Lisez! icon: Search engine
Perrin
EAN : 9782262034443
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 250
Format : 140 x 210 mm

L'esprit de la Ve République

L'histoire, le régime, le système

Date de parution : 02/03/2017
De l’hyper-présidence au retour des partis.
Comprendre la Ve République et, pour ce faire la raconter en conjuguant récit enlevé et analyse politique et institutionnelle, tel est le pari relevé avec maestria par Philippe Raynaud dans cette synthèse originale et brillante, indispensable à lire à l’aube de la prochaine élection présidentielle.
Décryptant les politiques et les hommes,...
Comprendre la Ve République et, pour ce faire la raconter en conjuguant récit enlevé et analyse politique et institutionnelle, tel est le pari relevé avec maestria par Philippe Raynaud dans cette synthèse originale et brillante, indispensable à lire à l’aube de la prochaine élection présidentielle.
Décryptant les politiques et les hommes, les lignes de forces et les ruptures, l’auteur axe sa réflexion autour de la question nodale du pouvoir exécutif. En réconciliant l’idée républicaine avec une présidence forte, De Gaulle tranche le nœud gordien noué par les coups d’état de Brumaire et du 2 décembre 1851 et donne un coup d’arrêt au parlementarisme absolu qui a précipité les IIIe et IVe Républiques dans l’abîme. Philippe Raynaud explique et raconte le développement et les succès de ce régime avant de s’attacher à son déclin puis à sa décomposition. Loin des explications tranchées des idéologues, l’historien-politologue offre une grille d’explications à la fois exhaustive et souvent novatrice tout en restant d’un accès aisé pour le lecteur profane.
Un futur classique.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262034443
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 250
Format : 140 x 210 mm
Perrin

Ils en parlent

Il existe des intellectuels qui ne recherchent pas les journalistes et se consacrent à leur oeuvre dans le silence des bibliothèques. Philippe Raynaud est l'un d'eux.
figaro magazine
Maniant alternativement le récit et l'analyse, il brosse ici un tableau complet de l'histoire et des ressorts de la Ve République.
figaro histoire

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Cloots Posté le 2 Mai 2017
    Le Professeur Philippe Raynaud a récemment écrit un stimulant essai intitulé L'esprit de la Ve République. L'histoire, le régime, le système. Paru aux éditions Perrin, l'ouvrage s'apparente à un témoignage de l'auteur, dont la vocation de (re)lier les perspectives politologiques et juridiques, très souvent dissociées dans les Facultés françaises de droit et de science politique. Sans être un militant de la Ve République, l'auteur la préfère à la VIe... Dans ces pages érudites et très agréables à lire, Philippe Raynaud invite à réfléchir sur les transformations de la Ve République, en particulier celles qui n'étaient pas initialement prévues. Malgré les aspirations (voire les préventions...) gaulliennes, la Ve République ne s'est-elle pas imposée grâce aux... formations politiques? Ce régime étonne en raison de sa longévité et de sa capacité à survivre aux crises. Sa souplesse la rend immuable, alors que les orgues de sa disparition jouent presque en permanence de tristes partitions. Sans simplifier abusivement, Philippe Raynaud raconte cette Ve République à partir de quelques points d'inflexion décisifs. Ainsi l'année 1962 marque-t-elle une première mutation et, même, l'altérataion définitive du projet initial en faveur d'une sorte de démocratie plébiscitaire. Les années Mitterrand et, plus spécialement, 1983 constituent une autre rupture, puisque le... Le Professeur Philippe Raynaud a récemment écrit un stimulant essai intitulé L'esprit de la Ve République. L'histoire, le régime, le système. Paru aux éditions Perrin, l'ouvrage s'apparente à un témoignage de l'auteur, dont la vocation de (re)lier les perspectives politologiques et juridiques, très souvent dissociées dans les Facultés françaises de droit et de science politique. Sans être un militant de la Ve République, l'auteur la préfère à la VIe... Dans ces pages érudites et très agréables à lire, Philippe Raynaud invite à réfléchir sur les transformations de la Ve République, en particulier celles qui n'étaient pas initialement prévues. Malgré les aspirations (voire les préventions...) gaulliennes, la Ve République ne s'est-elle pas imposée grâce aux... formations politiques? Ce régime étonne en raison de sa longévité et de sa capacité à survivre aux crises. Sa souplesse la rend immuable, alors que les orgues de sa disparition jouent presque en permanence de tristes partitions. Sans simplifier abusivement, Philippe Raynaud raconte cette Ve République à partir de quelques points d'inflexion décisifs. Ainsi l'année 1962 marque-t-elle une première mutation et, même, l'altérataion définitive du projet initial en faveur d'une sorte de démocratie plébiscitaire. Les années Mitterrand et, plus spécialement, 1983 constituent une autre rupture, puisque le tournant de la rigueur permet le passage d'un quadrille bipolaire (soit deux camps politiques - gauche et droite - comportant chacun deux grandes sensibilités - les socialistes et les commmunistes à gauche ainsi que les gaullistes et les membres de l'UDF à droite) à un système de partis moins conflictuel. Cela a été rendu possible par l'érosion du PCF et par le choix de la plupart des courants politiques en faveur de réformes dans un cadre européen. Cette configuration, a-t-on remarqué le 23 avril dernier, vient de s'effondrer. Reste à voir si les élections législatives permettront la naissance d'un système primo-ministériel, analogue à ce qui se pratique outre-Manche et au delà du Rhin. Le présidentialisme majoritaire aurait alors vécu et le chef de l'Etat serait condamné à la portie congrue d'un arbitre (devant céder le capitannat...). Une véritable réussite ! A lire !
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…