Lisez! icon: Search engine
L'Archipel
EAN : 9782809828900
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 448
Format : 15,3 x 24 mm

L'héritage du maître de chai

Jacqueline Odin (Traducteur)
Collection : Roman & évasion
Date de parution : 03/09/2020
Après La Fille du maître de chai et Les Vignes de Sarah, on retrouve la famille Lemieux, qui se bat pour faire prospérer ses vignobles en Californie et dans le Val de Loire. Mais la Première Guerre Mondiale qui fait rage en France pourrait bien mettre en péril tous leurs efforts. Dans la lignée des sagas de Sarah Lark et Tamara McKinley.
Décembre 1917. Sarah Lemieux a 40 ans. La fille du maître du chai et son mari Philippe exploitent avec courage leur vignoble californien d’Eagle’s Run. Mais la situation devient critique. Des ligues bien-pensantes veulent interdire le négoce du vin dans la région. Et depuis l’entrée en guerre des États-Unis, en... Décembre 1917. Sarah Lemieux a 40 ans. La fille du maître du chai et son mari Philippe exploitent avec courage leur vignoble californien d’Eagle’s Run. Mais la situation devient critique. Des ligues bien-pensantes veulent interdire le négoce du vin dans la région. Et depuis l’entrée en guerre des États-Unis, en juillet, nombre de jeunes Américains tombent sur les champs de bataille du Vieux Continent. À 21 ans, Luc, leur fils adoptif, a pris les rênes du clos Saint- Martin, dans le Val de Loire, là où Sarah a grandi. Il y fait la connaissance d’Ondine, 17 ans, qui s’est murée dans le silence depuis que les Allemands ont tué sa mère sous ses yeux. Luc entend lui redonner le goût de la vie, mais il est appelé sur le front… Sarah saura-t-elle une fois encore préserver les siens et l’héritage familial ? Après La Fille du maître de chai et Les Vignes de Sarah (L’Archipel, 2018 et 2019), Kristen Harnisch met à nouveau en scène Sarah et ses proches, en prise avec les soubresauts de l’histoire.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782809828900
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 448
Format : 15,3 x 24 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Mariloup Posté le 2 Octobre 2021
    L'héritage du maître de chai est le troisième tome de la saga La fille du maître de chai. J'avais bien aimé les deux précédents tomes mais alors là, j'ai encore plus apprécié ce troisième tome ! Nous avons les points de vue d'Adeline, demi-sœur de Luc, infirmière qui s'est engagée sur le front en France et qui vivra une histoire avec un soldat allemand ; Luc, fils adoptif et neveu de Sarah, qui a hérité du domaine viticole de St Martin et qui aide à l'effort de guerre jusqu'au jour où il pourra s'engager lui-même ; Pippa, fille adoptive de Sarah, fille naturelle de Philippe, passionnée d'art, qui découvre l'amour, le monde du travail et sa voie ; Sarah et sa fratrie qui cherchent à faire prospérer leur domaine malgré les difficultés ; Heinrich, un médecin et soldat allemand, engagé loin de sa famille, qui se retrouvera lié à Adeline. Je n'oublie pas tous les autres personnages, Lydie et Johnny, les enfants de Sarah et Philippe ; Aurora, fidèle amie du couple depuis toujours ; et les deux petits nouveaux Ondine et Michel qui ont fui Lille pour le Sud, traumatisés par ce qu'il leur est arrivé. Je pense que... L'héritage du maître de chai est le troisième tome de la saga La fille du maître de chai. J'avais bien aimé les deux précédents tomes mais alors là, j'ai encore plus apprécié ce troisième tome ! Nous avons les points de vue d'Adeline, demi-sœur de Luc, infirmière qui s'est engagée sur le front en France et qui vivra une histoire avec un soldat allemand ; Luc, fils adoptif et neveu de Sarah, qui a hérité du domaine viticole de St Martin et qui aide à l'effort de guerre jusqu'au jour où il pourra s'engager lui-même ; Pippa, fille adoptive de Sarah, fille naturelle de Philippe, passionnée d'art, qui découvre l'amour, le monde du travail et sa voie ; Sarah et sa fratrie qui cherchent à faire prospérer leur domaine malgré les difficultés ; Heinrich, un médecin et soldat allemand, engagé loin de sa famille, qui se retrouvera lié à Adeline. Je n'oublie pas tous les autres personnages, Lydie et Johnny, les enfants de Sarah et Philippe ; Aurora, fidèle amie du couple depuis toujours ; et les deux petits nouveaux Ondine et Michel qui ont fui Lille pour le Sud, traumatisés par ce qu'il leur est arrivé. Je pense que si j'ai autant adhéré à ce tome, c'est grâce à la nouvelle génération mise en avant, au détriment de Sarah que nous suivons principalement depuis le début. Nouvelle génération de par Luc, Adeline et Pippa. C'est du sang neuf, ils apportent un nouveau souffle à la saga, un vent de fraîcheur dans un monde extrêmement dur. Ils étaient passionnants à suivre. Le lien avec Sarah est tout de même gardé sinon cela n'aurait plus de sens mais les points de vue se diversifient et de nouveaux personnages apparaissent. Par ailleurs, on sent vraiment que Luc est le digne successeur de Sarah, en tout point. Ce que j'ai adoré aussi, c'est le contexte historique de l'époque. Nous sommes en pleine Première Guerre Mondiale et il ne me semble pas avoir lu jusqu'ici de romans la mettant en avant, je suis plus coutumière de la Seconde Guerre Mondiale, mais pas de celle-ci donc c'était hyper passionnant. C'était également terrible, l'autrice a fait un énorme travail pour rendre tout cela réaliste et ça m'a pris aux tripes. On découvre les horreurs de la guerre et dans le roman, nous sommes sur tous les fronts avec Luc sur les champs de bataille et Adeline dans les hôpitaux. D'ailleurs, beaucoup de nos personnages perdront la vie et c'était d'autant plus dur à lire. Comme contexte, il y a aussi le droit de vote des femmes, femmes américaines qui militent pour que le droit s'étende dans tous les états ; il y a également la Prohibition qui inquiète énormément Sarah et Philippe pour l'avenir de leurs vins ainsi que la Grippe Espagnole qui a fait des ravages dans le monde entier. Les intrigues se déroulent aux États-Unis mais aussi en France et d'ailleurs, la France était plus mis en valeur pour mon plus grand plaisir. J'ai vraiment senti que l'autrice vouait un réel attachement à notre si beau pays. En bref, ce fut une excellente lecture, plus prenante que les précèdent. J'aime vraiment cette fresque familiale. Au tout début, je n'étais pas sûre d'apprécier vu que l'univers principal est celui de la viticulture mais au final, je me suis laissée porter. Jolie découverte. Je remercie grandement Mylène et les Éditions de l'Archipel pour l'envoi et la découverte de ce troisième tome.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LesLecturesDeLaDiablotine Posté le 28 Septembre 2021
    Nous sommes en 1917, onze ans après le second tome. Luc a vingt ans, toutes ses dents et vit depuis quelques années dans le domaine de Vouvray (en France) où il exploite les vignes familiales. Il vit avec sa grand-mère, la mère de Sarah, et le second mari de celle-ci. Il s'occupe très bien des vignes, de la propriété et fait fructifier les affaires. A plusieurs reprises Luc a essayé de se faire enrôler dans l'armée dans laquelle il fournit les militaires en bon vin mais à chaque fois, il essuie un refus. Il va faire une rencontre des plus étonnantes. Un jour où il va livrer du vin, deux enfants vont monter dans sa charrette et se cacher jusqu'à chez lui. Lorsqu'il les trouvera, lui et sa grand-mère les accueilleront et s'occuperont d'eux. Ondine et Michel vont faire la connaissance de Luc et de sa grand-mère et le moins que l'on puisse dire c'est que cette rencontre fortuite va leur être salutaire. En effet, les jeunes gens qui sont frère et sœur s'étaient fait arrêter à Lille et ont réussi à s'évader d'un train manœuvrés par les allemands. Ils ont fui Lille après la mort de leur mère et... Nous sommes en 1917, onze ans après le second tome. Luc a vingt ans, toutes ses dents et vit depuis quelques années dans le domaine de Vouvray (en France) où il exploite les vignes familiales. Il vit avec sa grand-mère, la mère de Sarah, et le second mari de celle-ci. Il s'occupe très bien des vignes, de la propriété et fait fructifier les affaires. A plusieurs reprises Luc a essayé de se faire enrôler dans l'armée dans laquelle il fournit les militaires en bon vin mais à chaque fois, il essuie un refus. Il va faire une rencontre des plus étonnantes. Un jour où il va livrer du vin, deux enfants vont monter dans sa charrette et se cacher jusqu'à chez lui. Lorsqu'il les trouvera, lui et sa grand-mère les accueilleront et s'occuperont d'eux. Ondine et Michel vont faire la connaissance de Luc et de sa grand-mère et le moins que l'on puisse dire c'est que cette rencontre fortuite va leur être salutaire. En effet, les jeunes gens qui sont frère et sœur s'étaient fait arrêter à Lille et ont réussi à s'évader d'un train manœuvrés par les allemands. Ils ont fui Lille après la mort de leur mère et le départ de leur père au front. Ondine et Michel ont vécu des choses horribles et ont bien du mal à s'en remettre. Luc va tout faire pour leur redonner la joie de vivre. Ondine, Michel et Luc vont apprendre à se connaître et vont s'aider mutuellement. Ondine va initier Luc à l'art de la colombophilie. Ce mot un peu savant signifie d'élever des pigeons voyageurs et de les faire concourir. Grâce à l'apprentissage d'Ondine, Luc possède une compétence qui va lui permettre d'intégrer les rangs de l'armée ! Adeline, la demi-sœur de Luc est également en France au contraire de Pippa, la fille adoptive de Sarah et Philippe qui est en Californie avec ses parents. Adeline travaille auprès des infirmières américaines tandis que Pippa apporte sa pierre à l'édifice en créant des masques pour les "gueules cassées". Cette artiste voudrait vivre de son art. A côté de ça, leurs parents doivent anticiper l'avenir des vignes et vont devoir prendre des décisions cruciales pour l'avenir... En effet, de l'autre côté de l'Atlantique, en Californie, rien ne va plus chez Sarah et Philippe ! Les affaires vont mal à cause de la prohibition qui devrait être votée. Que faire s'ils ne peuvent plus exploiter leurs vignes ? Doivent-ils tout arracher et faire d'autres plantations ? Pour Sarah, il n'en est pas question ! Les personnages sont de plus en plus nombreux. Le temps a passé, la famille s'est agrandit, certains personnages ont vieilli. Les enfants sont devenus des adultes (déjà !) qui veulent faire leur vie, tout simplement. J'ai été triste de voir certains d'entre eux souffrir, mourir. Mais quelle grande et belle famille ! Vous l'aurez compris, le thème de ce troisième tome va être la guerre et tout ce qu'elle implique comme bouleversements dans la vie de chacun. Les hommes sont au front tandis que les femmes se retrouvent à gérer tout le quotidien. Lorsque certains pensent être hors de danger parce qu'ils n'habitent pas en France, ils se retrouvent confrontés à la grippe. En 1918, la grippe a fait plus de dégâts que la guerre elle-même ; elle a essentiellement touché femmes, enfants... Et à même traversée l'Atlantique et a été en Amérique. La famille Lemieux va être gravement touchée, des quarantaines sont mises en place, le port du masque est obligatoire ce qui nous rappelle étrangement la pandémie que nous vivons mais dans une moindre mesure bien sûr. L'aspect historique est prédominant dans ce tome. J'ai énormément aimé cette partie du récit qui a su me captiver du début à la fin. En pleine réunion, je ne pouvais m'empêcher de me cacher pour lire une page, quitte à ne pas écouter ce qui se disait autour de moi ! Ce livre est dur, fort, intense. L'auteur n'a pas peur de nous raconter comment était la guerre, les difficultés éprouvées par les soldats allemands, par les soldats français. Kristen Harnisch nous explique aussi que les soldats allemands tout comme les soldats français ne voulaient pas de cette guerre ; les soldats des deux camps souhaitaient mettre fin à ce conflit. La plume de l'auteure est fluide, juste, descriptive, intense. Au cœur d'un même chapitre, on se retrouve tantôt en Californie, tantôt en France et l'on navigue entre les différents personnages présents du récit. Personnellement, je trouve que cela donne un excellent rythme à la lecture. Cela donne envie d'en savoir toujours plus, encore et toujours. Tout ça pour vous dire que ce dernier opus ne détrône pas les autres tomes de cette saga. L'auteur a su nous créer un univers passionnant, où la fiction et l'histoire a su se télescoper à merveille. Si vous n'avez pas encore lu cette saga, je ne peux que vous la recommander, elle est génialissime !
    Lire la suite
    En lire moins
  • qmike549 Posté le 5 Janvier 2021
    Les obus de mortier sifflaient, stridents, au-dessus de ka tranchée-abri large de cinquante centimètres où se tapissaient Luc Lemieux…..Ils tombaient beaucoup trop près, creusant le sol…..Luc sommeillait par intermittence jusqu'au moment….Réveillez-vous….Le GAZ !....Le Gaz…. « L'héritage du maître de Chai » est le 14 Juin 1917….Il bondit hors de la tranchée-abri….Des hommes sans masque vacillaient et s'écroulaient autour de lui, se tordant violemment, suffoqués par les cloques qui gonflaient dans leur gorge…. « L'héritage du maître de Chai » est le dernier opus de la Trilogie « La fille du maître de Chais » de l'auteure Kristen Harnisch... « L'héritage du maître de Chai » est une année 1917….. « L'héritage de maître de Chai » est le couple Lemieux : Sarah et Philippe…Sarah est maintenant âgée de ans.. .Ils exploitent ensemble leur vignoble d'Eagle's Run à Napa en Californie, Etats-Unis…... Pourquoi Sarah se sent elle toujours intimidée de présenter ses idées…Juridiquement, ils partagent la propriété d'Eagle's Run, et ils gèrent les opérations ensemble mais ce que la contrarie est que Philippe a le droit légal de diriger, d'administrer leurs biens communs SANS elle...… (Page 115). « L'héritage du maître de Chai » est deux jeunes adolescents…Ondine et Michel….Comment êtes-vous arrivés ici …..Avez... Les obus de mortier sifflaient, stridents, au-dessus de ka tranchée-abri large de cinquante centimètres où se tapissaient Luc Lemieux…..Ils tombaient beaucoup trop près, creusant le sol…..Luc sommeillait par intermittence jusqu'au moment….Réveillez-vous….Le GAZ !....Le Gaz…. « L'héritage du maître de Chai » est le 14 Juin 1917….Il bondit hors de la tranchée-abri….Des hommes sans masque vacillaient et s'écroulaient autour de lui, se tordant violemment, suffoqués par les cloques qui gonflaient dans leur gorge…. « L'héritage du maître de Chai » est le dernier opus de la Trilogie « La fille du maître de Chais » de l'auteure Kristen Harnisch... « L'héritage du maître de Chai » est une année 1917….. « L'héritage de maître de Chai » est le couple Lemieux : Sarah et Philippe…Sarah est maintenant âgée de ans.. .Ils exploitent ensemble leur vignoble d'Eagle's Run à Napa en Californie, Etats-Unis…... Pourquoi Sarah se sent elle toujours intimidée de présenter ses idées…Juridiquement, ils partagent la propriété d'Eagle's Run, et ils gèrent les opérations ensemble mais ce que la contrarie est que Philippe a le droit légal de diriger, d'administrer leurs biens communs SANS elle...… (Page 115). « L'héritage du maître de Chai » est deux jeunes adolescents…Ondine et Michel….Comment êtes-vous arrivés ici …..Avez de la famille aux abords de Paris…Ondine leva son visage…son expression de gratitude et d'espoir fut presque insoutenable….Ondine trembla de ce souvenir….. Durant deux années, elle avait répondu aux messages, défiant la mise en garde des Allemands : Tout citoyen pris à soutenir les Alliés seraient fusillés sur-le-champ … (Page 90)….. Je sais que tu as été la victime de ces hommes, de leur…violences barbares….Tout les hommes sont violents. Autrement, ils ne tueraient pas, ne violeraient pas, n'incendieraient pas des villes…. (Page 164). « L'héritage du maître de Chai» est Luc…le fils adoptif du couple Lemieux…Luc a désormais 21 ans…Il dirige le domaine Saint- Martin, dans le Val de Loire… « L'Héritage du Maître de Chai » est également les Allemands qui déversé leurs obus sur Lille durant six jours en octobre 1914, détruisant des milliers de maisons et tuant des centaines de civils… (Page 79)…. Ces mêmes Allemands ont désigné soixante otages placés comme bouclier humain sur le terrain d'aviation et dans les entrepôts d'armes… « L'héritage du Maître de Chai » est le droit de vote des femmes aux Etats-Unis….Dix-sept états, dont New York, ont accordé le droit de vote aux femmes, mais des obstacles persistent… (Page 119). « L'héritage du Maître de Chai » est Heinrich ….le médecin militaire allemand le moins gradé, il a le devoir d'aller récupérer le matériel médical…Rien n'est simple…Un bon soldat tue sans voir dans son adversaire un être humain… « L'héritage du Maître de Chai» est les conditions épouvantables de vie dans les tranchées…..Dites-moi comment c'est, monsieur…dans les tranchées…Quand la grêle fond, nous pataugeons dans l'eau glacée des tranchées, qui nous piquez les orteils, les mollets, les genoux. Les obus sifflent au-dessus de nos têtes et il y a des nuits om les éclairs des bouches de canons nous empêchent de dormir….. (Page 160)… Et des mouches…des grosses mouches agressives qui vous harcèlent nuit et jour…sans compter…les tiques…les rats... ..et ces parasites qui nous attaquent sans cesse dans les tranchées …… Les ignobles saligauds nous envoient sous le feu allemand, nous condamnent à être mutilés par les obus et….ils s'en foutent….. (Page 161)… La guerre détruit la moindre parcelle de bienveillance des hommes ; et nous revenons tous à nos instincts primaires….. « L'héritage du Maître de Chai » est une jeune fille de17 ans murée dans le silence depuis que les Allemands ont tué sa mère sous ses yeux……Luc essaie de lui redonner le goût de la vie….mais il est appelé sur le front…… « L'héritage du Maître de Chai » est 30000 pigeons mobilisés pour les services de transmission……..Utile de rappeler qu'en 1918, l'internet, le téléphone mobile, les SMS, les Emails n'étaient pas encore nés……. Durant 14-18, de part et d'autre du front, les pigeons-voyageurs ont été des auxiliaires militaires précieux pour la transmission des renseignements. Rapides, discrets, revenant toujours aux mêmes endroits, les pigeons remplacent avantageusement les signaux optiques ou TSF en cas de défaillance…… « L'héritage du Maître de Chai » est l'utilisation du gaz moutarde…..Le gaz moutarde ou « ypérite » a été parmi les armes chimiques déployées lors de la Première Guerre mondiale, l'un des gaz le plus dangereux. ... Utilisé après juillet 1917, il a fait de nombreuses victimes…..Luc regarda son uniforme…..une substance jaune pâle évoquant la poudre de talc…….Des cloques commencèrent d'apparaitre sur ses cuisses… (Page 286)… « L'héritage du Maître de Chai » est la grippe….Ce n'était pas une grippe ordinaire….N'aie pas peur d'aller avec les anges quand ils viendront te chercher…..(Page 357)… La grippe espagnole, également connue sous le nom de pandémie de grippe de 1918, était une pandémie de grippe inhabituellement mortelle causée par le virus de la grippe A H1N1. D'une durée de février 1918 à avril 1920, elle a infecté 500 millions de personnes - environ un tiers de la population mondiale à l'époque - en quatre vagues successives. On estime généralement que le nombre de morts se situe entre 20 et 50 millions, bien que les estimations varient entre 17 millions de conservateurs et un maximum possible de 100 millions, ce qui en fait l'une des pandémies les plus meurtrières de l'histoire de l'humanité.... Ce passage fait bien évidemment écho à la pandémie d'aujourd'hui.. Le lecteur ne peut pas lire cet extrait sans penser à la gestion lamentable de la pandémie Covid19 par nos dirigeants…. Rien n'a changé….Nos politiciens actuels sont aussi médiocres lorsqu'il s'agit de tout mettre en oeuvre pour sauver des vies …… Par le bais de son roman L'héritage du Maître de Chai », l'auteure Kristen Harnisch nous propose petit récit dans un grand récit…celui de la période de la guerre…… La Première Guerre mondiale (surnommée la Grande Guerre) est un conflit majeur qui eut lieu de 1914 à 1918, surtout en Europe de l'ouest et en Europe orientale et balkanique. C'est une guerre qui a concerné la plupart des pays de l'époque (Allemagne, France, Royaume-Uni, Russie, Japon, États-Unis et colonies), et a mérité le nom de guerre mondiale à partir du début de 1918…….Cette guerre a aussi été appelée pendant l'Entre-deux-guerres la « der des Ders »…..Hélas….pas la dernière…. De plus en plus souvent, les maisons d'éditions demandent à leurs auteurs de faire durer le plaisir en écrivant soit des séries….soit des trilogies….Cela a l'avantage d'étendre le récit vers différentes époques…..Cela a l'inconvénient pour le lecteur de devoir relire rapidement les premiers tomes afin de se remémorer les personnages et/ou situations…. En effet, il y a souvent un décalage de plusieurs mois voire de plus d'un an entre le premier tome et le deuxième puis encore un an pour la disponibilité du dernier opus….. Selon vous Sarah saura-t-elle une fois encore préserver les siens et l'héritage familial ?..... L'auteure Kristen Harnisch a pris soin de baser son récit sur un travail très documenté….Cela permet de rendre le récit crédible et au lecteur de suivre le parcours de cette tendre famille y compris durant les périodes les plus douloureuses de notre Histoire de France…. L'écriture de ce roman est fluide, agréable, il faut remercier, la traductrice Jacqueline Odin, une invisible qui travaille dans l'ombre mais sans elle, Sarah Lemieux ne serait pas connue en France.... Ce roman est comme les opus précédents dotés de nombreux rebondissements…pour ma part, j'ai davantage savouré le tome II. Pour les lecteurs intéressés, il est possible de visualiser ma critique du second « https://www.babelio.com/livres/Harnisch-La-fille-du-Maitre-de-Chai/1059015/critiques/2451069 »
    Lire la suite
    En lire moins
  • viou03 Posté le 26 Octobre 2020
    On retrouve nos personnages quelques années après "Les Vignes de Sarah". Ce tome se concentre surtout sur les enfants de Sarah et Philippe. Luc est retourné en France pour s'occuper des vignes et du domaine familial. La Grande Guerre menace et donne un cadre à cette saga familiale. Même si la guerre n'est pas le thème centrale, tous ses aspects et conséquences sont bien décrits. Le roman en est à la fois dur et beau. On découvre le combat d'une famille pour ses valeurs avec ses espoirs et ses douleurs. De nouveaux personnages apparaissent. Ils apportent un côté attachant et de la profondeur au roman. Kristen Harnisch nous livre ici un beau roman sous fond de prohibition américaine, de guerre en Europe. J'ai passé un agréable moment avec ce roman comme avec les précédents.
  • leBoudoirdulivre Posté le 24 Septembre 2020
    Je ne remercierais jamais assez Mylène pour l’envoi de cette sublime saga. Malheureusement, ce troisième tome sonne la fin d’une magnifique trilogie et de mon coup de cœur pour chacun de ces tomes. celui-ci se passe durant la Première Guerre mondiale et met la jeune génération à l’épreuve de l’amour et du danger. Pour moi, « The Vintner’s daughter » est ma série de l’année, la saga que l’on peut lire, relire, sans jamais se lasser, que l’on offre avec la certitude qu’elle fera de nouveaux adeptes. Arbre généalogique + liste des personnages + cartes des lieux emblématiques. 14 juin 1918, Picardie. Luc se bat dans les tranchées à Bouresches, le gaz moutarde fait des ravages et les Allemands sont tout proches. Cette guerre ne prendra-t-elle jamais fin ? Six mois avant, décembre 1927, Tours. Luc est le propriétaire du domaine de Saint Martin, son vin est vendu à l’armée, seule possibilité en ces temps de guerre. Ondine et Michel sont partis de Lille après que leur mère fut tuée par les Allemands. C’est à Saint-Martin qu’ils vont trouver un refuge et la tranquillité nécessaire pour panser leurs blessures. A 17 ans, Ondine se mure dans le silence. Luc saura-t-il lui redonner goût à la vie... Je ne remercierais jamais assez Mylène pour l’envoi de cette sublime saga. Malheureusement, ce troisième tome sonne la fin d’une magnifique trilogie et de mon coup de cœur pour chacun de ces tomes. celui-ci se passe durant la Première Guerre mondiale et met la jeune génération à l’épreuve de l’amour et du danger. Pour moi, « The Vintner’s daughter » est ma série de l’année, la saga que l’on peut lire, relire, sans jamais se lasser, que l’on offre avec la certitude qu’elle fera de nouveaux adeptes. Arbre généalogique + liste des personnages + cartes des lieux emblématiques. 14 juin 1918, Picardie. Luc se bat dans les tranchées à Bouresches, le gaz moutarde fait des ravages et les Allemands sont tout proches. Cette guerre ne prendra-t-elle jamais fin ? Six mois avant, décembre 1927, Tours. Luc est le propriétaire du domaine de Saint Martin, son vin est vendu à l’armée, seule possibilité en ces temps de guerre. Ondine et Michel sont partis de Lille après que leur mère fut tuée par les Allemands. C’est à Saint-Martin qu’ils vont trouver un refuge et la tranquillité nécessaire pour panser leurs blessures. A 17 ans, Ondine se mure dans le silence. Luc saura-t-il lui redonner goût à la vie ? A San Francisco, Adeline part en tant qu’infirmière pour la France, son père adoptif devant l’y rejoindre en tant que chirurgien. Adeline trouvera-t-elle les réponses afin de percer le secret de ses origines ? Sarah se fait du souci pour Luc, pour Pippa qui n’accepte pas sa différence et pour la prohibition qui ruinerait tout leur travail. En Champagne, le Leutnant Heinrich Sommer doit faire face à l’éloignement d’avec son fils et de l’annonce du remariage de son ex-femme. Loin de sa seule famille, retrouvera-t-il son fils abandonné dans un orphelinat ? Les enfants de Sarah et Marie sont pris dans la tourmente de la Première Guerre mondiale. Chacun va à la rencontre de son destin tandis que Sarah essuie une fois de plus les difficultés à maintenir l’héritage familial à flot. Cette fois-ci, c’est l’histoire en marche qui va mettre en péril leur famille à moins que la grippe espagnole ne soit le pire à venir. Sarah va-t-elle réussir à protéger sa famille des tourments de la guerre ? Arrivera-t-elle à sauver Eagle’s Run de la prohibition ? L’heure est venue de dévoiler les secrets de famille avant que ceux-ci fassent voler en éclat une famille unie. Luc et Adeline volent la vedette à leurs parents, la jeune génération a bien grandi va devoir faire ses proches choix. Au cœur de la guerre, ils vont faire preuve de courage. Se sortiront-ils indemnes et reverront-ils leurs proches ? Kristen Harnish dévoile les horreurs et les conséquences de la guerre des pays engagés mettant en avant l’histoire d’hommes et de femmes luttant pour la liberté. On devine l’immense travail de recherches pour retranscrire avec autant de précision le contexte historique de la Première Guerre mondiale, les gueules cassées, l’importance de la colombophilie et notamment la fameuse grippe espagnole qui a fait tellement de victimes. Dans la lignée de « La bicyclette bleue », « The Vintner’s daughter » ravira tous les amoureux des vignobles et des grandes fresques historiques ! Kristen Harnish conclut sa trilogie « The Vintner’s daughter » en toute élégance…
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés