Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221253632
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 378
Format : 135 x 215 mm

L'Évangile selon Tinder

,

Date de parution : 20/05/2021

Jeu, like et match !

Mimi69, âge non renseigné. Aime la littérature (sans préciser laquelle), les soirées foot-bière-pizza-rebière, la plongée sous-marine, les balades en forêt, les bars à vin.
Enfin, ça, c’est ce que mon profil dit de moi. (Tout est faux, ou presque.) Mais, dans la vraie vie, j’ai surtout une rédactrice en chef qui,...

Mimi69, âge non renseigné. Aime la littérature (sans préciser laquelle), les soirées foot-bière-pizza-rebière, la plongée sous-marine, les balades en forêt, les bars à vin.
Enfin, ça, c’est ce que mon profil dit de moi. (Tout est faux, ou presque.) Mais, dans la vraie vie, j’ai surtout une rédactrice en chef qui, par (perversité) bonté, m’a collé sur le dos LE dossier de l’été: l’amour à l’heure de la rencontre virtuelle. Alors, je like et je matche, je like et je matche, je like…


C’est ainsi qu’Emma M. Lawrence, croyant n’avoir affaire qu’à un énième article à écrire, va s’aventurer dans un labyrinthe amoureux 2.0, où elle croisera la route de Matthieu, Marc, Luc et Jean. À l’issue de ce parcours initiatique, elle se sera forgé sa propre religion.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221253632
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 378
Format : 135 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Cassy Posté le 31 Juillet 2021
    Emma, journaliste divorcée, mère de deux ados, se voit confier le dossier de l’été sur les rencontres en ligne. Ce sujet lui est totalement étranger. Alors, pour réussir sa mission, elle va infiltrer l’application Tinder. Aidée par son amie, Nina, elle se crée un profil et se prend vite au jeu. Ce qui n’est d’abord qu’une enquête journalistique devient rapidement une addiction. Emma multiplie les échanges et les rencontres, il en résulte des situations cocasses et très drôles. J’ai aimé le ton léger du roman qui traite cependant des relations amoureuses à l’ère du numérique avec exactitude. Entre les chapitres, nous avons droit à des petits témoignages d’hommes et de femmes qui utilisent Tinder. Certains sont très drôles, d’autres cyniques ou bien touchants. Si tout est fictif, on ressent bien une part de vrai dans ces profils d’internautes. J’ai passé un bon moment et j’ai grandement apprécié ce récit à quatre mains.
  • Valmyvoyou_lit Posté le 11 Juillet 2021
    Emma, divorcée et mère de deux adolescents, est la dernière à apprendre que sa rédactrice en chef lui confie le dossier de l’été ; elle a trois mois pour rédiger un article sur les rencontres en ligne. Ses collègues lui fournissent une liste de sites, mais elle préfère s’adresser à sa meilleure amie pour faire ses premiers pas sur Tinder. Nina l’aide alors à créer un profil attirant et réaliste à la fois. C’est ainsi qu’un dimanche soir, Emma, seule dans son salon, étudie les profils que l’application lui propose. « Je ferme les yeux, oubliant un instant la journaliste pour renouer avec la femme en moi. » (p. 39) Et si, son enquête lui permettait de trouver l’amour ? Son cœur palpite lorsqu’elle tente un petit like qui se termine en MATCH. Pendant trois jours, elle attend un message qui ne vient pas. Aussi, elle relance l’application (elle a besoin d’éléments pour son article) et elle découvre qu’elle a reçu un grand nombre de likes. De swipe en like, puis en match, elle se prend au jeu. Échaudée par la rencontre ratée avec son premier MATCH, qui ne s’est plus manifesté, elle se lance et rédige un message, qu’elle... Emma, divorcée et mère de deux adolescents, est la dernière à apprendre que sa rédactrice en chef lui confie le dossier de l’été ; elle a trois mois pour rédiger un article sur les rencontres en ligne. Ses collègues lui fournissent une liste de sites, mais elle préfère s’adresser à sa meilleure amie pour faire ses premiers pas sur Tinder. Nina l’aide alors à créer un profil attirant et réaliste à la fois. C’est ainsi qu’un dimanche soir, Emma, seule dans son salon, étudie les profils que l’application lui propose. « Je ferme les yeux, oubliant un instant la journaliste pour renouer avec la femme en moi. » (p. 39) Et si, son enquête lui permettait de trouver l’amour ? Son cœur palpite lorsqu’elle tente un petit like qui se termine en MATCH. Pendant trois jours, elle attend un message qui ne vient pas. Aussi, elle relance l’application (elle a besoin d’éléments pour son article) et elle découvre qu’elle a reçu un grand nombre de likes. De swipe en like, puis en match, elle se prend au jeu. Échaudée par la rencontre ratée avec son premier MATCH, qui ne s’est plus manifesté, elle se lance et rédige un message, qu’elle aurait dû relire avant d’appuyer sur la touche « envoi ». « Aussitôt le message envoyé, je me rends compte de sa connotation sexuelle. Mais quelle conne !!! » (p. 50) Après les premières maladresses du début, Emma a ses premiers rendez-vous. Évidemment, les travers ne sont pas révélés dans les profils et elle va de déconvenues en déconvenues. Ce n’est pas grave, cela lui donne de la matière pour son dossier. Hélas, ce n’est pas si simple, car elle n’a pas encore appris à jouer. Elle reste elle-même et elle se retrouve piégée dans des situations qui ne lui conviennent pas. Les rêves de prince charmant et les règles de bienséance l’entravent et l’empêchent de vivre ses propres désirs. Cependant, elle assimile rapidement les codes. Elle s’aperçoit qu’elle devient addict. Elle analyse parfaitement les dérives, mais se laisse emporter par les plaisirs de la consommation. Elle est consciente qu’elle doit arrêter, mais son travail est un prétexte idéal pour aller plus loin. Elle est très lucide, d’autant plus qu’elle réalise des interviews d’utilisateurs de sites de rencontre et que les propos de ces derniers rejoignent ses constatations. Mais la tentation est forte… L’évangile selon Tinder est un roman truculent. J’ai eu d’innombrables éclats de rire. En effet, même si je n’ai jamais utilisé les sites de rencontres, les relations hommes-femmes constituent l’essence du roman ; il y a les personnes qu’on ne souhaite jamais revoir, celles qui deviennent des amis, celles avec qui on aurait aimé aller plus loin, celles de qui on tombe amoureux. Les idylles sont décryptées sous l’angle des applications, mais l’humain est le centre. Emma est prise dans une spirale. A l’ère du 2.0, son cheminement est accéléré, ses échanges l’ont transformée, pourtant, c’est en elle-même que se cachent les réponses sur qui elle est et sur ses attentes. Elle va à la rencontre d’elle-même. La suite sur mon blog…
    Lire la suite
    En lire moins
  • Elo-Dit Posté le 2 Juillet 2021
    L’Évangile selon Tinder, c’est le témoignage de toute une époque, sur l’amour au temps des sites de rencontres bien sûr, mais sur bien plus que ça, une vision généraliste de notre époque, qui met le doigt sur ses forces, autant que ses faiblesses et qui saura nous toucher, avec beaucoup de tendresse, tout en nous poussant vers de réelles réflexions !
  • chouette_maman_bouquine Posté le 2 Juillet 2021
    Vous cherchez encore LE roman de l'été à mettre dans votre valise ? Et bien j'ai pour vous le titre idéal : l'évangile selon tinder. Voici un roman terriblement drôle, écrit à 4 mains ce qui lui apporte une justesse de ton et une légitimité. Thierry Maugenest est à l'origine du roman. Souhaitant écrire sur tinder qu'il trouvait source de romanesque par ses profils et situations incroyables, il désirait partager sa plume avec une femme afin d'avoir accès à tous les profils et échanger les points de vue masculin et féminin. Il a ainsi été mis en contact avec Luce Michel par un ami commun et ils se sont retrouvés à écrire ensemble sur "l'amour à l'heure de la rencontre virtuelle". Emma est journaliste et se voit confier le dossier de l'été, l'amour au temps du virtuel. Elle donne alors de sa personne, s'inscrit sur tinder, fait des rencontres, interroge, questionne, s'investit véritablement. On la suit ainsi dans sa vie, dans ses espoirs et ses interrogations, et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'on rigole. Le roman est construit en alternant les chapitres concernant la vie d'Emma et des témoignages sur l'amour, le sexe, les rencontres, les expériences positives ou non des gens.... Vous cherchez encore LE roman de l'été à mettre dans votre valise ? Et bien j'ai pour vous le titre idéal : l'évangile selon tinder. Voici un roman terriblement drôle, écrit à 4 mains ce qui lui apporte une justesse de ton et une légitimité. Thierry Maugenest est à l'origine du roman. Souhaitant écrire sur tinder qu'il trouvait source de romanesque par ses profils et situations incroyables, il désirait partager sa plume avec une femme afin d'avoir accès à tous les profils et échanger les points de vue masculin et féminin. Il a ainsi été mis en contact avec Luce Michel par un ami commun et ils se sont retrouvés à écrire ensemble sur "l'amour à l'heure de la rencontre virtuelle". Emma est journaliste et se voit confier le dossier de l'été, l'amour au temps du virtuel. Elle donne alors de sa personne, s'inscrit sur tinder, fait des rencontres, interroge, questionne, s'investit véritablement. On la suit ainsi dans sa vie, dans ses espoirs et ses interrogations, et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'on rigole. Le roman est construit en alternant les chapitres concernant la vie d'Emma et des témoignages sur l'amour, le sexe, les rencontres, les expériences positives ou non des gens. Si les témoignages sont fictifs, Thierry et Luce m'ont expliqué qu'ils se sont cependant inspirés des anecdotes de leurs amis et connaissances et ont dû parfois édulcorer les situations tant la réalité était parfois trop trash et invraisemblable pour la fiction. J'ai vraiment adoré ce livre. Moi qui ne connais pas cet univers des sites de rencontres, j'ai beaucoup ri, j'ai été surprise par certaines situations et j'ai aimé les réflexions autour de la séduction, de l'amour. Bien qu'écrit à 4 mains, la lecture est totalement fluide. Il y a une vraie alchimie et complémentarité entre les deux auteurs qui ont pris beaucoup de plaisir à écrire ensemble, et cela se ressent. Une construction du roman où chacun écrit puis l'autre développe, corrige, suggère. Un échange d'arguments où à la fin un compromis est trouvé pour que chacun soit satisfait sur l'évolution de l'intrigue. Merci Luce Michel et Thierry Maugenest pour l'échange et le temps que chacun de vous m'a accordé pour me parler de votre écriture..
    Lire la suite
    En lire moins
  • RChris Posté le 21 Juin 2021
    Emma, sous le pseudo de Mimi69, s’est fait un profil attractif pour ratisser large sur Tinder. Son but avoué : faire un article sur l’amour 2.0. Mais quelle meilleure source d’étude sur ce site de rencontres que de le tester en IRL (In Real Life). Luce Michel s’est plongée corps et âme dans les méandres des applis de rencontre pour écrire avec Thierry Maugenest cette comédie sentimentale soulignant les us des relations amoureuses d’aujourd’hui. Lors de ses périgrinations journalistiques, Emma empruntera un labyrinthe d’histoires de sexe, de rencontres et même d’amour en n’hésitant pas à donner de sa personne pour son article et en conciliant sa vie de mère, de femme et d’amoureuse. Les extraits d’interviews réelles sont croustillantes. Ils ont donné lieu à des citations qui auraient pu être toutes sélectionnées. Drôles, ils panachent le récit d’Emma, provoquant un rire parfois … jaune. Je savais que j'allais prendre cher avec ce roman. Le regard dominant est celui de la femme : celui de Luce et de son héroïne sur les hommes et leur ego, même si elle fait dire à Emma : “Parfois, j'en oublie que de vrais hommes, avec leur sensibilité, leur parcours, leurs erreurs, leurs doutes, leurs faiblesses,... Emma, sous le pseudo de Mimi69, s’est fait un profil attractif pour ratisser large sur Tinder. Son but avoué : faire un article sur l’amour 2.0. Mais quelle meilleure source d’étude sur ce site de rencontres que de le tester en IRL (In Real Life). Luce Michel s’est plongée corps et âme dans les méandres des applis de rencontre pour écrire avec Thierry Maugenest cette comédie sentimentale soulignant les us des relations amoureuses d’aujourd’hui. Lors de ses périgrinations journalistiques, Emma empruntera un labyrinthe d’histoires de sexe, de rencontres et même d’amour en n’hésitant pas à donner de sa personne pour son article et en conciliant sa vie de mère, de femme et d’amoureuse. Les extraits d’interviews réelles sont croustillantes. Ils ont donné lieu à des citations qui auraient pu être toutes sélectionnées. Drôles, ils panachent le récit d’Emma, provoquant un rire parfois … jaune. Je savais que j'allais prendre cher avec ce roman. Le regard dominant est celui de la femme : celui de Luce et de son héroïne sur les hommes et leur ego, même si elle fait dire à Emma : “Parfois, j'en oublie que de vrais hommes, avec leur sensibilité, leur parcours, leurs erreurs, leurs doutes, leurs faiblesses, leur tendresse, leurs peurs et tout le reste se cachent derrière ces photos, ces premiers mots balbutiants, ces blagues plus ou moins fines”. L’écriture est moderne, saupoudrée d’humour, avec des images amusantes. Au final, on fait un tour d’horizon de l'amour sur in site de rencontres. Puis, la comédie distrayante laisse place à une introspection sur l’amour. En guise de synthèse, Emma donne la parole à une psychologue qui évoque à propos de l’appli : “Certains y entament de belles histoires, mais d’autres en effet se laissent aspirer dans un puits sans fond.” Quant aux auteurs, ils spécifient en dernière page : “Enfin, nous tenons à préciser à nos chers lecteurs qui, après lecture de ce roman, n’auraient toujours rien compris à l’amour, qu’il en est de même pour nous.”
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.