappelle-t-elle quelque chose?Pourtant, à... Deux majorettes ont été balancées du haut des falaises. A l'Hôtel des Thermes d'Ostende, un médecin fait la connaissance d'une énigmatique vieille dame. Un photographe recherche le charbonnier au regard magnétique dont l'image sera le clou de son exposition. Qui est le tueur qui n'opère qu'au cours de la dernière décade d'avril? Ce recueil de Didier Daeninckx a reçu le Goncourt de la nouvelle. Pourtant, mon avis à moi est mitigé. J'ai eu l'impression que l'auteur avait rassemblé ici des textes publiés précédemment (j'avais déjà lu « la Queen des Kinks » dans Ostende au bout de l'est). Il me semble que la qualité des textes est très inégale: certaines nouvelles me plaisent car elles racontent une « vraie » histoire. D'autres ne sont que des impressions ou des atmosphères. Daeninckx y reprend les thèmes qui lui sont chers: lutte contre l'extrême droite, dénonciation des injustices, hommage à la littérature. J'ai été un peu perplexe face à des pages qui me semblent codées, mais dont je ne suis pas sûre de posséder toutes les clefs. Un exemple? Cette course à la présidence entre « Nick Zébulon, le fébrile ministre de l'Intérieur », « John Tulipe, du Mouvement pour un Socialisme Modéré » et « Marine Kiravi » vous rappelle-t-elle quelque chose?Pourtant, à d'autres moment, les allusions sont moins claires. Mais peut-être le seront-elles pour un lecteur plus averti de politique que je ne le suis. J'ai, en revanche, beaucoup aimé les hommages à la lecture:  « les écluses libèrent leurs eaux, comme un livre ouvert offre ses mots », à la photographie, et particulièrement à Willy Ronis que j'admire: c'est une des ses photos qu'on retrouve en couverture et qui est évoquée dans « la péniche aux enfants », ou à la musique.
    Lire la suite
    En lire moins
  • catcap Posté le 26 Août 2014
    Goncourt de la nouvelle amplement mérité!
  • Xyl Posté le 5 Avril 2013
    Les différentes nouvelles sont intéressantes. C'est agréable à lire
Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !