RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            L'Esprit des morts

            Cherche midi
            EAN : 9782749116082
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 784
            Format : 140 x 220 mm
            L'Esprit des morts

            Françoise SMITH (Traducteur)
            Collection : Ailleurs
            Date de parution : 09/06/2016
            Sur les traces d'Edgar Allan Poe, un thriller gothique d'une intensité rare. 
             
            Londres, 1819. Thomas Shield devient le professeur particulier d’un jeune Américain, Edgar Poe, et de son meilleur ami, Charles Frant, dont la mère, une femme séduisante et malheureuse, l’attire irrésistiblement. Lorsqu’un homme est retrouvé mort et que tous les indices convergent vers la famille Frant, Thomas est emporté dans une... Londres, 1819. Thomas Shield devient le professeur particulier d’un jeune Américain, Edgar Poe, et de son meilleur ami, Charles Frant, dont la mère, une femme séduisante et malheureuse, l’attire irrésistiblement. Lorsqu’un homme est retrouvé mort et que tous les indices convergent vers la famille Frant, Thomas est emporté dans une spirale dont les conséquences risquent d’être lourdes pour lui. Il décide alors de trouver le coupable mais le piège se referme au fur et à mesure qu’il cherche à s’en échapper. Quel est donc le lien entre ces macabres événements et le jeune Edgar Poe ? Thomas devra traverser bien des épreuves avant que la vérité soit enfin dévoilée…
             
            Mêlant avec brio fiction et réalité, ce roman à l’intrigue haletante nous plonge dans l’atmosphère de l’Angleterre du XIXe siècle, où Edgar Allan Poe passa quatre années de son adolescence : l’agitation des rues londoniennes, les taudis de St Giles et Seven Dials, l’hypocrisie d’une bourgeoisie avide de pouvoir… Un décor parfait pour un meurtre, des secrets de famille et une galerie de personnages loin d’être aussi respectables qu’ils voudraient le faire croire.
             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782749116082
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 784
            Format : 140 x 220 mm
            Cherche midi
            22.00 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • MagEv Posté le 7 Juillet 2017
              En septembre 1819, Thomas Shield vient d’être embauché dans une école à Stoke Newington près de Londres où il devient le professeur entre autres de Charlie Frant et Edgar Allan Poe, tous deux amis et âgés d’une dizaine d’années. Pour un temps, il sera aussi leur précepteur ce qui l’amènera à côtoyer la riche famille Wavenhoe et surtout Sophie Frant et Flora Carswall qui ne le laissent pas indifférentes. Mais Mr Frant est retrouvé mort assassiné, est-ce vraiment lui car son visage est méconnaissable, Tom va tenter de le découvrir. Le démarrage a été long mais ensuite j’ai été emportée par cette histoire faite de secrets pas toujours très avouables de la famille Wavenhoe que nous divulgue Tom par le biais de son journal. Un récit où quelques indices sont parsemés ici et là pour essayer de découvrir la vérité puis des rebondissements surviennent, le suspense est au rendez-vous et une affaire bien plus complexe qu’il n’y paraît se dévoile petit à petit. J’ai été conquise par la plume de l’auteur qui m’a entraînée dans les bas-fonds et dans la haute sphère bourgeoise londonienne où j’ai côtoyé toute une palette de personnages très hétéroclites. L’atmosphère qui se dégage est chargée de mystères... En septembre 1819, Thomas Shield vient d’être embauché dans une école à Stoke Newington près de Londres où il devient le professeur entre autres de Charlie Frant et Edgar Allan Poe, tous deux amis et âgés d’une dizaine d’années. Pour un temps, il sera aussi leur précepteur ce qui l’amènera à côtoyer la riche famille Wavenhoe et surtout Sophie Frant et Flora Carswall qui ne le laissent pas indifférentes. Mais Mr Frant est retrouvé mort assassiné, est-ce vraiment lui car son visage est méconnaissable, Tom va tenter de le découvrir. Le démarrage a été long mais ensuite j’ai été emportée par cette histoire faite de secrets pas toujours très avouables de la famille Wavenhoe que nous divulgue Tom par le biais de son journal. Un récit où quelques indices sont parsemés ici et là pour essayer de découvrir la vérité puis des rebondissements surviennent, le suspense est au rendez-vous et une affaire bien plus complexe qu’il n’y paraît se dévoile petit à petit. J’ai été conquise par la plume de l’auteur qui m’a entraînée dans les bas-fonds et dans la haute sphère bourgeoise londonienne où j’ai côtoyé toute une palette de personnages très hétéroclites. L’atmosphère qui se dégage est chargée de mystères et puis j’aime ce petit côté désuet dans les dialogues, les tournures de phrases et dans les relations hommes / femmes, d’ailleurs j’ai trouvé notre héros Thomas Shield charmant avec un côté so romantic ! Bon, je dois avouer que j’affectionne beaucoup cette époque où se déroulent les faits. L’auteur a fait intégrer dans son histoire le jeune Edgar Allen Poe, pourquoi pas mais je n’arrive pas à bien en comprendre les raisons. N’aurait-il pas mieux valu créer un parfait inconnu même s’il est noté sur la 4ème de couverture qu’il s’agisse d’un thriller qui mêle avec brio réalité et fiction, il y a tout de même une bonne part à la fiction quand la famille Poe est évoquée donc une bonne part à la fantaisie. En tout cas, j’ai découvert un auteur et un livre riche et dense que j’aie aimé dévorer et ce, en quelques jours.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Skritt Posté le 20 Avril 2017
              Ce roman se déroule au début du XIXème siècle en Angleterre, à Londres. Nous lisons ce qui s’apparente au journal de Monsieur Shield, professeur dans une école privée où il y rencontre Charles Frant et son ami, Edgar Allan Poe. Un meurtre va mener ce jeune professeur à enquêter et à découvrir et faire remonter à la surface ce qui va chambouler la vie de millions de gens. Ecrit dans un style très emprunté, la lecture se fait malgré tout d’une manière très fluide et passionnante. Rares sont les romans contemporains usant d’autant de tournures désuètes et de vocabulaires, et rares sont les fois où le plaisir de la lecture se retrouve dans un style aussi bien maîtrisé par l’auteur. L’écriture nous immerge rapidement dans un Angleterre brutale, à marcher dans ces rues boueuses, encombrées, puantes, aux côtés de Thomas Shield. Le récit est bien construit et haletant. Il n’est pas une seule fois où l’ennui s’est installé durant le parcours de Shield. Une histoire bien orchestrée dans un univers qui laisse parfois rêveur mais que la réalité rattrape violemment.
            • Bobby_The_Rasta_Lama Posté le 24 Février 2017
              Mon deuxième livre d'Andrew Taylor, après "Le diable danse à Bleeding Heart Square". Et ressemblant, à certains égards, pas mal à celui-ci. Une histoire mystérieuse juste ce qu'il le faut, atmosphère brumeuse de Londres du dix-neuvième siècle, un petit groupe de personnages hétéroclites, mais chacun avec son rôle à jouer très précis. L'histoire est narrée par Thomas Shield, précepteur de Charlie Frant et de son ami Edgar Allan Poe. Malgré lui, il fait son entrée dans la haute société londonienne et assiste au revers de fortune de la famille Frant, après qu'un meurtre a été commis. Et les rouages du roman se mettent lentement en mouvement, comme un Rubik's cube; les facettes et les point de vue changent sans cesse, jusqu'à l'emboîtement final. L'intrigue est moins simple que dans "Bleeding Heart Square", ou, je dirais, un peu plus tirée par les cheveux. La quatrième de couverture est aussi un peu exagérée; on est à cent lieux d'un "thriller gothique (sic!) d'une intensité rare" et le jeune Poe reste un personnage plutôt en marge de l'histoire. Néanmoins, cela reste une excursion sympathique dans les moeurs et mystères de la société londonienne aux temps du roi fou. Suis-je la seule... Mon deuxième livre d'Andrew Taylor, après "Le diable danse à Bleeding Heart Square". Et ressemblant, à certains égards, pas mal à celui-ci. Une histoire mystérieuse juste ce qu'il le faut, atmosphère brumeuse de Londres du dix-neuvième siècle, un petit groupe de personnages hétéroclites, mais chacun avec son rôle à jouer très précis. L'histoire est narrée par Thomas Shield, précepteur de Charlie Frant et de son ami Edgar Allan Poe. Malgré lui, il fait son entrée dans la haute société londonienne et assiste au revers de fortune de la famille Frant, après qu'un meurtre a été commis. Et les rouages du roman se mettent lentement en mouvement, comme un Rubik's cube; les facettes et les point de vue changent sans cesse, jusqu'à l'emboîtement final. L'intrigue est moins simple que dans "Bleeding Heart Square", ou, je dirais, un peu plus tirée par les cheveux. La quatrième de couverture est aussi un peu exagérée; on est à cent lieux d'un "thriller gothique (sic!) d'une intensité rare" et le jeune Poe reste un personnage plutôt en marge de l'histoire. Néanmoins, cela reste une excursion sympathique dans les moeurs et mystères de la société londonienne aux temps du roi fou. Suis-je la seule qui a trouvé dans le roman plusieurs allusions aux histoires de Poe ( le Corbeau, L'enterrement prématuré, La maison Usher...) ou c'est juste mon imagination qui me joue des tours ?
              Lire la suite
              En lire moins
            • NicolasElie Posté le 2 Novembre 2016
              T'as envie de te balader dans Londres en 1819 ? Viens, je t'emmène, comme disait la chanteuse, tu sais, la blonde qui mangeait des sucettes. Pourquoi 1819… Parce que. 1819, c'est l'année où Edgar Allan Poe, tu sais le mec qu'a écrit des histoires de chat, entre autres, a passé quelque temps à Londres. Quand je dis des histoires de chat, je déconne. Oublie pas que ce Monsieur, c'est lui a donné ses lettres de noblesse à la nouvelle, grâce à, je vais t'apprendre quelque chose, sa théorie de l'effet. Cherche, tu trouveras. Si je t'apprends rien, c'est que t'es vachement pointu en littérature. C'est aussi l'inventeur du roman policier, du fantastique… tu vois le truc ? Un Monsieur. Bon. Dans ce roman, quasiment gothique, Edgar Allan Poe n'a pas réellement une place prépondérante. Il n'est qu'un personnage parmi d'autres. C'est un texte long, et c'est rare aujourd'hui. Tu vas suivre les gens durant 650 pages. Moi qui râle tout le temps parce que j'en ai pas pour mon argent, là, j'avoue avoir été servi. L'auteur, puisqu'il s'agit d'un journal, c'est Thomas Shield. Me demande pas s'il a existé, j'en sais rien, et on s'en fout. C'est le précepteur de Charlie Frant et d'Edgar Allan Poe. Jusque-là, rien de transcendant, tu vas me dire. C'est vrai. La suite... T'as envie de te balader dans Londres en 1819 ? Viens, je t'emmène, comme disait la chanteuse, tu sais, la blonde qui mangeait des sucettes. Pourquoi 1819… Parce que. 1819, c'est l'année où Edgar Allan Poe, tu sais le mec qu'a écrit des histoires de chat, entre autres, a passé quelque temps à Londres. Quand je dis des histoires de chat, je déconne. Oublie pas que ce Monsieur, c'est lui a donné ses lettres de noblesse à la nouvelle, grâce à, je vais t'apprendre quelque chose, sa théorie de l'effet. Cherche, tu trouveras. Si je t'apprends rien, c'est que t'es vachement pointu en littérature. C'est aussi l'inventeur du roman policier, du fantastique… tu vois le truc ? Un Monsieur. Bon. Dans ce roman, quasiment gothique, Edgar Allan Poe n'a pas réellement une place prépondérante. Il n'est qu'un personnage parmi d'autres. C'est un texte long, et c'est rare aujourd'hui. Tu vas suivre les gens durant 650 pages. Moi qui râle tout le temps parce que j'en ai pas pour mon argent, là, j'avoue avoir été servi. L'auteur, puisqu'il s'agit d'un journal, c'est Thomas Shield. Me demande pas s'il a existé, j'en sais rien, et on s'en fout. C'est le précepteur de Charlie Frant et d'Edgar Allan Poe. Jusque-là, rien de transcendant, tu vas me dire. C'est vrai. La suite de ma chronique, sur mon blog...
              Lire la suite
              En lire moins
            • Fifrildi Posté le 23 Septembre 2016
              Par où commencer? J'ai relativement bien aimé ce livre. Pas très friande de thrillers j'ai pourtant été attirée par l'accroche de la 4ème de couverture : "thriller gothique", "Edgar Allan Poe", "mêlant avec brio fiction et réalité" "atmosphère de l'Angleterre du XIXe siècle". Attention : faut pas trop s'y fier. 8 mois (du 08/09/1819 au 23/05/1820) dans la vie de Thomas Shield précepteur de Charles Frant et d'Edgar Allan Poe (10 ans). Bien malgré lui, Thomas, va se retrouver entraîné dans une bien sombre histoire qui a débuté par un meurtre sanglant. Cela étant dit, l'intrigue est dénuée de suspense pendant les 60 premiers chapitres (et 60 chapitres c'est long!). C'est donc au moment où je me demandais si j'allais le terminer que patatras! c'est devenu (enfin) intéressant. Je n'ai pas pu lâcher le livre les 24 chapitres suivants : et on se réveille!! Un homme provenant d'un milieu aisé et influent est assassiné dans l'Angleterre du XIXème siècle. Est-ce que cela en fait un "thriller gothique"? Non. Et, franchement, que vient faire Edgar Allan Poe dans l'histoire? Il n'est même pas un personnage principal. C'est genre : tu n'as pas plus envie que cela d'aller voir le dernier S.O.S.... Par où commencer? J'ai relativement bien aimé ce livre. Pas très friande de thrillers j'ai pourtant été attirée par l'accroche de la 4ème de couverture : "thriller gothique", "Edgar Allan Poe", "mêlant avec brio fiction et réalité" "atmosphère de l'Angleterre du XIXe siècle". Attention : faut pas trop s'y fier. 8 mois (du 08/09/1819 au 23/05/1820) dans la vie de Thomas Shield précepteur de Charles Frant et d'Edgar Allan Poe (10 ans). Bien malgré lui, Thomas, va se retrouver entraîné dans une bien sombre histoire qui a débuté par un meurtre sanglant. Cela étant dit, l'intrigue est dénuée de suspense pendant les 60 premiers chapitres (et 60 chapitres c'est long!). C'est donc au moment où je me demandais si j'allais le terminer que patatras! c'est devenu (enfin) intéressant. Je n'ai pas pu lâcher le livre les 24 chapitres suivants : et on se réveille!! Un homme provenant d'un milieu aisé et influent est assassiné dans l'Angleterre du XIXème siècle. Est-ce que cela en fait un "thriller gothique"? Non. Et, franchement, que vient faire Edgar Allan Poe dans l'histoire? Il n'est même pas un personnage principal. C'est genre : tu n'as pas plus envie que cela d'aller voir le dernier S.O.S. Fantômes mais tu vas quand même le voir parce que Bill Murray y fait une apparition ^_^ (j'adore Bill Murray). Revenons-en au jeune Poe. Un illustre inconnu aurait tout autant fait l'affaire. La présence de Poe n'apporte rien à l'histoire en elle-même. Dans la note historique sur Edgar Allan Poe l'auteur explique les liens de l'histoire avec la vie de celui-ci. Mais le hic c'est que l'histoire est mêlée aux zones d'ombres de sa vie. Dire que cela mêle avec brio fiction et réalité est donc incorrect. Pour le reste l'intrigue tient la route, à n'en pas douter. C'est grandiose! Les personnages sont bien décrits et crédibles. L'ambiance Angleterre du XIXème siècle est bien rendue et on s'y croirait. Bref, je recommande sa lecture malgré tout ce que j'ai pu en dire! Challenge pavés 2016-2017
              Lire la suite
              En lire moins
            Toute l'actualité du cherche midi éditeur
            Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !