RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            L'Esquisse du bonheur

            Pocket jeunesse
            EAN : 9782266288521
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 368
            Format : 140 x 225 mm
            L'Esquisse du bonheur

            Cécile TASSON (Traducteur)
            Date de parution : 06/06/2019
            Découvre qui tu es vraiment et le bonheur sera à portée de main.
            Kiko Himura ne s’est jamais sentie à sa place. Avec une mère qui la rabaisse tout le temps et son métissage japonais qui la rend différente aux yeux des autres, elle préfère se rendre invisible, certaine qu’une fois qu’elle aura intégré l’école d’art de ses rêves tout s’arrangera. Car Kiko... Kiko Himura ne s’est jamais sentie à sa place. Avec une mère qui la rabaisse tout le temps et son métissage japonais qui la rend différente aux yeux des autres, elle préfère se rendre invisible, certaine qu’une fois qu’elle aura intégré l’école d’art de ses rêves tout s’arrangera. Car Kiko mise tout sur son avenir, l’esquisse d’un bonheur si proche… Pourtant, quand elle croise par hasard Jamie, son amour d’enfance, et que sa mère lui annonce le retour dans leurs vies de la personne qu’elle déteste le plus au monde, c’est son passé qui resurgit…
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266288521
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 368
            Format : 140 x 225 mm

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • LesLecturesdHatchi Posté le 29 Août 2019
              Après en avoir entendu parler un peu partout, j’étais assez curieuse de découvrir la plume d’Akemi Dawn Bowman. Une autrice YA abordant, dans chacun de ses romans, des sujets assez difficiles, mais traités de manière intelligente. Dans Starfish (ou l’Esquisse du bonheur en VF) on suit l’histoire de Kiko. C’est une adolescente qui manque cruellement de confiance en elle et qui se sent également un peu perdue dans son monde où elle n’a pas eu une vie gâtée. A 18 ans, il va falloir qu’elle fasse des choix. Qu’elle se mette en face de problèmes de « grandes personnes ». Aller à l’université, essuyer des refus de plusieurs personnes, essayer de vivre de sa passion pour la peinture, mais également découvrir qui elle est vraiment. Au quotidien, Kiko doit supporter une mère ultra clichée, qui ne manque pas de se faire détester par ses propres enfants et qui a un comportement des moins déplacé. Mais elle doit également faire face à un passé traumatisant dont elle n’arrive pas à se défaire chaque jour qui passent. L’adolescente qu’est Kiko n’est pas en pleine crise existentielle, mais elle est assez intelligente pour prendre conscience des choses qui vont et ne vont pas. Ses... Après en avoir entendu parler un peu partout, j’étais assez curieuse de découvrir la plume d’Akemi Dawn Bowman. Une autrice YA abordant, dans chacun de ses romans, des sujets assez difficiles, mais traités de manière intelligente. Dans Starfish (ou l’Esquisse du bonheur en VF) on suit l’histoire de Kiko. C’est une adolescente qui manque cruellement de confiance en elle et qui se sent également un peu perdue dans son monde où elle n’a pas eu une vie gâtée. A 18 ans, il va falloir qu’elle fasse des choix. Qu’elle se mette en face de problèmes de « grandes personnes ». Aller à l’université, essuyer des refus de plusieurs personnes, essayer de vivre de sa passion pour la peinture, mais également découvrir qui elle est vraiment. Au quotidien, Kiko doit supporter une mère ultra clichée, qui ne manque pas de se faire détester par ses propres enfants et qui a un comportement des moins déplacé. Mais elle doit également faire face à un passé traumatisant dont elle n’arrive pas à se défaire chaque jour qui passent. L’adolescente qu’est Kiko n’est pas en pleine crise existentielle, mais elle est assez intelligente pour prendre conscience des choses qui vont et ne vont pas. Ses nouvelles aventures, cette nouvelle vie, elle va la vivre avec son ami/amour d’enfance, Jamie. Avec lui c’est une Kiko forte que l’on va découvrir. Mais parfois, il y a des choses qu’on ne voudrait jamais voir revenir. Et elle va devoir gérer tout ça comme une grande. « Beauty isn’t a single thing. Beauty is dreaming一it’s different for everyone, and there are so many versions of it that you mostly have no control over how you see it » A l’heure où j’écris ces quelques lignes, j’ai également lu son second roman Summer Bird Blue, que j’ai également adoré. Et j’ai remarqué une chose, hormis les sujets toujours un peu difficiles qu’elle aborde, l’autrice nous met toujours face à un personnage en particulier : celui de la mère. Son rapport avec la maternité et le rôle d’être mère fait toujours pleinement parti de ces romans et j’ai trouvé intéressante la manière dont elle aborde la chose. On est face à des mères qui ne sont pas parfaites, des mères qui vous donne envie de vous arracher la tête, bref, de vraies mères. Et je trouve ça rassurant. Rassurant de voir qu’une autrice aborde enfin le personnage de la mère de cette manière-là. Bien évidemment, la seconde chose qui m’a fait apprécier ce roman, mais également son second roman, c’est le fait qu’au début de chaque histoire elle met des « Trigger Warning ». A l’heure qu’il est, encore trop peu d’auteur.ice.s mettent ce genre de chose au début de leurs romans et on se retrouve à faire une crise de panique en plein milieu de notre lecture (croyez-moi, ça m’est déjà arrivé donc je parle en connaissance de cause). En bref, bravo à Akemi Dawn Bowman ! Starfish est une petite pépite. De l’or bien caché dans son bel écrin. Si le sujet est difficile et si l’amour n’est qu’une infime partie de cette histoire, j’ai adoré la plume de l’autrice et la manière dont elle traite ses personnages. On n’est pas dans un roman cliché sur l’entrée dans le monde adulte. On nous parle d’agression sexuelle, de recherche de nos origines, mais également de tout un tas de choses qui nous font voyager et vivre au quotidien. Je ne pourrai que vous recommander chaudement de lire ce roman. Il est disponible en VF alors lancez-vous. Et pour celles et ceux qui n’ont aucune difficulté avec l’anglais, lisez son second roman Summer Bird Blue qui est aussi une petite pépite !
              Lire la suite
              En lire moins
            • AliceNeverland Posté le 25 Août 2019
              Kiko est passionnée d’art. De peinture et de dessin plus précisément. Son rêve est d’intégrer la prestigieuse université Prism, tant pour étudier dans un domaine qu’elle adore que pour fuir son quotidien. Sa mère surtout. Car Kiko est à moitié américaine, à moitié japonaise. Deux parties d’elle même qu’elle n’a jamais réussi à concilier, elle, la jeune fille trop asiatique pour être comme les autres. Un aspect que sa mère ne se gêne pas de lui rappeler à de nombreuses reprises depuis des années. Depuis le divorce de ses parents en fait. Alors Kiko, a presque dix-huit ans, ne sait toujours pas, au fond d’elle, qui elle est vraiment… Si vous recherchez une histoire humaine sur la différence, les familles éclatées, le manque de confiance en soi, ou encore mettant en scène une mère narcissique et égoïste, prête à rabaisser ses enfants pour se mettre elle-même en valeur… Alors vous avez trouvé le bon livre. C’est un peu étrange dit comme cela et, pourtant, nous avons là une magnifique histoire, pleine de tendresse, dans laquelle Kiko va découvrir l’amour, l’amitié, et bien des choses encore. Mais aussi où elle va apprendre à s’aimer, tout simplement. La profondeur affective de ce roman... Kiko est passionnée d’art. De peinture et de dessin plus précisément. Son rêve est d’intégrer la prestigieuse université Prism, tant pour étudier dans un domaine qu’elle adore que pour fuir son quotidien. Sa mère surtout. Car Kiko est à moitié américaine, à moitié japonaise. Deux parties d’elle même qu’elle n’a jamais réussi à concilier, elle, la jeune fille trop asiatique pour être comme les autres. Un aspect que sa mère ne se gêne pas de lui rappeler à de nombreuses reprises depuis des années. Depuis le divorce de ses parents en fait. Alors Kiko, a presque dix-huit ans, ne sait toujours pas, au fond d’elle, qui elle est vraiment… Si vous recherchez une histoire humaine sur la différence, les familles éclatées, le manque de confiance en soi, ou encore mettant en scène une mère narcissique et égoïste, prête à rabaisser ses enfants pour se mettre elle-même en valeur… Alors vous avez trouvé le bon livre. C’est un peu étrange dit comme cela et, pourtant, nous avons là une magnifique histoire, pleine de tendresse, dans laquelle Kiko va découvrir l’amour, l’amitié, et bien des choses encore. Mais aussi où elle va apprendre à s’aimer, tout simplement. La profondeur affective de ce roman est sans conteste son point fort. L’histoire est belle et triste, et aborde beaucoup de thématiques graves sans tomber, pour autant, dans le dramatique. L’esquisse du bonheur est à la fois une ode à l’amour de soi et une grande bouffée d’espoir. Vous tomberez instantanément amoureux de Kiko, de ses faiblesses, de ses peurs, mais aussi de ses espoirs et de ses rêves. Vous adorerez la tendresse de Jamie et sa présence rassurante aux côtés de Kiko. Un roman touchant, une héroïne inoubliable qui va aller au bout de ses rêves malgré son anxiété sociale… Une très belle histoire qui saura vous saisir dès les premières pages !
              Lire la suite
              En lire moins
            • Luxnbooks Posté le 18 Juin 2019
              A force de découvrir de nouvelles histoires, de nouveaux personnages et de nouveaux auteurs, il est difficile de ne pas devenir plus exigeante et mes goûts étant portée sur la romance, les prises de risque sont plus rares. Je n'ai pas eu de coup de cœur depuis très longtemps et pourtant je suis continuellement à la recherche du roman qui va me bouleverser. Ce roman, je l'ai découvert par hasard et bien qu'on ne franchisse pas le coup de cœur, l'histoire a réussi à me donner des frissons tant le thème est touchant et rencontrer l'héroïne m'a bouleversé. Kiko Himura m'a brisé le cœur. Interagir en société a toujours été affreuse difficile pour la jeune fille, accoutumé aux crises de paniques, Kiko ne s'est jamais vraiment intégré auprès de ses camarades et sa seule source d’interaction sociale, se résume à sa meilleure amie. Les années lycée ne sont pas forcément les meilleurs pour elle, et à la maison la situation est loin d'être idyllique. Kiko subit les propos blessants de sa mère, tant pour ses choix d'avenir, que pour son métissage japonais la rendant différentes aux yeux des autres, provoquant le mal-être de sa fille et le désir d'invisibilité à la... A force de découvrir de nouvelles histoires, de nouveaux personnages et de nouveaux auteurs, il est difficile de ne pas devenir plus exigeante et mes goûts étant portée sur la romance, les prises de risque sont plus rares. Je n'ai pas eu de coup de cœur depuis très longtemps et pourtant je suis continuellement à la recherche du roman qui va me bouleverser. Ce roman, je l'ai découvert par hasard et bien qu'on ne franchisse pas le coup de cœur, l'histoire a réussi à me donner des frissons tant le thème est touchant et rencontrer l'héroïne m'a bouleversé. Kiko Himura m'a brisé le cœur. Interagir en société a toujours été affreuse difficile pour la jeune fille, accoutumé aux crises de paniques, Kiko ne s'est jamais vraiment intégré auprès de ses camarades et sa seule source d’interaction sociale, se résume à sa meilleure amie. Les années lycée ne sont pas forcément les meilleurs pour elle, et à la maison la situation est loin d'être idyllique. Kiko subit les propos blessants de sa mère, tant pour ses choix d'avenir, que pour son métissage japonais la rendant différentes aux yeux des autres, provoquant le mal-être de sa fille et le désir d'invisibilité à la maison comme au lycée. Son quotidien va être chamboulé par le retour de Jamie son ami d'enfance, avec qui elle garde les plus beaux souvenirs de son enfance, et qu'elle n'a jamais oublié. Je pense qu'on peut dire que c'est le genre de récit où on termine avec le cœur en miettes. Dès le premier chapitre on ressent on forme d'oppression, face à la pression constante qu'exerce la mère de Kiko sur sa fille. Sa détresse est bouleversante et cette attitude révoltante, accentuant l'anxiété de la jeune fille et positionnant le lecteur dans un statut de spectateur impuissant. Je n'ai pas de mot face au comportement atroce de cette mère, mais on attend un niveau d'horreur lorsque la personne la plus abjecte possible refait son apparition. Immédiatement des sentiments contradictoires m'ont traversé à la fois de la peine, de la colère et puis le désir de la protéger. Bien qu'elle reste très méfiante, le retour de Jamie va l'empêcher de se faner. Et la forcer à sortir de sa zone de confort, sa meilleure amie ayant quitter la ville pour commencer les cours, elle va tenter d'appliquer les conseils de cette amie sincère qui lui aura laisser le meilleur conseil qu'on puisse lui apporter. Sortir de sa coquille ne va pas être simple et les rares instants de bonheur ont été vécu comme une victoire pour moi, car face à tant de souffrance on ne peut que vouloir le meilleur pour Kiko. Le chemin vers la guérison va prendre du temps, mais j'ai trouvé qu'elle faisait une belle analyse de sa vie et était consciente de s'être cachée derrière ceux qui ont été sa force. Et la voir devenir l'artiste confiance, belle et insouciante qu'elle devient m'a réchauffé le cœur. Je ne peux que recommander cette fabuleuse histoire et j'espère que vous percevrez les mêmes émotions touchantes.
              Lire la suite
              En lire moins
            Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
            À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.