Lisez! icon: Search engine
Plon
EAN : 9782259276801
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 140 x 205 mm

L'expérience de la pluie

Date de parution : 14/03/2019
Un roman lumineux, aux personnages attachants, forts et fragiles à la fois.
Toucher mais ne pas l’être. Par le cœur ou par les doigts. Pour Camille et Arthur, son fils de six ans, cela revient au même. Tous les deux autistes, ils vivent à l’abri du monde, de son bruit et de ses violences, dans une bulle que Camille a spécialement créée... Toucher mais ne pas l’être. Par le cœur ou par les doigts. Pour Camille et Arthur, son fils de six ans, cela revient au même. Tous les deux autistes, ils vivent à l’abri du monde, de son bruit et de ses violences, dans une bulle que Camille a spécialement créée pour eux. Chaque rencontre, chaque échange physique, même le plus infime, est une épreuve : une main qui attrape, une bousculade dans le bus, des gouttes de pluie sur
la peau.
Un soir, en sortant du bureau, Aurélien croise leur route. Dans son quotidien désabusé, il entrevoit dans leur relation ce « vrai » qui lui manque tant et qui semblait hier encore inatteignable.
Mais comment approcher ce couple mère-fils fusionnel sans briser leur fragile équilibre ?
Un roman lumineux, empreint d’humanité, qui fait advenir le meilleur alors que tout pourrait s’écrouler.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782259276801
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 140 x 205 mm
Plon

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Darjeelingdo Posté le 14 Mai 2020
    L’intérêt de ce roman est de nous faire partager le quotidien d’une mère et de son fils atteints tous deux d’un TSA, un trouble du spectre de l’autisme. Camille et Arthur sont tous deux atteints d’hypersensibilité sensorielle et, pour l’enfant en particulier, tout contact est source de souffrance. Sa mère , qui a vécu avec ces mêmes troubles, a élaboré tout un « dictionnaire » et un apprentissage qu’elle utilise avec son fils : il faut apprivoiser le monde qui les entoure, y compris les phénomènes naturels comme la pluie (d’où le titre du livre). J’ai plusieurs fois travaillé avec des jeunes Asperger mais leurs troubles étaient plutôt d’ordre émotionnels et surtout relationnels (la franchise d’un Asperger n’est pas facile à gérer dans un groupe d’adolescents ! ). Aussi ai je été très intéressée par cette partie du roman . Je suppose que l’auteur s’est documentée précisément sur ces troubles. On n’imagine pas à quel point cette hypersensibilité doit être difficile à vivre. Un peu moins convaincue par le côté « romance » et les personnages secondaires du livre mais bon.... Au final, un livre qui pousse à la tolérance et à l’écoute des autres, c’est toujours positif !
  • Livresenchantsthes Posté le 5 Avril 2020
    C'est l'histoire de quelqu'un qui prête attention et qui fait attention. Et c'est une attitude de grande sensibilité que je conseille au lecteur, si je me réfère à mon expérience, qui m'a fait tant goûter les moments passés avec les personnages de ce roman. J'ai bien apprécié aussi d'ignorer tout du contenu de l'histoire avant de m'en approcher. Et après l'avoir lu, qu'on ne dise pas que "c'est un livre sur…." Ce n'est pas un livre à thème, c'est une histoire dans laquelle nous sommes invités à entrer, pour le plaisir de se laisser envahir.
  • Piuma_bookworld Posté le 24 Novembre 2019
    La plupart des belles choses sont éphémères, d'ailleurs la vie ne l'est-elle pas? Mais parfois certaines expériences nécessitent de se construire étape par étape et peuvent braver le temps. Ce livre ne se lit pas, il se ressent. La vie se ressent.L'amour aussi. Tout n'est qu'expérience. Aurélien est désabusé par l'existence qu'il mène dans un monde superficiel. souvent on préfère se créer une réalité qui nous arrange pour se protéger. Mais à présent, Aurélien est à la recherche du vrai. Camille et son fils, Arthur se sont crées leur propre bulle avec leurs propres codes de langages à l'abri du monde extérieur. Pour ces hypersensoriels, tout se vit avec une intensité décuplée, tout n'est que sensation. Dans un bus bondé de corps emmêlés, le monde d'Aurelien et celui de Camille vont venir s'entrechoquer et tenter de fusionner. Physiquement ce ne sont que des effleurements à peine mais à l'intérieur c'est un renversement émotionnel. La vie n'est qu un mélange d'expériences et l'amour est la plus belle à condition d'oser s'y mouiller. Pour cela, il suffit de laisser l'autre entrer dans son univers, accepter de bousculer son équilibre pour lui faire de la place, apprendre de lui et l'apprivoiser. Finalement l'amour... La plupart des belles choses sont éphémères, d'ailleurs la vie ne l'est-elle pas? Mais parfois certaines expériences nécessitent de se construire étape par étape et peuvent braver le temps. Ce livre ne se lit pas, il se ressent. La vie se ressent.L'amour aussi. Tout n'est qu'expérience. Aurélien est désabusé par l'existence qu'il mène dans un monde superficiel. souvent on préfère se créer une réalité qui nous arrange pour se protéger. Mais à présent, Aurélien est à la recherche du vrai. Camille et son fils, Arthur se sont crées leur propre bulle avec leurs propres codes de langages à l'abri du monde extérieur. Pour ces hypersensoriels, tout se vit avec une intensité décuplée, tout n'est que sensation. Dans un bus bondé de corps emmêlés, le monde d'Aurelien et celui de Camille vont venir s'entrechoquer et tenter de fusionner. Physiquement ce ne sont que des effleurements à peine mais à l'intérieur c'est un renversement émotionnel. La vie n'est qu un mélange d'expériences et l'amour est la plus belle à condition d'oser s'y mouiller. Pour cela, il suffit de laisser l'autre entrer dans son univers, accepter de bousculer son équilibre pour lui faire de la place, apprendre de lui et l'apprivoiser. Finalement l'amour n'est qu'une question d'apprivoisement parce que la difficulté n'est pas toujours d'aller vers les autres quand on est différent, mais elle réside souvent dans le fait de laisser les autres venir vers soi. Un roman doux qui nous emporte dans sa bulle durant sa lecture et qui touche au coeur 💓. Une histoire tendre, délicate et porteuse d'espoir qui nous incite à ressentir le naturel et à faire l'expérience de la vie, « pour de vrai ».
    Lire la suite
    En lire moins
  • StefEleane Posté le 18 Novembre 2019
    Et si on entrait dans le monde fermé de l’autisme. Clélie Avit nous ouvre une porte sur ces hypersensibles. Ce livre, c’est une rencontre entre les personnages et le lecteur. Entre notre quotidien et celui d’un autiste. Alors, ici, les autistes ne sont pas complètement coupés du monde, mais ils apprennent,chaque minute, à vivre avec les autres et les éléments extérieurs. Aurélien fait la rencontre de Camille mais surtout d’Arthur, 6 ans. Eux n’ont pas un regard pour lui. Aurélien est sous le charme des non-dits, d’être ensemble sans se toucher. Lui qui fuit son quotidien, sa vie, il ressent un quiétude et une envie de les protéger. A force de trop chercher ses yeux, j’en perds son corps. Arthur s’accroupit et se glisse entre mes jambes, son pull frottant à peine le tissu de mon pantalon. Ce jeu, nous l’avons pratiqué des dizaines de fois, pour apprendre. Pour moi, c’était facile, j’ai eu trente ans de plus que lui pour me faire à l’hypersensibilité. On ressent énormément de respect et d’amour dans les mots de l’auteur. Camille et Arthur sont attendrissants dans leur apprentissage de la vie. Leur volonté de s’ouvrir au monde et leur besoin de protection. Quant à Aurélien, on pourrait... Et si on entrait dans le monde fermé de l’autisme. Clélie Avit nous ouvre une porte sur ces hypersensibles. Ce livre, c’est une rencontre entre les personnages et le lecteur. Entre notre quotidien et celui d’un autiste. Alors, ici, les autistes ne sont pas complètement coupés du monde, mais ils apprennent,chaque minute, à vivre avec les autres et les éléments extérieurs. Aurélien fait la rencontre de Camille mais surtout d’Arthur, 6 ans. Eux n’ont pas un regard pour lui. Aurélien est sous le charme des non-dits, d’être ensemble sans se toucher. Lui qui fuit son quotidien, sa vie, il ressent un quiétude et une envie de les protéger. A force de trop chercher ses yeux, j’en perds son corps. Arthur s’accroupit et se glisse entre mes jambes, son pull frottant à peine le tissu de mon pantalon. Ce jeu, nous l’avons pratiqué des dizaines de fois, pour apprendre. Pour moi, c’était facile, j’ai eu trente ans de plus que lui pour me faire à l’hypersensibilité. On ressent énormément de respect et d’amour dans les mots de l’auteur. Camille et Arthur sont attendrissants dans leur apprentissage de la vie. Leur volonté de s’ouvrir au monde et leur besoin de protection. Quant à Aurélien, on pourrait croire qu’un tel challenge soit impensable et le fasse fuir. Mais il a foi en l’avenir et surtout l’avenir avec eux. Un très beau roman que nous offre Clélie Avit. C’est une histoire d’amour de l’autre, quel qu’il soit. Une magnifique leçon de vie.
    Lire la suite
    En lire moins
  • missderoyan Posté le 17 Septembre 2019
    J'ai adoré ; à lire absolument ; on rit et on pleure, et à la fin du livre on se sent délicieusement bien !
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…

Lisez maintenant, tout de suite !